Avertir le modérateur

Pakistan : Rendez-vous avec les Talibans

Karachi est la plus peuplée des villes du Pakistan, 18 millions d’habitants. Tout passe par Karachi, la capitale économique, et c’est son aéroport, Jinnah, qu’a attaqué un groupe armé taliban du puissant Mouvement des Talibans du Pakistan (TTP).

Karachi-airport_2935370k

Le commando est parvenu sur le tarmac, et a semble-t-il pris possession d’avions en stationnement, avec des moyens militaires : fusils d’assaut, grenades et lance-roquettes. Les images montrent des nuages de fumée sur l’aéroport. L’attaque, qui a  bloqué l’aéroport, a commencé dimanche vers 22 heures pour prendre fin lundi vers 11 heures, après un assaut de l’armée. Bilan, trente morts et 26 blessés. Les dix membres du commando ont été abattus.

Au même moment, dans l’ouest du pays, une attaque visant des membres de la minorité chiite a fait 23 morts. L’attentat a eu  lieu à Taftan, près de la frontière iranienne, dans un restaurant accueillant des pèlerins de retour d’Iran. Les quatre membres du commando, munis de vestes explosives et de fusils, sont entrés et ont tout fait exploser.

Il faut mesurer ce que représentent ces attaques coordonnées – dont l’une sur un des lieux des plus sécurisés – comme failles dans le système d’Etat et défi pour la sécurité dans la région. Le porte-parole du TTP, Shahidullah Shahid, a revendiqué cette attaque pour « venger la mort de Hakimullah Mehsud », leur chef tué en novembre dernier par un tir de drone US dans les zones contrôlées du nord-ouest.

Le gouvernement du Premier ministre Nawaz Sharif se trouve placé devant un défi, avec des choix qu’il ne pourra pas toujours reporter. Il connait l’implantation du mouvement taliban dans la population, et le rejet de la présence US. Nawaz Sharif s’était fait élire en disant qu’il ferait respecter la souveraineté du Pakistan, et imposerait la fin des raids des drones. Il s’est heurté à un mur.

Il a cherché à trouver une solution politique avec les Talibans. Un cessez-le-feu avait été signé le 1er mars, mais il n’a pas tenu un mois, avec le spectacle des atermoiements gouvernementaux. Quel liens avoir avec les US, alors que le mouvement taliban se renforce et que la population s’inquiète ? Quelle place reste pour la paix sans rompre avec les US ? Combien de temps attendra l’armée, qui pèse pour le rétablissement de l’ordre, voyant que son autorité est en jeu ?

L’encombrant allié US souhaite de longue date des actions armées dans les zones frontalières de l’Afghanistan, où les Talibans ont leurs bases. Mais quelle efficacité ? Quels risques de représailles à travers le pays, alors que déjà en 2011, les mêmes avaient attaqué la base navale de Karachi ? Quelle solution politique ? Comment apaiser les relations avec l’Inde ? Quelles surenchères à redouter alors qu’interviendra cette année le piteux retrait de l’OTAN d’un Afghanistan ravagé par 14 ans de guerre, sans aucune solution ?

Carte-Pakistan-attentats.jpg

pakistan_groupes_ethniques.jpg

Commentaires

  • Ces salopes de talibans viennent de tuer près d'une centaine d'enfants de militaires au Pakistan.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu