La une des lecteursTous les blogsles top listes
Envoyer ce blog à un amiAvertir le modérateur

10/07/2014

Agression israélienne : Depuis Gaza, le témoignage de Maram

Vous connaissez Maram Humaid, cette jeune habitante de Gaza, attachée à défendre l’histoire de son peuple,… et passionnée de la langue française, qui plusieurs fois s’est déjà exprimée sur le blog. Vous pouvez ici suivre soncompte twiter.

1284669685

Le crime commis par les Palestiniens est terrible : poussés par leur histoire millénaire, nourris par les attachements familiaux, amicaux, religieux et politiques, les Palestiniens cherchent, au milieu des plus grandes difficultés, à construire leur unité. Une faute impardonnable… Et en plus, ce gouvernement transitoire, regroupant des techniciens, a pour mission d’organiser l’avenir du peuple palestinien par l’organisation d’élections… Absolument impossible…

Israel a tout tenté pour faire échouer l’accord de réconciliation, et stigmatiser ce gouvernement d’union. Mais rien n’y faisait. L’accord Fatah-Hamas a tenu, et le discours à la Bush – la guerre contre le terrorisme – si partagé dans les gentilles sphères occidentales, se fracassait sur la réalité des faits : un peuple lutte pour sa libération.

L’enlèvement, suivi de la mort, de trois jeunes israéliens faisant du stop en territoire occupé, entre deux colonies illégales, a été immédiatement instrumentalisé par le gouvernement Netanyahou : « Ils ont été enlevés par des gens du Hamas. Il y aura de graves conséquences ». La punition collective est un crime de droit international.

Or, il n’a jamais été apporté la moindre preuve de l’implication du Hamas. Mieux, tout montre que le Hamas n’avait aucun intérêt dans cette opération, alors qu’il venait de donner son accord au gouvernement de transition. Du fait des accords d’Oslo, l’ANP doit collaborer avec la puissance occupante sur les questions de sécurité, et comment comprendre que le Hamas, qui a tant fait pour conclure l’accord politique avec la Fatah, allait le lendemain tout faire pour le torpiller, sans aucune maîtrise des évènements, et pour un fait qui relève du pur banditisme.

Hier, Abbas a dénoncé cette agression comme "un génocide" à Gaza.

Maram a écrit la suite. Je suis plus que touché par ce que nous dit Maram avec ce texte, comme sur son compte Twiter. Maram, comme tous les Palestiniens de Gaza vit avec la guerre, ses fureurs, ses peurs mais aussi cette calme résolution, avec le sang versé, les pleurs des victimes… Et au milieu de tout cela, je dois féliciter Maram pour ses progrès dans la maîtrise de la langue française. J’espère vivement, Maram, que tout ira pour toi, ta famille, et tous les Palestiniens, et j’espère que prochainement, tu obtiendras ce visa qui te permettra de venir quelques temps étudier en France, pour revenir, plus forte encore, dans ton magnifique pays.

 -   -   -   -

Après des jours d’escalade en Cisjordanie et à Gaza, après que des colons aient tué et brûlé un enfant palestinien, l’armée israélienne a lancé son opération militaire contre le territoire palestinien de Gaza, nommée « Bordure Protectrice ».

Premier jour

Deux heures après l’annonce de cette attaque, des bombardements israéliens massifs ont commencé à frapper le peuple palestinien, sans la moindre alternative.

La première nuit a été très violente. Israël a ciblé des maisons civiles dans différentes régions à la bande de Gaza. Par vagues successives, se sont répandues les nouvelles des blessés et des morts, et les photos de la violence massive utilisée contre Gaza, la prison à ciel ouvert pour la population civile. Impossible de fuir ou de se protéger.

Les frappes  israéliennes n’ont pas cessé de la nuit. D’emblée, la situation était très grave car l’armée israélienne ciblait les domiciles dans des quartiers civils densément peuplés.

C’est le Ramadan, le mois de jeune, nous avons les repas de souhour (le repas qui précède le jeûne), et d’Iftar (celui qui le rompt)  sous le feu des missiles israéliens…

A cause des frappes continues, il n’y pas de chance de dormir. Israël a lancé plus de 300 raids depuis le commencement de sa troisième guerre.

Hier, Israël a ciblé une maison à Khan Younis, dans le sud de Gaza, une grande maison familiale : le bilan est de 7 tués, et plus de 28 blessés en moins d’un minute ! Pourquoi ? Au nom de quoi attaquer les civils ?

De nombreux raids israéliens ciblent des terrains vides, qui sont très proches des maisons d’habitation. Hier, une bombe a atteinte un terrain vide derrière notre maison, alors que des enfants jouaient au football. L’un a été tué, et les deux autres deux ont été gravement blessés. Quel est leur faute ? Qui répondra de ces morts d’enfants ?

La nuit s’est approchée. L’électricité a été coupée, et nous sommes restés dans l’obscurité en écoutant les nouvelles à la radio. De toute la nuit, les bombardements n’ont cessé, frappant de partout : au nord, au sud, à l’ouest, l’est, sur notre territoire, qui n’est long que de 40 km.

Deuxième jour

Aujourd’hui, le deuxième jour de l’assaut sur Gaza, s’est ouvert par une série de bombardements massifs.

Alors que j’écris ces lignes, des bombes, de très forte puissance, tombent sur des places différentes.

Le bilan  est terrible : 35 tués, 300 blessés, 50 maisons détruites. Et c’est juste le deuxième jour d’agression…

Israël  dit viser des sites de la résistance palestinienne et du Hamas, mais ce n’est pas vrai : la majorité des victimes sont des civils, avec une forte proportion d’enfants tués, des femmes…

Je ne vais pas pouvoir continuer à écrire, car l’électricité va être coupée,…alors que les frappes continuent…

Il faut que tout le monde soit en mesure d’agir pour arrêter Israël. Les roquettes de Hamas ne sont pas la raison de l’assaut. Nous sommes soumis à une action brutale d’Israël, et c’est tout.

Il n’y a pas de comparaison entre les armes utilisées par l’Etat israélien contre nous, et les roquettes simples de la Résistance! Le nombre des morts et des blessés l’établit clairement. Quelle autre preuve apporter ? Pourquoi le monde est-il silencieux ? Pourquoi cette faveur avec Israël, l’Etat criminel ? Pourquoi cette partialité des médias occidentaux ?

Le sang des enfants Palestiniens n’oubliera pas ceux qui sont restés silencieux quand ils ont été tués par Israël !

Arrêtez ce massacre contre le peuple palestinien à Gaza ..

Maram Humaid
792014
2:52 PM

smoke-and-flames-are-seen-following-what-police-said-was-an-israeli-air-strike-in-rafah-in-gaza-strip_4964737.jpg


Commentaires

Quand il ne restera plus un seul palestinien sur terre, les israéliens et leurs amis occidentaux parleront de paix et d'entente dans la région. Mille enfants palestiniens tués , les politiques sont"préoccupés" et si c'est un enfant des colonies , le monde est choqué et appelle à des représailles.

Écrit par : Moussa dia | 11/07/2014

Écrire un commentaire

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu