La une des lecteursTous les blogsles top listes
Envoyer ce blog à un amiAvertir le modérateur

11/07/2014

CV anonyme : « C’est horrible, je vais devoir embaucher des arabes »

Akoabon Votémarine ?  Notre pays ne nous appartient plus : je vais être obligé d’embaucher des arabes, sur le seul critère de leur compétence (Conseil d’Etat, 9 juillet 2014, n° 345253,352987,373610). Alors que c’était si cool de n’engager que des blancs, même moins compétents.

0000_1095425729_raciste

L’article 23 loi n° 2006-396 du 31 mars 2006 pour l’égalité des chances était parfait. Il avait prévu la mise en place obligatoire du curriculum vitae anonyme, mais le décret d’application n’avait pas été publié. Comme ça, on était tranquille. C’était le règne de l’illégalité, nette et propre.

Cet article 24 de la loi du 31 mars 2006, devenue l’article L. 1221-7 du code du travail dispose :

« Dans les entreprises de cinquante salariés et plus, les informations mentionnées à l’article L. 121-6 et communiquées par écrit par le candidat à l’emploi doivent être examinées dans des conditions préservant son anonymat.

« Les modalités d’application du présent article sont déterminées par décret en Conseil d’Etat ».

Oui, mais voilà, en huit ans, les vaillants gouvernements qui se sont succédés n’ont pas trouvé le temps de publier le décret. Pour des masses de discours sur l’égalité des chances, pas de problèmes, mais pour publier le décret, c’était coincé.

Or, l’administration a l’obligation de prendre les textes réglementaires nécessaires à l’application d’une loi dans un délai raisonnable. Eh oui, appliquer la loi, c’est pour tout le monde.

Un particulier, et des associations ont alors saisi le Premier ministre pour qu’il signe le décret. Rien… Alors, ils ont saisi le Conseil d’Etat.

dscf5068.jpg


Le Conseil d’État a répondu qu’en dépit des difficultés rencontrées dans l’élaboration de ce décret, et de la durée nécessaire à la conduite et à l’évaluation des expérimentations préalables à la généralisation du CV anonyme, le délai raisonnable imparti au Gouvernement était dépassé.

Le Premier ministre se prend donc une injonction de publier le décret d’application de cette loi dans un délai de six mois.

Alors, mes chers amis patrons racistes, il vous reste si mois pour embaucher tranquille. Faites le plein de cette belle liberté…, bande d’enfoirés ! Votre place est en correctionnelle.

Commentaires

C'est du même niveaux que la loi qui interdit les photos dans le dossier du locataire pour les contrat de bail...

A partir du moment où les gens sont rencontrés (pour visiter l'appartement, pour l'entretien d'embauche), ce genre de texte ne fait qu'ajouter à la lourdeur administrative et n'apporte rien. Ceux qui ne voudrons pas embaucher, au faciès, continuerons comme avant.

Écrit par : Nicolas | 12/07/2014

Vous avez rencontré beaucoup de patwon ouaciste ?
Ou plutôt
Vous avez rencontré beaucoup de patron?
Tout court ?
On dirait, en effet
Reprenons depuis le début
Que recherche le patwon ?
Forcément un gros con de blanc qui lui ressemble, pas vrai ?
Ouaciste, ça va sans dire, puisque c'est un blanc
Mais surtout, surtout, incompétent
C'est vraiment la qualité première que le très gros con de patwon ouaciste recherche
En plus de la couleur de peau ( comme lui) et de la connerie
Histoire de faire faillitte encore plus vite et de devenir une charge pour la zosiete

Voilà pourquoi le CV anonyme le contrarie, le gros con qui aimerait faire faillite plus vite
Heureusement, le procès que vous allez lui coller au cul pour suspicion de ouacisme va l'aider à fermer boutique plus vite

Écrit par : kobus van cleef | 14/07/2014

Écrire un commentaire

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu