Avertir le modérateur

Municipales : Lyon va reconduire son syndic de copropriété

S’il y a une ville où les municipales ne présentent aucun intérêt, c’est bien Lyon. Collomb Gérard, dit Gégé, socialiste défroqué, drague à Droite tout ce qui bouge, expliquant que grâce à ses amis les patrons, il fait venir de l'argent et qu'il va pouvoir ensuite faire une ville bien propre et bien riche. Dans l'ombre, sa cour, une cohorte de larbinnes et de larbins, idolâtrant dès qu’un micro se présente « le modèle lyonnais » …  Pitoyable.

La politique à Lyon, c’est simple, c’est Gégé, élu du centre droit. Aucune tête ne dépasse, et aucune n’a le droit de parler : ceux qui ont tenté ont été punis, et la cour a compris. Voici à quoi ressemble cette très communautariste PME.

En un, les francs-macs

bed1019f9491cf2d3208e6991bee6898.JPGPour comprendre, il faut partir de la première élection de Gégé, par surprise, en 2001.

Au premier tour, avec une liste regroupant tout ce qui faisait la Gauche – écolos, Gauchos-bobos, PC et radicaux – il plafonnait 32,95%. Impossible de gagner 18 points alors que toute la Gauche était déjà réunie, et Gégé préparait son CV pour un recyclage à EDF, comme chargé de mission. C’était une excellente nouvelle : on allait se débarrasser de ce looser. Mais, retournement inattendu, la Droite – Mercier/Million – n’a pas su se rassembler entre les deux tours, et avec des triangulaires, l’inénarrable Gégé l’a emporté.  

Le plus fort s’est ensuite joué à la Communauté urbaine. Le Maire de Lyon n’est rien s’il n’est pas Président de la Communauté urbaine, et la majorité politique de la Communauté ressortait à Droite. Tout c’est donc joué dans les confréries – Grand Orient et Grande Loge – et assez d’élus de Droite ont voté pour Gégé qui s'est retrouvé, par un miracle maçonnique, président de la Communauté urbaine. Un pur scandale : le vote populaire truandé par les manips des frangins.

Ce genre de cadeau pèse lourd, et de fait, on n’en est pas sorti : les francs-maçons pullulent à la mairie, comme une véritable infection, et ils sont les vrais détenteurs du pouvoir.

Du Grand Orient de France (GODF), on trouve Gégé, maire, Touraine premier adjoint, Buna, deuxième adjoint chargé de l’urbanisme, Braillard, permanent des Radicaux de Gauche, Deschamps, le président de Grand-Lyon Habitat, Fondeur, la femme moderne, Daclin, adjoint chargé de l’international,  Kepenekian, adjoint à la culture, Bernard, le patron de bar, et bien d’autres... dont Soulier l’adjoint barriste fervent supporter de Gégé. De la Grande Loge Nationale Française (GLNF), on trouve  Brumm, un sarkozyste nommé patron des finances, Chabert ex-bras droit de l’ancien maire Noir, recyclé dans les petites manœuvres, Larose, patron de Cardinal, le principal promoteur local, supplétif de l’adjoint à l’urbanisme… Bref, autant laisser les clés aux frères la grattouille, on évitera des dépenses pour des élections factices. A Lyon, le système se décline de tous côtés, et imaginer faire quelque chose contre les frères, ce n’est même pas la peine.

En deux, les élus alimentaires

gamelle-becobowl-la-gamelle-ecolo.jpgUn petit bien nourri devient un fidèle.

La communauté urbaine de Lyon, c’est vraiment le fromage. Pour cent cinquante-six élus, on compte quarante vice-présidents,… toutes couleurs politiques confondues. La gamelle de chez Gamelle ! Un élu sur quatre est vice-président… avec indemnités et menus avantages à la clé. Pour nourrir toutes ces bouches, il faut faire semblant ce leur trouver un job, alors découvrez vous-mêmes les titres de ces héros de la décentralisation, c’est un vrai gag. A la Ville de Lyon, c’est le même délire pour 73 conseillers municipaux, on compte 26 adjoints.

Mais me direz-vous, ils travaillent dur… Ah ah ah, trop drôle… Allez faire un tour dans Lyon, et interrogez les habitants. Qui peut citer le nom de ces inconnus ? Qui peut expliquer leurs réalisations, leurs combats ? Ces élus alimentaires restent d’illustres inconnus, et c’est logique car tout se décide dans le cabinet de Gégé. L’élu qui prendrait la moindre initiative se fait rétamer en un instant. La seule chose qu’ils ont le droit de faire, c’est de venir en représentation de Gégé lire les discours écris par le cabinet, et participer au buffet en jouant les humanistes. La Communauté sans les vice-présidents ou la mairie sans les adjoints, ça ne serait que des économies. Seul Gégé décide, et malheur à celui qui montre la moindre autonomie.

Dans un genre proche, très drôle est le comité de soutien, où grouillent les héros de la création et de la culture… issus de structures subventionnées par le grand Gégé. On peut ajouter tous les emplois dérivés… ces serviles qui ont eu droit à leur petit hochet, et qui deviennent si compréhensifs.

En trois, l’amour de la Droite

3201114083_1_2_Yyq4wHMw.gifGégé est le prototype du « socialiste » moderne : le mec de Droite qui n’assume pas, et qui se maquille de poudre à perlin-pinpin socialiste. Il n’a jamais été d'aucun des combats qui marquent l’engagement à Gauche. Sa principale ligne d’action, après le sauvetage maçonnique de 2001, a été de se faire reconnaître des grandes familles et des patrons de Lyon. Vrais conservateurs ou bobos branchouilles, tout est bon pourvu que l’argent (de la réussite) ne soit pas loin.

Gégé patauge tous les miasmes sécuritaires à la Valls, et il excite le consensus contre les Roms, ces citoyens européens qui doivent dégager. Rien dans le mouvement social, rien sauf du cosmétique. Par contre, Gégé est toujours disponible pour une réunion patronale, surtout si c’est pour dézinguer l’idée d’une politique de Gauche. Et toute la cour sourit.

Une opposition divisée 

relax-for-health.jpgLa Droite s’est rangée derrière un autochtone falot, Havard, qui a le charisme d’une huître fatiguée. Il faut dire que tous les réseaux  qui comptent à Droite – familles, francs-macs, patronat, anciens barristes – sont le clan dur du soutien à Gégé, ce génial PS qui dessoude la Gauche.  

Et comme si ça ne suffisait pas, la Gauche, marginalisée, s’est elle-même divisée. On trouve une tendance EELV, et une autre genre Front de Gauche amélioré, mais ces damnés n’ont même pas réussi à faire liste commune ! Ils passent le plus clair de leur temps à se chamailler, et avec le jeu du scrutin par arrondissement, ils ne sont même pas sûrs d’être au second tour. Ça n’empêche pas d'apprécier cette volonté d'avancer, mais la division est bien regrettable, et reste une question : s'agit-il vraiment de créer un capacité politique à Gauche, ou de se compter pour chercher à négocier avec Gégé entre les deux tours, et in fine renforcer le Gégé ? 

Donc, il ne se passera rien

Depuis Pradel, il est interdit de faire de la politique à Lyon car les frères s’en occupent pour nous. On va vous faire une jolie petite ville, gentille-gentille, avec des patrons adorables qui investissent pour le bonheur de tous. Ne vous posez pas de questions, et ne pensez surtout pas à changer l’ordre des choses. La régie Gégé va voir son mandat de syndic de copropriété renouvelé, et soyez comme les braves élus : muets et joli sourire sur la photo. En faisant semblant... 

Commentaires

  • Décrit comme ça, c'est vrai que ça fait penser au fonctionnement d'un syndicat de copropriétaires (:

    À Paris, il faut aussi se lever de bonne heure pour constater les avancées sociales. Il y en a, mais fort peu, rien de significatif en tout cas. Transports, logements... Hidalgo a pris quelques engagements alors on verra... Mais pas de quoi être transporté par un élan irrésistible en allant voter les 23 et 30 mars 2014. Ici, le PC les Verts et d'autres se sont alliés dès le 1er tour (à la grande déception de Méluche).

    C'est vrai qu'en dehors des investissements tourner vers les touristes, les riches personnes morales ou personnes physiques, le bilan Delanoë n'est pas extraordinaire : un timide bilan de radical de gauche comme sous la IIIè République, donc bon (mais au moins il y aura eu moins de magouilles et d'argent public détourné que sous Chichi et Tibéri).

  • Bonjour Gilles.

    Un gros oubli dans ce formidable tableau : Gégé et son doigt sur la couture du pantalon des sionistes lyonnais, Jaku and Co. C'est désormais lui, et lui seul a-t-il dit, qui prend les décisions concernant tout ce qui est du conflit israélo-palestinien si d'aventure certaines mairies souhaitaient organiser (avec des assos pour la Palestine) de quelconques fêtes, rencontres ou expos. Et l'éternel renvoi dos à dos : un coup pour Israël, un coup pour la Palestine. Ca en dit long sur sa façon d'appréhender la justice et son jugement, que même un simple citoyen connaît sur la différence entre l'occupant et l'occupé.
    Un seul mot d'ordre : ne pas fâcher.
    Bon, ca n'est pas le plus important, c'est vrai... mais quel éclairage !...
    En revanche, je vous trouve un peu sévère avec le Front de gauche qui fait ce qu'il peut et parfois n'en peut mais. Pour les divisions, je comprends également votre souci mais mariage dit aussi pour le meilleur, OK, mais aussi pour le pire....inacceptable. Ceci donc explique cela.
    Et toujours ma phrase finale "mais ce que j'en dis !"

    Belle journée à Gilles et tout le gentil monde.

  • Je ne connais pas bien la ville de Lyon et son Gégé club,mais Gégé semble bénéficier d'une aura de bon gestionnaire selon certains Lyonnais ,comme Chichi pouvait l’être en son temps a Paris...Il faut attendre sa chute pour que les placards aux casseroles s'entrouvrent,et vu de loin il semble que c'est pas pour demain...Delanoé est du même calibre et il fait des prières pour que "sœur Anne qui me doit tout" devienne la gardienne des placards a casseroles Delanoesque,en face "la grande bourge Nath du métro jets ravis ",ne parait pas bien dangereuse

  • Pourquoi serait-il plus choquant de voir les francs-maçons remporter la mairie que de voir l'UMP ou le PS la remporter ?
    En quoi des francs-maçons élus seraient moins légitimes que des socialistes ou des communistes élus ?

  • Les francs-maçons,une secte multiformes qui a colonisé toutes les strates des pouvoirs et contre pouvoir des démocraties,et on peut légitimement s'interroger sur les buts et objectifs réels de cette organisation secrète multinationale ?...

  • c'est havard avec un d - mais il est vrai que le concernant c'est la prononciation qui compte., et ça ne pèse pas un GRAM n'Est-ce pas?
    nous sommes encore en janvier - alors je suis dans les temps: bonne année!

  • Merci, révoltée et tous mes voeux

  • Quand on parle de francs maçons, illuminati et pouvoir sioniste qui prennent places dans la politique industrie et médias, on nous prend pour des fous et des complotistes du dimanche.

  • Des nouvelles du camp du communautarisme : Sarko avait reçu officiellement les francs macs, alors Valls le fait

    http://blogs.lexpress.fr/lumiere-franc-macon/2014/01/31/valls-parle-de-dieudonne-aux-francs-macons/

  • Collomb dégage toute référence au PS

    http://www.lepoint.fr/municipales-2014/municipales-2014-lyon-gerard-collomb-ne-veut-pas-du-logo-ps-09-01-2014-1778546_1966.php

  • Je pense que le mélange des entrées en République fait l'inverse de ce que cela devrait faire .... plus ils sont nombreux , et cela patine au profit des plus forts .La preuve en est donnée pour le maire de Cholet ........D'ailleurs, quand on regarde bien dans ces magouilles , on se rend compte qu'ils sont paumés dans leurs roles , a tous les niveaux .Alors , que faire ? Rester de marbre ? réagir ? S'endormir ,et se réveiller trop tard ? Depuis trop longtemps cela dure , ça va ètre difficile d'agir de la bonne façon .Salutations .

  • Voici le niveau de la politique à Lyon.... avec une poupée de Collomb. C'est absolument nul... et les réalisations qu'elle cite sont des décisions de Raymond Barre....

    http://www.lyonpremiere.com/Je-pratique-la-theorie-Ho-oponopono-des-Hawaiens-Odile-Belinga-tete-de-liste-Evidemment-Lyon-1er-arr_a4130.html

  • Une synthèse correcte dans L'Express

    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/elections/municipales-a-lyon-collomb-s-affiche-toujours-moins-a-gauche_1316055.html

  • Notre ancienne batonnière part briller dans ce joli monde. Il faut dire que sur 9 arrondissements, on manquait de femmes tête de liste

    Envoyées au casse pipe, l'avocate Belinga dans le 1° et Elvire Servien dans le 6°, où cette inconnue va se fracasser sur le réseaux de Nathalie Perrin-Gilbert, et la toubib Elvire Servien dans le 6° où la défaite est assurée!

    Myriam Picot, l'ancienne batonnière, est boostée dans le 7°, mais on sait déjà qu'elle est jsute là le temps de la campagne, car pour la mairie du 7° sera qq'un d'autre.

    Myriam est passée à la télé locale, mais elle n'a rien su dire de ses projets "car, à moins de 50 jours de l'élection, Collomb n'a pas encore dévoilé son programme", très drole

    http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Municipales-2014/Lyon-7e/Picot-Collomb-a-le-souci-du-lien-entre-economie-et-social

  • Il parait que Najat whatever se nomme Claudine Dupont, de son état civil. Si c'était vrai, cela en dirait beaucoup sur ses motivations.

  • A l'ambiance crée un malaise. Les élections ont lieu dans un mois, et tout le monde s'en contrefiche. De petites histoires ici ou là, mais rien. Le candidat maire n'a pas encore fait connaitre son programme, et les tetes de liste des arrondissements n'ont pas le droit de communiquer sur le programme.

  • Le syndic de copropriété lève des cotisations sur les candidats

    http://www.rue89lyon.fr/2014/02/08/financement-campagne-colistiers-gerard-collomb-doivent-ils-payer/

  • Une bonne idée du débat à Lyon avec cette interview de mon excellente consoeur Belinga, qui est toujours interdite par Gégé de parler du programme à un mois des élections

    Chronique d'un naufrage annoncé

    http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Municipales-2014/Lyon-1er/Belinga-veut-reconnecter-le-1er-a-la-mairie-centrale

    Ce n'est même pas niveau élection du chef de classe en 3°

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu