Avertir le modérateur

Où est passé le vol MH370 de la Malaysia Airlines ?

De la sécurité aérienne, je ne sais rien, à part que, lors des contrôles à l’embarquement, je me fais virer aux équevilles les bouteilles d’eau déjà ouvertes ou les mousses à raser. Un souci du détail que j’apprécie. Autant dire que j’avais confiance + + + en ces gentils systèmes qui protègent si bien ma sécurité.

Et là, quelle n’est pas ma déconvenue ? Voici qu’un Boeing 777 de la Malaysia Airlines lors d’une liaison commerciale banale entre Kuala Lumpur et Pékin, avec 239 passagers et membres d’équipage à bord, est disparu des écrans radar le 8 mars. L'avion a rompu les liens radios à 01h22 du matin heure du bled, au large de la côte est de Malaisie, moins d'une heure après son décollage de Kuala Lumpur. Autant dire en zone sûre.

af475ccc297af798349a562cc1479feb15cbaa71.jpg

Que passa ? Il semble que l’avion ait continué à voler pendant sept heures, ce qui est considérable. Pour certains, l’avion aurait fait demi-tour et serait reparti vers les zones intérieures de l’Eurasie, et pour d’autres, il se serait embarqué vers le grand Sud. Dans ce très large secteur, plus de 300 pistes peuvent assurer l’atterrissage d’un tel avion.

Alors, il est où, l’avion ? Il s’est abîmé en mer ? Il s’est posé en planque sur un aéroport ? Vingt-cinq pays sont concernés, et les grands voisins – l’Inde et la Chine – semblent désespérés par l’amateurisme malaisien.

Au début tout allait bien. On avait trouvé un Iranien dans les passagers, et c’était donc du terrorisme. Crétinisme total.

Depuis ? Que des mystères… surtout pour un ignare comme moi, mais le genre d’ignare qui se pose des questions, et spécialement : « comment, dans une zone aérienne très fréquentée, un avion peut-il disparaître des repérages radar ? »

L’histoire s’est compliquée hier. Les autorités malaisiennes ont daigné, avec dix jours de retard, nous livrer le dernier message de l’équipage, qui serait : « Eh bien, bonne nuit », en toute décontraction, et après la désactivation des systèmes de communication Acars, qui permet l'échange de messages entre l'avion et le sol sous forme numérique codée par liaison radio ou satellite. Donc on peut, depuis l’appareil, déconnecter le système assurant le suivi de l’avion ???

Je rêve… Un peu plus gave que les bouteilles d’eau que j’arrive à passer quelques fois…

those-magnificent-men-6.png

Commentaires

  • Un excellent site sur la sécurité aérienne ;
    http://avherald.com/h?article=4710c69b&opt=0

    Une histoire à la James Bond : pour désactiver l'ACARS il faut savoir que ça existe, à quoi ça sert et où ça se trouve. L'ACARS se trouve au dessous du cockpit et on y accède par une trappe, ensuite il suffit d'enlever la goupille du boîtier. Les codes ACARS ne sont pas cryptés et donc faciles à déchiffrer.
    On a pas à faire à des terroristes bourrins et le mystère reste entier ; on ne sait pas si l'avion s'est écrasé ou pas et tant qu'on ne l'aura pas localisé on ne saura rien de plus.
    Se posera à nouveau la questions des boîtes noires qui deviennent un peu obsolètes et qu'il faudrait remplacer par un système d'envoi de données en temps réel.

  • Oui, et pourquoi donc que ce n'est toujours pas en place, la réplication des boites noires en temps réel ?

  • C'est une question de stockage de données, mais pas insoluble. "When there is a will there is a way"

  • Les mesures de sécurité sont toujours contournables ce n'est qu'une affaire de moyens et de connaissances ...Le plus étonnant c'est qu'un avion de cette taille puissent échapper aux radars militaires de tout ces pays ?

  • I want to believe. ( Fox M. )

  • Bonjour,

    Quelques remarques pour couper court à certains fantasmes:
    - l'avion aurait volé 7 heures après sa disparition des écrans radar (perte de radar secondaire ou IFF. Ce dernier habille "la piste" et permet de la discerner des autres pistes. Sur les écrans des radars primaires, ce n'est qu'un point parmi d'autres). A 900 km/h, ça nous donne un cercle d'incertitude d'un rayon de 7x900= 6300 km! (on peut prendre 800 km/h si on veut se rassurer).
    - le 777 est un très gros avion. Il ne se pose pas sur une simple piste d'aéro-club en herbe. 2000 mètres de bande bétonnée (en bon état si on veut le faire redécoller) me semble un minimum. Les pistes de ce genre ne se trouve pas sous le sabot d'un cheval. Si l'appareil a épuisé son carburant, il faut le ravitailler: jusqu'à 140 tonnes de kérosène!!! Faut stocker ce dernier.
    - Si cet avion est posé quelque part, on ne le dissimule pas facilement, il doit se voir sur les photos satellites (environ 60 mètres de longueur sur 60 mètres d'envergure: http://fr.wikipedia.org/wiki/Boeing_777).
    - Dans ce cas, quid des passagers. Si des terroristes se sont emparés de l'appareil, il leur a fallu s'assurer de la tranquillité de plus de 200 passagers! Pas simple.

    Bonne journée

  • Rien a voir,mais rions des politiques à défaut d'autre chose
    https://www.youtube.com/watch?v=73FxP1E5-uc

  • Sur le silence des passagers

    http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2014/03/18/avion-disparu-le-silence-numerique-des-passagers-intrigue-les-enqueteurs_4384749_3216.html

  • "« L'absence apparente de toute communication, dans un monde où les mobiles sont omniprésents, suscite d'importants débats au sein des pilotes et des spécialistes des télécommunications. »"


    L'avion est tout simplement passé dans un autre espace temps.

  • C'est une compagnie qui remonte à 1947 : Malayan Airways, puis Malaysia Singapore Airlines, puis Malaysian Airlines, enfin Malaysia Airlines. Cette catastrophe, et les failles de sécurité évidentes de son aéroport principal, pourraient porter un coup fatal à cette compagnie déjà en mauvaise santé financière. Comment retenir une clientèle dans ces conditions ?
    On apprend aussi que la couverture radar primaire de la Malaisie est déficiente, ce qui n'étonne pas beaucoup quand on connait un peu la Malaisie et ses fonctionnaires inefficients et corrompus.

  • H.
    Ce commandant de 777 dit qu'il est possible si, dd'aterrir.

    http://www.lepoint.fr/confidentiels/vol-mh370-les-confidences-d-un-commandant-d-air-france-18-03-2014-1802559_785.php

  • Les degats politiques et strategiques d'avouer une couverture radar defaillante:

    http://www.lepoint.fr/monde/vol-mh370-les-trous-embarrassants-de-la-couverture-radar-malaisienne-18-03-2014-1802435_24.php

  • On pourrait envisager un scenario proche de celui du vol 93 d'United Airlines en 2001. Un détournement suivi d'une lutte puis le crash.

  • Cote temoignage.
    J'etais aux US, fin février.Et au retour, j'ai du faire une connexion tres, tres juste. Bref, c'etait une connexion domestique vers international. Le vol domestique américan airlines était très en retard. Je suis arrivé au terminal domestique et il fallait changer pour le terminal international. ( aucune info sur ça , d'ailleurs). Il fallait sortir de la zone de connexion et passer les R-x une deuxieme fois!
    qui connaît les aéroports US, savent qu'il faut au moins 15 minutes pour passer les r-X. J'ai du courir comme une folle 20 minutes de couloirs interminables avec mes affaires d'un bout à l'autre de l'aéroport. plus au mois, croiser tout l'aéroport de Bruxelles pour ceux qui connaissent cet aéroport et passer les R-X.
    Bref, j'étais désespéré et j'ai oublié ma bouteille d'eau dans mon sac à dos. Et patratas, sac à dos confisqué pour une fouille plus poussée. enfer, damnation, desespoir !
    Alors, j'ai commencée à demander aux policiers de me rendre le sac. ils avaient une tete horrible, et ont dit restez ou vos étés on va fouiller le sac et tester pour la poudre. Il faut attendre les responsables qui vont faire cela. Bon, des que le type arrive, dans le désespoir je crie , s'il vous plaît, je vais perdre mon avion. Vous pouvez jeter la bouteille. ( je crois qu'il a compris le sac?) back pack au lieu de bottle , il y a une difference quand meme, et il m'a rendu le sac tout de suite SANS RIEN FOUILLER !
    bref, si j'étais une terroriste , bjr les dégâts.

    je trouve inutile, l'excès de fouille.
    Un Bon terroriste y arrivera s'il le veut.

  • Concernant cette affaire, j'ai ma theorie. Depuis le depart, le gvt et la compagnie malaysienne n'ont pas etes tres transparents. Et , je crois que en verité , les militaires ont abattu l'avion, puiqu'il volait sans s'identifier et maintenant ils essayent de cacher cette bourde.

  • Cela remet encore une couche aux soupçons:
    Vol MH370 : le pilote s'entraînait à atterrir sur cinq pistes bien précises en Asie - Monde - MYTF1News
    http://lci.tf1.fr/monde/asie/vol-mh370-la-chine-recherche-l-avion-sur-son-territoire-8384677.html

  • Ce qui me semble hélas évident, c'est que plus le temps passe et plus est probable le fait qu'il se soit abimé en mer, quelle qu'en soit la raison.
    Pour le reste, l'enquête sera forcément longue et ses conclusions ne convaincront pas tout le monde.

  • Il y a plusieurs hypothèses :

    - Le pilote de l’avion MH 370 était un fan de la série Lost/Les Disparus. Il a atterri en catastrophe à Diego Garcia et il est occupé à produire la saison 14 avec les survivants et les zombies du coin.

    - Le triangle des Bermudes a pris des vacances dans l’Océan Indien et le vortex a tout aspiré.

    - Le MH 370 s’est crashé dans un satellite géant en orbite solaire et a fini en saucisse grillée.

    - En vrai de vrai, il est fort probable que le feu s’est déclenché dans l’avion peu après le décollage et que l’épaisse fumée a empêché les pilotes de se diriger vers l’aéroport le plus proche Pulau Langkawi.

    https://plus.google.com/app/basic/stream/z13cv1gohsmbv5jmy221vrfyiz3vdhbop04?cbp=1uihqcsoufmz3&sview=27&cid=5&soc-app=115&soc-platform=1&spath=/app/basic/106271056358366282907/posts&sparm=cbp%3D1o30bk3tv6a0r%26sview%3D27%26cid%3D5%26soc-app%3D115%26soc-platform%3D1%26spath%3D/app/basic/stream/z13cv1gohsmbv5jmy221vrfyiz3vdhbop04

  • Le copilote avec son " hé bien bonne nuit " a volontairement modifié la procédure de communication, voulant envoyer un signe de détresse ( d'après un spécialiste interrogé sur RMC hier ), en fait il était sans doute otage de son pilote, et ce dernier quelque-soit son projet fou à l'origine ( détournement sur un des 6 aéroports sur lesquels i ls'entrainait virtuellement ), a finalement a suicidé "son" avion et sa cargaison de passagers.

    Moi j'ai bon.

  • @thierryBRESSOL

    ""...Le copilote avec son " hé bien bonne nuit " a volontairement modifié la procédure de communication, voulant envoyer un signe de détresse..." D'où il tire ça lui? "

    "Cette phrase est contraire aux procédures habituelles du contact radio, qui veulent que le pilote lise les instructions pour contacter la prochaine tour de contrôle et donne
    l'indicatif de l'appareil, explique Hugh Dibley, un ancien pilote de British Airways."

    et j'ai écouté sur RMC un aiguilleur du ciel dire la même chose, voilà d'où je tire ça moi.

  • Sauf le respect dû aux spécialistes, pas besoin de brevet pour écouter des experts émettre une hypothèse si le discours n'est pas trop technique. Après c'est juste une hypothèse parmi d'autres. Mais même pour les néophytes, cette disparition est captivante.

  • Bonjour,

    Un point sérieux fait sur cet évènement: http://www.securiteaerienne.com/mh-370-un-boeing-777-disparait-dans-la-nuit/
    Le blogueur, Amine MECIFI: "Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, j’ai passé un diplôme de pilote de ligne(ATPL) français. J’ai également étudié le droit aérien et les facteurs humains. Ce parcours ne donne pas la moindre idée des problématiques de la sécurité aérienne ! Durant toutes les études aéronautiques, l’accent est toujours mis sur les issues positives une fois que les procédures correctes sont suivies. Ceci est vrai dans une large mesure mais ne tiens pas compte de l’infinité de scenarii possibles autour d’une même situation. Seule l’étude approfondie et prolongée des rapports émis par des autorités aéronautiques comme le BEA, le NTSB, la FAA et des dizaines d’autres permet d’avoir une vision sur les limites du système.
    Le fait de ne pas travailler pour une compagnie aérienne ou un constructeur me permet de garder mon indépendance et une liberté de ton impossible autrement." (dans sa présentation en tête du blog).

    Bonne soirée

  • Merci H pour la référence à Amine Mecifi dont j'avais perdu l'adresse, c'est quelqu'un de vraiment sérieux.

  • Attitude toujours lamentable de Malaysia Airlines qui commence à rabioter sur les indemnités aux familles, ex. indemnité d'urgence de 5000$ au lieu des 17500€ prévus par la Convention de Montréal . La même Convention prévoit une indemnité de 135 000 € par passager décédé, mais ce n'est pas limitatif et chaque famille peut ester en justice en se prévalant de dommages supérieurs.

  • Le modèle mathématique créé par Inmarsat pour tracer le vol MH 370 expliqué simplement :

    http://avherald.com/h?article=4710c69b&opt=0

    On est pas sortis de l'auberge, les familles devront se résigner à une très longue attente sans garantie de résultat.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu