Avertir le modérateur

Le droit des Roms de vivre en France

Cette histoire des Roms commence à vraiment me chauffer. Ce que fait mon pays, La France, est illégal et ignoble : illégal car la France s’est inscrite dans un plan européen d’inclusion des Roms, plan cohérent et financé, qui a force obligatoire, et qu’elle refuse d’appliquer ; ignoble, car les dirigeants politiques, par un consensus parfait entre le PS, l’UMP et le FN, agitent la haine des pauvres, comme si la pauvreté était la source de nos malheurs.

Hier, le cafard de service était un petit marquis de la Hollanderie, Le Foll : «Il faut chercher à les faire retourner d’où ils viennent, en Roumanie ou en Bulgarie, et éviter qu’il y en ait qui reviennent ou qui viennent ».

Alors, Le Foll, s’il te plait, arrête tes conneries, qui sont cruelles car tu plonges des familles, des enfants, dans la misère. Calme-toi. 

Les Roms en France

le-livre-les-roms-n-ont-jamais-ete-percus-comme-des-immigres-europeens-venus-tenter-leur-chance-en-france-pourquoi-en-2012-la-question-des-roms-finalement-peu-nombreux-sur-le-territoire-provoque-t-elle-un-tel-dechainem.jpgOn compte environ 15.000 à 20.000 Roms migrants en France, ce nombre étant stable depuis plusieurs années. Plus de 90% d’entre eux viennent de Roumanie, plusieurs groupes de Bulgarie et quelques familles des pays de l’ex-Yougoslavie. La plupart de ces Roms vivent avec leurs familles, y compris des enfants, enfants qui représentent le tiers de cette population.

Les Roms migrants d’origine roumaine et bulgare, en tant que citoyens de l’Union, ont le droit d’accès au territoire français. Ils peuvent ensuite manifester la volonté de s’y installer, dans le cadre des politiques définies par l’Union européenne (Directive 2004/38/CE du Parlement européen et du Conseil du 29 avril 2004 relative au droit des citoyens de l'Union et des membres de leurs familles de circuler et de séjourner librement sur le territoire des Etats membres, art. 6).

Pour la France, ce projet est entièrement réaliste. Si toute situation peut-être améliorée, d’autre pays européens ont obtenu de vraies réussites, notamment l’Allemagne avec 70.000 Roms et l’Espagne avec 100.000 Roms. La situation bloque en France car les pouvoirs publics, pour s’attirer le vote xénophobe, refusent de mettre en œuvre les politiques européennes aux quelles sil se sont pourtant engagés.

Une politique européenne très claire

livre_goosens_1.jpgDevant la mauvaise volonté de France et de quelques autre Etats, la Commission européenne, en 2011, a défini une politique générale d’intégration des Roms pour la période allant jusqu’à 2020 (COM(2011) 173 final, du 5 avril 2011).

Comme tous les Etats européens, la France a répondu en prenant des engagements par une communication du 6 janvier 2012  (Une place égale dans la société française : Stratégie du gouvernement français pour l’inclusion des Roms dans le cadre de la communication de la Commission du 5 avril 2011 et des conclusions du Conseil du 19 mai 2011).

Aussi, le ministre machin ou le sous-ministre bidule ne vont pas nous gaver en inventant tous les jours de nouveaux plans pour les Roms.

La France a pris un engagement devant l’Europe, et cette politique européenne est financée. Elle doit donc être mise en œuvre. Il n’y a ni à tergiverser, ni à financer, ni à brasser la mélasse xénophobe. Comme disait avant-hier, l’autre rigolo, la France a une signature et l’honore. Oui, mais pas pour les Roms.

Le refus de la France de respecter ses engagements

Temps-modernes-Librairie-Compagnie.jpgLa situation bloque en France du fait du refus des pouvoirs public de respecter leurs engagement, et cela résulte d’un point très clair : la France refuse de mobiliser les fonds européens disponibles, et qui seraient amplement suffisant pour réussir l’inclusion des 15 000 Roms qui souhaitent vivre en France. C’est un choix politique totalement pourri, mais il fait consensus entre le PS de l’UMP et le FN.

Alors, après c’est très simple. Vous venez à la télé prendre l’air outragé genre : « La France ne pas accueillir toute la misère du monde, nos budgets sociaux sont à secs, et ces gens doivent rentrer chez eux ». Là aussi, consensus entre le PS de l’UMP et le FN.

Pour la période 2007-2013, l’UE a programmé 26,5 milliards € pour l’intégration sociale, soit 9,6 milliards pour le FSE, et 16,8 milliards pour le FEDER, et au sein de ces prévisions, des fonds sont disponibles pour l’inclusion des Roms dans les Etats européens, comme cela est explicité par une note « Les Roms au sein du Fonds social européen 2007-2013 ».

La non-utilisation des fonds alloués par la France est régulièrement dénoncée par Madame Reding, Commissaire européen pour la Justice. En septembre 2013, elle a clairement dénoncé la volonté de la France de pas mettre en œuvre son plan d'intégration des Roms conclu avec l'UE (Le Point, 25 septembre 2013).

On retrouve la même analyse dans trois rapports récents, et du plus haut sérieux, qui tous confirment que non seulement cet argent n’est pas mobilisé, mais de plu il sera perdu car non affecté.

- Rapport de la Cour des Comptes sur l’utilisation des crédits du FSE, de février 2012, extrait du rapport annuel (p. 159 et p. 165 s.) ;

- Rapport du Sénateur M. Michel Billout, du 6 décembre 2012 (p. 63 s.) ;

- Rapport des députés Mme Marietta Karmanli et M. Didier Quentin, du 18 septembre 2013 (p. 73 s.).

Une organisation de l’échec

non-a-la-xenophobie1.jpgCette « organisation de l’échec » est donc très simple : l’inclusion dans la société française étant financée par les fonds européens, il suffit de ne pas mobiliser ces fonds, et de dire que les services sociaux sont à secs. La cause : la xénophobie d’Etat contre les Roms, par consensus entre le PS de l’UMP et le FN.

Ce blocage intentionnel a été bien décrit par le préfet Alain REGNIER, préfet délégué en charge notamment de l’inclusion des Roms, un honnête homme (Le Monde, 29 septembre 2013). A la question « Quels sont les obstacles à l'insertion des migrants roms ? », la réponse n’est pas que la solution serait impossible, bien au contraire.

« Au plan national, les familles roms qui remplissent les conditions pour rester en France doivent pouvoir être éligibles au droit au logement opposable (DALO). Ce qui suppose qu'ils obtiennent des préfets un titre de séjour selon les mêmes critères que les autres ressortissants de l’Union européenne. Ils seraient ainsi soumis aux mêmes conditions que les autres ménages reconnus prioritaires parmi les mal-logés. Les Roms doivent pouvoir être dans les mêmes starting-blocks que les autres exclus. Ce qui n'est pas le cas aujourd'hui. Toute mon action vise à faire en sorte que cette population avant tout victime du mal-logement puisse être traitée selon le droit commun. Car il ne faut surtout pas de traitement ou filière spécifiques pour les Roms, sous peine de renforcer encore la stigmatisation dont ils sont de plus en plus victimes ».

Des condamnations internationales unanimes

tsiganes.jpgLa xénophobie des gouvernements français est unanimement dénoncée dans le monde.

Le 29 août 2012, quatre rapporteurs spéciaux de l’ONU ont dénoncé la politique de la France vis-à-vis des Roms, qui ont estimé la situation française assez grave pour publier une dénonciation des quatre rapporteurs concernés contre « Ces évictions et expulsions  alimentent inévitablement le climat d'hostilité déjà préoccupant à l'égard des Roms en France » :François Crépeau, rapporteur spécial sur les droits des migrants ; Rita Izsak, rapporteure sur la question des minorités ; Raquel Rolnik, rapporteure sur le droit au logement ; Mutuma Ruteere, rapporteur sur le racisme.

De très nombreux organismes publics font les mêmes critiques :

- Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme, Avis sur le respect des droits des « gens du voyage » et des Roms migrants au regard des réponses récentes de la France aux instances internationales, 22 mars 2012 ;

- Collectif National Droits de l’Homme Romeurope, Rapport 2010-2011, Les Roms, boucs-émissaires d’une politique sécuritaire qui cible les migrants et les pauvres, février 2012 ;

- Observatoire régional de santé d’Ile-de-France, Situation sanitaire et sociale des “Roms migrants” en Ile-de-France, janvier 2012 ;

- Centre européen des Droits des Roms, rapport pour la Commission européenne concernant la légalité de la situation des Roms en France, septembre 2010 ;

- Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI), Rapport sur la France, 29 avril 2010, CRI(2010)16 ;

- Amnesty International, rapports de 2011 et 2013;

- Médecins du Monde, rapport sur les conditions de vie des Roms en France), juillet 2011 ;

- Romeurope, rapport de février 2010 sur la non-scolarisation en France des enfants roms migrants.

Des condamnations en justice permanentes

ROMS_ouvrage_large.jpgDu fait du consensus PS-UMP-FN, l’ambiance est bonne en France pour tomber sur les Roms, coupables de tous nos maux. Salauds de pauvres ! Mais dès qu’on s’adresse aux juridictions internationales, la France est condamnée comme voyouse.

Il faut dire que cette xénophobie d’Etat va à l’exact encontre de l’excellente jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme :

« Du fait de leur histoire, les Roms constituent un type particulier de minorité défavorisée et vulnérable. Ils ont dès lors besoin d'une protection spéciale. Cela implique d'accorder une attention spéciale à leurs besoins et à leur mode de vie propre tant dans le cadre réglementaire considéré que lors de la prise de décisions dans des cas particuliers, non seulement dans le but de protéger les intérêts des minorités elles-mêmes mais aussi pour préserver la diversité culturelle qui est bénéfique à la société dans son ensemble » (CEDH, 16 mars 2010 [GC] Oršuš et autres c. Croatie, n° 15766/03, §§ 147 et 148).

Le Comité Européen des droits sociaux a souvent condamné la France pour sa politique xénophobe :

- Centre européen des Droits des Roms c. France, n° 51/2008, 19 octobre 2009 ;

- Centre sur les droits au logement et les expulsions (COHRE) c. France, n° 63/2010, 28 juin 2011 ;

- Forum européen des Roms et des Gens du Voyage c. France, n° 64/2011, 24 janvier 2012 ;

- Médecins du Monde International c. France, n° 67/2011, 11 septembre 2012)

Le CEDS a demandé à La France d’être honnête :

« L'un des principaux éléments de la stratégie globale de lutte contre l'exclusion sociale doit être la mise à disposition de ressources suffisantes, qui doivent être affectées aux objectifs de la stratégie. Enfin, il faut que les mesures répondent qualitativement et quantitativement à la nature et à l’ampleur de l’exclusion sociale dans le pays concerné » (CEDS, Centre européen des Droits des Roms c. France, n° 51/2008, 19 octobre 2009, §§93-94).

La CEDH est régulièrement amenée a condamner la France pour sa pratique de destruction de camps Roms (CEDH, Winterstein, n° 27013/07, 17 octobre 2013, § 121).

*   *   *

Alors, deux questions à l’andouille Le Foll : tu attends quoi pour mettre en œuvre la politique à laquelle la France s’est engagée, et tu attends quoi pour mobiliser les fonds sociaux européens, réservés et alloués, qui permettront de régler le problème ?

Tant de malhonnêteté, ça me rend malade.  

Commentaires

  • le scandale c'était quand la droite faisait ce que la gauche fait et dit aujourd'hui...Car contrairement à la droite les Rooms sont reconduit chez eux dans la dignité,ainsi soit il ...Voila,encore un problème de patate chaude que droite et gauche se refile en se traitant de tout les noms..Le FN,n'en demande pas tant,et l'exaspération des populations victime de l'installation des Rooms est à son comble...L'élargissement de l'EU et l'arrivée de ces populations miséreuses et nomades étaient prévisibles,alors l'hypocrisie de nos politicards est cynique....Le peuple lui en a marre d'assumer les conséquences de l’inconséquence de nos Gvts ,et donc peu d'échos favorables a des solutions de prises en charge de ces populations,y compris dans les assocs exsangue de moyens

  • Les assoces ne mobilisent pas les fonds européens, c'est suicidaire car elles doivent avancer les sommes. C'est Michel Billout, sénateur PC, rédacteur fin 2012 d'un rapport sur les roms pour la commission des aff euroépennes, qui le dit.
    Pour le village d'Orly, 6 personnes ont bossé 6 mois rien que pour monter le dossier...
    Europe à la con...
    La Roumanie elle-même n'a mobilisé que 10 % des fonds spécifiques alloués...

  • Profondément d'accord sur le fond de l'article.
    Techniquement parlant je ne comprend pas où ça coince, les dossiers sont ils si complexes à monter ?
    Manque t il des assoc relai ou des compétences dans ces assoc pour faire avancer les choses ?
    Quelqu'un peut il m'expliquer comment font les espagnols ou les allemands histoire de faire bêtement comme eux, vu que c'est européen ?
    Quelqu'un ici sur ce blog fait il quelque chose qui marche et peut il nous le raconter ?

  • C'est là qu'on voit les conséquences du manque de démocratie en France. On est bloqué dans le trio UMP-PS-FN. Les autres partis (Verts, Front de gauche, PRG, Modem, UDI) sont dépendants de ce trio pour avoir des postes.


    Sinon, il semble que même parmi les défenseurs des roms, il n'y ait pas consensus sur le comment. Le préfet Alain Regnier, cité dans le billet, dit "Car il ne faut surtout pas de traitement ou filière spécifiques pour les Roms, sous peine de renforcer encore la stigmatisation dont ils sont de plus en plus victimes".
    Mais la CEDH dit exactement le contraire : "Ils ont dès lors besoin d'une protection spéciale. Cela implique d'accorder une attention spéciale à leurs besoins et à leur mode de vie propre..."

    Bref, toute la question est de savoir si les Roms doivent avoir les mêmes droits que les autres, ou des droits supplémentaires lié à leur origine ethnique. La CEDH se prononce pour cette seconde option. Je pense que ce choix n'est pas viable.

  • Yesroll,

    En Espagne ce sont des gitans qui sont là depuis des siècles et qui font partie de la religion dominante. D'ailleurs ils sont sédentaires, donc pas d'opposition atavique entre sédentaires et nomades . Ils ont leur propre dialecte, dont j'ai oublié le nom, et qui est un Sabir Arabo-Andalou. Je regrette cette appellation unique de "Rom" qui ajoute à la confusion, car les problèmes sont différents selon que l'on soit Gitan, Tzigane, ou Manouche. Je trouve aussi cette chasse aux minorités absolument indigne de la France, je disais ça aussi sous Sarko.

  • Entièrement d'accord... On voudrait "authentiquement" les transformer collectivement en un vrai problème, (quelque chose qui ressemblerait au "problème juif" en d'autres temps) qu'on ne s'y prendrait sans doute pas autrement...
    D'autre part sur ce sujet comme pour quelques autres, on croyait toucher le fond durant la période "petit Nicolas"...
    Et bien depuis qu'il fut mis à la porte, on creuse!
    (Felag n'a jamais été autant "dans le coup" pour décrire la situation ici, comme dans son pays d'origine)
    Il nous est dit et répété sans cesse que "Manu-Sarko" est très populaire, pour ma part j'en doute et...
    Nous saurons bientôt ce qu'il en est, il "suffit" d'attendre, hélas. Je suppose qu'il sera tôt ou tard aspiré dans les tourbillons du naufrage à venir de Flambi... Question de patience... (de crainte aussi car, qu'arrivera-t-il de pire après ça?)

  • Je ne vois pas pourquoi c'est "assos" de faire le travail de l'Etat.

  • Tortuga

    Il est difficile de parler d'opposition entre le préfet Regnier et la CEDH

    D'abord, il faut du cran au Préfet pour s'engager publiquement de la sorte, car il est pour le coup en opposition totale avec la politique de chasse aux pauvres qui fait la joie du PS.

    Ensuite, la CEDH prend position relativement au régime dit des "obligations positives" qui revient à dire qu'il ne suffit pas à l'Etat de mettre les politiques sociales à disposition, mais qu'il faut s'engager pour les mettre en oeuvre, dans une démarche constructive.

    Après, il est tout à fait clair qu'il y a une politique Rom européenne. Cette politique vise à répondre aux besoins sociaux de nos concitoyens, et tient compte du fait qu'il faut réparer des injustices liées à l'histoire.

    Si la France n'avait pas présenté son plan de janvier 2012, elle aurait pu etre attaquée pour manquement.

    Donc, le gvt (Hollande-Ayrault-Valls) (des voyous) a présenté un plan correct, pour calmer les instances européennes, et en étant bien décidé à ne pas le mettre en oeuvre. C'et pourri.

  • Espagne

    http://www.lepoint.fr/societe/les-roms-bulgares-et-roumains-s-integrent-bien-en-espagne-selon-une-etude-28-06-2012-1478716_23.php

  • Je ne vois pas pourquoi c'est "assos" de faire le travail de l'Etat.

    Écrit par : gilles | 16/04/2014


    Il y a un co-financement local imposé par bruxelles, or localement, c'est pas le top financièrement parlant pour avancer les fonds, et attendre le remboursement de la part UE selon le bon vouloir des seigneurs européens :

    "Marietta Karamanli, députée socialiste de la Sarthe, met aussi la pression sur Bruxelles, dont elle fustige les «exigences bureaucratiques». «Il ne suffit pas, comme le fait Viviane Reding, de décréter que l’Europe donne de l’argent. Il faut des dispositifs d’évaluation.» ( libé )

  • ce n'est pas Libé pompant qq phrases d'un rapport qui fiat la loi européenne, mais c'est ça :

    http://ec.europa.eu/employment_social/esf/docs/roma_fr.pdf

  • Bonne interview de Reding, qui asticote Monsieur "5% du PS"

    http://www.franceinfo.fr/europe/les-invites-de-france-info/roms-viviane-reding-denonce-des-propos-de-campagne-electorale-1153921-2013-09-25

  • Je pense que les français n'ont rien à foutre de la loi européenne...

  • Le mandat de Reding prend fin, mais le cadre juridique européen reste.

  • le cadre juridique européen :On le connait ,c'est veiller à l'application de la politique ultralibéralisme et la justice EU en est le bras armé...La libre circulation telle que prévue par l'EU n'a rien d’humaniste,l'objectif est de mettre en compétition les salariés Européens et évidement obtenir une casse des acquits sociaux,et Reding en est le fossoyeur en chef...En ce qui concerne l’accueil des Roms ,les départements ont explosés leurs budget en matière d'accueil et d’hébergement des immigrés et froidement ils préfèrent mettre le peu de moyens "sur des populations plus facile a prendre en charge" ,que sur les Roms,et ce n'est pas fini,car les budgets vont être réduit dans le domaine sociale de façon drastique,alors que les besoins sont exponentiels en matière de structures pour les vieux et pour les handicapés adultes....

  • En aucun cas.

    C'est de Victor Hugo qu'il s'agit:

    "Ne soyons plus Anglais ni Français ni Allemands. Ne soyons plus Européens, soyons hommes. Soyons l'humanité. Il nous reste à abdiquer un dernier égoïsme : la patrie. Et de l’union des libertés dans la fraternité des peuples naitra la sympathie des âmes, germe de cet immense avenir où commencera pour le genre humain la vie universelle que l’on appellera la paix de l’Europe" (Choses vues).

  • Toute personne sensée ne peut qu'approuver cette citation de Hugo ,sauf que l'EU nous a était effectivement vendue sous ce concept est dans les faits basée uniquement sur l'option économique et c'est substitué au projet humaniste....La guerre économique qui se livre partout en EU,sur le dos des salariés est niée mais la réalité est un mur sur laquelle se fracassera les mensonges et les manipulations ce n'est qu'une question de temps...Et une fois encore la Justice EU ne fait qu'une chose appliquer le concept ultraliberaliste,elle est la pour cela et a était crée pour cela,l'habillage humaniste est et n'est qu'un habillage souvent habile et trompeur je le concède...Il faut aller chercher les conséquences et les relier a l'objectif de l'EU pour en comprendre les méandres tordus

  • Si les français ne veulent pas accueillir les roms, l'UE va les forcer avec ses petits bras musclés. Ou bien avec ses chars d'assault qui ont fait peur aux russes en Ukraine.
    Je pense qu'il y a un réel ras-le-bol des leçons de morale qui gagne le peuple français et qui est maladroitement nourri par une europe hautaine.
    Wait and see mais je me souviens qu'on a déjà dit NON à cette usine à gaz de bruxelles et qu'on ne nous a pas écouté...
    .

  • Excellent ! D'ailleurs je conseille à la France de se retirer de l'Europe, et tout deviendra simple et facile

  • Mais pas de demi-mesure. La France devait d'ailleurs se retirer aussi de l'ONU, car il y a là bas toutes sortes de méchants défendeurs du droit qui lui veulent du mal.

    Ca lui permettrait aussi d'aller bombarder la Syrie en toute tranquillité... Tiens, à propos, les grandes indignations de Hollande et Fabius ont disparu ??

  • Quand on voit le taux de chomage en Espagne , l'article du Pöint me parait des plus douteux , mais je vais me renseigner .Il ne s'agit pas de faire de cette population un bouc émissaire mais il ne faut pas non plus se voiler la face : il y a dans la population Rom des éléments pénibles et qui rendent la vie difficile à ceux qui vivent à proximité , souvent des gens modestes parce que ce n'est pas dans les territoires chicos que les Roms s'installent .Je ne sais pas comment on peut résoudre le problème ,que veut cette population , et quels moyens on peut y mettre . Mais ne rien faire c'est autant de voix engrangées pou le FN .L'idée des peuples unis d'Europe se heurte aux replis identitaires engendrés par la crise , à l'absence de lisibilité pour le citoyen lambda de ce que fabriquent les députés européens qui ne rendent de compte à personne et à la toute puissance de la Commission et de l Allemagne pour qui l'Europe est pain béni qui a fait des ex pays de l'Est des colonies juteuses pour son économie

  • Malheureusement,,ce texte est trop grand pour q je lise aujourd'hui .. J'essaierais de lire pendant pâques.
    J'ai encore juste deux impressions de voyage.
    La première en Camargue, l'année dernière: j'ai trouvé bizarre trouvé une plaque énorme qui disait plus au moins : vol à la tire et brisure de vitre de voiture , panneaux placé dans le lieu principal de saintes Marie de la mer.
    Bon, sincèrement , c'est un peu stigmatiser les Gens. J'ai pas vu ces panneaux dans d' autres villes de France et je connais beaucoup de villes. C'était une première pour moi.

    Deuxième impression: j'ai vécu à Paris dans les années 90 , bon, j'y retourne régulièrement parce q j'ai de la famille la bas. Eh , bien, j'ai la nette impression q les choses se sont gâtés . En ce dernier voyage, je me suis même fait accostée par un type qui m'a extorqué de l'argent près de la tour Montparnasse. j'avais peur qu'il me sorte un couteau. Bof, pas une belle expérience , se faire voler bêtement à Paris. une première pour moi. le métro , bon , avec l'annonce régulier de faire attention aux vols. J'évite le métro maintenant , je prends le bus. Sans compter q j'avais en permanence les yeux irrités par la pollution, fallait m'asperger de l'eau sur eux régulièrement.
    Il est vrai q quand je compare les deux époques ... Il y a une différence. Il y a nettement un problème de sécurité , mais comment résoudre ?

  • Quand je pense que le statut des animaux a été promu à :"êtres pourvus de sensibilité" on a envie de se fendre d'in grand rire Méphistophélèsque , ou fellationniste, ou un truc comme ça. Au secours Brigitte, pousse un grand cri pour les Roms, vas y ma poule !

  • Deja leur laisser travailler et ne pas les interdire de presque tout les boulots comme j´ai lu dans un article, ce serait un debut solution. Ces interdictions les poussent a commettre des vols, pour pouvoir subsister.
    Cést dans le travail que les gens peuvent avoir une dignité.
    Bon, au moins cést la solution trouvé par nous pour accueillir les refugiés clandestins haitiens que viennent chez nous.Permis de travailler sur le champ.
    Franchement, cést ecoeurant les destructions et deplacements. c´est indigne je crois d´une grande nation.

  • @Adriana

    Pour les Roumains ce n'est plus le cas, depuis le 1er janvier ils ont pleinement accès au marché de l'emploi sans restriction ni permis.

  • Vous en etes sur ? Vous pouvez me passer une source pour q je puisse m'actualiser? Merci.
    Quand meme, les roms n'ont pas arrivé en France depuis le 1er janvier 2014. :)
    Ils sont la depuis un bon bout de temps, nest-ce pas ? Et seulement en 2014 on se rend compte d'eux ?
    Cela doit faire descdecennies sans un boulot legalisé , je crois.
    C'est ne pas en trois mois qu' on se rachete, apres avour pratiqué une politique avec l'objectif de ne les laisser enraciner.

  • @Adriana

    Je parle des Roumains hein ce qui ne couvre pas tous les Roms mais une bonne partie. Depuis le 1er janvier ce sont des citoyens européens à part entière et donc à ce titre dispensés d'autorisation de travail. La Roumaine a rejoint l'UE en janvier 2007 mais elle était soumise pendant 6 ans à un régime transitoire qui a pris fin a pris fin au 1er janvier (comme pour la Bulgarie). Nos amis les Croates, en revanche, doivent encore attendre un peu :
    http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F2729.xhtml

  • Je dois l'avouer , mes parrents étaient racistes et antisémites . Cela correspondait à la culture de leur génération. Aujourdhui , j'ais dit à ma mère que mon fils allait faire une mission humanitaire en Haute Volta (Burkina Fasso). Elle m'a répondu "mais qu'est-ce qu'il va faire chez les nègres ?". J'en suis tombé le cul par terre, je lui ai dit quelle était une conne... en plus mes enfants sont eurasiens. Putain ça me gonfle vraiment.

  • Cher mathaf, il en a qui ont les genes des noirs et sont racistes contre les noirs. j'en connais dans ma propre famille. C'est triste nest-ce pas?
    Je pourrais te raconter boucoup sur le racisme. Je suis né dans un etat qui a une grand et lourde heritage d'esclavage et exploration. Et je connais tres bien ce qui est le racisme, etant moi meme discriminée par le fait d'avoir ete nee dans cette region.et j'ai ete discriminée par quelques un en France. La voisine de pallier a interdit sin fils de jouer avec le mien. Elle ne s'adressait pas a moi.
    Qu'est-ce q je peux te dire? faut pas rendre ta vie amère, essaie deja de vivre en paix avec toi meme, ne porte pas le fardeau qui ne appartient qu'aux autres.
    J'essaie a chaque fois q je suis discriminée de pardonner, maintenir mon coeur loin de la rage et de l'amertume. C'est ma plus belle reponse.
    Felicitations ton fils me parait qui va faire une bonne releve dans ta famille.

  • La racisme de la couleur de peau, de la race est le plus ostensible, mais il existe toute une palette de racismes, ainsi que toute une palanquée de façons d'exprimer un racisme. L'individu qui me dit qu'il ne ressent pas le moindre élan discriminatoire envers une différence qu'elle soit sociale, raciale, religieuse, professionnelle, ou encore idéologique, je ne le crois pas.

  • Adriana Carinha,

    Je sais très bien que les noirs peuvent être racistes , j'en ai eu plein d'exemples dans ma vie africaine, et c'étaient des exemples mortels. Je sais que le racisme est la chose la plus partagée au monde, mes enfants étaient traités de chintocs à tout bout de champ à l'école primaire. Mais je n'en n'ai pas retenu d'amertume ; je pense leur avoir appris à ne pas mettre leurs propres échecs sur le dos de la discrimination .

  • Le racisme est insidieux , il faut faire un travail sur soi meme car le racisme sape dans le plus profond de ton identitié si on ne fait pas gaffe. On sait quand le racisme a gagné a partir du moment que tu veux devenir un autre.. Quand tu commences a nier tes origines , tes ancetres quand tu commences a vouloir changer tes cheveux ou la coleur de ta peau.
    Ou alors , quand qqn te demande où tu est née et on a honte de le dire.
    Voilà , l'un des aspects hideux qu'un etre humain arrive a faire a un autre etre humain.
    Donc, il ne faut surtout pas se laisser toucher par certe 'boue', car elle appartient a l'autre et est une projection de l'autre sur toi. Il ne faut surtout pas laisser cette chose te changer, ne pas devenir une victime.
    Je suis d'accord , ne pas utiliser le racisme comme une excuse pour nos propres echecs, donc se mettre tjrs dans la position de victime.
    Bises bonne pacques.

  • Roms bien intégrés en Espagne !!!!!!!!!!http://www.youtube.com/watch?v=aQacWk_L9RA

  • Gatsby, je vous conseille de regarder l'etymologie du mot racisme pour ne pas utiliser des concepts de façon erronné.

    Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement,
    Et les mots pour le dire arrivent aisément.

  • @Thierry
    Je voulais juste démonrter que l'article du Point étai trés contestable , en ce qui concerne l'Espagne , et les amis à qui j'en ai parlé confirment que le traitement qu'ils subissent en Espagne n'est pas meilleur . Les autres pays sont toujours censés faire mieux que nous , dans tous les domaines et ça m'agace un peu .

  • @Adriana

    C'est un mot dont le rayonnement selon moi va au-delà de son carcans étymologique, et ça évite d'utiliser le mot plus confidentiel qu'est discrimination.

    Pourr exemple, l'étymologie de travail est instrument de torture...Les femmes enceintes seront d'accord mais pas tous les travailleurs...

  • Au contraire Gatsby, avoir de la rigueur quand on utilise les mots pour vehiculer des idees est indispensable . cela évite de répandre des idéologies comme celle de votre message.
    Car on justifie le racisme et être raciste en véhiculant l'idéologie que de toutes façons on est tous pourris.
    Entre nous je respecte plus un raciste assumé que celui q se cache derrière cette justification pour se donner bonne conscience.

  • J'étais au tribunal depuis ce matin. Un œil sur les post qui arrivent, mais impossible de répondre.

    J'ai été très ému par ce que nous a dit Mathaf, avec son inégalable sincérité, et la réponse d'Adriana est magnifique.

    Merci

  • En attendant, ce qu'a fait l'espagne avec 100 000 roms est bien mieux que la France qui refuse tout à 15/20 000 Roms

    On a en France une xénophobie massive contre cette communauté, et c'est une violence gouvernementale

    Quand aux poupons qui se croient menacés par Mme Reding... Depuis quand la Commission serait elle extremiste ? C'est n'importe quoi

    Allez donc faire une maraude avec les assos qui sont sur le terrain: les préjugés tomberont vite.

  • Le fait qu'un grand malade xénophobe comme finkielkraut se fasse une place à l'Académie Française montre que le racisme est un pb des élites, qui cultivent des modèles de reproduction

  • le fait que l'immigration reste au ministère de l'intérieur - mesure imposée par Sarko - et non aux affaires sociales montre que le racisme est un pb des élites, qui cultivent des modèles de reproduction

  • Je ne suis pas d'accord avec vous Gilles, le gvt n'est pas le pilote de la xenophobie en France, si toutefois il en existe une, elle émane du peuple français, souverain, quoiqu'en pensent les romantiques.

  • @Adriana,

    ce n'est pas une idéologie mais la dénonciation de la limite intellectuelle qui consiste à penser que la discrimination ne s'opère que sur la base des différences raciales. Ceux qui voient uniquement le racisme partout sont des nuisibles, car ils empêchent d'avancer.

    Concrètement qulqu'un qui va la main sur le coeur dénoncer le rejet de la couleur de la peau mais cracher que les pauvres sont pauvres parce c'est leur faute, vous je ne sais pas, mais moi j'y vois une violence discriminatoire.

  • Désolée , Gilles d'avoir été mal comprise
    Je n'ai trouvé aucun chiffre sur le nombre de Roms résidant en Espagne , mais des faits sur la démolition de leurs bidonvilles et le racisme à leur égard .Quel travail peuvent offrir les Espagnols avec un chomage qui frole les 30/100? Ce qui bien sur n'excuse en rien l'attitude de la France .Je pense que l'Europe est disqualifiée par défaut de démocratie , et que la Commission renforce cette impression , les gens craignent les contraintes imposées par l'Europe : on se souviendra pour l'anecdote de la courbure de concombres , mais on pourrait collectionner les directives soit ridicules au mieux , soit nocives .Le repli identitaire est un pb complexe , mais je ne pense pas que l'Europe ait contribué à le diminuer , au contraire

  • Je n'ai aucun préjugé , j'ai travaillé avec les gitans , à une époque ou ils avaient la vie dure , j' ai travaillé sue l'installation des aires pour les gens du voyage . Mais l'angélisme ne sert à rien , ni à venir en aide à ceux qui sont en difficulté , ni à vaincre les préjugés

  • Gartsby,
    c'est Sarko qui a commencé et Hollande-Valls ont poursuivi
    Hollande est un planqué, mais il laisse parler et faire, et Valls tient régulièrement des propos xénophobes.
    Ca fait des ravages

  • Je ne connais pas la situation des Roms en Espagne ou en Allemagne, mais dans le cadre du plan général européen, on leur attribue 100 000 et 70 000 personnes, et la Commission dit que les critères de base sont remplis

    Pour la France, la population concernée est de 15 000, peut être 20 000, et la Commission dit que les critères de base ne sont pas remplis

    Quand on entre dans le détail, ça devient grotesque

    Pour l'agglomération lyonnaise, ça concerne 3 000 personnes, mais aucune solution n'a été trouvée en 5 ans, et les élus tiennent des discours xénophobes, comme Valls: "les Roms ont vocation à rentrer chez eux".

  • Gatsby,
    Je vais me repeter: il faut pas tout melanger dans un sac comme vous faites , le racisme n'a rien a voir avec l'intolerance religieuse ni la discrimination de classe sociale.
    Parfois,,il peuvent venir ensemble. Donc, de grace, n'utilissez l'ideologie de tous pourri pour delegitimer le discours a juste titre indigné d'une personne sur le racisme.
    Vous vous posez en juge et tribunal de mathaf,
    Qui etes vous pour vous permetre de juger moralment Mathaf ?
    vous oubliez vous meme vos petites phrases pourries tout au long du blog.
    Je ne vais pas utiliser de vos procedés et vous clouer au pilori mais vous n'avez aucune autorité morale pour juger personne. On n'est pas tous a l'abri de pratiquer une discrimination, donc c'est a chacun dans son ame et conscience de se faire son propre jugement.

    Ne jamais voir le racisme ou le justifier est tout aussi nuisible.

  • Bien évidemment je ne suis pas exempt de reproches, mais je ne vois pas en quoi le petit Gatsby pourrait s'ériger en procureur. Il en faudrait un peu plus dans le pantalon mon garçon ; alors va z'y, argumente !

  • Un problème avec les tziganes ?
    Aucun problème !
    Reste à savoir où les loger....
    À saint sylvain d'Anjou, chez Édith Cresson, y parait que c'est trop petit, elle a demandé à la préfecture de les dégager ( authentique !)
    Dans les rues de Paris, sous les fenêtres du couple Valls-Gravoin, c'est pareil, en plus ils font trop de bruit, elle s'entend plus répéter lorsqu'elle s'exerce au crin crin, du coup son mec a demandé aux kebourdins de les virer ( de maintenir une certaine coercition)
    Chez moi, après avoir recueilli une pleine barcasse de somaliens, on est un peu à l'étroit
    Je me pense que vous pourriez les inviter dans votre studio
    D'accord ?

  • Mme Reding cette grande bourgeoise du Duché qui veut imposer l'immigration des pauvres a tout les pays de l'EU sauf au Luxembourg ou seul les riches ont droit de cité Elle se fou de nous et elle a bien raison puisque nous acceptons
    Voir le lien officiel de l'immigration au Luxembourg ci dessous..Et Google peut en dire plus a ceux qui veulent voir audela des mensonges et manipulations des oligarques de Bruxelles
    http://www.fr.linimex.ca/

  • Extrait
    Les citoyens de l'Union européenne et de l'Espace économique européen (EEE) ont le droit de vivre et de travailler au Luxembourg et n'ont pas besoin d'un permis de travail.

    Selon la loi luxembougeoise, les employeurs qui cherchent des travailleurs doivent informer l'Administration de l'Emploi de tous les vacances. Il faut poser la candidature au permis de travail au Ministère du travil avant d'entrer dans le pays.

    Si vous habitez dans un pays non UE/EEE, alors vous devez fournir les documents suivants afin de poser votre candidature au permis de travail:

    copie certifiée du passeport entier du candidat

    copie certifiée de tous les diplômes professionels pertinents
    lettre d'explication de l'employeur perspectif confermant l'emloi
    CV du candidat
    copie certifiée du contrat de travail


    Le Ministère du travil a le droit de demander des autres documents en train de traiter la candidature. La durée du procédure est de 4 à 12 semaines.

    Après avoir reçu la lettre de confirmation du permis de travail, le candidat doit poser la candidature au visa à l'ambassade de Luxembourg du pays où il est résident. Si le Luxembourg n'a pas de représentation dans votre pays de résidence, vous pouvez poser votre candidature à l'ambassade belge.

    Si vous avez besoin de plus amples informations, n'hésitez pas à contacter nous.

  • Voir les conditions pour être résident au Luxembourg..Le fric avant tout et ouste les pauvres,quand aux immigrés ,il faut bien des esclaves,alors bienvenue le matin et retour le soir en France,en Belgique ou en Allemagne

  • En toute, amitié, cartonner la miss Reding et le Luxembourg est un peu à coté de la plaque.

    La miss, qui finit son mandat avec les prochaines élections, agit en fonction de textes généraux, dont les engagement écrits de la France. Donc, elle sera remplacée et le pb restera la même.

    A titre perso, je l'ai trouvé toujours mollassonne, genre abonnée au Nouvel Obs, et j'espère que sera en fonction un juriste rigoureux, pour que ça bouge enfin. Force doit rester à la loi.

  • Reding représente avec barosso et d'autres tout ce qu'il y a de détestable et de foutage de gueule dans ces instances de L'EU cette personne n'est même pas une élue dans son pays et elle se présente prochainement sous l’étiquette Chrétien démocrate ..Une boutin Luxembourgeoise ...Force reste et restera a la loi de l'ultra libéralisme,sous toutes les formes,économique,financier et par conséquence sociale et sociétale..Voila des années que les politiques de tout bord déclarent, qu'il faut une autre Europe et c'est toujours la meme en pire
    De Gaulle avait vu juste
    « Nous avons procédé à la première décolonisation jusqu’à l’an dernier. Nous allons passer maintenant à la seconde. Après avoir donné l’indépendance à nos colonies, nous allons prendre la nôtre. L’Europe occidentale est devenue, sans même s’en apercevoir, un protectorat des Américains. Il s’agit maintenant de nous débarrasser de leur domination. Mais la difficulté, dans ce cas, c’est que les colonisés ne cherchent pas vraiment à s’émanciper. Depuis la fin de la guerre, les Américains nous ont assujettis sans douleur et sans guère de résistance. »
    Extrait de « C’était de Gaulle », Alain Peyrefitte, Fayard 1997, tome 2, pp. 15 -16

  • @Adriana

    Je parle des Roumains hein ce qui ne couvre pas tous les Roms mais une bonne partie. Depuis le 1er janvier ce sont des citoyens européens à part entière et donc à ce titre dispensés d'autorisation de travail. La Roumaine a rejoint l'UE en janvier 2007 mais elle était soumise pendant 6 ans à un régime transitoire qui a pris fin a pris fin au 1er janvier (comme pour la Bulgarie). Nos amis les Croates, en revanche, doivent encore attendre un peu :
    http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F2729.xhtml

    Cher hohoho
    Merci infiniment de me donner ce lien et excuse moi si j'ai pas repondu tout de suite.
    Bon, je suis heureuse de m'avoir trompé. :)
    Mais... Il y atjrs un mais, d'apres ce q je sais, cette measure a ete impose par UE.
    De toutes facons, c'est un debut important.
    Cependant , je te pose la question ?
    Est-ce que vous embaucheriez un ROM?
    Moi, personnelment, j'ai,trouvé qqn qui a cru en moi et m'a admis en licence de physique , et tput mon travail scientifique publié jusqua tjrs, je lui dedie a l'eternité.

  • Dans mon quartier 100 roms pour 100 habitants une vraie invasion!!!!!
    Venez -y vivre et vous apprécierez donneurs de leçons non concernés par le voisinage.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu