Avertir le modérateur

Le crime dans son horreur : comment juger ? comment comprendre ?

Le samedi 5 novembre 2011, à Bellegarde, un petit bourg tranquille de 6 500 habitants entre Arles et Nîmes. Il est 18 h 30, et Océane, 8 ans, vient de négocier avec son père l’autorisation d’aller, seule et de nuit, récupérer un jeu vidéo chez un voisin, à moins de deux cent mètres de la maison. Océane connait bien le chemin pour se rendre chez ses deux copines, et elle y était encore dans l’après-midi. C’est un quartier tranquille, avec de petites rues sans circulation. Tout le monde se connait.51EQ2AKDZBL._SY445_.jpg

Ce soir-là, il pleut un peu, et s’arrête à hauteur d’Océane une voiture conduite par un voisin, Nicolas, un jeune père de famille de 25 ans, avec trois enfants. Tous deux se connaissent, comme voisins. Cet après-midi de pluie, Nicolas s’est occupé à faire passer le temps, avec un peu de bière et de sheet.  En fait, c’est la galère d’un couple incertain, et Nicolas vit depuis quelques jours dans sa voiture.

Océane monte dans la voiture pour se faire déposer devant chez Pierre, mais Nicolas ne s’arrête pas. Il part en direction de Manduel, s’arrête à trois kilomètres, dans un endroit à l’écart de tout. Océane panique. Nicolas lui presse la main sur le visage. Il caresse le sexe, puis viole l’enfant. Les prélèvements médicaux ont retrouvé du sperme. Nicolas sort de la voiture, entraîne Océane suffocante, la dépose sur le sol et, avec son opinel, il porte quatre coup dans la région du cœur, dont un sera mortel. Il est 19 h 30. Le corps, à moitié dénudé, sera retrouvé le lendemain matin.

Hier, la cour d’assises du Gard a déclaré Nicolas Blondiau, 27 ans, coupable de meurtre et de viol, et l'a condamné à la réclusion criminelle à perpétuité, assortie d'une peine de 30 ans incompressible. Une peine très rarement prononcée.

A travers les articles de presse, on parvient à restituer les faits, simples, reconstitués et reconnus. En revanche, il est très difficile de comprendre le contexte, les personnalités, les causes. L’agresseur était en vrac, c’est sûr, mais il gardait une vie sociale, trimbalait un comportement d’addict, mais sans passé psy lourd, et ce père de famille n’avait pas de casier. Alors, pourquoi ? Comment ?  Pourquoi cette violence absolue ? Comment l’esprit peut-il autant se dérégler ?9782738130266FS.gif

Pour de tels procès, il faudrait des pages et des pages pour retracer les audiences. Il se dit beaucoup de choses, convergentes ou non, et tous les points de vue s’expriment. Se pose aussi in concreto la question du jugement. Qui juge et comment ?

Alors que de tels faits braquent nos consciences et nous posent mille questions, nous devons nous contenter de bribes venues des audiences, ou des déclarations du procureur lors de l’enquête. C’est très regrettable, et dans la mesure où le principe est que l’audience est publique, pourquoi limiter cette publicité à ceux qui peuvent se rendre dans la salle d’audience ?

Faut-il filmer les audiences ? Ça parait difficile, car le récit passe par des scènes tellement atroces qu’il faut bien toute la solennité des palais de justice pour les entendre. Mais, pour des affaires d’une telle portée, la loi pourrait instaurer la fonction d’un magistrat chargé de diffuser au mieux les travaux des cours d’assises. Le crime laisse trop de questions sans réponse, et la justice, rendue au nom du peuple français devrait mieux lui rendre compte. 

crime,cour assises,justice

Commentaires

  • "Alors, pourquoi ? Comment ? Pourquoi cette violence absolue ? Comment l’esprit peut-il autant se dérégler ? "


    Certaines personnes sont mauvaises et doivent être soustraites à la société.

    Un expert du procés a déterminé chez ce salaud une bonne dose de perversité et un risque de récidive plutôt élevé. Comment vouloir comprendre un tel individu.
    A ceux qui le décriraient comme un gentil papa/époux sans histoires, il n'en était pas à sa première agression sexuelle, mais pas de casier car arrangement à l'époque.

  • Gatsby,

    Bien sûr qu'il n'aurait pas fallu d'arrangement pour des faits d'agressions sexuelles. La société a échoué à éduquer, à socialiser correctement cet homme (comme des centaines de milliers d'autres, pour ne pas dire des millions).

    A qui la faute ? Manque de moyens ? Égoïsme des riches qui refusent de partager (leur argent, leur réseau, leur lieu de vie ?) et qui se soustraient aux règles fiscales (en changeant le droit : suppression d'impôts, réductions d'impôts diverses ; ou en violant le droit et n'étant jamais poursuivi, ni condamnés réellement).

    Ce que je veux dire, c'est que c'est aussi notre responsabilité globale. On ne peut pas dire : "certains" (qui ? comment tu les identifies) devraient être exclus de la société (pareil : à quel moment ? combien de temps ? Pourquoi : ils sont génétiquement mauvais ? Ou ne les aurait-on pas plutôt exclus dès leur naissance socialement et économiquement ce qui les conduit sur les voies criminelles).
    Vaste débat !

  • Dommage que Pascale Robert-Diard n'ait pas assisté à ce procès, toutes les cour d'assises ne font pas encore l'effort de motiver leurs décisions.

  • Les comportements de ce genre de psychopathe doit il être relaté au grand public en sachant que ce "récit" risque de provoquer un ou des passages a l'acte de la part d'autres détraqués?...La folie,vaste sujet,cause sociétal ou génétique?...L'usine biochimique qui nous sert d'humanité le cerveau,est fragile,?...Chacun de nous a un ou des organes dont la programmation génétique est imparfaite ou sujet a mauvaise évolution,pourquoi en serait il différemment du cerveau ?...Mais,bon c'est un débat scientifique et je ne me sent pas compétent ...Par contre je pense que lors de ce type de procès,une certaine distance doit être de règle pour que l'acte ne soit pas escamoté par les batailles d'experts

  • Antimythe,
    Je sais à quel point tes critiques de la justice française sont systématiques et fortes. Tu as en partie raison sur certaines causes de ses dysfonctionnements...

    Mais la Justice est absolument nécessaire dans une société ! Elle peut être critiquée etc. mais de manière intelligente pour que ça ne conduise pas à son affaiblissement.
    Elle doit aussi être publique (aussi transparente et contradictoire que possible ; autre débat) et il me semble que la publicité de ce genre de personnages ne peut qu'aider l'ensemble de la société à lutter contre de futurs cas similaires.

  • Eh cool... Quand on dit comprendre on ne dit pas excuser !

    Refuser de chercher a comprendre... Non, impossible

    L'absence de casier et perpet absolue ca pose des questions. Je ne pis pas que le proces a reponse a tout mais il est bien regrettable de se priver de cette connaissance

  • Tout n'est pas décortiquable de manière à le présenter sur l'autel de la compréhension bienveillante pour l'être humain que demeure ce salaud, Gilles. Puis l'absence de casier comme preuve de parcours irréprochable, bof bof.

  • Denis

  • Denis l'esprit de justice,est je pense l'acte mythique fondateur de la démocratie,faire l'impasse sur tout ou partie de ce postulat c'est un coup de butoir sur la démocratie...L'esprit de justice,c'est tout ce qui reste comme espoir aux plus démunis...Plus que l'argent,les biens matériels c'est l'esprit de justice que revendiquent bon nombre de citoyens et c'est ce sentiment qu'ils n'ont rien a attendre des politiques et dernier recours de la justice qui les jettent dans les bras du FN....C'est par ailleurs pas l'EU qui viendra crédibiliser la justice

  • Pour relater, il faut expliquer, et pas seulement montrer.

    Quand on a ce genre d'audience, d'un coté comme de l'autres, on regarde nos pompes, et il y a toujours de la réticence (et de la répugnance) à aborder la scène du crime, ce qui est hélas un point de passage obligé. Alors, le direct à la télé, ce serait une catastrophe.

    Mais en ayant pris du recul? et avec un gros travail d'explication fait par un magistrat, je trouverai ça correct.

    Les amis avocats sont compétents et sympathiques, mais leurs commentaires publics, filmé sortie d'audience, sont évidemment partiaux. Il y a ainsi un décalage énorme entre ce qui se dit dans la salle d'audience, et que sait le public, et c'est bien dommage. Une grosse perte.

    S'agissant du comportement humain, les jours de procès d'une telle affaire apprennent beaucoup, et peut aider à comprendre.

    Et que Gatsby ne s'énerve pas pour rien. Comprendre, c'est "comprendre ce qui s'est passé". On ne peut refuser de comprendre.

    Idem pour le casier. Ca ne veut pas dire net de tout, ça veut juste dire que quelqu'un passe devant un tribunal la première fois de sa vie pour prendre le maximum. C'est rare, et ça pose des questions. A moi en tout cas, mais je ne crois pas être le seul

  • La folie n'est ni sociétale ni génétique mais structurelle et on connait parfaitement ses causes , en tout cas quand on a une compétence clinique .Ne connaissant pas le condamné je me garderais bien de porter un diagnostic .L'échec de la société ne réside pas dans un défaut d'éducation du sujet lui méme mais dans un défaut de prévention , dans un travail éducatif auprés des parents pour prévenir l'apparition de ce type de syndrome , dans l'aveuglement général sur les effets dévastateurs des ratages de la petite enfance . Ce type de criminels devraient étre pris en charge de manière spécifique et non pas livré aux autre détenus dont on sait trés bien le sort qu'ils leurs réservent . Je n'ai aucune compassion à son égard mais la justice ce n'est pas la vengeance . Et la publicité autour de ce cas devrait permettre à des parents inconscients des risques d 'enseigner la plus grande prudence à leurs enfants , méme si , le risque zéro n'existe pas

  • Dites-le franchement si vous trouvez la peine trop sévère au lieu de tourner autour du pot.

  • Je ne me prononcerais pas sur la sévérité de la peine , mais sur les conditions de son exécution.Laisser ce genre d'individus dans une prison normale revient à le condamner à mort à plus ou moins brève échéance .Tout le monde le sait , on peut souhaiter sa mort et ce serait mon cas si la victime m'avait été proche , mais on ne se venge pas , on juge; et si nous étions jugés nous souhaiterions une justice impartiale ,qui ne soit pas la loi du talion , sinon à quoi serviraient les tribunaux?

  • Vous avez maitre un avantage sur vos confrères et sur les juges..Vous avez si je ne me trompe une formation médicale psychiatrique qui vous permet appréhender plus sereinement le domaine de la folie...Je pense qu'il ne serait pas inutile pour des magistrats et les avocats de se spécialiser et faire des formations complémentaires sur la connaissance médicale,psychiatrique et sur les sciences sociales au sein de structure ad hoc...La folie meurtrière est difficile a regarder en face ....Que dire et quoi penser de celui qui a lardé de coups de machettes des femmes,des enfants,des bébés par dizaines....Ce meurtre est horrible par ce qu'il nous renvoi aux pulsions de mort les plus animalières,et ce renvoi est violent,intense et froid....Ce n'est pas un acte isolé,hélas et c'est aussi ce qui peut faire peur

  • @monique

    Je m'adressais au patron de l'Auberge, pas à vous chère madame.

  • @Gatsby
    Vous m'en voyez fort marrie , cher Monsieur , mais quand on envoie une flèche , faut il encore en préciser la cible . En espérant que ce genre d'incident ne vous est pas coutumier,je reste votre dévouée

  • Il ne s'agit pas d'une flèche mais d'un souhait de clarté dans les débats, madame. Et oui, malheureusement pour ma réputation, je suis coutumier du fait.

  • Pardon , cher Monsieur , j'ai sottement pensé que c'était une flèche pour éviter de tourner autour du pot

  • Gatsby et Monique :... Psyché et cupidon...Une vieille histoire de flèche et de maladresse

  • Dans le genre : Le chanteur du groupe de rock britannique des Lostprophets, Ian Watkins, a été condamné mercredi à 35 ans de prison pour tentative de viol sur un bébé et multiples agressions sexuelles sur enfants.

    Là aussi il y aurait beaucoup à dire au sujet d'actes de sexualité transgénérationnelle qui un jour ou l'autre deviendra légale.

  • @inpedophilas
    LA sexualité transgénérationelle ça s'appelle de la pédophilie ou de l'inceste
    L'inceste est prohibé par toutes les sociétés humaines car c'est la survie de l 'humanité qui est en jeu .La pédophilie consiste à infliger à des enfants des traumatismes indélébiles par des adultes dont la sexualité est restée au stade prégénital .Pour ce genre d'individus une ablation des testicules résoudrait leurs pb et en feraient , de plus de bons chanteurs , les voix de haute contre c'est vraiment génial

  • Je crois ce genre de crime comme d'autres d'ailleurs (cannibalisme, crimes de masse...), spécifique à l'humain et inconnu des animaux.
    C'est ce qui m'interroge en premier lieu.

    Les sanctions lourdes sont nécessaires à la société mais inefficaces en termes de prévention.
    Alors quoi ? Comment systématiser auprès de toutes et tous le culte de l'empathie ?
    Je ne sais, mais il faut chercher résolument.

  • @monique
    Extrait d'un texte du XIXème siècle anonyme :
    "L'homosexualité est prohibée par toutes les sociétés humaines car c'est la survie de l 'humanité qui est en jeu. L'homosexualité consiste à une destruction des fondements (lol) de l'humanité par des adultes à la sexualité castrée par leurs mères. Pour ce genre d'individus une ablation des testicules résoudrait leurs pb et en feraient , de plus de bons chanteurs , les voix de haute contre c'est vraiment génial"

    Ce qui est valable un jour ne le sera pas le lendemain.
    Il est fort probable qu'un jour ou l'autre le tabou de la sexualité transgénérationnelle saute.
    Je dis tout net que cette sexualité ne m'attire pas, mais qui peut dire qu'elle sera toujours proscrite ?

  • Tu es toujours aussi puant et ultra réactionnaore, inconomegacontraveritas...

  • Tu es toujours aussi puant, aussi courageux anonymo-scribe et ultra réactionnaire, inconomegacontraveritas...

  • Il fut un temps pas si lointain,me semble t'il ,ou des écrivains de renom,comme Basin et d'autres faisaient l'apologie de la pédophilie sans que cela choque qui que ce soit ...Cohen Le bandit rouge a lui aussi..Que dire de certains centres éducatifs comme le coral ....Les ballets bleus du fou chantant...et rose de je ne sais plus qui? Un médecin de l'ONG,devant qui j'avais évoqué comme Monique ce tabou c’était gentiment moqué et m'avait raconté ,tout cela ,mais j'en oublie certainement Etc etc ...Yesrol Les animaux ne font pas mieux.. Nombres d'animaux ,mangent leurs propres progénitures ou les tuent...

  • "Nombres d'animaux ,mangent leurs propres progénitures ou les tuent.."

    C'est ce que fait le PS avec le MJS

  • @Antimythe
    Ce n'est pas parce qu'il y a des pervers que la pédophilie est justifiée , ce n'est pas parce qu'il y a des criminels que le crime est justifié

  • @Monique
    Non effectivement,rien ne justifie l'horreur,mais rien ne sert de nier que cela existe,et qu'une certaine intelligentsia,l'a justifié et en a fait l'apologie ...

  • la liberté sexuelle, quand elle n'a plus comme valeur qu'elle même, ou pour elle-même,n’est plus,qu’égoïsme et violence, exploitation ou commerce,et dans ce monde ultra libérale,nul ne sait ou cela s’arrêtera....Retour,aux comportements animaliers,et bienvenue chez les bonobos humains

  • L'horreur existe et peut venir des individus dont on ne s'attendrait pas à de telles cruautés ! Après un crime, les voisins de l'auteur disent souvent que l'assassin était sympathique ...

  • "Nombres d'animaux ,mangent leurs propres progénitures ou les tuent.."

    C'est ce que fait le PS avec le MJS

    Écrit par : gilles | 20/12/2013


    Afin de leur éviter un avenir catastrophique : c'est un acte d'amour.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu