Avertir le modérateur

Crimée – Mayotte, même combat

Le président casqué a bien parlé : « Il ne peut y avoir de référendum sur l'avenir de la Crimée sans que l'Ukraine elle-même n'ait décidé de l'organiser». J’approuve, mais petit problème : c’est exactement cette faute qu'a commis la France pour s’accaparer Mayotte, et avec récidive. Un seul droit, et deux lectures : c’est chez ces gens-là une habitude.

Ukraine/Crimée

L’Ukraine est un Etat souverain, et même si la Crimée bénéfice d’un statut constitutionnel lui reconnaissant une certaine autonomie, la constitution ukrainienne n'autorise pas les dirigeants locaux à organiser un référendum d’autodétermination. Le rattachement de la Crimée à l’Ukraine résulte d’un acte d’Etat à Etat, consenti par les organes souverains, et confirmé par 30 ans de pratique juridique et politique. Aujourd’hui encore, la Russie prend grand soin d’expliquer qu’elle respecte la souveraineté de l’Ukraine. 

Alors, ce référendum aura-t-il lieu, dans quelles conditions, et la Russie en acceptera-t-elle les effets, si une majorité se prononcera pour rattachement ? Nous verrons bien.

ukraine,comores

Comores/ Mayotte

Mais la France est mal placée pour donner une leçon, car c’est justement par des référendums illégaux organisés sur une partie du territoire de l’Etat des Comores qu’elle se donne une apparence de légalité, alors qu’elle n’a aucune souveraineté là-bas.

Pour la décolonisation des Comores, conduite en application de la grande résolution 1514 (XV) du 14 décembre 1960 de l’AG ONU, portant « Déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux », a été organisé un référendum d’autodétermination, par un protocole du 15 juin 1973 conclu entre les Comores et la France.

Le référendum s’est tenu le 22 décembre 1974, et est ressorti très majoritaire pour l’indépendance, sauf sur l’ile de Mayotte. Bafouant le protocole qu’elle avait signé, la France a alors adopté en urgence une loi vicieuse affirmant que le résultat devait être lu ile par ile. Une grosse truanderie.

L’ONU est passée outre, et l’archipel des Comores a été admis comme Etat membre de l’ONU (Résolutions du Conseil de sécurité n° 376 du 17 octobre 1975 et de l’AG ONU n° 3385 du 12 novembre 1975), soulignant « la nécessité de respecter l’unité et l’intégralité de l’archipel des Comores composé des îles d’Anjouan, de la Grande-Comore, de Mayotte et de Mohéli ». 

Un Etat, quatre iles, et un seul référendum : tout était clair, et ce régime juridique d’unité des quatre îles est rappelé de manière constante par l’ONU. La Constitution comorienne indique en son article 1 que les Comores regroupent les quatre îles.

Non contente d’avoir truandé le référendum d’autodétermination, la France, ignorant l’ONU, a depuis organisé deux autres référendums à Mayotte, les 8 et 11 février 1976, pour tenter de donner un habillage à son coup de force, et le 29 mars 2009, pour décider d’un statut de « départementalisation », ne nous gênons surtout pas ! 

A maintes reprises, l’AG ONU a souligné l'absence de valeur de « toute forme de référendum ou consultation qui pourrait être organisée ultérieurement en territoire comorien de Mayotte par la France ». C'est sûr: imaginez la Russie organiser un référendum de départementalisation en Crimée... Le président des Comores est allé à la tribune de l'ONU pour dire que ce référendum était nul et non avenu, mais que faire contre un membre permanent du Conseil de Sécurité qui viole le droit international ?  

ukraine,comores

Alors, cher président casqué, et grand donneur de leçons, tu en penses-quoi des référendums organisé par la France sur le territoire souverain des Comores ? Oh, président casqué, pourquoi tu tousses ? 

Commentaires

  • Je ne crois pas que Hollande ait quoi que ce soit à voir avec ce réferendum , ceci étant les commoriens et les anjouanais n'ont pas gagné au change et se noient par centaines pour tenter d' aller à Mayotte servir d'esclaves aux Maorais ou tenter de gagner la France

  • Les référendums de 1976 et 2009 ont été fait dans le consensus national. Bien sur que ce n'est pas Hollande qui les organisés, mais à ce jour, il fait la leçon à la Russie alors qu'il n'envisage pas un instant de respecter le droit international pour Mayotte.

    Il était allé y faire campagne, dans le plus bel esprit colonialiste

    http://tempsreel.nouvelobs.com/election-presidentielle-2012/20120331.OBS5157/hollande-mouille-le-mayotte.html

  • Je ne vais pas défendre Hollande , mais nul doute que si on organise un nouveau référendum , les Maorais choisiront de rester Français malgré le lamentable esprit neocolonialiste qui règne sur l'ile , le sort de leurs voisins est misérable

  • C'est exactement ce que fait Poutine en arrosant la Crimée, pour ensuite organiser des référendums bidons

  • Seul l'Etat des Comores est habilité a organiser un référendum à Mayotte.

    Avec cette occupation militaire (IV° convention de Genève) la France empiète sur les zones de peche des Comoriens, et les ruine. La France rejette à la mer les Comoriens qui viennent à Mayotte sur la terre de leurs ancêtres.

  • Les Comores n'organiseront jamais de référendum pour la bonne raison qu'ils essaient de rejoindre Mayotte et que , oui , ils se font rejeter à la mer et se noient mais ceux qui réussissent à passer viennent en métropole et font vivre leur famille réstee sur l'ile . La pauvreté des Comores ne provient pas seulement de zones de pèche . Il est normal que Mayotte étant un territoire français elle soit aidée , fort mal d'ailleurs .Ici il y a une importante population maoraise et comorienne qui vivent misérablement mais mieux que dans leur ile , je les connais bien et je ne crois pas qu'ils aient envie de la moindre autonomie . Mais je n'approuve en rien le néocolonialisme qui existe sur l'ile , des amis qui sont allé y travailler en sont rentés dégoutés

  • Effectivement la pauvreté des Comores ne provient pas seulement des zones de pêches... Posez vous la question justement à votre avis la France se bat pour garder Mayotte par générosité c'est ça? Je ne suis pas convaincu... C'est uniquement pour les intérêts de la France, Le jour que les mahorais comprendront ça tout ça va finir. Et bien sûr que les Comores vont continuer à se battre pour l'unité. Je pense que Monique GASC vous ne connaissez pas les comoriens aussi bien que vous ne le pensez! Vous en connaissez peut être quelque uns mais qui sont loin de représenter notre pays! Des hommes se sont battus pour notre indépendance et pour rien au monde on ne reviendrait sur ça! Il faut laisser le temps au temps! La France va devoir changer de politique vis à vis de ses anciennes colonies...

  • Je n'ai jamais pensé que le néocolonialisme soit de la générosité , il me semble que c'était assez clair dans mon post .Je constate que les comoriens sont ici pour survivre et s'ils risquent leur vie pour aller à Mayotte servir d'esclaves aux Maorais c'est qu'ils ont de bonnes raisons économiques .Je n'en sais que ce que je vois ici et ce que m'ont dit les amis qui sont restés 5 ans à Mayotte .

  • Hors-sujet: mathaf , s'il te plait
    peux tu me passer le site d'analyse d'accident d'avion. Ća fait longtemps et je ne trouve plus ton site indiqué pour le crash rio-paris.
    Bises merci

  • Mais la France est egalement membre permanent du conseil de sécurité, ça n'a pas gêné la patrie des droits de l'homme de violer les résolutions des nations unies.

  • Sur la question de Mayotte

  • Qui peut soutenir ici que le maintien de Mayotte dans la communauté nationale soit une bonne affaire pour le contribuable français. Je m'excuse d'appeler un chat un chat, mais ces territoires dont 50% de la population a moins de 20 ans et qui vivent principalement de "l'argent-braguette", sont de véritables tiques sur le dos du chien France.

    Par ailleurs, s'il y avait au moins, comme en Crimée, une réalité ethnique ou nationale donnant quelque sens à l'autodétermination, cela pourrait donner unevaleur aux différentes consultations... Mais là, c'est du foutage de gueule le plus complet.

  • Remarque sociologue.

    Le vice fondamental est le coup de force du référendum de 1974, que la France a perdu. En droit, les Comores ont gagné leur indépendance, et pour tout le territoire, bien sur. Il est parfaitement acquis que les Comores, c'est quatre iles. Avant le référendum, la France l'avait toujours dit et pratiqué, et elle a signé, sous l'égide de l'ONU, le protocole qui prévoyait un référendum pour les quatre iles.

    Après, elle s'est imposé par la force. La France est puissance occupante, au sens de la IV° convention de Genève, et Mayotte est un territoire comorien occupé.

    En droit, c'est imparable, et l'ONU le rappelle tous les ans

  • Adri,

    Je ne me souviens pas du nom du site français, je chercherais. Sinon tu as un excellent site américain "Pprune" géré par des pilotes et des techniciens. Il y a aussi un excellent site australien dont je trouverai le nom. Il y a un faisceau d'indices qui mène à la piste terroriste.

  • Adri,

    Le site australien est "aviation herald".

  • Un air de Mayotte

    Le Parlement de Crimée déclare la péninsule indépendante de l'Ukraine
    Le Monde.fr avec AFP | 11.03.2014 à 12h19 • Mis

  • De la part d'un parlement de droïdes pro-russes ce n'est guère étonnant.

  • Les Criméens n’auraient pas des opinions si éloignées de l’ensemble des Ukrainiens. Selon un sondage réalisé par GfK Ukraine pour l’organisation Avaaz, seuls 41,72% des Criméens interrogés voudraient que l’Ukraine soit "plus proche de la Russie"

  • Gatsby,
    J'ai une question pour vous, D'où vient cette histoire de botox en Poutine? Et où l'a-t-il mis?
    son visage ne me parait il pas botoxé.

  • Adriana,

    Des spécialistes de l'injection de botox en ont diagnostiqué l'usage sur la base de photos "avant" et "après" , en outre des fuites ont corroboré ça car un jour une apparition publique du tsar aurait été repoussée car il avait fait une réaction allergique au botox et son visage était trop boursouflé, mais il a été quand même photographié. On y voit un poutine au visage lisse et gonflé.
    Il existe des articles et photos sur le sujet.

  • Bon, Gatsby, c'est possible parce q
    C'est vrai qu'il cultive une image virile. A voir ses photos torse nu sortant de l'eau avec une kalash ou alors ses photos en train de piloter.
    Il me rappele Daniel Craig en James Bond. Lol
    Disons que coté image obama ne fait pas le poids quand il apparait en train de faire des cookies.
    Voilà une bonne etude pour savoir ce qui branche une femme americaine et ce qui branche une femme russe.
    Bon, en tant que femme, je dirais que quoique Obama soit plus beau, mes genes neolitiques prefere un homme comme Poutin.
    Desoleee si c'est ne pas politiquement correct.

  • Crimée: vote samedi à l'ONU sur une résolution dénonçant le référendum

    NATIONS UNIES (Etats-Unis) - Les membres du Conseil de sécurité se réuniront samedi matin en urgence pour voter sur une résolution occidentale dénonçant le référendum de dimanche en Crimée.

    Oki, et c'est logique de la part de l'ONU qui a toujours dénoncé le droit de la France (puissance occupante au sens de la IV° Convention de Genève) a organiser un référendum à Mayotte

    J'attends le vote de la France, et je lui colle un procès

  • Bonjour,
    A l'instar de Monique Gasc, il y a certains qui collectionnaient surement les zéro à l'école.

    Je rappelle que cet article parle des frontières des pays et de droit international et non de personnes qui se noient en mer.

    Du Vernet J.Claude

  • Litige entre les Comores et la France à propos de Mayotte & le droit international :

    La Résolution 376 est une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU votée le 17 octobre 1975 concernant les Comores et qui recommande à l'Assemblée générale des Nations unies d'admettre ce pays comme nouveau membre avec 4 îles (Mayotte, Mohéli, Anjouan et Grande Comores).

    Un référendum, organisé dans tout l'archipel le 22 décembre 1974, approuve l'indépendance avec près de 95 % du total des voix. Cependant, sur l'île de Mayotte (7,7 % des votants), les partisans du maintien de la souveraineté française obtiennent les deux tiers des suffrages dans cette île, dans un contexte d'intimidation des indépendantistes - par le MPM que les autorités françaises ont laissé faire - qui se sont très peu déplacés pour exercer leur devoir civique.
    Le gouvernement français, dirigé par Jacques Chirac, décide alors de dissocier le sort de cette île de celui des autres, qui deviennent indépendantes le 6 juillet 1975.
    Jacques Chirac, Premier ministre, a pris cette décision en contradiction avec les engagements de la France ( par Valéry Giscard d'Estaing - Président de la République française pendant la période des faits) avant la publication des résultats du scrutin.

    Le comorien ( de l'île d'Anjouan) Ahmed Abdallah déclare l'indépendance de la République des Comores le 6 juillet 1975 avec le soutien quasi général des votants du parlement locale (des 4 îles).

    Du VERNET J.Claude

  • SUITE 2 - Litige entre les Comores et la France à propos de Mayotte & le droit international

    Selon la Résolution de l'ONU n° 31/4 du 21/10/1976 :

    " 1- condamne les référendums du 8 février et du 11 avril 76 organisés dans l'île comorienne de Mayotte par le gouvernement français et les considère comme nuls et non avenus, et rejette:
    a) toute autre forme de référendum ou consultation qui pourrait être organisées ultérieurement en territoire comorien de Mayotte par la France.
    b) toute législation étrangère tendant à légaliser une quelconque présence coloniale française en territoire comorien de Mayotte.
    2- condamne énergiquement la présence française à Mayotte qui constitue une violation de l'unité nationale de l'intégrité territoriale et de la souveraineté de la république indépendante des Comores. "

    # Lors de son voyage aux Comores en 1990, le Président François Mitterrand avait déclaré que "la loi séparant Mayotte des Comores est une loi injuste".

    # Michel Rocard, lundi 28 janvier, à Washington : “au regard du droit international, l'administration de Mayotte par la France est illégale”.

  • Pour Michel Rocard c'était le lundi 28 janvier 2000, à Washington

  • Droite,gauche une fois de plus sont d'accord pour occuper un territoire illégalement,cela relativise les cris d'orfraies de tout ces politicards,sur Poutine...
    Mais l'EU accepte bien que Chypre soit occupé illégalement pour une partie de son territoire par la Turquie....
    Il y a effectivement le Sahara ...
    En Algérie on pourrait aussi parler du peuple Amazighs, dont les Berbères qui sont opprimés et qui voudraient bien constituer un pays entre la Lybie et l’Algérie...
    Que dire de l'Angleterre avec l'Irlande,et l'Ecosse ? etc etc

  • Mon cher Du Vernet ,concernant le post ou vous m'interpellez de fort élégante façon je n'arrive pas à trancher : étes vous béte , méchant ou les 2 ?

    Qui parle de ces gens qui meurent pour essayer de survivre ?
    C'est trés bien de respecter le droit international mais quel sera le sort de habitants de Mayotte rattachés aux Comores?
    Celui ci :http://www.unicef.org/french/infobycountry/comoros_statistics.html
    Et comme le souligne Anti mythe , il y a peu de pays qui n'ont rien à ce reprocher à ce sujet

  • Crimée : la France mal placée pour donner des leçons
    Par Du VERNET J.Claude

    Quand on ose parler d’Histoire, avec un grand « H », on parle de tous les faits pas seulement de ce qui nous arrange, sans aucune référence sérieuse.
    Dans le cadre de l’URSS, La Crimée constitue une république socialiste soviétique autonome, puis un oblast qui fait d’abord partie de la République socialiste fédérative soviétique de Russie, avant d’être cédée par l’URSS (dirigé alors par Nikita Khrouchtchev, lui-même d’origine Ukrainien - voirwww.histoiredumonde.net/Nikita-Khrouchtchev.html), en 1954, à la République socialiste soviétique d’Ukraine.
    Quant à Mayotte, objet de cet article, en 1832, l’île passe sous la domination de Andriantsoly, ancien roi sakalava du Iboina à Madagascar.
    Pour régner sur Mayotte, Andriantsoly a écarté Bwana Kombo (ou « Buanacombé », ou « Banakombo »), un fils de Mawana Madi, qui trouve refuge à Mohéli. Andriantsoly doit alors défendre et bien implanter son pouvoir sur l’île. Or, dépourvu d’allié contre ce dernier et contre la monarchie malgache soutenue par la Grande-Bretagne, il se sait menacé. Il se tourne alors vers les rivaux des Britanniques, les Français, qui viennent de s’emparer de Nosy Be.
    C’est dans ce contexte que, le 25 avril 1841, Andriantsoly vend Mayotte à la France cédant ainsi sa souveraineté à la Monarchie de juillet de Louis-Philippe Ier. En échange il obtient du capitaine Pierre Passot (envoyé par Anne Chrétien Louis de Hell), une rente viagère personnelle de mille piastres (5 000 francs) et le droit d’élever deux enfants de Andriantsoly à la Réunion. Ce traité est ratifié officiellement par l’État français en 1843.
    À partir de 1908, l’ensemble des Comores (Mayotte compris) est intégré sous l’autorité du gouvernement général de Madagascar et dépendances.
    En 1946, les Comores (en tant que seule et même entité administrative formée par les îles de Mayotte, Mohéli, Anjouan et Grande Comores) sont séparées de Madagascar et deviennent un territoire d’outre-mer (TOM).
    Elles deviennent :
    LE Territoire (au singulier) des Comores qui constituait un Territoire français d’outremer formé par l’archipel des Comores dans le cadre de l’Union française. Puis intégra la communauté française à partir de 1958.
    En l’occurrence, ce territoire a pu envoyer des députés à l’Assemblée nationale française.
    • Loi du 9 mai 1946 conférant une autonomie administrative et financière à l’archipel des Comores.
    • Décret du 24 septembre 1946 portant réorganisation administrative de l’archipel des Comores, nomination du gouverneur notamment par décret sur proposition du ministre de l’administrateur supérieur.
    • décret du 25 octobre 1946 portant création d’un conseil général dans l’archipel des Comores.
    • décret du 22 juillet 1957, à partir de la Loi-cadre Defferre du 23 juin 1956 modifiant le statut du TOM. Le territoire bénéficie d’une semi-autonomie et d’un gouvernement. Les deux collèges électoraux, de droit local et de droit commun, sont fusionnés.
    Donc, selon le principe « UTI POSSIDENTIS JURIS » qui consiste à fixer la frontière en fonction des anciennes limites administratives des colonies dont les nouveaux Etats accédant sont issus, les 4 îles des Comores qui ont été une même entité pendant la période coloniale doivent former un même Etat.
    Les frontières internationales sont un concept du droit international qui défend leur intangibilité ; elles ne peuvent être modifiées que par un accord entre les États, en l’occurrence la France et l’Union des Comores, ou une décision de la justice internationale.
    Or le droit international, selon La Résolution 376 du Conseil de sécurité de l’ONU votée le 17 octobre 1975, concernant les Comores, recommande à l’Assemblée générale des Nations unies d’admettre ce pays comme nouveau membre avec 4 îles (Mayotte, Mohéli, Anjouan et Grande Comores). D’autres résolutions condamnent même la présence française aux Comores, en l’occurrence sur l’île de Mayotte. Ainsi, selon la Résolution de l’ONU n° 31/4 du 21/10/1976 :
    " 1- condamne les référendums du 8 février et du 11 avril 76 organisés dans l’île comorienne de Mayotte par le gouvernement français et les considère comme nuls et non avenus, et rejette :
    a) toute autre forme de référendum ou consultation qui pourrait être organisées ultérieurement en territoire comorien de Mayotte par la France.
    b) toute législation étrangère tendant à légaliser une quelconque présence coloniale française en territoire comorien de Mayotte.
    2- condamne énergiquement la présence française à Mayotte qui constitue une violation de l’unité nationale de l’intégrité territoriale et de la souveraineté de la république indépendante des Comores. "
    Des hommes d’Etat français se sont d’ailleurs exprimés à sujet. Ainsi, Michel Rocard, ancien premier ministre français a déclaré le lundi 28 janvier 2000, à Washington je cite : “ « au regard du droit international, l’administration de Mayotte par la France est illégale ». Egalement, le Président François français M. F. Mitterrand, lors d’un voyage officiel aux Comores en 1990, avait déclaré que "la loi [française] séparant Mayotte des Comores est une loi injuste".
    Du VERNET J.Claude

  • Crimée : la France mal placée pour donner des leçons
    Par Du VERNET J.Claude

    Quand on ose parler d’Histoire, avec un grand « H », on parle de tous les faits pas seulement de ce qui nous arrange, sans aucune référence sérieuse.
    Dans le cadre de l’URSS, La Crimée constitue une république socialiste soviétique autonome, puis un oblast qui fait d’abord partie de la République socialiste fédérative soviétique de Russie, avant d’être cédée par l’URSS (dirigé alors par Nikita Khrouchtchev, lui-même d’origine Ukrainien - voirwww.histoiredumonde.net/Nikita-Khrouchtchev.html), en 1954, à la République socialiste soviétique d’Ukraine.
    Quant à Mayotte, objet de cet article, en 1832, l’île passe sous la domination de Andriantsoly, ancien roi sakalava du Iboina à Madagascar.
    Pour régner sur Mayotte, Andriantsoly a écarté Bwana Kombo (ou « Buanacombé », ou « Banakombo »), un fils de Mawana Madi, qui trouve refuge à Mohéli. Andriantsoly doit alors défendre et bien implanter son pouvoir sur l’île. Or, dépourvu d’allié contre ce dernier et contre la monarchie malgache soutenue par la Grande-Bretagne, il se sait menacé. Il se tourne alors vers les rivaux des Britanniques, les Français, qui viennent de s’emparer de Nosy Be.
    C’est dans ce contexte que, le 25 avril 1841, Andriantsoly vend Mayotte à la France cédant ainsi sa souveraineté à la Monarchie de juillet de Louis-Philippe Ier. En échange il obtient du capitaine Pierre Passot (envoyé par Anne Chrétien Louis de Hell), une rente viagère personnelle de mille piastres (5 000 francs) et le droit d’élever deux enfants de Andriantsoly à la Réunion. Ce traité est ratifié officiellement par l’État français en 1843.
    À partir de 1908, l’ensemble des Comores (Mayotte compris) est intégré sous l’autorité du gouvernement général de Madagascar et dépendances.
    En 1946, les Comores (en tant que seule et même entité administrative formée par les îles de Mayotte, Mohéli, Anjouan et Grande Comores) sont séparées de Madagascar et deviennent un territoire d’outre-mer (TOM).
    Elles deviennent :
    LE Territoire (au singulier) des Comores qui constituait un Territoire français d’outremer formé par l’archipel des Comores dans le cadre de l’Union française. Puis intégra la communauté française à partir de 1958.
    En l’occurrence, ce territoire a pu envoyer des députés à l’Assemblée nationale française.
    • Loi du 9 mai 1946 conférant une autonomie administrative et financière à l’archipel des Comores.
    • Décret du 24 septembre 1946 portant réorganisation administrative de l’archipel des Comores, nomination du gouverneur notamment par décret sur proposition du ministre de l’administrateur supérieur.
    • décret du 25 octobre 1946 portant création d’un conseil général dans l’archipel des Comores.
    • décret du 22 juillet 1957, à partir de la Loi-cadre Defferre du 23 juin 1956 modifiant le statut du TOM. Le territoire bénéficie d’une semi-autonomie et d’un gouvernement. Les deux collèges électoraux, de droit local et de droit commun, sont fusionnés.
    Donc, selon le principe « UTI POSSIDENTIS JURIS » qui consiste à fixer la frontière en fonction des anciennes limites administratives des colonies dont les nouveaux Etats accédant sont issus, les 4 îles des Comores qui ont été une même entité pendant la période coloniale doivent former un même Etat.
    Les frontières internationales sont un concept du droit international qui défend leur intangibilité ; elles ne peuvent être modifiées que par un accord entre les États, en l’occurrence la France et l’Union des Comores, ou une décision de la justice internationale.
    Or le droit international, selon La Résolution 376 du Conseil de sécurité de l’ONU votée le 17 octobre 1975, concernant les Comores, recommande à l’Assemblée générale des Nations unies d’admettre ce pays comme nouveau membre avec 4 îles (Mayotte, Mohéli, Anjouan et Grande Comores). D’autres résolutions condamnent même la présence française aux Comores, en l’occurrence sur l’île de Mayotte. Ainsi, selon la Résolution de l’ONU n° 31/4 du 21/10/1976 :
    " 1- condamne les référendums du 8 février et du 11 avril 76 organisés dans l’île comorienne de Mayotte par le gouvernement français et les considère comme nuls et non avenus, et rejette :
    a) toute autre forme de référendum ou consultation qui pourrait être organisées ultérieurement en territoire comorien de Mayotte par la France.
    b) toute législation étrangère tendant à légaliser une quelconque présence coloniale française en territoire comorien de Mayotte.
    2- condamne énergiquement la présence française à Mayotte qui constitue une violation de l’unité nationale de l’intégrité territoriale et de la souveraineté de la république indépendante des Comores. "
    Des hommes d’Etat français se sont d’ailleurs exprimés à sujet. Ainsi, Michel Rocard, ancien premier ministre français a déclaré le lundi 28 janvier 2000, à Washington je cite : “ « au regard du droit international, l’administration de Mayotte par la France est illégale ». Egalement, le Président François français M. F. Mitterrand, lors d’un voyage officiel aux Comores en 1990, avait déclaré que "la loi [française] séparant Mayotte des Comores est une loi injuste".
    Du VERNET J.Claude

  • « La Russie peut mettre son veto à cette résolution mais elle ne peut pas mettre son veto à la vérité », a répliqué « La Russie peut mettre son veto à cette résolution mais elle ne peut pas mettre son veto à la vérité », a répliqué l'ambassadrice américaine, Samantha Power, en invoquant l'article 2 de la Charte de l'ONU.

    Très bien

    Mais je serais intéressé de connaitre l'analyse de Madame l'ambassadrice américaine, Samantha Power, au regard l'article 2 de la Charte de l'ONU, s'agissant de l'agression militaire US contre l'Irak.

    Est-ce qu'un référendum serait plus grave que la guerre et le recours généralisé à la torture, pour laisser un pays cassé en deux?

    Il y des années de prison qui se perdent pour ces petits fumelards, mais l'histoire n'est pas écrite

  • « La Russie a opposé son veto à la Charte des Nations unies. C'est clair, le veto russe aujourd'hui signifie que la force prime le droit », a réagi à l'issue du vote l'ambassadeur de France auprès de l'ONU, Gérard Araud

    Alors, Monsieur l'ambassadeur de France auprès de l'ONU, Gérard Araud, parlez moi des référendums que la France organise sur le territoire comorien ?

  • @Antimythe

    Nous devons faire une distinction fondamentale entre ce qui relève du processus de décolonisation (totalement encadré par l'ONU) ( et c'est le cas pour les Comores ou le Sahara occidental) et les revendications autonomistes (La Crimée ou la Corse).

  • Le président français François Hollande a pour sa part déclaré que l'Union européenne ne reconnaîtrait pas la "pseudo consultation" à Mayotte... euh, en Crimée

  • Maitre,croyez vous vraiment que la colonisation est un acte différent un enjeu autre que ce qui se joue aujourd'hui En Ukraine,hier au Kosovo etc etc....Dans tout les cas ce n'est qu'une partie du jeu de Monopoly auquel se livre les puissances financières....Le Mali,la RCA,la cote d’ivoire,la Libye ,l'Irak,la Syrie etc etc sont eux aussi les enjeux du Monopoly......La Corse c'est plus compliqué,mais pour les indépendantiste ils s'estiment colonisé....Yalta,le partage du butin de guerre fut lui aussi un acte de colonisation dont nous mesurons les soubresauts en Ukraine aujourd'hui La décolonisation des pays Baltes se fait dans la confusion de la guerre des empires

  • Si j'ai bien compris , mais je suis un peu fatiguée en ce moment , j'ai fait un petit infarct dimanche dernier et sortie hier de l'hosto , si la France respecte le droit international les habitants de Mayotte seront obligés de devenir Comoriens mème s'ils ne le veulent pas , par contre si la majorité des Catalans se prononce pour l'indépendance , ils ne pourront pas étre indépendants ( je n'ai pas dit que j'étais d'accord avec l'indépendance des Catalans )
    Et assez d'accord avec Antimythe bien que sur un mode un peu moins catastrophiste et les motivations de la Corse à l'indépendance me paraissent parfois curieuses

  • Désolé d'apprendre cet accident de santé, Monique. Tous mes vœux de rétablissement.

  • Les U.S. ont applaudi des deux mains la sécession du Soudan Sud, autres lieux, autres mœurs. Le referendum est quand même formulé de façon bizarre : il n'y a pas de place pour le non.

  • Bon rétablissement Monique et no stress surtout.Amicalement

  • Monique , desolee d'apprendre aussi, je vous souhaite un prompt et excellent retablissement et des que vous pouvez faites des ptites balades a pied cela fait du bien au coeur et a la tete.

  • Ce qui m'inquiete vraiment , ce sont les 'unrest' dans les autres villes entre pro-russes et ultranationaliste de l'ukranie.
    Il y a eu un mort hier. Cela va degenerer tres vite, et je vois des reeles chances de guerre.

    @mathaf:
    Wall street journal , finalment etait correct et l'avion a volé plus de 5 heures dans la direction oposé et sans transponder. Comment n'a-t-il pu etre inquieté par les forces de defense ?
    Quel mystere.
    Bises et un bon dimanche de soleil

  • Merci à tous
    Si l'occasion se présente, je vous raconterais les aventures d'un hosto tout neuf et qui a couté trés cher :vous arrivez aux urgences avec un infarct ,on vous envoie en ambulance 50 km plus loin parce qu'on n'a pas d'appareil pour faire des coronaro et des angioplasties , je vous dit pas la trouille qu'on a .mais il parait que l'ARS trouve que c'est trés bien comme ça

  • Adri,

    Je pensais depuis le début à un acte de terrorisme, les ACARS ont été désactivés à la sortie de l'espace aérien malais, ce n'est pas à la portée de n'importe qui. J'imagine le calvaire des familles qui doivent encore espérer que leurs proches sont vivants. Il y a quelques uns qui fantasment sur 10 tonnes d'or qui auraient été dans les soutes... un genre de TMR aérien ?

  • Si ,j'en crois certaines informations,Poutine a deja prévu une riposte aux représailles des States et de leurs commensaux Occidentaux...Il a prévu de ne plus faire d’échange commerciaux en dollars mais de les faire dans la monnaie des pays concernés...Les Chinois seraient d'accord,et d'autres pays proches de la Russie de même ...Ceci si cela se réalisait provoquerait un séisme économique dans l'empire Americano europeiste...Ne doutant pas que Obama et ses derviches tourneurs Européens sont au courant ,la Crimée passera sous la houlette Russe et les représailles ne seront que verbales...Pas sur que l'Ukraine du cout trouve toujours une oreille attentive a Bruxelles...Après un pourrissement économique,de quelques mois,l'Ukraine trouvera secours et bienvenue auprès de la Russie...C'est de la politique fiction,mais....

  • @mathaf
    http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2014/03/16/data-634-pistes-sur-lesquelles-le-vol-mh370-a-pu-atterrir/

  • Meilleure santé Monique, trouves toi un coin où tu peux passer tes journées à contempler l'océan et récupérer en paix, oublies les écrans et les turpitudes de l'actualité.

    Pour le moment c'est l'UE la grande perdante de ce fiasco ukrainien (on promet 15 M€ et les USA 1 petit M$), et les Chinois regardent et analysent les évènements. Ils peuvent quand ils veulent aller chatouiller le Japon autour des ilots Machin. Ils s'abstiennent à l'ONU parce que le principe d'intégrité territoriale est intangible pour eux.

  • Bonne santé monique

  • Meilleur rétablissement, Monique, cool, détente et prendre soin du palpitant.

  • Les coulisses de la guerre entre les empires Une vidéo plus qu’intéressante pour comprendre ce qui se passe aujourd'hui en Ukraine
    https://www.youtube.com/watch?v=fQJ-0jAr3LQ (documentaire essentiel s'il en est un pour comprendre les enjeux surtout a partir de 27 mn)

  • les convictions "très bien pas cher" : Fabius veut remetre en cause la livraison des équipements militaires pour la Russie, et Ayrault pas d'accord

    http://www.lepoint.fr/politique/emmanuel-berretta/sanction-contre-la-russie-fabius-sort-de-la-ligne-officielle-18-03-2014-1802585_1897.php

  • Ne pas leur livrer des rafales ce serait justement leur faire un cadeau.

  • Quelle limace ce Fafa, "La France pourrait envisager", ça veut dire quoi exactement ? Gouvernement de couilles molles.

  • La Russie devrait dans les jours qui suivent selon Poutine, son porte-parole, déposer une réclamation pour malversations dans le déroulement du référendum : en effet on ne s'explique pas les 5% de non.

  • La Russie avait pourtant envoyé 300 000 observateurs afin que le vote soit "régulier".....

  • C'est vrai qu'en des snipers neo-nazis pour tirer sur la foule et police , c'est bcoup plus fin.

    Et regulier. Lol

  • Correction:
    C'est vrai qu'en envoyer des snipers neo-nazis pour tirer sur la foule et police , c'est bcoup plus fin.

    Et regulier. Lol

  • Sur les conseils de Vladimir, Angela va bientôt annexer l'alsace d'après ce qu'on me dit dans mon oreillette.

  • peut etre ton oreillette a une otite?

  • A l'heure actuelle de montée de l'extreme droite en Europe, ce numero de maniere de voir qu'on peut lire certains articles on line free est tres interessant:

    http://www.monde-diplomatique.fr/mav/134/

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu