La une des lecteursTous les blogsles top listes
Envoyer ce blog à un amiAvertir le modérateur

10/01/2014

Dieudonné : Contrôle de la morale par le Ministère de l'Intérieur, retour de la censure

Par sa décision Dieudonné du 9 janvier 2014 (n° 374508), le Conseil d’Etat, par un revirement de jurisprudence, ouvre une logique destructrice de nos libertés : en imposant une morale juridique, en légitimant la censure, en bafouant le principe de responsabilité. La CEDH sera saisie, et la France peut se préparer à une nouvelle humiliation. Mais sans attendre la décision de la CEDH, et vu l’ampleur de ce qui est en jeu, nous devons nous organiser pour refuser cette spirale de la régression qu’ouvrent le Conseil d’Etat et le gouvernement. 

Le gouvernement ne sortira pas indemne de cette affaire, car c’est lui, qui méconnaissant la société, a allumé la mèche. Il croyait viser le saltimbanque Dieudonné, mais ce sont des parts entières de la société qui sont atteintes, et des ruptures in vivo se dessinent. Valls parle de victoire de la République… Que sait-il de la République ? En quoi la République appartiendrait-elle plus à lui qu’à nous ? Ce soir, les phraseurs habituels du PS faisaient les canards... comprenant que cette victoire est une grande défaite. Ils se sont laissés enfermer dans un jeu destructeur, et le paieront cash. 

Petite précision. Comme nous vivons ensemble les évènements de ces derniers jours, je précise que je ne change pas un mot des deux précédents textes publiés sur le sujet. Je prends date, et je dis tranquillement que mes petits articles de blog vieilliront mieux que l’ordonnance de référé du Conseil d’Etat.

Petite remarque. Ceux qui croyaient la juridiction administrative ensevelie sous les contraintes, et empêtrée dans des délais sans fin, sont rassurés. Le tribunal administratif de Nantes s’est prononcé à 14 heures, le ministre a fait appel, et l’audience devant le Conseil d’Etat s’est tenue à 17 h, pour un arrêt rendu à 18 h 30. La question des délais de justice est donc réglée en France, et ça, franchement, c’est une bonne nouvelle... On peut en rire, mais c'est l'occasion d'une violation nette des droits de la défense : son avocat qui était à Nantes à 14 heures, a été convoqué à 15 h pour plaider à Paris, et il n'a pu être présent. Quand la justice s'affole...

1 - L’argument du préfet

926534_2976968.jpgPour prononcer l’interdiction du spectacle, le préfet de la Loire-Atlantique a relevé que :

- ce spectacle, tel qu'il est conçu, contient des propos de caractère antisémite, qui incitent à la haine raciale, et font, en méconnaissance de la dignité de la personne humaine, l'apologie des discriminations, persécutions et exterminations perpétrées au cours de la Seconde Guerre mondiale ;

- M. Dieudonné M'Bala M'Bala a fait l'objet de neuf condamnations pénales, dont sept sont définitives, pour des propos de même nature ;

- les réactions à la tenue du spectacle du 9 janvier font apparaître, dans un climat de vive tension, des risques sérieux de troubles à l'ordre public qu'il serait très difficile aux forces de police de maîtriser.

C’est tout ?

A ce stade, il était facile, dans l’approche classique, de suspendre cet arrêté, manifestement illégal.

Sur le motif principal, il suffit de reprendre la base de la liberté d’expression, et c’est que fait la jurisprudence depuis 1933. Le spectacle se tient, au nom de la liberté d’expression. On installe trois flics dans la salle, et si des propos antisémites sont tenus, le parquet fait délivrer le lendemain une citation directe devant le tribunal correctionnel, qui va statuer sur les abus de la liberté d’expression. Au passage, le préfet rappelle que le spectacle se tient depuis 6 mois à Paris sans réaction des pouvoirs publics... Alors, la découverte soudaine d’un péril, c’est totalement chelou.

Ensuite, les condamnations de Dieudonné, qui à coup sûr, ne sont pas à sa gloire… Seules deux concernent des propos tenus lors des spectacles, et ça ne démontre pas, comme dans un film, qu’une infraction aura lieu. C’est une demande, masquée, de censure.

Enfin, « les risques sérieux de troubles à l'ordre public qu'il serait très difficile aux forces de police de maîtriser », c’est juste de la blague quand on sait que le maire de la commune était opposé à l’interdiction du spectacle.

2 - La liberté d’expression proclamée… en mode minimal

9782020942980.jpgL’ordonnance démarre mou du genou, en posant ainsi les termes du débat :

« L'exercice de la liberté d'expression est une condition de la démocratie et l'une des garanties du respect des autres droits et libertés. Il appartient aux autorités chargées de la police administrative de prendre les mesures nécessaires à l'exercice de la liberté de réunion. Les atteintes portées, pour des exigences d'ordre public, à l'exercice de ces libertés fondamentales doivent être nécessaires, adaptées et proportionnées ».

C’est un résumé à peine correct, déjà en service minimum. Le Conseil d’Etat aurait du reprendre les classiques de la CEDH, ce qui aurait été nature à lui éviter se de faire, plus tard, rétamer à Strasbourg par une Europe qui commence à nous regarder comme un insecte. 

La liberté d’expression vaut non seulement pour les informations ou idées accueillies avec faveur ou considérées comme inoffensives ou indifférentes, mais aussi pour celles qui heurtent, choquent ou inquiètent : ainsi le veulent le pluralisme, la tolérance et l’esprit d’ouverture sans lesquels il n’est pas de société démocratique » (CEDH, Handyside, 7 décembre 1976).

De même, la liberté de réunion protège aussi les manifestations susceptibles de heurter ou mécontenter des éléments hostiles aux idées ou revendications qu’elles veulent promouvoir (CEDH, Plattform « Ärzte für das Leben » c. Autriche, 21 juin 1988).

3 - Comment le Conseil d’Etat a sauvé le soldat Valls…

9782226209146g.jpgLe classique : les troubles à l’ordre public

La police allait être débordée par les troubles à l’ordre public… Pour expliquer, on a droit en tout et pour tout : « La réalité et la gravité des risques de troubles à l'ordre public mentionnés par l'arrêté litigieux sont établis tant par les pièces du dossier que par les échanges tenus au cours de l'audience publique ».

Bon. On n’en saura pas plus, mais chaque personne qui sait lire peut vérifier elle-même que la motivation totalement vague, et aucune information n’a été donnée sur une contre-manifestation. Aucun élément tangible.

Ce point sera balayé par la CEDH, qui insiste toujours sur la nécessité d’apporter des éléments tangibles et précis, pour justifier la mesure de manière convaincante.

L’innovation : retour de la censure

Accrochez les ceintures, voici la motivation sur la censure, garantie 100% alambiqué :

 « Considérant qu'au regard du spectacle prévu, tel qu'il a été annoncé et programmé, les allégations selon lesquelles les propos pénalement répréhensibles et de nature à mettre en cause la cohésion nationale relevés lors des séances tenues à Paris ne seraient pas repris à Nantes ne suffisent pas pour écarter le risque sérieux que soient de nouveau portées de graves atteintes au respect des valeurs et principes, notamment de dignité de la personne humaine, consacrés par la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen et par la tradition républicaine ».

C’est le grand bazar, et là, on trouve de tout. Le juge prend en compte des infractions, ça on connait, mais aussi des propos « de nature à mettre en cause la cohésion nationale ». Bigre, ça m’intéresse ! La cohésion nationale en danger ? Où ? Comment ? Par qui ? Je croyais que c’était le chômage qui menaçait la cohésion nationale, pas un saltimbanque…  

En dans la foulée, le Conseil d’Etat nous ressort la « dignité de la personne ». Je rappelle qu’aucun texte de droit ne retient cette notion. Dans sa décision de 1994, qui avait inventé ce principe de dignité, le Conseil constitutionnel, avait pris pour référence le Préambule de 1946. Là, le Conseil d’Etat trouve la source dans la Déclaration des droits de l’homme de 1789. Impossible pour le Conseil d’Etat de citer un texte source : il n’y en a pas.

La dignité est du registre moral, et les conceptions de la dignité sont très diverses. L’idée d’une morale collective d’ordre public est liberticide, car elle envahit le champ de vos libertés et de vos vies privées, en imposant des manières d’être et de penser. C’est absolument insupportable, et la CEDH écarte cette morale.

Si des comportements ou des écrits dépassent les bornes sanctionnez, mais fichez la paix à ceux qui vous la fichent, e si vous voulez vraiment vous occupez de leurs conceptions morales, faites des livres, des émissions, des spectacles, des campagnes de com’, mais de grâce : ne passez par le droit ! Le droit, c’est : « si tu voles, tu seras puni selon les termes de la loi ; la morale, c’est : « tu ne dois pas voler ». Les deux sont utiles, mais il ne faut pas les confondre. La loi, c'est la liberté individuelle par principe, et la sanction ne vient qu'en cas de dépassement de la loi, et dans les formes prévues par la loi. Donc, tant que tu ne violes pas la loi, tu mènes librement ta vie. La morale est dans une logique inverse : elle définit un mode de vie et de pensée, et cherche à orienter globalement un comportement. Elle est donc très utile, mais elle doit rester sous le seul domaine de la sanction en conscience. Si la morale devient une règle juridique, le droit envahit l'espace privé et la liberté, et l'autorité publique peut alors définir ce qui est bien et ce qui est mal. Le ministère de l’intérieur devient ton guide de conscience. C’est effroyable.

Ce Conseil d’Etat, fatigué, préfère se simplifier la vie en posant le principe de la censure. Le ministère de l’intérieur étudie, avec ses experts moraux, si un spectacle est conforme à la dignité humaine, et si ce n’est pas le cas il peut l’interdire.   

On ajoute, car tant qu’à être minable, lâchons-nous : si le responsable du spectacle prend l’engagement que des propos pouvant être des infractions ne seront pas tenus, et bien, on s’en fiche. C’est dire que le Conseil d’Etat, devenu, censeur d’Etat, dénie même le principe de responsabilité.

Cette décision du Conseil d’Etat est grave, car elle établit le devoir moral du ministère de l’intérieur de Contrôler la dignité des spectacle, et de pouvoir les censurer. Ça, ce n’est ni la République, ni l’Etat de droit.

Aujourd’hui, c’est Dieudonné. Quel sera le prochain sur la liste ? Battons-nous pour nos libertés. C’est un devoir. 

Commentaires

Les amateurs pourront toujours aller en Suisse

http://www.lepoint.fr/societe/dieudonne-va-jouer-a-guichets-fermes-en-suisse-08-01-2014-1777951_23.php

Nickel, la déclaration du responsable de la culture de la ville de Nyon : « On ne va pas le condamner à l'avance, nous sommes dans un État de droit »

Écrit par : gilles | 10/01/2014

étudiant en droit, moi et mes confrères , nous sommes surpris de la décision du Conseil d'Etat qui montre par cette décision qu'il n'est plus indépendant . S’appuyer sur la notion de dignité est tout bonnement inexcusable.

Écrit par : apprenti | 10/01/2014

apprenti,... pas tant que ça

Il a tout compris !

Écrit par : gilles | 10/01/2014

C'est un réel plaisir de lire ces décryptages successifs.

Tous les professionnels du droit insistent sur le fait que la France sera condamnée une nouvelle fois par la CEDH ... dans 2 ou 3 ans.

J'ai trouvé le texte de l'ordonnance là
http://www.chronculture.com/index.php/fr/accueil/7-actualite-et-information/2163-ordonnance-du-conseil-detat

Pour ceux qui veulent rire (jaune), le Conseil d'Etat a commenté en live la discussion et sa décision sur son fil twitter (parodique et hilarant).
https://twitter.com/ConseildEtat

Écrit par : gabbrielle | 10/01/2014

Bernard Stirn s'est cru obligé d'ouvrir un fil twitter pour justifier sa décision

https://twitter.com/Bernard_Stirn

Le site du CE est toujours inaccessible depuis hier.

Écrit par : gabbrielle | 10/01/2014

Je m'interroge sur quelle partie de la société on parle ici, on nous parle d'une société qui serait semble-t-til méconnue, bafouée, moquée, privée de liberté d'expression ( enfin de liberté de moquerie d'une religion ciblée en ce qui concerne ce dossier ), seulement 71 % des français approuvent la décision d'hier soir ( sondage LCi ce matin ).
Alors la société, la vraie, la seule qu'il faut estimer c'est celle qui est derrière dieudo ? C'est une vision partisane, pas d'ensemble. Moi en fait j'attends les editos à froid qui sortiront aprés digesio nd'ici quelques jours, quelques semaines.


En outre effectivement la décision de la CEDH même si elle rendue dans 3 ou 4 ans, est déjà connue, cette entité satellitaire d'une europe qui plane à 5000, est tout aussi prévisible qu'une juridiction aux ordres.

Moi je voudrais saluer le public de Dieudo qui a montré son indignation mais n'a pas franchi la ligne, c'est trés digne, beaucoup plus que toutes ces pleurnicheries de privation de liberté de ceci ou cela dans un des pays les plus libres, effectivement, au monde.

Allez en paix, en attendant une nouvelle petite pastille vichy...

Écrit par : Gatsby | 10/01/2014

Au niveau des principes juridiques, cette décision est nulle !Finalement Vals est dans la même posture que Sarkosy: à vouloir trop faire parler de lui il fait n'importe quoi....Notamment vis à vis des électeurs de gauche pour qui les libertés sont encore (je l'espère) des valeurs à protéger. décidément je ne partage pas la même conception de la République que Vals!.

Écrit par : sevand | 10/01/2014

dernier point:


qualification: trouble à l'ordre public. Nous sommes dans la prévention.:)

Écrit par : sevand | 10/01/2014

je répondais à cette phrase de Gilles: ça ne démontre pas, comme dans un film, qu’une infraction aura lieu

Écrit par : sevand | 10/01/2014

C'est de la censure, et la censure est fort malsaine.
C'est une régression dans un pays qui se veut avec des valeurs fortes, mais réussi à faire concrètement pire que la Russie de Poutine dans le domaine de la liberté d'expression.
Autant l'argumentaire du TA de Nantes est clair et lisible dans son argumentation, autant les contorsions du Juge du CÉ ont l'air d'une parodie du Droit.

Ici la force a eu raison du droit et c'est bien regrettable.
C'est aussi contre productif dans le cadre de la lutte contre le racisme.

Écrit par : yesroll | 10/01/2014

Politiquement parlant, les Français ont donné un mandat clair à Hollande et au PS : celui de travailler à 100% sur l'emploi et la justice sociale.
Pas d'instaurer un carcan moral.

Écrit par : yesroll | 10/01/2014

L'inculture juridique et politique de presque tous les commentaires est étonnante, de même que leur méconnaissance des faits eux mêmes ! quant à Devers, je n'en parle même pas, tant sa haine l'aveugle...
je ne parle même pas ici non plus des tarés qui s'attaquent à la personne du conseiller Stirn...
arrêtez vos délires paranoïaques, il ne s'agit pas ici de liberté d'expression, mais de celle de commettre des délits racistes et antisémites programmés dans le script du spectacle dont il s'agit (le mur) et qui est connu par avance; à force de feindre d'être des ânes, vous allez finir par le devenir....

que Dieudonné amende son spectacle et, en ne commettant plus d'infraction pénale, il pourra le jouer: il n'y a aucun droit que protègeraient nos libertés à commettre des infractions ; la CEDH ne l'admet pas non plus... ne professez pas trop qu'elle va sanctionner la France, vous allez être encore déçus;

bref, si je voulais jouer à Dieudonné je lui demanderai s'il la sent bien maintenant la quenelle lui et tous ses copains, mais je suis trop bien élevé...
Mais, quand même, pour une fois que la République réussit à niquer Dieudonné, on va pas se plaindre, il le fait lui si souvent (insolvabilité organisée, non exécution de ses condamnations, fréquentation de tyrans de la pire espèce, etc.) !!!!

Écrit par : francois braiZe | 10/01/2014

A propos du carcan moral, il parait qu'il a encore changé de poule... On est dans un vaudeville digne de la III ème république. En tout cas il s'amuse bien Flanby, c'est essentiel pour redonner le moral aux français.

Écrit par : Mathaf Hacker | 10/01/2014

Avant la CEDH, l'affaire devrait être jugée au fond par le TA de Nantes puis, très certainement, par le Conseil d'Etat en formation contentieuse. C'est-à-dire qu'il s'agira de réelles procédures contradictoires, longues et sérieuses et avec plusieurs magistrats.

Écrit par : Denis | 10/01/2014

Mes condoléances à tous les militants des partis, PS et UMP (FN, je ne leurs envoie même pas de condoléances).

Mais je leur demande, à ces militants : comment avez vous pu laisser prendre le pouvoir dans ces structures de partis à des gens aussi incompétents et avides ?



Signé Marianne

Écrit par : Nous libérer d'Israël | 10/01/2014

@ François Braize

Comment explique-tu que Arno Klarsfeld, connu pour être le fils du chasseur de nazi, et connu pour intervenir souvent dans les médias en donnant des avis personnels et en poussant explicitement à faire des manifestations contre Dieudonné sur BFM TV, puisse être membre du Conseil d'Etat et participer à une prise de décision sur l'interdiction ou non des spectacles de Dieudonné?
N'y-a-til pas un mélange des genres? Le Conseil d'Etat peut-il être considéré comme neutre? La décision du Conseil d'Etat n'est-il pas sous une influence extérieure?

C'est un peu comme demander à un type de juger une entreprise dont il est actionnaire...

Écrit par : Cem | 10/01/2014

Sur le TV hier un expert (je en serais pas surprise qu'il perde son job!) a carrément admis que "Valls avait certainement pris des assurances auprès du Conseil d'Etat" avant de se lancer dans la curée.

Autrement dit, le "jugement" avait été rédigé à l'avance prêt à servir au cas ou le tribunal administratif ne rendait pas le jugement que Valls voulait...

On n'est pas surpris qd Maître Eolas cité plus haut nous rappelle que " La France est déjà classée 3e pour les atteintes à la liberté d'expression, avec 25 condamnations, devant la Russie. Elle n'est pas près de nous rattraper…"

Écrit par : domi | 10/01/2014

C'est bien ce qui me semblait Denis ; l'affaire doit être jugée au fond avant un recours devant la CEDH. Il y a un nouveau recours aujourdhui devant le T.A. de Tours sur l'interdiction des spectacles de Tours et d'Orléans ; je doute fort que les autres T.A contredisent celui de Nantes. A Biarritz, ce faux-jeton de Borotra a prétexté des travaux pour annuler la réservation de la salle. A suivre...

Écrit par : Mathaf Hacker | 10/01/2014

pour Cem et les autres...

la décision d'hier en référé a été prise par un juge unique, comme le prévoit la loi, et comme au TA de Nantes d'ailleurs, par B Stirn, conseiller d'Etat.
A Klarsfeld n'y a rien à voir...
Je précise d'ailleurs à cette occasion pour certains autres commentaires que si B. Stirn est juif, ce que je ne sais pas, cela ne devrait poser aucun pb à Dieudonné puisqu'il n'est pas antisémite
...
à moins qu'il ne s'agisse alors d'interdire certaines fonctions aux juifs...
Pauvre France, sans mémoire ni principe...
plus que la veulerie autosatisfaite du premier con qui jacte planqué derrière un pseudo sur le net

Écrit par : francois braiZe | 10/01/2014

Une chance que le Conseil d'état ne s'occupe pas des accusations d'antisémitisme lancées à tort et à travers et qui banalisent gravement ce qu'a été réellement le nazisme ...



Pour la Mairie de Paris, on aura le choix entre deux candidate adoubées par l'état d'Israël.

Plus personne ne semble plus dans les partis politiques, lire la Constitution Française qui repose sur une conception universelle de l'être humain et le respect des Droits de l'Homme.

Écrit par : Nous libérer d'Israël | 10/01/2014

@ Mathaf,

Et non... N'étant pas spécialiste du contentieux administratif, j'ai commis une erreur de débutant...
(en même temps, j'avais bien utilisé le conditionnel...)

Ici, c'est bien l'article 521-2 qui a été visé par les avocats de la défense (le référé-liberté : cette procédure de référé n'exige pas qu'un recours au fond ait été intenté).
A la différence du référé-suspension (art 521-1 du CJA) qui conditionne la validité du référé à une procédure contentieuse sur le fond.

Donc pour Dieudo, il ne reste que la CEDH après ce premier cirque de justice administrative
(qui franchement, une fois de plus, se déshonore, déshonore l'administration et l'Etat dans sa globalité - malgré la défense acharnée des François Braize et autres membres de ces castes détentrices du pouvoir...)

Écrit par : Denis | 10/01/2014

J'ajoute pour atteindre un degré d'objectivité aussi élevé que possible que je suis néanmoins d'accord avec F. Braize sur ces deux points :
- le fait que B. Stirn ait rendu cette décision ne devrait pas enclencher une polémique (ni sa confession juive, ni son origine ethnique hébraïque ne devraient permettre à certains de douter de l'impartialité des magistrats du Conseil d'Etat (=CE)). D'autant plus qu'il y a beaucoup d'autres critiques fondées et rationnelles à émettre contre le CE pour expliquer cette décision qui semble avoir été dictée par le gouvernement, et en particulier valls le petit tigrounet...
http://dawidum.unblog.fr/2011/09/07/sergent-tigrou/

- Arno Klarsfeld n'a pas participé formellement à cette décision (d'ailleurs je me demande s'il participe à quoi que ce soit au sein du CE et si son maintien au sein de cette institution est méritée.. mais bon !)
S'il a influencé certains dignitaires de l'Etat ou des citoyens, c'était son droit comme c'était le droit de ses contradicteurs de dire et de tenter d'influencer en sens contraire la population (A. Klarsfeld avait le droit de dire ce qu'il a très maladroitement dit (y compris le droit d'être ridicule et de se montrer profondément anti-démocrate))

Écrit par : Denis | 10/01/2014

Tout le monde se marre des mamours de Stirn et de Valls, merci de ne pas nous prendre que pour des cons

Décision de référé à 14 h, appel du ministre à 15 h, audience à 17 H et délibéré à 18 h 30... alors que l'avocat de Dieudonné n'a pas le temps de se rendre à l'audience.

Les prises à partie personnelles sont inacceptables.

Écrit par : gilles | 10/01/2014

Je redis à francois braiZe et à quiconquue: dites ce que vous voulez ne mes textes, mais ne vous prenez pas à moi, ou je dégage les posts immédiatement et sans autre avertissement.

La cour de récré, ce sont des bons souvenirs, mais il faut essayer d'avancer...

Écrit par : gilles | 10/01/2014

Je ne suis pas juriste.

1 - Je ne comprends pas bien qu'une instance composée de hauts fonctionnaires, et dont l'indépendance n'est manifestement pas garantie puisqu'il agit dans l'urgence et sur ordre, ait un tel pouvoir d'interdire des paroles ou un spectacle.

2 - Comment un seul membre du Conseil peut prendre une décision tout seul, au nom du Conseil ?


Signé Marianne

Écrit par : Nous libérer d'Israël | 10/01/2014

Je confirme : Dieudo peut saisir directement la CEDH.

Les autres juges sont-ils s'aligner ? On verra s'ils acceptent ces renoncements aux bases de notre droit. Je pense que le pire n'est jamais sûr.

Dans sa décision, le Conseil d'Etat (avant de partir délirer sur le ministère de l'intérieur garant de la morale), dit qu'il y avait des risques graves de trouble à l'ordre public

Ca ce n'est pas de la jurisprudence, mais de l'appréciation en l'espèce. S'il y avait une extension de cette appréciation de fait, en dehors de toute analyse des circonstances, ville par ville, ce serait vraiment de la justice à l'égyptienne.

Écrit par : gilles | 10/01/2014

En référé, les décisions sont rendues par un juge unique.

Écrit par : gilles | 10/01/2014

@l'auteur

Je viens de finir (après une nuit blanche), une analyse purement juridique de la décision (10 pages), je pense que cela vous intéresserait. Cette décision est beaucoup plus complexe et ancrée dans un mouvement que ce qu'on veut nous faire penser. La décision était clairement prête bien avant le référé et si on prend la peine de l'analyser entièrement elle nous en dit beaucoup. Je trouve drôle que vous parliez de Vichy à la fin, vous allez comprendre pourquoi.

Voici une analyse complète de la décision (sources, esprit, analyse des termes etc...)

http://www.points-de-vue-alternatifs.com/2014/01/jurisprudence-dieudonn%C3%A9-analyse-juridique-d-une-d%C3%A9cision-destin%C3%A9e-%C3%A0-rester-dans-les-annales.html

Écrit par : Kiergaard | 10/01/2014

Il m'a en effet semblé que notre ami Dieudonné est devenu pour le moins envahissant. Hier soir aussi d'ailleurs. Je passe par hasard sur FR5, Ah! "C dans l'Air"... Ca oui, c'est dans l'air, et de l'air pas frais...
Ceci me rappelle certaines plongées durant mon sapin aux sous-marins... ;-)) Mais bon. Aux "bateaux noirs", entre les deux oreilles des gars, comme généralement dans les armées "fr" de maintenant, c'est frais! Le général Ausaresse nous a quittés cette année 2013 et son copain Videla aussi.
Yves Calvi a toujours le talent pour être rigolo avec certains sujets, suis "tombé sur lui" par hasard, au moment même ou il posa la question qui tue:
-"Bon. avec ce qui arrive ce soir à Nantes et les spectacles prévus prochainement, combien de temps on va chaque jour nous faire bouffer du Dieudonné"? Lui aussi, il en a plein le c... ;-))
- Je croyais qu'on avait touché le fond avec le gag Leonarda, mais les sujets sur lesquels la république malade glisse deviennent, plus que nombreux....

Écrit par : Thierry BRESSOL R/O | 10/01/2014

On va lire ça, Kiergaard !

Je fais référence à Vichy, car le Conseil d'Etat a cru devoir en parler, et que sur la période de Vichy, le Conseil d'Etat n'a pas les cuisses propres.

Écrit par : gilles | 10/01/2014

On a avant hier, le Sénat (socialiste) qui accorde sa protection à Dassault, et hier l'appareil Intérieur-Conseil d'Etat pour instaurer la censure du saltimbanque Dieudo.

Ce matin, Hidalgo frétillait de bonheur à l'idée de fermer un théatre.

Oui, il devient urgent de se débarrasser du PS, la seule solution pour que la Gauche retrouve un avenir en France

Écrit par : gilles | 10/01/2014

Plus personne au PS pour défendre la liberté d'expression

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/ps/dieudonne-manuel-valls-fait-carton-plein-ou-presque-au-ps_1312871.html

Écrit par : gilles | 10/01/2014

Est-ce que ce qui vient de se passer avec cette décision du Conseil d'Etat n'est pas la continuité de la stratégie initiée par la "Circulaire Alliot-Marie" qui interdit aux citoyens français d’appeler au boycott de l'état d'Israël (quand ils le font pour faire pression sur cet état en vue qu'il respecte les Droits de l'Homme et le Droit International) ?

La France est le seul état, à ma connaissance, où des citoyens se retrouvent devant des Tribunaux pour le fait de boycotter Israël en raison de l'épuration ethnique qu'il mène.

Écrit par : Nous libérer d'Israël | 10/01/2014

L'article d'El Pais ,http://internacional.elpais.com/internacional/2014/01/09/actualidad/1389291355_728890.html

Écrit par : monique gasc | 10/01/2014

Dieudonné n'en demandé certainement pas autant
Que ce soit le ministre de l'interieur et non celui de la justice qui se saisisse du problème déjà connu et traité par la justice,n'est pas sans questionner
Que ce même ministre se dise lié indéfectiblement à Israël,n'est pas anodin
Que le conseil d'état rende avec une célérité jusqu'ici inconnue,est déjà particulier
Que le juge quia rendu ce jugement soit d’obédience juive,est problématique dans le contexte
Je le dis pour éviter le petit jeu "des jours sombres de notre pays",Dieudonné est un affreux raciste antisémite
Mais ceci dit si Vals avait voulu crédibiliser les thèses du grand complot Juifs dont Dieudonné fait ses choux gras il a tout juste S'il voulait institué la censure et pour cela utiliser l'affaire Dieudonné il a tout juste
Mais ,s'il voulait faire taire Dieudonné et le couper de ses aficionados,il a tout faux
Le mal est fait et en sortir sera périlleux et bien difficile,je suis atterré et effaré pour l'avenir,de voir que pas mal de militants pro Palestiniens sont pour passés d'un combat juste contre le sionisme a anti sémitisme,en adhérant à cette manipulation de Dieudonné :le grand complots Juifs

Écrit par : antimythe | 10/01/2014

François Braize sombre de plus en plus dans sa défense irrecevable.

"la décision d'hier en référé a été prise par un juge unique"
Encore mieux, un juge unique alors que les membres sont au nombre de 350...

"Je précise d'ailleurs à cette occasion pour certains autres commentaires que si B. Stirn est juif, ce que je ne sais pas, cela ne devrait poser aucun pb à Dieudonné puisqu'il n'est pas antisémite "
Le problème que vous semblez occulter outrageusement, c'est par ce que Dieudonné est accusé d'antisémitisme qu'on veut lui interdire de faire des spectacles. Donc ça touche forcément ces deux membres du conseil d'Etat dont un, Karlsfeld, qui participe au lynchage médiatique de Dieudonné.

Imaginez un juge, un vrai, qui en même temps que de rendre des décisions sort sur Itélé pour défendre l'immunité de Serge Dassault...

Écrit par : Cem | 10/01/2014

Ce soir, l'émission de Frédéric Taddeï sera certainement très instructive :


Faut-il interdire Dieudonné ?
Avec notamment : Alain Jakubowicz (Président de la LICRA), Agnès Tricoire (Avocate de la Ligue des droits de l’homme), Jean-François Kahn (Editorialiste et écrivain) ET
Jean Bricmont (Professeur de physique théorique, essayiste)


http://www.france2.fr/emissions/ce-soir-ou-jamais/diffusions/10-01-2014_164008

Écrit par : Denis | 10/01/2014

Il faudra un jour,que l'on évoque comment et pourquoi le monde du spectacle a enfanté un Dieudonné ..Il faudra que l'on évoque le rôle des instances culturels dans ce fiasco,...cette si belle et si chère exception culturelle,qui fait que n'ont droit à exister, que les artistes et œuvres dument validé par toute une nomenklatura qui privilégie une estampille Solferinesque indispensable pour avoir droit d’être et d'exister artistiquement ...Dieudonné est le Ben Laden du milieu culturel de notre pays,il a bien servi et a fini par se mettre a son compte,et dériver vers le radicalisme nauséabond...

Écrit par : antimythe | 10/01/2014

antimythe, tu es sans savoir, visiblement, que Dieudonné a subit un lynchage sans précédent suite à son sketch qui mettait en scène un colon israélien. Durant ce sketch, il n'a jamais été fait mention de judaisme, ou de la shoah.

Écrit par : Cem | 10/01/2014

Je ne m'en suis pris qu'aux textes que j'ai lus, et aux idées qu'ils contiennent, et pas aux personnes que je ne connais pas...
mais j'admets volontiers que la critique des textes et des idées expose à ce que leurs auteurs se sentent visés personnellement...
sauf à censurer sa propre critique des textes et des idées, il n'y a pas moyen de faire autrement...
sur le fond, je ne change pas mon appréciation même si j'apparais minoritaire parmi ceux qui s'expriment et je me félicite que la tribunal d'Orléans ait confirmé ce jour l'interdiction pour Tours.

Écrit par : francois braiZe | 10/01/2014

Bien sur, et quand vous dites que je suis aveuglé par la haine, c'est une déclaration d'amour ? ouhla, il faut que je méfie !

Écrit par : gilles | 10/01/2014

Closer est un journal récidiviste des violations de la vie pirvée, et porte atteinte à la dignité de Hollande en montrant comment notre président trompe sa Valérie, la femme de sa vie, qui a une place sur le site officiel de l'Elysée

J'attends donc une interdiction préventive de Closer par Valls, avec la bénédiction de Stirn

Écrit par : gilles | 10/01/2014

Nous avons un Président de la République qui sort avec une femme, qui n'est donc pas la 1ère dame de France. Cette femme se permet d'intervenir dans des débats politiques à la télé et comme le précise Gilles elle a une place officiel sur le site. Et ce président trompe sa copine en scooter dans Paris avec un garde du corps comme si c'était un ministre lambda.

Dans quelle France vivons nous?

Écrit par : Cem | 10/01/2014

Cem,je ne connais pas toute la vie de Dieudonné et je veux bien croire qu'il a pu être victime,de la bêtise de certains extrémistes de la communauté Juives...Comme d'autres le sont ou l'on étaient,de la part d'autres extrémistes....Que cela ,l'entraine dans une vision négative de la communauté juive,je peux admettre et comprendre,mais que cela se traduise par un antisémitisme et une utilisation négationniste de la Shoah désolé,mais la c'est l’inadmissible et le nauséabond...Critiquer les travers d'une religion,certains comportements de membres d'une communauté est plutôt sain et normal dans une démocratie ou la liberté d'expression est libre,en faire des sketches,une satire,une pièce de théâtre bien sur....Mais ce n'est pas ce qui est reproché a Dieudonné aujourd'hui et vous le savez bien

Écrit par : antimythe | 10/01/2014

Plantu a du mal à contenir les éruptions de l'épurateur Finkielkraut de la liberté d'expression :

http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2014/01/dieudonn%C3%A9.-clash-entre-plantu-et-alain-finkielkraut-vid%C3%A9o.html



Signé Marianne

Écrit par : Nous Libérer d'Israël et de ses soutiens | 10/01/2014

Pépère et sa danseuse un classique de notre royauté républicaine....Le vivier du petit monde de la culture et des médias,se presse pour se hisser dans les lits des palais de nos princes.....Il ne manque plus a Pépère que d’emmener sa nouvelle favorite au Fouquets...Je pense a Ségo qui doit bien se marrer

Écrit par : antimythe | 10/01/2014

Moi je n'ai pas vu les spectacles de Dieudonné. Et la plus part de ceux qui en parlent non plus.

Mais ça ne les empêche pas d'avoir une opinion arrêtée sur la question.


Signé Marianne

Écrit par : Nous Libérer d'Israël | 10/01/2014

Le ministre de l’intérieur a attribué, en avril 2011, le marché « d’élaboration du projet de territoire » de l’agglomération d’Évry à une urbaniste qui n’est autre que son ex-compagne. Parmi les candidats non retenus, l’architecte Michel Cantal-Dupart, moins-disant, s’étonne des modalités de l’appel d’offres.
Source : Article de Mediapart

Mais ça Israël, ses soutiens et Finkielkraut s'en foutent.

Écrit par : Nous Libérer d'Israël | 10/01/2014

Voilà le genre de rigolo qui nous gouverne... et la preuve de la brillante efficacité des services de sécurité... Lamentable !

http://www.lepoint.fr/societe/le-scoop-closer-met-la-securite-du-president-en-question-10-01-2014-1778969_23.php

Écrit par : gilles | 10/01/2014

Gilles
je suis désolé mais tous vos papiers suent une haine anti Hollande, Vals et tous ceux qui l'entourent, pas possible.... qu'est ce qu'ils vous ont fait ?
en tout cas c'est comme ça que je les reçois...
c'est dommage à mon sens car on y trouve beaucoup d'informations juridiques intéressantes...
je me suis même permis un jour de vous en féliciter, c'est dire !

Écrit par : francois braiZe | 10/01/2014

Il faut espérer ...Jusqu’à présent dans les femmes connus Ségolène,Hidalgo (une médisance...) et Rot ....Trois femmes au vagin sécateur....Alors espérons que la nouvelle favorite n’émascule pas pépère et que du coup il s'occupe de redresser la courbe du chômage et pas celle de son sexe...

Écrit par : antimythe | 10/01/2014

Le simple fait que l'avocat de la défense n'ait été prévenu qu'une heure avant l'audience et n'a pas pu s'y rendre devrait suffire à faire annuler la décision, sinon c'est qu'il y a un problème dans les règles de fonctionnement de la justice.
Depuis quand il est devenu légal de prévenir l'avocat de la défense au dernier moment pour empêcher sa présence ?

Écrit par : Tortuga | 10/01/2014

francois braiZe
eh bien vous avez tout faux et je dégagerai tout post me mettant en cause. Ce n'est pas plus compliqué

Je ferai tout ce que je peux pour nous débarrasser du PS qui est comme Sarko et qui empêche tout avenir à la Gauche, mais je n'ai aucune sentiment quelconque avec quelque personnalité politique que ce soit.

Donc, c'est clair, et je n'y reviendrai pas.

Écrit par : gilles | 10/01/2014

"Il ne manque plus a Pépère que d’emmener sa nouvelle favorite au Fouquets...Je pense a Ségo qui doit bien se marrer"
Écrit par : antimythe | 10/01/2014

=> Ah oui : ou à Disneyland par exemple ;)


"Moi je n'ai pas vu les spectacles de Dieudonné. Et la plus part de ceux qui en parlent non plus.
Mais ça ne les empêche pas d'avoir une opinion arrêtée sur la question."
Signé Marianne

=> Oui, c'est vrai ! Moi j'en ai vu pas mal (toujours un peu contraint par un pote qui m'y forçait, mais je n'étais pas déçu pour "l'ensemble" du spectacle. Ce qu'il y a autour par contre m'a toujours inquiété : Soral, d'autres déclarations politiciennes de Dieudo ou celles de ses fans).

Je l'ai dit et je le répète : en général, il est très souvent corrosif, caustique et très, très, très critique sur la puissance des lobbies de la communauté juive (donc anti-sioniste, pas antisémite) et sur notre système politico-médiatique.
Parfois, rarement, il glisse subrepticement et de manière souvent nuancée une phrase ou un raisonnement qui peut être qualifié d'anti-judaïque ou d'antisémite, ou de négationniste : là il devrait être condamné par la justice pénale comme fait précédemment. Et à force, il arrêterait et s'en tiendrait à une stricte critique anti-sioniste et à une critique de notre système (je crois). Système sclérosé qui mérite selon moi, ou en tout cas qui peut être critiqué dans une démocratie libérale.

Bref, que chacun se forge sa petite opinion en s'en tenant uniquement aux faits :
http://www.streamiz-filmze.com/film-comedie/4063-dieudonne-foxtrot-streaming.html

(un autre fait à prendre en compte : la version filmée est peut-être moins "libérée" que les versions du spectacle qu'il fait quand il sait que ce n'est pas filmé)

Écrit par : Denis | 10/01/2014

Dans cette affaire, une chose est claire: le CC est une instance politique....

Écrit par : sevand | 10/01/2014

Deux articles des Professeurs Frédéric Rolin et Diane Roman qui apportent des sons de cloche différents du mien (ils sont plutôt favorables à une mesure administrative d'interdiction générale et absolu (dans les faits) ET préventive).

http://actu.dalloz-etudiant.fr/le-billet/article/lordonnance-dieudonne-du-conseil-detat-une-decision-logique-dans-le-contexte-contemporain-de//h/91ff9b4a2df7cd063b868833ed6b6c43.html

http://www.liberation.fr/societe/2014/01/10/decision-sur-dieudonne-pourquoi-cette-expression-curieuse-de-cohesion-nationale_971936

Écrit par : Denis | 10/01/2014

Est-ce que ce n'est pas les attaques, quand Dieudonné a fait son sketch contre le colon israélien, des juifs qui soutiennent Israël (derrière le CRIF), et le fait qu'ils ont obtenu les interdictions de ses spectacles, qui l'ont fait dériver vers le n'importe quoi ? C'est ce que disent certains qui ont suivi son parcours.

Ensuite je pense qu'il y a un problème réel avec la manière dont Israël a vassalisé notre caste politico-médiatique pour mettre en œuvre une coopération étroite de la France et de l'Union Européenne avec un état, Israël, qui viole tous les principes de Droit sur lesquels repose notre Constitution.

Une coopération aussi étroite aurait lieu avec l'Arabie Saoudite ou le Qatar, cela me choquerait tout autant.

Écrit par : Nous libérer d'Israël | 10/01/2014

"Dans cette affaire, une chose est claire: le CC est une instance politique...."

Écrit par : sevand | 10/01/2014

@ sevand,

Le CE plutôt (en l'occurrence ;)
Le CC aussi remarquez
(:

Écrit par : Denis | 10/01/2014

Pffffff... j'suis fatigue là

Le 1er lien du Professeur Rolin est plutôt d'accord avec l'interdiction administrative validée par la justice administrative.
http://actu.dalloz-etudiant.fr/le-billet/article/lordonnance-dieudonne-du-conseil-detat-une-decision-logique-dans-le-contexte-contemporain-de//h/91ff9b4a2df7cd063b868833ed6b6c43.html

Le 2ème lien du Professeure Roman est plutôt en désaccord (donc comme moi)
http://www.liberation.fr/societe/2014/01/10/decision-sur-dieudonne-pourquoi-cette-expression-curieuse-de-cohesion-nationale_971936

Il y a un point soulevé par le Pr. Rolin avec lequel je suis totalement d'accord : c'est le phénomène d'instantanéité liée au développement d'internet.

Tout va vite, bien trop vite ! Décisions judiciaires (ou juridictionnelles pour les puristes français) très rapides, seulement en référé et non sur le fond. Tous les média embrayent, les juristes, professeurs pondent des commentaires en une journée... Nous tous commentons dans la seconde, etc.
ça va beaucoup trop vite ; c'est néfaste à une saine réflexion contradictoire et constructive !

Écrit par : Denis | 10/01/2014

Jean-François Kahn va donc intervenir à la télévision chez Taddéi sur le thème de l'interdiction des spectacles de Dieudonné.

Le même Jean-François Kahn qui avait trouvé que son ami très cher Dominique Strauss Kahn avait bien le droit de "trousser les domestiques".

Rien jamais n'empêche ces racistes de revenir en avant scène. Parce que c'est du racisme, anti-femme, anti-noir, et du racisme social. C'est même exactement du suprémacisme : comment peut on s'en prendre à leurs amis, avec qui ils partagent une appartenance ?

Même de gôche, même quand il se construit une image sympathique comme celle de Jean François Kahn, ce suprémacisme s'est révélé quand il a défendu DSK (qu'il fréquente depuis très longtemps et dont il pouvait difficilement ignorer les "penchants agressifs" envers les femmes).



Ensuite ont aura Emilie Frèche qui a adapté le témoignage coécrit en 2009 avec Ruth Halimi - « 24 jours : la vérité sur la mort d’Ilan Halimi »

Ensuite on aura Alain Jakubowicz, Président de la LICRA.

Il y aura Bricmont parce que quand même faut avoir l'air d'équilibrer et d'inviter "le diable" antisioniste ... et quelques autres dont un socialiste pour défendre le parti.


Un plateau comme d'habitude à la télévision, si peu représentatif de la population française ou même européenne que c'en est caricatural ...


Et les émissions de Taddéï ne sont plus ce qu'elles étaient. Trop d'invités, trop diamétralement opposés entre eux, pour que les débats ne soient pas pénibles à suivre, et pas aussi intéressants que par le passé.

Écrit par : Marianne | 10/01/2014

Un travail d'investigation sur la vie et la personnalité particulièrement arabophobe du membre du conseil d'Etat Arno Klarsfeld :

http://www.panamza.com/10012014-arno-klarsfeld

Même si selon les dires, il n'a pas participé au "jugement" de Dieudonné, c'est toujorus intéressant de savoir dans les poches de qui vont nos impôts.

Écrit par : Cem | 10/01/2014

Bonjour et merci beaucoup à M. Devers pour ses billets précis et limpides que je suis attentivement depuis longtemps.

Le respect de la "dignité" humaine semble donc devenir un motif suffisant d'interdiction préventive d'un spectacle.

Fort bien.

Je ne me souviens pas avoir entendu les hurlements républicains de nos antiracistes forcenés du gouvernement lors de sketchs stigmatisant, par exemple, les rroms de façon décomplexée : http://www.youtube.com/watch?v=VDdsvB5RBEc&feature=youtu.be&t=1m17s (ce sketch a été diffusé lors de l'émission "Rire ensemble contre le racisme" en 2011 sur France 2). Au vu du caractère vomitif des propos tenus, je suppose que l'auteur de ce sketch a été interdit de spectacles à vie dans les 2h qui ont suivi...

D'ailleurs, Manuel Valls compte t-il s'interdire de parler lui-même de façon préventive en attendant qu'il "donne des garanties supplémentaires sur le fait qu'il ne tiendra pas ce genre de propos [racistes], qu'il le démontre", comme on l'exige visiblement de Dieudonné ? (Cf : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/01/10/01016-20140110ARTFIG00446-dieudonne-fait-appel-de-l-interdiction-de-son-spectacle.php)

Peut-être existe t-il des attaques qui sont a priori plus dignes que d'autres. Les voies de la dignité sont impénétrables.

Quelle sinistre mascarade nous vivons.

Écrit par : Thomas | 10/01/2014

Merci Thomas

comme si les censeurs avaient un avenir... à part l'oubli.

En attendant, Dieudo commence un nouveau spectacle samedi. L'ordonnance de référé ne vaut plus un clou, et il va falloir que Stirn aille au spectacle de Dieudo avec son dignitomètre

Écrit par : gilles | 10/01/2014

Hello Denis

Comment va? J'espère que la thèse avance bien...

Vous nous passez les déclarations de deux profs, et pourquoi pas: c'est moins pire que Hidalgo nous expliquant, de Paris (quand même !) que la censure renforce la liberté d'expression.

Mais je dis que ces profs n'ont aucune crédibilité. Aucune.

D'abord, aucun n'ose s'avancer avant la décision du CE. Ils attendent dans l'ombre et commentent, comme les mémères sur le marché.

Ensuite, et une fois de plus, ils sont totalement suivistes. Jamais ils ne prendront le moindre risque, et de ce fait, ils ont toujours été a coté de la plaque.

Je sais que vous les appréciez, mais franchement ils sont justes bons à faire des cours à partir d'une matière juridique morte. Mais dès que c'est vivant, ils sont perdus.

Écrit par : gilles | 10/01/2014

gilles
si je n'ai pas le droit de critiquer vos textes et vos idées, vous l'auteur du site, je ne vois pas l'intérêt qu'il y a participer aux discussions sur votre forum...
c'est une curieuse conception du débat;
donc à l'avenir je m'abstiendrai car quand je trouve que ça sue la haine, je réclame le droit de pouvoir le dire; il faut assumer les conséquences de votre aversion qui transpire de vos textes;
cordialement

Écrit par : francois braiZe | 10/01/2014

Allez, françois braiZe, faites comme tout le monde ici, et vous verrez que ça marche très bien. On ne s'en prend pas aux personnes, mais aux idées, ie à ce qui est écrit.

La haine... Suer...

Non, ce n'est pas trop maison

Simplement, avant même chercher à convaincre les autres (quelle ambition !) on cherche à exprimer ses convictions et idées.

Prenez mes textes, et passez les à la lessiveuse, vous verrez qu'ils sont robustes et gardent leurs couleurs.

Mais, et c'est pour tout le monde, sinon on explose, on cible ce qui est dit, ie les mots et les idées, et pas les personnes.

De plus, il ne vous a pas échappé que tout ce qui se passe ici se joue sous mon nom, en direct. Alors, je ne peux accepter, ni pour moi, ni pour la superbe équipe du bureau, les mises en cause persos, et en plus les imputations de sentiment.

Dites que mes textes sont nuls, et démontrez le, et oubliez moi.

Écrit par : gilles | 11/01/2014

Je viens de regarder CSOJ, je suis extrêmement déçu par Taddéï qui n'invite qu'un pauvre Bricmont qui n'a aucune rhétorique contre une chienne enragée et d'autres animaux qui hurlent à tout bout de champs.

C'est dommage de passer à coté d'un super débat qui aurait pu être possible. Mais vu la composition de l'équipe c'était perdu d'avance.

Écrit par : Cem | 11/01/2014

@ Gilles,
J'ai partagé leurs textes, mais juste pour le débat contradictoire. Je ne vais pas me lancer en ce moment dans des commentaires des commentaires professoraux. Surtout que l'ensemble de mes autres commentaires sur ce billet et les autres suffisent largement à démontrer que je ne partage pas vraiment la même analyse.
Que les gens lisent ces textes qui apportent beaucoup d'informations, qu'on les commente en partie, et puis voilà !

Oui je les apprécie bien en général, mais j'ai aussi "écrit" dans les 2 derniers commentaires que pour le coup je n'étais pas vraiment d'accord avec eux (plus avec D. Roman qu'avec F. Rolin, mais pas totalement d'accord de toute façon).
Je vous apprécie également beaucoup : pas tout le temps à 100%. C'est la vie, c'est le rythme du débat d'idées et la méthode des sciences sociales... Pas un drame en tout cas !

Alors, contrairement à d'autres professeurs ou enseignants-chercheurs, eux n'ont pas émis d'opinions avant la décision du CE à ma connaissance. Mais et alors ? Est-ce un mal en soi ?
Ils sont "chercheurs", pas militants ou politiciens (sans connotation péjorative).

Je vous trouve un peu dur sur cette dernière critique des professeurs (bien que je la comprenne en grande partie) : moi je ne m'avancerais pas trop en tant qu'enseignant-chercheur (ce que je ne suis pas) sur la solution qui sera dégagée par la CEDH concernant cette affaire.

A propos, j'ai préféré abandonner ma thèse de doctorat pour de multiples raisons (financières mais également personnelles et professionnelles : je ne me voyais plus du tout participer au monde académique tel qu'il existe actuellement. Et je ne me sentais pas la force et la volonté de le changer...).

En tant que simple citoyen, je pense que la CEDH sanctionnera la France. Effectivement : mais bon... 3 ou 4 ans plus tard, et condamner à une rançon pécuniaire sans pouvoir imposer réellement un changement du droit interne autrement que par une pression morale... pfffffff : quelle mascarade !

Comment connaître à l'avance la décision d'un juge ou plusieurs juges vu notre système bancal (problème de sécurité juridique notamment dû aux réalistes..) ?
Et puis est-ce le rôle de la doctrine que de tenter d'influencer des solutions jurisprudentielles ? Je pose juste la question : d'un certain point de vue, oui, d'un autre point de vue, non. C'est donc compliqué !

A propos de ce que devrait être la solution juridique, vous, vous prenez le risque d'annoncer la solution à l'avance, et c'est tout à votre honneur. Ca implique aussi que parfois on se prend un camouflet. Si pour des raisons circonstancielles, politiques ou idéologiques les juges décident finalement de fixer une solution différente de ce que le Droit commandait effectivement (comme moi à propos de la décision du 9/01 du CE)...

Puis, en guise de transition et de conclusion provisoire, une critique théorique sérieuse à votre égard :
Il me semble que dans vos développements (tout l'ensemble des billets et commentaires), vous êtes carrément partisan de la théorie réaliste de l'interprétation (ie ce sont les juges (entre autres, mais pas qu'eux) qui créent le droit ; le droit n'existe qu'à partir du moment où est formalisée un acte de concrétisation par une autorité juridique (selon une règle juridique interprétée à un instant "t" postérieur à l'édiction de la règle et par d'autres personnes humaines que celles qui l'a effectivement créée).
Ok !
Mais en même temps (sur cet exemple précis entre autres) vous avez une posture de normativiste - tout comme moi en règle générale. Or, les deux théories sont incompatibles !! Mais vraiment incompatibles (et inutile de jongler de l'une à l'autre en fonction des circonstances... On finit toujours par se casser la gueule) !

L'affaire Dieudonné et les solutions récentes du CE le démontrent bien. A mon avis, Il faut donc choisir clairement quel courant de la théorie du droit on entend appliquer.
Mais on en rediscutera à l'occasion : c'est un vaste débat au moins aussi complexe que celui des limites à la liberté d'expression.

Écrit par : Denis | 11/01/2014

@ Cem,
Faut arrêter les commentaires excessifs : déjà Bricmont n'était pas le seul à défendre la ligne de la liberté d'expression contre les censeurs (même s'il était le seul "radical" : ok, mais c'est un peu la représentation sociétale actuelle). Ils étaient 4 contre 4 !
Il y a eu Nabe aussi (et je presque convaincu que certains des autres invités ont menacé de quitter le plateau en représailles de cette invitation du "cerveau malade).

Effectivement, le député socialiste, pédant et sans conviction était de trop et un autre aussi dans l'autre camp (Kahn a assez bien assuré ; peut-être la représentante de la LDH).
De toute façon c'est un débat complexe et très clivant ! c'était difficile d'organiser un vrai débat constructif : il aurait fallu des dizaines d'heures, comme dans une assemblée, un système de micro ON/OFF, comme dans les assemblées, ainsi que des dizaines d'autres règles, comme dans les assemblées.

Vous auriez voulu quoi ? Un débat avec Dieudo, un autre bouffon comique en opposant, puis le représentant de la LICRA, ainsi que Soral, et Soral et Soral monologuant tout seul ???

Écrit par : Denis | 11/01/2014

@ Cem,
Faudrait arrêter avec les commentaires excessifs : déjà Bricmont n'était pas le seul à défendre la ligne de la liberté d'expression contre les "censeurs" patentés (même s'il était le seul "radical" : ok, mais c'est un peu la représentation sociétale actuelle).

Ils étaient 4 contre 4 !

Il y a eu Nabe aussi (et je suis presque convaincu que certains des autres invités ont menacé de quitter le plateau en représailles de cette invitation du "cerveau malade").

Effectivement, le député socialiste, pédant et sans conviction était de trop et un autre aussi dans l'autre camp : 6 en tout aurait assuré un débat plus serein (Kahn a assez bien assuré ; alors peut-être la représentante de la LDH).
De toute façon c'est un débat complexe et très clivant ! c'était difficile d'organiser un vrai débat constructif : il aurait fallu des dizaines d'heures, comme dans une assemblée, un système de micro ON/OFF, comme dans les assemblées, ainsi que des dizaines d'autres règles, comme dans les assemblées.

Vous auriez voulu quoi ? Un débat avec Dieudo, un autre bouffon comique en opposant, puis le représentant de la LICRA, ainsi que Soral, et Soral et Soral monologuant tout seul ???

Écrit par : Denis | 11/01/2014

Merci Kiergaard pour votre gros travail que je commence juste à lire...Je me suis demandé pourquoi vous ne citiez pas l'arrêt de Cassation d'Assemblée plénière du 16 février 2007.
Que la Cour de Cassation s'y prenne à deux fois pour réfuter les arrêts d' Appel me semblait montrer la complexité du sujet...

Écrit par : dany | 11/01/2014

J'ai entendu hier un avocat expliquer que le droit est devenu si complexe avec l’empilement des textes que pour le procès dit de l'Ericka les juges ont demandés a des profs de venir leurs expliquer les textes

Écrit par : antimythe | 11/01/2014

La liberté d'expression c'est une chose, mais se mettre à 7 pour dire en bloc que "Dieudonné est antisémiiiiite bouuuh cacaaaaa" avec une pleureuse qui vient nous parler de la shoah sans rien dire dans le débat, désolé mais y'avait pas de débat.
Bricmont essayait tant bien que mal d'expliquer qu'il y avait un tabou autour de tout ça et qu'il était impossible de dire quoi que ce soit sur les juifs en France (et à raison) on l'a constamment empêché de parler!
J'avais oublié Nabe qui a fait preuve d'une puérilité affligeante en venant s'attaquer à Soral et Dieudonné. Certes Soral a fait le connard en passant de grands moments à descendre Nabe pour ses raisons à lui, mais Nabe venir se venger comme il l'a fait c'était nul.

Écrit par : Cem | 11/01/2014

J'ai regardé le débat entre Plantu et Finkielcrotte, et même Plantu qui est un dessinateur reconnu admet qu'il a des problèmes quand il intègre un rabbin ou un juif dans ses dessins et qu'il a immédiatement le CRIF aux fesses.

Écrit par : Cem | 11/01/2014

Gilles,
Merci bien pour votre ton patelin... je n'en mange pas;
Sérieusement, malgré votre invitation, je me garderai bien de dire que vos textes sont nuls, puisque ce n'est pas le cas.

Même si c'est l'impression que ça m'a donné à vous lire, haineux est peut être exagéré j'en conviens mais, et là c'est certain, vos textes sont à tout le moins excessifs dans leur critique systématique et parfois outrancière des équipes (et personnes) en place...

Parce que, vous vous attaquez aux idées et aux actes certes mais aussi aux personnes, relisez vous si ça vous a échappé (sur Hollande, j'y retrouve presque autant de "haine" que dans les textes brûlots de l'extrême droite...);
je n'en veux que pour preuve le dernier de ce matin qui le taxe d'indignité... rien que ça !
après l'incompétence alléguée par tous les benêts de l'ex droite républicaine il ne manquait plus que l'indignité que vous nous servez.
Quand à certains de vos commentateurs je n'en parle même pas, vous n'en êtes pas responsable.
Vous vérifiez l'adage selon lequel en politique nos pires ennemis sont dans notre propre camp.
Bien à vous

Écrit par : francois braiZe | 11/01/2014

Des soldats français meurent en Mali et en Centrafrique Hollande en relation avec une actrice Manuel Valls en guerre contre Dieudonné c'est normal des franc maçons des marionnettes de satan si De Gaulle en pouvoir Hollande et Manuel Valls des jardiniers a Élysée De Gaulle 100% est mort Hollande et Manuel Valls 1000% des morts c'est normal une tempête pire Dirk les séismes ou la neige -30-50 en France qui vivra verra

Écrit par : mehdi mountather | 11/01/2014

@Dany

Ah zut l'arrêt de plénière, le moteur de recherche de Légifrance a du me faire faux bon la dessus :(
Tant pis ^^

Écrit par : Kiergaard | 11/01/2014

Il est bon de rappeler un certain basching hollande via les amis de Pépère,
« il n’a aucune épine dorsale, il manque de caractère » (Martine Aubry dans Le Nouvel Observateur du 30 juin 2011)

« il n’est pas fiable » (Martine Aubry dans Le Nouvel Observateur du 23 juin 2011)

« une fraise des bois peut-elle cacher un éléphant ? » (Laurent Fabius dans Le Nouvel Observateur du 30 juin 2011)

« le point faible de François Hollande, c’est l’inaction. Est-ce que les Français peuvent citer une seule chose qu’il aurait réalisée en 30 ans de vie politique » (Ségolène Royal dans Le Figaro du 8 septembre 2011)

« Franchement, vous imaginez Hollande président de la République ? On rêve ! » (Laurent Fabius dans Sud-Ouest du 18 avril 2011)

« Arrêtez de dire qu’il travaille. François n’a jamais travaillé, il ne fout rien » (Martine Aubry dans Le Journal du dimanche du 30 avril 2011)

« Hollande, c’est le principal défaut du Parti socialiste » (Arnaud Montebourg le 8 juin 2010 sur Canal Plus)

Écrit par : antimythe | 11/01/2014

Monsieur Braize.

Vous écrivez : " tous vos papiers suent une haine anti Hollande, Vals et tous ceux qui l'entourent, pas possible.... qu'est ce qu'ils vous ont fait ? "

Mais justement, ils ne font rien de "gauche" ce qui explique notre "sévèritude" ici. Je et Nous, ne faisons que les vilipender non pas pour ce qu'ils sont mais pour ce qu'ils font. Qu'ils changent de politique et le registre sera différent, vous verrez. Mieux, qu'ils changent de ministre de l'intérieur en tout premier lieu.
Autre chose plus ou moins lié : on va sûrement changer de "bassinage" et passer à autre chose que l'affaire Dieudo, enfin.
Dès 13h20 ce jour, c'est la mort de Sharon qui tourne en boucle. Monsieur notre président va-t-il aller aux obsèques ? Monsieur Valls, peut-être ? Le maire de Paris ? Parlant Paris, on prend les paris ?
Belle journée tout le monde.

Écrit par : Marissé | 11/01/2014

De mieux en mieux
l’appartement loué par des « comédiens amis de Julie Gayet », comme l’a révélé Closer, appartiendrait à un grand patron du CAC 40 qui n’a jamais caché sa sympathie à l’égard de l’actuel président de la République. François Hollande, qui a fait toute sa campagne électorale en dénonçant la "haute finance" et les patrons semble moins regardant quand il s'agit d'abriter ses amours discrètes.

Écrit par : antimythe | 11/01/2014

M. Braize ,
Le seul a parler de haine ici , c'est vous. Comptez, 6 messages que vous avez posté la moitié possède le mot haine.
A part passer la moitié du temps a écrire le mot haine dans les blogs,qu'est-ce que fait un inspecteur culturel honoraire ?
J'avoue q j'attendais plus de culture et moins de haine .

Écrit par : Adriana | 11/01/2014

L'interdiction est passée de manière surprenante et rapide, mais à mon avis ce n'est pas la fin :
-des recours seront peut-être tentés
-les conséquences politiques de cette affaires vont sans doute arriver.

Alors que si nous n'avions pas fait autant Dieudonné et sa quenelle n'aurait pas eu tant d'audience.
En tout cas le débat est toujours très présent.
http://www.blogactualite.org/2014/01/dieudonne-interdit-le-debat-continue.html

Écrit par : Vin | 11/01/2014

C'était un peu foutraque le débat chez Taddei , et ce petit député vraiment gonflant ,dommage , il fallait vraiment tendre l'oreille pour retenir quelques trucs interessants .
Je persiste à penser que c'est Dieudo qu'il faut inviter , et organiser un débat un peu plus structuré sur les raisons de son succés , faute d'ètre capable de faire en sorte qu'il n'en ait plus , en tout cas dans le registre actuel .J'ai visionné un tas des video de" l'artiste" et au bout du compte je pense qu'il est plutot dans l'approbation de la shoah que dans sa négation

Écrit par : monique gasc | 11/01/2014

Les premières explications bien molles du Conseil d'Etat

http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/01/11/affaire-dieudonne-le-conseil-d-etat-replique-aux-critiques_4346462_823448.html

Je réunis les analyses qui font suite à ces ordonnances, et je prépare un commentaire global

Si Klarsfeld avait été rappelé à l'ordre et sanctionné pour ses manquements répétés et lourds au devoir de neutralité et à l'obligation de réserve, le plaidoyer pro-domo du Conseil d'Etat pourrait peut être atteindre le seuil de la crédibilité

Écrit par : gilles | 12/01/2014

Quant à celui-là, il est juste "controversé"

Le Monde
"Réactions partagées après la mort du controversé Ariel Sharon"

Écrit par : gilles | 12/01/2014

Est-ce que Sarkozy l'aurait fait?

Si on en reste aux faits, il n'a jamais rien fait de semblable

Hollande est plus dangereux pour les libertés que Sarko.

Il faut se débarrasser du PS pour que la gauche puisse avoir un avenir en France

Écrit par : gilles | 12/01/2014

Pour Sharon, voici le communiqué de l'Elysée

http://www.elysee.fr/communiques-de-presse/article/disparition-d-ariel-sharon/

"Il a fait le choix de se tourner vers le dialogue avec les Palestiniens".

Sans commentaire !

Écrit par : gilles | 12/01/2014

@Monique a raison, inviter Dieudonné, ça s'imposait!
(il semble que Taddei n'ait pas souhaité le faire) Je ne sais pas non plus s'il serait venu, mais je crois qu'on a là loupé quelque chose... Sait-il faire rire, même quand ça va mal?
Dans ce débat chez Taddeï, souvent un peu ennuyeux c'est vrai, les explications du Pdt de la LICRA ne manquèrent pas d'intérêt, même s'il ne m'a pas convaincu.
Il y a trop d'émotion et pas assez de réflexion pour ce sujet aussi, comme le dit souvent Mtre Gilles.
Mais il ya eu "une perle", les quelques minutes de "micro-trottoir" quand on a interrogé les spectateurs de Dieudonné. Certains ont été intéressants, même pour moi qui "ne suis pas son supporter le plus convaincu"... ;-))
Il reste sûr en effet que depuis des années maintenant on peut se moquer de tout, toutes et tous, partout, sauf des juifs. Dès qu'on commence sur ce terrain, même sans "en faire trop", ça chauffe!
Pour presque rien maintenant "on a le CRIF aux fesses"...
Ca, C assez irréfutable et Dieudonné a su en profiter car C un vieux truc qui marche, se faire passer pour une victime.

Écrit par : Thierry BRESSOL R/O | 12/01/2014

Ceci dit le rapport de Dieudonné à l'argent, lui qui se dit "anti-système", c'est tout de même un peu spécial... ;-))
- Pour moi ceci nous fait 2 malaises:
. Quand le régime actuel en Israël et certains de ses supporters inconditionnels "utilisent" ce qui arriva aux juifs d'Europe dans les années 1930/40, comme si cela pouvait justifier les mauvaises actions depuis 1948, ça me met mal à l'aise!
On ne doit pas s'appuyer sur ce que firent les nazis, sauf... La Coccinelle Volkswagen!.
. Quand Dieudonné et des dizaines d'autres, se paient la tête des victimes du nazisme ou disent que les nazis n'en firent pas assez, je ne crois pas une seconde que ça va aider les Palestiniens! En plus, C pas joli-joli...

Écrit par : Thierry BRESSOL R/O | 12/01/2014

"..."Il a fait le choix de se tourner vers le dialogue avec les Palestiniens".
Sans commentaire !..."
L'Elysée a réellement dit ça????
On aura réellement out entendu et tout vu, depuis quelques années. Sur quelle planète ils sont?

Écrit par : Thierry BRESSOL R/O | 12/01/2014

"Il reste sûr en effet que depuis des années maintenant on peut se moquer de tout, toutes et tous, partout, sauf des juifs. Dès qu'on commence sur ce terrain, même sans "en faire trop", ça chauffe" ! (Thierry Bressol)

Pas si sûr Thierry : mais il faut savoir le faire de manière intelligente et avec une authentique sincérité !
Il y va très, très fort le Bedos Jr. - vu l'ambiance actuelle. Comme Desproges en son temps ;)

https://www.youtube.com/watch?v=kTAc4G5LHrM#t=259

Écrit par : Denis | 12/01/2014

Un gouvernement qui a le culte de l'aveu public... Retour des camps de rééducation en Chine ? non, c'est Bambi !

Najat Vallaud-Belkacem: «Que Dieudonné décide de changer de spectacle est une forme d’aveu»

Écrit par : gilles | 12/01/2014

Une critique du sketch de Nicolas Bedos posté ci-dessus (dont on peut en effet penser que c'est uniquement du 1er degré lorsqu'il assimile tout le public avec des racailles anti-sémites, qu'il ne souhaite faire qu'un coup de promo, etc.)
Perso, je ne pense pas que ce soit les cas et je perçois la quasi-intégralité du sketch comme étant du 2nd degré - sauf la toute fin où il traite Dieudo d'idiot et de con de Breton inculte (là c'est infamant pour les Bretons, et à cause de lui on aura bientôt plus le droit de se moquer des Bretons qui font pourtant rire tout le monde quand ils mettent des bonnets rouges ;)

http://www.bondyblog.fr/201401121456/le-tres-petit-nicolas/#.UtK1ALSaen4

Écrit par : Denis | 12/01/2014

Dieudonné coté face et Bedos coté pile les deux faces d'une même pièce qui s'appelle la société Française.....Un puzzle,dont toutes les pièces ne s'emboitent plus les unes aux autres...Une mosaïque de gens qui ne peuvent plus se comprendre,et pour lesquels l'humour est devenus,un vecteur de haine et de divergence....C'est dire ou nous en sommes..Bedos ne m'a jamais fait rire et Dieudonné pas plus...il faut dire qu'entre les comiques troupiers du Gvts et le Vaudeville Élyséen,nous saturons ...Stop a l'humour nous sommes en surdosage...

Écrit par : antimythe | 12/01/2014

Sur les bretons , celle là elle me fait encore marrer
http://www.urtikan.net/dessin-du-jour/femen-bretonnes-manifestation-a-quimper/

Écrit par : moniquegasc | 12/01/2014

Bonsoir,

Le juriste que vous êtes devrait trouver de quoi nourrir sa réflexion sur et autour du Conseil d'état ici:"Le Conseil d’Etat constitue t-il un tribunal impartial ? (Par Jacques BESSY, président de l’Adefdromil)" ( http://adefdromil.org/28590)
Pour celles et ceux qui ignorent qui est l'ADEFDROMIL: http://fr.wikipedia.org/wiki/Association_de_défense_des_droits_des_militaires
Certains points soulevés s'appliquent plutôt bien au triste vaudeville que nous venons de vivre qui, en ce qui me concerne, n'est pas sans m'inquiéter quant à l'avenir de notre pays.

Bonne soirée

Écrit par : H. | 12/01/2014

@ H.,
Le 1er lien ne renvoie pas vers le texte : "la page demandée n'existe pas"

Merci d'avance

Écrit par : Denis | 12/01/2014

@ H.,
Le 1er lien ne renvoie pas vers le texte : "la page demandée n'existe pas"

Merci d'avance

Écrit par : Denis | 12/01/2014

Là, ça devrait marcher: http://adefdromil.org/
ou alors, tapez adefdromil dans votre moteur de recherche.

Écrit par : H. | 12/01/2014

Sincère ou insincère..? Moi je vais parler d'autre chose en tout cas à l'avenir. il y a bien d'autres problèmes structurels et gravissimes dans notre société et à l'international.

Dieudonné : "J'ai eu une réflexion, je pense avoir poussé le débat jusqu'aux limites du rire et (...) la justice se prononcera (...).
Aujourd'hui en tout cas, une page se ferme, quant à moi je passe à autre chose."

1 minute en tout. Il y affirme ne pas être antisémite, donc, en gros, avoir joué la provocation jusqu'au bout.
Alors pour l'Iran, pour ses accointances avec Le Pen... ok, peut-être.
Par contre, je ne suis pas vraiment convaincu concernant son alliance avec Soral, ou plus récemment sa mise en scène avec Fofana (le leader du gang des barbares) et Faurisson pour demander la dissolution de la LICRA...

https://www.youtube.com/watch?v=iL0qkKhvQ48&feature=youtube_gdata_player

Écrit par : Denis | 12/01/2014

Super ! Merci Mister H. !!
Ce sera forcément intéressant vu la façon dont l'administration française traite ses militaires - et ses usagers en général (tout cela sous couvert, assez fréquemment, de la justice administrative...).

Écrit par : Denis | 12/01/2014

Le conseil d'état est en mode Vichy partout. Ok je =>

Écrit par : Mathaf Hacker | 12/01/2014

@Denis, t'as pas tort!
"...Pas si sûr Thierry: mais il faut savoir le faire de manière intelligente et avec une authentique sincérité!..."
J'ai écrit que se moquer publiquement des juifs ou de Israël en France apportait généralement vite des ennuis, je le crois toujours, mais je l'ai fort mal dit, car ce que je pense en réalité, l'ayant déjà dit ici-même à propos de Dieudonné (mais sur une autre page) et avant cela à propos de l'humour spécial "yabon banania" qui était à la mode il ya quelques semaines, consacré à Mme Taubira:
Pour moi la bonne réponse, c'est un Humour Dévastateur, "en face de ça"! Un humour en réponse directe et immédiate sur le même thème, façon Pierre Desproges et/ou Guy Bedos. Personne ou presque n'ose s'en prendre à ces deux là même aujourd'hui, sauf... Nadine Morano! Mais elle, son comportement avec quelques vendeuses dans des boutiques de fringues, lui fait souvent mériter des qualificatifs "pas sympas" avec justice...

Écrit par : Thierry BRESSOL R/O | 12/01/2014

Cela dit C sûr Flambi n'a pas besoin de l'opposition pour qu'on se paie sa tête! Le PS sait aussi le faire, à commencer par ses "éléphants"! La plus drôle de cette page, C peut-être ça!
"...« Franchement, vous imaginez Hollande président de la République ? On rêve ! » J'avoue d'ailleurs m'en souvenir.
(Laurent Fabius dans Sud-Ouest du 18 avril 2011) ..." Ben oui, Fabius l'a rêvé et nous l'avons réalisé! ;-))
Il ne faut pas lui contester ce talent d'ailleurs, ce serait injuste, ya pas plus dur que lui pour se payer la tête de ses amis du PS! J'ai adoré en juillet 2006, la façon dont "il s'est occupé" de Ségolène Royal, quand elle commençait à montrer sa capacité à se présenter en mai 2007. Laurent n'est pas un Gentleman avec les Dames. Il a dit ceci:
-"Je ne dirai pas mon programme est voici, mais voici quel sera mon programme..." On est obligé d'en rire.
Que tout ça est délicat. Je me demande (et le redoute) parfois, ce qu'il osait dire d'elle sans témoins risquant de le diffuser... ;-))
Ceci dit, pour moi le "grand commentaire" sous cette page est de Mtre Gilles, (on n'est jamais mieux servi que par soi-même peut-être) nous sommes obligé de le constater et l'admettre, si on veut que la gauche ait une chance un jour, je crois aussi que se débarrasser du PS est une nécessité irréfutable...

Écrit par : Thierry BRESSOL R/O | 12/01/2014

Quand on lit certains commentaires sur You Tube , le sketch de Nicolas Bedos c'est à peine du second degré , il n'a pas eu à chercher bien loin pour trouver des idées .

Écrit par : moniquegasc | 12/01/2014

Un nouveau spectacle de dieudo naît.

Écrit par : Gatsby | 13/01/2014

ça fait du bien que certains parlent des problématiques compliquées en remettant de l'ordre et en développant leur pensée selon une vision du monde non simpliste.

Pr. Christophe Oberlin

http://www.youtube.com/watch?v=kazsfNjtHTA&desktop_uri=%2Fwatch%3Fv%3DkazsfNjtHTA&app=desktop

Écrit par : Denis | 13/01/2014

Itélé : "la préfecture de police de Paris a autorisé la représentation du nouveau spectacle de Dieudonné"

Écrit par : Denis | 13/01/2014

Je trouve toujours que Dieudonné a des excuses d'avoir commencé à déraper; moins de continuer de déraper lourdement

Sa dernière vidéo est lamentable

Il y a d'ailleurs un certain illogisme de fond

On connait l'insulte "Va te faire enculer, sale pédé"

Donc se faire enculer est considéré comme dévalorisant, négatif ?

Alors les gays (que je ne juge pas) qui ont des pratiques sexuelles non conformes à la nature entendu comme non conforme à la configuration naturelle ET COMPLEMENTAIRE des sexes ?

L'homme est "fabriqué" pour pénétrer, la femme pour "accueillir" . La femme qui accueille par l'anus, avec ses terminaisons érogènes, c'est encore l'accueil féminin d'une pénétration.

Mais ni physiquement ni psychiquement l'homme n'est fait pour être pénétré".
Un "témoignage" parlant : "Des deux qui fait la femme ?"

Dieudonné a besoin de fric, mais il ferait mieux de prendre un peu de repos car il va trop lourd. Et du deuxième degré trop lours, c'est plus du deuxième degré.

Écrit par : Georges | 13/01/2014

On aura tout lu!!!!!!!

Écrit par : monique gasc | 13/01/2014

Parmi ceux qui s’inquiètent d’un retour de la censure consécutive à un ordre moral attentatoire aux libertés d’expression de la pensée issues du libre arbitre individuel, certains regrettent que la justice n’ait pas été saisie alors même que les propos condamnables proférés dans ce spectacle le sont depuis plusieurs mois.
I)Je m’interroge sur la production de la norme :
Si la justice était intervenue, ce serait pour dire le droit, non pour le faire. Donc le droit existe déjà, sauf à considérer que le juge vienne le compléter voire le créer
En rendant sa décision, le Conseil d’Etat a-t-il dit ou fait le droit : les considérations de sa motivation posent-elles un problème juridique qui aurait été politique si le législateur les avait posés dans une loi ?
Si une telle loi avait été votée, se serait-elle heurtée au droit ? , à que droit ?
II) Qu’est ce qui pose problème dans l’attitude du ministre de l’intérieur ?
_ Un problème de fond : Le fait qu’il ait amené le débat sur le terrain politique et ne l’ai pas laissé au seul domaine judiciaire ? Que dit le droit existant : s’en tient-il seulement à la menace à l’ordre public ?
_ Un problème de forme : le fait que le débat politique soit ouvert par un outil qui n’est pas adapté, à savoir une simple circulaire qui ne saurait faire le droit ? Peut-on considérer au contraire que la circulaire ne fait que rappeler le droit existant ?

Écrit par : François | 17/01/2014

Votre énigmatique " Alors? " est-elle une invitation à me poser la question suivante : doit-on interdire " tintin au Congo " ou " mein kampf " au motif que l'on en connait le contenu, comme les partisans de Walls défendent la circulaire en disant que le reproche de la censure a priori n'est pas fondé dès lors que le contenu du spectacle est connu depuis sa première représentation et que la récidive est donc parfaitement avérée?

La dénonciation de l'interdiction a priori du spectacle aurait eu son plein effet si ceux-là mêmes qui l'a dénoncent avaient pris l'initiative judiciaire de faire sanctionner a postériori les propos de Dieudonné

La ministre de la justice n'a pas fait son travail

Écrit par : François | 19/01/2014

Un universitaire, Nicolas Bourgoin, qui travaille sur le thème des institutions sécuritaires et du contrôle social, a écrit des articles intéressants sur ce thème.

- Il souligne la montée de la répression par l'état. Pour lui c'est une manière de gérer les conséquences de la crise économique. Le nombre de personnes en prison, en proportion de la population explose en France depuis 2001. Il n'y fait pas référence, mais j'avais lu que l'hospitalisation psy sous contrainte et le fait d'attacher les malades, avaient également fortement augmenté (il y a eu une réforme récente de l'hospitalisation sous contrainte qui vise à corriger cela).

- Il considère que le CRIF, la LICRA et la LDJ sont, de fait (pas juridiquement), des organismes d'état qui visent à faire accepter par les Français l'état d'Israël, ses crimes et son expansion coloniale. Il interprète dans le même sens la chasse à l'homme politico-médiatique sur Dieudonné (qui n'a jamais agressé physiquement personne) : il s'agit de stigmatiser tous les critiques d'Israël en ayant recours au soupçon systématique d'antisémitisme.

Plusieurs analyses intéressantes sur le site :

http://bourgoinblog.wordpress.com/2014/01/17/la-ligue-de-defense-juive-milice-fasciste/

http://bourgoinblog.wordpress.com/2014/01/13/licra-bloc-identitaire-crif-sos-racisme-la-nebuleuse-sioniste-en-france/


Le "deux poids, deux mesures" est effectivement frappant quand on regarde l'impunité dont jouit en France la Ligue de Défense Juive qui ne se contente pas elle, de faire des blagues choquantes, mais qui revendique de molester les personnes et qui, à l'occasion, comme Tesson, appelle au meurtre de Dieudonné. On trouve des vidéos de la toute dernière manifestation contre les gens qui vont au spectacle de Dieudonné, où les gens de la LDJ hurlent : "Dieudo salaud les juifs auront ta peau".

La LDJ revendique régulièrement ses agressions sur son site, et elle publie sur son site les photos et vidéos des gens qu'elle moleste. Récemment la photo d'une femme âgée reconnaissable, portant une pancarte : non au Lobby Juif. Et les plaintes contre la LDJ sont très rarement instruites.


La cour que presque tous les responsables politiques font au CRIF, et l'impunité de la LDJ qui cible fortement les juifs antisionistes (Jacob Cohen, Librairie d'Olivia Zemor saccagée), tout comme cette campagne de haine contre Dieudonné, plaident en faveur de l'interprétation de Nicolas Bourgoin.


Signé Marianne

Écrit par : LDJ = Ministère de l'Intérieur ? | 19/01/2014

L'une des questions posées, en pratique, est de savoir si le saltimbanque Dieudonné va saisir la CEDH pour combattre cet arret du Conseil d'Etat, ou s'il nous le laisse en cadeau

Écrit par : gilles | 19/01/2014

Sur l'impunité de la LDJ malgré plusieurs plaintes déposées contre elle, personne n'a rien à dire?

http://bourgoinblog.wordpress.com/2014/01/17/la-ligue-de-defense-juive-milice-fasciste

Écrit par : LDJ = Ministère de l'Intérieur ? | 20/01/2014

Le type, qui raconte ses vacances en Guadeloupe écrit dans le glauque Marianne un article sur "l'indolence insulaire", et qualifie nos compatriotes d'« enculés de nègres » et d'« autochtones oisifs ».

Ce sale type est Nicolas Bedos. et il a été mis en examen hier par un juge d'instruction.

La classe politique entière est outragée et dénonce des propos "contraires à la dignité". La presse dénonce des "propos qui renvoient aux pires heures de notre histoire, celle de l'esclavagisme".

Valls annonce qu'il va faire interdire d'antenne Bedos pour ces propos indignes et inqualifiables.

Le Conseil d'Etat doit se prononcer dans la journée car ces propos "mettent en cause la cohésion nationale"

Écrit par : gilles | 24/01/2014

J'espère qu'il n'a pas son flash-ball sur lui, il pourrait faire une bêtise.

Écrit par : Gatsby | 24/01/2014

Sur Slate.fr ( publié le 10/1/2014) Évelyne Sire-Marin Vice-présidente du TGI de Paris, membre de la Ligue des droits de l'homme, s’inquiète du retour de la censure consacrée par la circulaire Valls :elle estime qu’avec la décision du CE annulant le spectacle de Dieudonné une association religieuse intégriste parviendra à faire interdire un spectacle, une réunion ou une exposition qu'elle estimera blasphématoires ou insupportable à sa conviction.
-Que pensez-vous de ce parallèle qui désigne le blasphème comme un délit dans la république française ?
-L’inquiétude manifestée par ce magistrat m’évoque à nouveau la question que j’ai précédemment posée : la justice intervient-elle pour dire ou pour faire le droit ?

Écrit par : François | 26/01/2014

Merci François

j'ai retrouvé l'article, qui est excellent

http://www.slate.fr/tribune/82089/dieudonne-conseil-etat-minority-report

Cet arrêt du Conseil d'Etat marque un basculement de nos principes, et le silence qui l'entoure en dit bcp sur la faiblesse des convictions des juristes, et spécialement des profs de droit.

L'article est d'autant plus courageux que c'est un magistrat judiciaire qui signe, en qualité de VP du TGI de Paris.


Prenez tous les livres sur les libertés publiques, et tous les cours dispensés par les profs. Pas un n'a envisagé la censure préalable d'un spectacle vivant, pas un ! Et là, passe l'arret du CE et ils vont adapter leur cours...

Le blasphème, pénalement sanctionné, est une infraction en droit d'Alsace Moselle, et ce texte devrait bien sur être aboli. Mais s'il n'est pas tombé en désuétude (dernier arret il y a une dizaine d'années) il est d'application rare. En fait la sanction pénale qui fait surtout pb, car il a toujours été admis que le coeur des convictions religieuses méritait une protection.

Pour ce qui est du risque de contagion de cette jurisprudence, il est bien évident qu'elle aura lieu. Un arret du conseil d'Etat, ce n'est pas un communiqué de Hollande, ça compte.

Alors, le conseil d'Etat aura un choix:
- il maintient la jurisprudence, et nous sommes alors dans un régime de censure morale, la juge consacrant la pensée de cet allumé de Valls
- il diffère, et nous aurons alors un cas d'espèce, soit un service rendu à Valls et au Crif, avec un déconsidération terrible pour le CE

Écrit par : gilles | 26/01/2014

Il m'est souvent arrivé de penser durant la période sarkozyste, quelque chose comme ça:
-"Là, on a touché le fond..." Ben non. Absolument pas!
Et ça oui, je me demande ce que pense Guy de Nicolas...
Ya "des chances" que ce ne soit pas triste.
"Tel père tel fils", ce n'est pas vrai. Pas du tout ou pas souvent.
Ya une ambiance dans ce pays depuis quelques années, "ça craint"...

Écrit par : Thierry BRESSOL R/O | 26/01/2014

600 000 € ( et d'autres broutilles ) retrouvés en liquide chez le gourou des quenellistes : en fait il avait bien épargné sou après sou afin de payer ses impôts mais les avait égarés tant la propriété au nom de son épouse est grande...

Écrit par : Gatsby | 29/01/2014

600 000 € en liquide quand on sait qu'on va être perquisitionné...

Écrit par : gilles | 29/01/2014

Pour le citoyen lambda pas question de ne pas payer ses impôts le fisc met immédiatement le rouleau compresseur des saisies en route avec amendes a l'appui ...Pourquoi ce mec a t'il échappé a cela ? ..Si demain,je dois des amendes,je doute que la justice n’emploie pas les moyens qui me forceront a m'acquitter des montants dus,pourquoi N'bala *2 a t'il pu échappé à la loi ?...tant que N'Bala *2 a fait partie des réseaux anti racistes,anti esclavagistes,pro Palestiniens,anti FN se présentant sous l’étiquette PS contre un candidat FN et en même temps copain de Lepen ,il a bénéficié durant une dizaine d'années de toutes les mansuétudes des politiques,de l'administration et de la justice...Ce n'est pas depuis hier que ce type a organisé un trafic juteux de gros sous.... Pourquoi le parquet n'a t'il jamais diligenté d’enquête ?...Beaucoup de pourquoi sans réponse et le dernier pourquoi....,pourquoi aujourd'hui ?

Écrit par : antimythe | 29/01/2014

Peut-être qu'il n'était pas au courant que cet argent dormait chez lui...

Écrit par : Gatsby | 29/01/2014

Sommes nous encore dans un pays démocratique et pourquoi nos magistrats sont ils si silencieux ?
A lire édifiant
http://www.breizh-info.com/7510/actualite-societale/exclusif-paris-notre-journaliste-arrete-temoigne-jour-de-colere/

Écrit par : antimythe | 29/01/2014

Y a bon M'bala M'bala.

Écrit par : Mathaf Hacker | 29/01/2014

Il est impayable et il met souvent de la mauvaise volonté à payer, ça au moins C sûr... ;-))
Moi, ce qui m'a amuser, C comment l'huissier a été reçu... Ca vous étonne?
Là aussi, comme avec la CIA, la réalité dépasse toute fiction!
Cela dit, j'ai la conviction que la France est réellement en train de "remonter dans les arbres" et que...
C'est plus souvent du fait de quelques "français de souche" que des nouveaux arrivants... ;-))
Ecouter ce farceur est une chose, le prendre très au sérieux est une autre.
Surtout maintenant, qu'on commence à mieux le connaître... ;-))
Pour ça au moins, vals n'aura pas fait que des conneries... ;-)) Sacré Manuel!
Mais bon, on le sait que tu vas essayer de prendre la place de Flambi en 2017! Mais attention! Ya de plus en plus, des chances (si j'ose dire ;-)) que tu te retrouves en face de gars ou filles, beaucoup plus charlotte ou charlot que toi! C le fonctionnement électoral.

Écrit par : Thierry BRESSOL R/O | 29/01/2014

Ca craint tout de même...
Beaucoup de gens maintenant, croient absolument n'importe quoi! La rumeur des écoles, on croit réellement rêver...
Comme si la corporation si conservatrice (et si "plan-plan-famille traditionnelle") en énorme majorité des enseignants, elle allait inciter en masse nos enfants à changer de sexe, les petits garçons à devenir travelo ou à sombrer dans une débauche à "la sauce DSK", ou à la confiture de Marcela Yacube... Absolument, n'importe quoi!
Ah! Si la nouvelle et délirante galère de ce pauvre Vincent Peillon dépassé comme les autres par sa fonction, ça pouvait les inciter à abandonner toutes les ambiguïtés... Hier soir, j'en ai hurlé de rire! Toute la détresse du monde sur son visage...
- Tout de même... Après un pareil gag, que va-ton devoir inventer le 1 er avril?
Il me semble que l'extrême droite sait au moins, avoir de l'imagination pour faire rire. C mieux qu'en 1940... Non

Écrit par : Thierry BRESSOL R/O | 29/01/2014

Question économie, le mec parait compétent. Hollande devrait le nommer pour remplacer Mosco

Écrit par : gilles | 29/01/2014

Attends antimythe : Dieudonné a fait l'objet de beaucoup de poursuites judiciaires et fiscales depuis plusieurs années (maison mise aux enchères etc.)
Peut-être qu'avant 2003 il n'avait pas un seul souci avec le fisc parce qu'il payait régulièrement tout ce qu'il devait. Peut-être qu'à partir de 2003 il a juste essayé de gruger un Etat qu'il pensait être aux ordres de ceux qui le châtiaient. Peut-être aussi qu'après 2003 il ne fraudait rien ou pas grand chose mais que, comme tu le dis, on veut sa peau.
Bref !
Franchement : nous n'en savons rien, donc pas de théorie du complot à toutes les sauces.

600 000€ en liquide alors qu'il savait qu'il allait être perquisitionné, ça peut sembler être un bon gros coup digne des barbouzes (ce n'est pas impossible !). Mais peut-être que c'est l'argent qu'il n'avait pas eu le temps de rapatrier et de cacher ailleurs...

Cette histoire et d'autres prennent des allures assez ubuesques... Vous rendez-vous compte qu'on est la risée du monde entier (ou presque !) ??

On n'a pas d'autres priorités à régler ??? J'sais pas moi, l'affaire Tapie par exemple (qui pue bien plus que mes pieds) ; les paradis fiscaux ou les tentatives de l'AS monaco d'éviter les taxes, voire de tout le territoire monégasque ; le chômage ; les pauvres ; le logement ; l'environnement ; la finance toute puissante qui échappe à toute décision démocratique pour le bonheur de 1 à 2% des populations...
De vrais sujets quoi !

Écrit par : Denis | 29/01/2014

Complot,je ne sais pas manipulation de l'opinion,je sais

Écrit par : antimythe | 30/01/2014

"Sommes nous encore dans un pays démocratique" demande antimythe

Hélas, on ne l'a jamais été

« Dès que nous disons le mot « démocratie » pour nommer notre mode de gouvernement qu’il soit américain, allemand ou français, nous mentons. La démocratie ne peut jamais être qu’une idée régulatrice, une belle idée dont nous baptisons promptement des pratiques très diverses. Nous en sommes loin, mais encore faut-il le savoir et le dire » (Alain Etchegoyen, ex-patron du Commissariat général au Plan dans « La démocratie malade du mensonge » un petit ouvrage édifiant toujours disponible)

Écrit par : Georges | 30/01/2014

Pas grand chose de nouveau de temps a autre,on nous rappel les heures les plus sombres etc etc ...Souvenons nous:
Le 3 octobre 1980, une bombe éclata devant la synagogue de la rue Copernic.....Moins d’une heure plus tard, un correspondant anonyme téléphonait à l’Agence France-Presse pour revendiquer l’attentat au nom de la FANE, organisme néo-nazi
On identifiera plus tard ce correspondant, Jean-Yves Pellay,un agent provocateur de l’Organisation juive de défense (OJD)après la mort de son père, résistant et déporté, survenue en 1958, cet individu avait séjourné un an en Israël où il avait appris l’hébreu. Après avoir contacté l’OJD, il avait infiltré la Fane en mai 1980.
La colère, légitime, se tourna contre "la droite", et notamment "la nouvelle droite", de Pauwels et de Benoist, qui s'exprimait dans le Figaro Magazine.
Le samedi 4 octobre, une manifestation se mit en branle devant la synagogue à l’instigation de Henri Hadjenberg, alors président du Renouveau juif. Une autre fut organisée par le Comité de liaison des étudiants sionistes socialistes (Cless). On criait « Bonnet le Préfet de Police et Giscard, complices des assassins
....Pierre-Bloch, président de la Licra, déclarait au journal de 13 heures de TF1 : « Les assassins, ce sont aussi ceux qui ont créé le climat.(...déjà)je dis que le responsable de l’assassinat, c’est cette presse. »
Bernard-Henri Lévy écrivait dans Le Quotidien de Paris : « Il ne me paraît pas absurde de dire que tout le ramdam (...)des sous-développés de la Nouvelle Droite (...) a préparé le terrain à la situation d’aujourd’hui. Le Figaro Magazine, en un sens, c’est pire que Minute ; c’est ce qui permet à des milliers de gens de penser qu’on peut être fasciste sans être un nervi ou une brute de la Fane. »»
Chirac affirmait que le « racisme » et « l’antisémitisme » étaient à l’origine de l’attentat de la rue Copernic.
Le 7 octobre, quatre jours après l’attentat, une imposante manifestation « antiraciste » se déroulait sur les Champs-Élysées.
On apprendra par Le Point du 23 mars que l'attentat était le fait de Palestiniens.
Alors complot Bof! mais manipulation de l'opinion,une constante

Écrit par : antimythe | 30/01/2014

Méga pub de Valls pour Dieudo : évidement ce dernier jubile

http://www.youtube.com/watch?v=7f_kHo-OL0g

Écrit par : Denis | 01/02/2014

Une belle idée dont nous baptisons promptement des pratiques très diverses. Nous en sommes loin, mais encore faut-il le savoir et le dire.

Écrit par : Film Streaming | 30/04/2014

Hollande devrait le nommer pour remplacer Mosco

Écrit par : Film Streaming | 14/10/2014

j’ai découvert un site de streaming génial http://www.streamiz-filmzee.com

Écrit par : filmze | 14/10/2014

Écrire un commentaire

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu