Avertir le modérateur

Loi famille : Le « gouvernement » capitule devant la Manif pour tous

1213357--tu-as-cale-le-moteur-de-henri-debs-950x0-1.jpgHollande, grand connaisseur des nouvelles formes de la vie de famille, avait fait de la réforme du droit de la famille un axe de son programme. Programme périlleux, car c'était atteindre un fondement de la société, et tous les travaux de la sociologie du droit ont montré à quel point il faut alors être fondateur, subtil et convaincant.

Sur ce blog, j’ai pris position de longue date pour le mariage gay, la PMA et la GPA. Mais le fait que la société puisse, par des parts importantes, et du fait de vrais vécus, éclairée par les pratiques d’autres pays, appeler à des avancés législatives ne suffit pas. Ces lois, attendues comme des progrès pour les unes, sont redoutées comme des remises en cause, destructrices, pour les autres.

La famille, ce n’est pas rien. Les modèles sont multiples, et si l’on passe par les secrets de famille, on trouve tout, et tout est très partagé. Oui, mais voilà : cette famille, ces modèles familiaux, ces différents modèles familiaux qu’une personne va croiser au cours de sa vie, ces modèles dans leur différences sont toujours le lieu de l’intimité, l’abri, l’endroit où on trouve ses sources, on cherche à créer l’amour. La famille, c’est la porte qu’on ferme au nez de cette société trop curieuse.

Pour faire passer ces évolutions législative, dans une société inquiète de son avenir, il fallait un sacré investissement, et une ardente volonté de convaincre, de comprend, de réunir. Or, nous n’avons eu que du cosmétique, avec une adoration puérile de la fée égalité, avec de beaux sourires aux dents blanches sur le plateau du Grand Journal.

En quarante-huit heures, tout a sombré.

moto-demarre-cale.jpgLe dimanche matin, on ressort du placard les veilles badernes de la Gauche avachie pour dénoncer le retour des ligues fascistes, comme en 1930 ; l’après-midi, un grosse manif de ces Frances traditionnelles, tranquilles, en famille ; le lundi, le gouvernement largue tout projet de réforme. Victoire totale de la Manif pour tous. Même dans leurs plus beaux rêves, les organisateurs n’en imaginaient pas tant.

Pour faire passer le mariage gay, le gouvernement avait dissocié les questions de filiation… en saisissant le Comité national d’Ethique ! Que venait-faire là faire ce comité ? Que justifiait ce repli du droit vers la morale ? Petit, tout petit...

Bruno le Roux, le boss du groupe socialiste à l'Assemblée, s’était engagé : « L'extension de la PMA sera votée en 2013 ».  Début 2013, Bambi s'était avancée pour l’automne 2013 : « Que les choses soient bien claires : l’élargissement de la PMA sera dans le projet de loi Famille ». Toujours rien fin 2013, et en janvier 2014, Dominique Bertinotti, ministre de la famille, annonçait que « la PMA ne figurera pas dans la loi Famille », mais fera l’objet d’un texte spécifique au cours premier semestre 2014. Lundi, à midi, Matignon a tranché : « Le gouvernement ne présentera pas de projet de loi famille cette année ».

Alors, la Gauche a-t-elle porté atteinte au mariage ? Oui, et c'est manifeste. Elle a autorisé, pour les couples gays, un mariage light sans filiation, sans famille. Un mariage décoratif. Comment les gays pourraient-ils l’admettre ? Comment la société, dans son ensemble, pourrait-elle s’en satisfaire ?   

all1.jpg

Commentaires

  • On ne peut quand même pas reprocher à Hollande (et à son gouvernement) d'avoir eu un sursaut de lucidité ... La mariage gay c'était déjà une grosse grosse couleuvre à avaler. Bon c'est fait, on ne revient pas là-dessus, mais la PMA pour les lesbiennes, là je me gratte la tête. Il existe, me semble t'il, une façon assez simple d'avoir un enfant (ou d'essayer d'en avoir un) sans être obligée de faire appel à l'Académie. Et puis, une question simple, où est le progrès la-dedans ? Faudrait peut-être passer aux choses sérieuses maintenant.

  • C'est un manque criant de compréhension de la société de la part de gens qui se revendiquent comme les spécialistes du progrès. Ils veulent marquer l'histoire à la manière de Simone Veil, mais restent dans le déni, l'autoritarisme, dépourvus de lucidité.
    C'est un échec sur toute la ligne ; on veut leur demander de ne plus toucher à ce domaine, que ce soit les projets sur l'euthanasie, l'égalité des sexes, les fantasmes d'un quarteron d'enseignants sur la théorie du genre.
    Ces manifestations nous montrent que l'électorat français n'est pas uniquement composé de fonctionnaires, d'enseignants et d'élus. Il est dommage que cela ne se traduise pas sur le plan politique, on est campé sur une droite presque aussi confuse que la gauche, sans clarté, sans honnêteté, sans courage. Il est permis d'espérer, toutefois, un sursaut politique d'ici 2017, car ce n'est sûrement pas la dernière manifestation pour tous que nous voyons.
    Sego devrait se réjouir, car c'est ça la démocrâtie porticipôtive.

  • Le gouvernement plie astucieusement face à une horde disparate, nostalgique et désoeuvrée qui ne trouve plus sa place dans la société d'aujourd'hui et qui pense que c'est à cause de michou et bidou qui se tripotent à côté de chez eux ou de rabbi jacob qui compte sa tirelire.

  • "Comment les gays pourraient-ils l’admettre ? Comment la société, dans son ensemble, pourrait-elle s’en satisfaire ? "

    Vraisemblablement il y a un hiatus juridique et législatif.

    De quels moyens légaux et juridiques disposent les opposants pour résoudre ce problème et abroger la loi bancale ?

  • Monty Python avait déjà tout résumé à ce sujet il y a 33 ans de celà :

    http://www.youtube.com/watch?v=MZzyKTt0-OM

  • Sinon autant je suis d'accord sur nombres de vos positions maitre Gilles, mais là, sur cette question sociétale, je ne vous suis vraiment pas du tout.

    Au moins vous avez le mérite d'être ouvertement pour le mariage gay, GPA et PMA.

    Certains sont plus vicieux et disent : PMA GPA? non non non, c'est juste le mariage gay. Des années avant quand ils ont voulu mettre en place le PACS, certains se sont inquiétés en disant "aujourd'hui le PACS demain le mariage Gay" et on a répondu "mais non voyonnnnssss"...

  • Ce qui est bizarre , dans l'ensemble des infos , c'est que : 1, on dit quelque chose , 2,une heure après , l'info est reprise par un autre , a l'opposé , une heure de nouveau après , les 2 infos sont reprises par un troisième , encore a l'opposé des deux autres , puis ainsi de suite ..... si bien ,qu'au final , on ne comprend plus rien a l'info d'entrée , on sort dans la rue , sans savoir pourquoi , on s'oppose aux forces de l'ordre , on fait mine de se faire tabasser , puis on rentre a la maison...... là , on n'ose pas se regarder dans la glace, on a honte de soit , on s'en veut , puis on attend l'info d'après , et on recommence le cirque . C'est la vie actuelle ... dans ma ville , j'ai fais le reporter de presse, j'ai demander aux manifestants pourquoi ils étaient là : ben , on est venus , c'est tout . En 1968 , j'étais jeune , mais pas c.. , j'ai manisfesté dans la ville , là , c'était sérieux ....... Salutations .

  • La société doit elle évolué à coup de lois ou la loi vient elle encadrer l'évolution de la société ?
    Selon la réponse donnée à cette question,le consensus sera plus ou moins facile a coagulé...Si l'on regarde a l'échelle du temps sociétale des pays dit démocratique les évolutions se font a peu prêt partout dans temps proche de quelques années...Ce gvt a tort de vouloir faire des sujets sociétaux des victoires politiques socialistes alors qu'elles devraient être présentées et revendiquées comme des évolutions apolitique....Un gvt qui est devenu totalement impopulaire et qui veut imposer sa marque PS sur la société ne peut que générer un consensus contre ces lois....Ayant beaucoup mentit, avancé masqué et avec le sectarisme moraliste affiché et revendiqué,ils ont allumés la mèche de la contestation populaire (au sens ou elle échappe a tout contrôle des appareils politique et syndicaliste)dans la rue et il est certain que ce n'est pas fini

  • Ce fiasco de la théorie des genres rebaptisé et aseptisé a fait des dégâts ...Les associations qui font de l'accompagnement scolaire dans les cités avaient réussi a gagner la confiance des familles hostiles culturellement à l'école pour les filles...Ce travail de longue haleine est à reconstruire et surtout fourni aux intégristes de grain à moudre...

  • Comme j'ai été un peu déconnectée ces temps ci quelqu'un aurait il la gentillesse de me dire ou on peut trouver le projet du texte de loi sur la famille et les recommandations sur cette histoire douteuse de "genre" provenant du ministère ?j'aime bien me faire une idée sur des faits et non sur des fantasmes

  • Je ne sais pas si avec ce climat economique degradée , c'est le moment de faire des reformes tres polemiques et clivantes sur des themes de societé.

  • Henri Emmanuelli : Je pense que ce recul brutal devant l'obscurantisme est inadmissible. Je comprends qu'on cherche l'apaisement mais là il s'agit davantage d'une capitulation en rase campagne que d'un apaisement".

  • Monique Un extrait d'un article qui résume bien a mon sens l'empetrement sémantique de ce Gvt sur cette fameuse théorie du genre
    celle-là même qui défend et explique depuis des années « la théorie du genre », en l’occurrence Najat Valaud-Belkacem, explique aujourd’hui à qui veut l’entendre que cette théorie n’existe pas.

    Vincent Peillon, ministre de l’Education nationale, a quant à lui, à l’Assemblée nationale, conclu sa charge contre « la rumeur » en ces termes :

    « Ce que nous faisons, ce n’est pas la théorie du genre, que je refuse, nous voulons promouvoir les valeurs de la République et l’égalité entre les hommes et les femmes. »

    La « théorie du genre » n’existe pas, mais Vincent Peillon, qui est loin d’être un idiot, la refuse. Mais ce n’est pas tout. Il faudrait des heures pour recenser toutes les citations de femmes et d’hommes politiques en faveur de cette théorie, qui à les écouter n’existe pas. Retenons tout de même un élément particulier.

    Sur le site du parti socialiste, on retrouve un communiqué de presse, toujours en ligne à l’heure où nous écrivons cet article, datant d’août 2011. Dans une lettre envoyée à Luc Chatel, alors ministre UMP de l’Education nationale, quatre-vingt députés UMP de la droite populaire s’indignaient de l’enseignement de la théorie du genre à l’école.

    Lire la dépêche AFP- Identité sexuelle: des députés UMP demandent le retrait de manuels scolaires

    « Le caractère construit » des genres féminin et masculin

    Dans ce communiqué, le parti socialiste regrette que ces députés demandent « le retrait des manuels scolaires de première abordant la théorie du genre » et condamnent « la volonté acharnée de masquer le caractère construit, culturel, social du genre féminin et masculin ».

    theorie genre parti socialiste

    Ce communiqué, bien moins sibyllin que les déclarations de ces derniers jours, s’inscrit dans la droite ligne de la convention nationale « égalité réelle » du samedi 11 décembre 2010, dont on trouve deux rapports, légèrement différents sur le site du parti socialiste :

    - Convention Egalité réelle – texte adopté par le Conseil national – mardi 9 novembre 2010
    - Convention Egalité réelle – Texte présenté lors de la convention nationale – samedi 11 décembre 2010

    On l’aura compris. Au-delà de la question de l’enseignement d’une théorie dont l’existence est niée par les uns, fustigée par les autres, c’est l’attitude du gouvernement et de ses satellites qui interpelle. Comment peut-on nier de façon aussi grossière une politique que l’on s’est acharné à défendre et que l’on a promis d’appliquer bec et ongles quand la droite était au pouvoir ? La « théorie du genre » – qui encore une fois ne nous intéresse pas — est révélateur de ce pouvoir qui marche sur la tête. Inquiétant pour l’avenir.

  • Loi sur la famille : des parlementaires de la majorité se rebiffent
    Le Parisien - ‎Il y a 10 minutes ‎

  • Loi famille : bras de fer entre les députés PS et le gouvernement
    Le Figaro - ‎Il y a 12 minutes ‎
    Les députés socialistes ont annoncé ce mardi qu'ils allaient déposer des propositions de loi sur plusieurs points qui auraient dû être abordés dans le projet de loi sur la famille reporté sine die lundi par Matignon.

    J'espère que Valls ne va pas les traiter de milices factieuses...

  • thierry,
    Ce sont des themes q doivent etre discutés, ça c'est sur. Quand j'ai parlé q peut-etre ce ne pas le moment , c'est parce q l'un des livres q je lis en ce moment est la culture dans le monde luquide moderne de zygmunt Bauman. Si vous ni anti mythe a encore lu, je vous suggere. le livre a un language un peu difficile, mais il faut perserverer.
    il parle entre autre choses du multiculturalisme, le communautarisme. Maitenant, je comprends un peu plus de ce qui agite la France.
    Je parle de ce livre car , j'ai lu une chose q me fait reflechir.
    Il dit, concernant la mondialisation et la crise economique, citant un autre auteur:
    L'objectif est maintenir , la tête des ouvriers occupées a d'autre choses- maintenir les 75% les plus pauvres des ETats unis, et le reste de la population mondiale occupés en hostilités ethniques, religieuses et sexuelles.si les ouvriers peuvent se distraire de leur propre désespoir par pseudo -événements créés par la media , et aussi avec des guerres courtes et cruelles, les super -riches n'auront rien a avoir peur.
    La tactique de diviser pour mieux dominer.
    Cela laisse de quoi penser , n'est-ce pas?
    Bon, si cela s'applique a cette loi sur la famille, jen sais rien. La logique selon cette principe serait du gvt avancer et pas reculer comme iĺ a fait

  • Ou peut etre, c'est une fronde ostensive, il y a une lutte pour le pouvoir et le PS est en train de se dechirer."

    je ne serais pas surprise de voir Ayrault tomber.

  • Je ne sais pas si on a besoin d'une théorie quelconque pour promouvoir l'égalité hommes femmes et faire en sorte que l'école soit un vecteur d'éducation dans ce domaine;ce qu'avait fait yvette Roudy en son temps , avec un certain succés et sans que ça souléve autant d'émotions . Comme d'ailleurs pour promouvoir l'égalité entre tous les hommes , c'est inscrit dans la devise de notre république . Par contre je ne connais rien sur le contenu de la loi sur la famille et j'aimerais en savoir un peu plus , pour comprendre ce qui motive la contestation , autre que simplement et de manière systématique contester tout ce que fait ce gouvernement . Je trouve qu'on vit une drole d'époque ou des choses qui paraissaient évidentes il y a peu deviennent des sujets de polémiques

  • Cem
    mon opinion, sur des choix aussi personnels, n'est pas trop à prendre en compte. Ce qui est plus important, c'est le fonctionnement de la démocratie, c'est à dire la capacité à réformer la
    société et tracher les litiges par le dialogue. Et là, c'est grave.

  • juste pour rire
    http://www.urtikan.net/dessin-du-jour/theorie-du-genre-education-sexuelle-a-la-maternelle/

  • et un autre pour la route
    http://www.urtikan.net/dessin-du-jour/manif-pour-tous-et-melange-des-genres/

  • Prenons le statut de beaux parents ..Octoyer aux conjoints des couples recomposés un statut est une réponse dans un monde sociale et sociétale qui n'existe que dans le cerveau de ces créateurs de l'homme nouveau ..Il eut était plus sage ,plus opérationnel et moins conflictuel,donc plus adéquat de confier aux JAF la possibilité en fonction des circonstances et des personnes d’octroyer des devoirs et des droits vis a vis de l'enfant non biologique du couple...Mais pourquoi faire simple et éviter les conflits conjoints beaux parents ...Ce Gvt est totalement deconnecté des realités sociale et societale

  • Le mariage sans la filiation, ie le mariage sans famille, c'est détruire le mariage. La CEDH a juge qu'il n'y avait pas de droit au mariage gay, ou de doit à la PMA aménagée.

    Certes.

    Mais elle n'a pas jugé de manière générale. Elle le fait en fonction des données locales

    Ici, nous avons un gvt qui s'était bcp avancé, expliquant que les deux volet (mariage et filiation) faisaient un tout.

    Dès lors le débat redevient très sérieux : la législateur pourra-t-il laisser inachevé une législation qui, dès lors, devient discriminatoire ? pourra-t-il laisser dans le code civil une institution - la mariage ne connait qu'une seule définition - qui ouvre vers des régimes essentiellement divergents (une famille ou pas ?) ?

    Le gvt prépare la piste pour de futurs recours, car au lieu de dire "nous ne le faisons pas et ne le ferons jamais car ce n'est pas une question pour la France", il dit " c'est une bonne chose, indispensable car le mariage est égalitaire, mais on est peu pris de cours, alors on peaufine et on dit à bientôt". Dès lors, la renonciation sera un laissez faire, et les recours vont tomber.

  • Autant je suis partisan de PMA et GPA parce que c'est "pour les enfants", autant je ne vois pas, effectivement, l'opportunité institutionnaliser le statut des beaux parents.

    La loi permet des délégations d'autorité parentale post mortem, et ca va déjà très loin: la mère qui est très fâchée avec le père et qui vit le bonheur avec un mec super avec les enfants peut dire qu'elle souhaite, en cas de décès prématuré (accident, maladie...) que l'autorité parentale soit confiée à son concubin, et que celui ci conserve la garde des enfants par priorité au père.

    C'est le juge qui tranche, mais ce genre de testament a du poids

    Pour le reste, institutionnaliser les beaux parents va faire un peu de chiffre d'affaires pour les avocats. Genre : le beau-papa qui se sépare de la mère, et qui a de bonnes relations avec les enfants, et qui va demande un droit de visite concurrent de celui du père. Bonjour l'ambiance !

  • A partir du moment ou on adopte le mariage pour tous, tout les droits réservés jusque la aux hétérosexuels deviennent de fait ceux des homosexuels ...pour autant doit aller au delà et faire de la location d’utérus a tout va et a la demande

  • Notre excellent gouvernement perdrait-il ses meilleurs soutien ? Même Le Monde est critique...

    http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/02/04/famille-le-recul-l-esquive_4359884_3232.html

  • France : Rose Pif
    http://www.lejournaldepersonne.com/2014/02/rose-pif/
    Le serpent qui se mord la queue!

  • Alors que la planète crève de sa démographie galopante et de sa surpopulation, est il vraiment nécessaire de développer des efforts pour permettre cette "PMA" luxueuse et si polémique ? N'y aurait il pas derrière ce respect hypocrite du "droit à l'enfant" une offensive des lobbies de la santé, comme il y a derrière la "Sécurité routière" celui des équipement de contrôle et de sécurité.

    Et quand tant d'enfants cherchent adoption partout dans le monde ?

    Je m'excuse, Gilles, mais là je ne vous suis pas... Pourquoi ceux qui rejettent un mode naturel de procréation n'assumeraient ils pas leur choix (j'ai failli dire déviance, mais celà me conduirait devant les tribunaux, donc je ne le dis pas...)

  • Pas de souci , longlong johnhttp://www.urtikan.net/dessin-du-jour/valls-le-gouvernement-sopposera-a-des-amendements-sur-la-gpa-ou-la-pma/

  • @longlongjohn

    Je suis assez torturé sur ce sujet.

    J'étais exactement opposé, et je me suis laissé convaincre d'etre favorable. Ce sont des questions déjà débattues ici, mais il est vrai que l'on était resté en attente .... des excellents débats parlementaires.

    Je ne la ramène pas trop, mais je donne franchement mon point de vue, pour avoir vu ce qu'il en est. Ce n'est pas de la vie personnelle, mais des histoires d'avocat, c'est dire que je suis partial.... mais totalement convaincu.

    Il faut fixer des conditions, car les entreprises de locations de ventre, c'est non, c'est facile à faire par la loi pour que ce non soit respecté.

    Après, c'est un truc d'avocat.

    Tout change le jour où qq'un te téléphone (de loin) parce qu'on lui a dit que tu n'as pas froid aux yeux. Et là on se parle, on parle bcp, et on commence un truc pour voir comment échapper à l'interdiction française, et faire ce couple capable de tant d'amour puisse donner une petite soeur ou un petit frère à Yohan, alors que la maman ne peut plus avoir d'enfant a la suite d'un pb infectieux survenu lors d'une grossesse qui lui a fait perdre le foetus.

    On a tout étudié, cherché les contacts (avocats et médecins) surs pour trouver une maman porteuse sure, faire ensuite un état civil, et aujourd’hui tout le monde adore Clara. Moi, je chiale chaque fois que je la vois.

  • Bambi veut éradiquer la prostitution par ce que louer son corps est dégradant,mais elle veut bien que les femmes vendent leurs enfants...Quelle cohérence...Enfin puisque l'objectif c'est de fournir un travail aux prostitués voila une reconversion toute trouvée..
    ..
    .Maitre votre histoire est très humaine,mais j'ai des doutes ,l'enfant réparateur ,l'enfant médicament est il autre chose que le ciment de ce couple ou le médicament de la mère devenue stérile ..Sera t'il un jour aimé pour lui même et non pour le motif pour lequel il a était procréé..Cet exemple vaut pour toutes les formes de procréation assistée et donc devrait être médicalement ,psychologiquement et socialement assisté au cas par cas.... Autrement dit une possibilité encadrée et pas un droit a enfant

  • A part les sottises qui ont couru sur le net , propagées par ce que la France compte de plus crassement réac , je ne vois pas ou est le pb avec l'ABC de l'égalité et pourquoi ne pas attendre le résultat de l'expérimentation pour en juger des effets .Il y a un retour trés perceptible à la discrimination sexuelle . Les filles sont encouragées par les medias à destination des ados à arborer de plus en plus jeunes des signes d'hypersexualité alors méme qu'elles ne sont pas pubères ; ce qui fait le bonheur des marchands .Traiter une fille ou une femme de pute est devenu une injure des plus courantes chez les charmants petits machos à casquette et capuche et , bien entendu , les religions séparatrices y retrouvent leurs petits .
    que ce soit clivant a le mérite de faire sortir les loups du bois et de monter QUI s'oppose à ce que l'on encourage l'égalité filles garçons et ce ne sont pas mes potes ces sinistres fachos
    Gilles bravo pour ce que vous avez fait pour une famille en détresse , mais d'autres le feront avec moins d'amour et plus de gout du lucre
    Le paralléle d'Antimythe a le mérite de monter ceci : ce sont toujours les femmes pauvres qui louent leur corps au profit des autres , qui doivent renoncer à quelque chose d'essentiel , à quoi nous ne renoncerions pas nous

  • Nos politiques ne sont pas caractérisés par le courage,alors oui il y a de plus en plus d'expression sexistes vis a vis des femmes et nos politiques savent très bien que ceci est lié aux us et coutumes d'une partie des Français issus de l'immigration venue d'Afrique..Seulement voila,on ne peut d'un coté tenir un discours pour flatter ces populations sur leurs si belle culture a préserver et leurs dirent que certaines pratiques vis a vis des femmes sont intolérables...Alors,on va créer l'homme nouveau grâce aux enfants en tentant de déconstruire les déterminisme familiaux sur les femmes...Comme il n'est pas possible de cibler sans discrimination,ces populations la,on fait depuis des mois sortir toutes sortes de sornettes et de dispositions législatives sur la famille pour faire sortir des bois les extrémistes et les Chrétiens et il sont tombés dans le piège et sont sortit dans la rue ..restait a mettre au même rangs tout ces factieux pour faire passer toutes les lois sur la famille et la PMA au nom de la lutte contre les extrémistes et les réactionnaires...Sauf qu'un grain de sable est venu semer la panique ,des SMS ciblant la population Musulmane ont étés envoyées et on fait immédiatement échos et mobilisation,alors vite on met tout au point mort,le grand stratège Pépére rider a échoué dans sa tentative d'enfumage

  • Sans vouloir reprendre les discussions que nous avons eues sur le communautarisme , il me semble que le phénomène de discrimination sexuelle n'est pas du à la seule influence des musulmans mais que la société marchande y a sa part car elle a tout à gagner à faire des filles de plus en plus jeunes des hyperconsommatrices de tous les signes visibles de la soit disant féminité . Ce qui les amène à faire des choix professionnels connotés , surtout si elles sont issues des classes populaires , plus sensibles à l'effet de stigmatisation sociale . Il est curieux de constater que l'Espagne qui est un pays réputé machiste a beaucoup moins de difficulté dans ce domaine et qu'on trouve des femmes a tous les échelons du pouvoir politique ou social

  • Bien d'accord Monique la marchandisation de la vie sociale et sociétal ,ne peut qu’être néfaste aux plus fragiles dont les femmes et je n'ai pas ciblé les Musulmans,mais les populations Africaines de toute obédience cultuelle pour lesquels la place et le rapport aux femmes et aux petites filles,est loin d’être exempt de toutes critiques...Rien que pour le mariage forcé,on dénombre environ 80 000 cas chaque année

  • monique : "discrimination sexuelle n'est pas du à la seule influence des musulmans mais que la société marchande y a sa part"
    Oui mais que dire des marchands musulmans, alors ?

  • Que la ministre d’une "GPA qu'elle appelle non marchande" (sic) disserte sur le trafic humain, (resic) tout en défendant mordicus la Reproduction artificielle de l’humain, aussi appelée PMA, vaut son pesant d’embryons .....
    Que la même ministre disserte sur la prostitution en instituant un droit de péage au bénéfice de l’état, vaut son pesant de maquereaux......
    que ce Gvt considère tout ceci comme une avancée progressiste vaut son pesant de conneries

  • Xiao
    les marchands musulmans vendent des tapis dont certains sont volants
    A propos et Simon LEYS,?

  • Il ya quelques temps Maitre devers nous faisait par de la montée laicarde et je me souviens d'avoir répliqué en défendant les principes de laïcité,j'y reviens aujourd'hui par ce que je viens de découvrir des écrits de Peillon qui vont dans ce sens d'une laïcisation totalement fascisante,et bien au delà ...Je laisse juge,moi je suis abasourdi

    Voici ce que le ministre de l’Education écrit, dans "La Révolution française n’est pas terminée" (Seuil) (pages 17-18) : "C’est à elle (l’école) qu’il revient (…) d’être la matrice qui engendre en permanence des républicains (…). L’école doit opérer ce miracle de l’engendrement par lequel l’enfant, dépouillé de toutes ses attaches pré-républicaines, va s’élever jusqu’à devenir le citoyen, sujet autonome. C’est bien une nouvelle naissance, une transsubstantiation qui opère dans l’école et par l’école, cette nouvelle Eglise avec son nouveau clergé, sa nouvelle liturgie, ses nouvelles tables de la Loi >, etc.
    Nous sommes gouvernés par des fous furieux

  • "les marchands musulmans vendent des tapis dont certains sont volants "
    Volants ? Qui donc ?
    Les marchands ou les musulmans ?


    Rhôôôôôô... allez... ! J'arrête !

    Simon LEYS : en stand by. Pour l'instant je lis le livre qu'une ex a fait paraître et je crois que j'ai eu raison de m'éloigner... (:

  • Xiao
    elle était bonne l'eau de la piscine dans laquelle vous avez plongé plouf !?

  • Mais voyons Monique, vous n'êtes pas sans savoir que j'ai plongé la tête la première alors qu'il n'y avait pas d'eau !

  • Pas d'O vous voulez dire ? Quelle histoire!!!!!!

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu