La une des lecteursTous les blogsles top listes
Envoyer ce blog à un amiAvertir le modérateur

12/07/2014

Gaza, cent morts en quatre jours : où commence le crime ? que fait l’ONU ?

Cent morts en quatre jours, cinq cents blessées, et nombre de biens détruits… Pour l’immense majorité, les victimes sont des civils. Donc, des êtres humains, égaux parmi les autres, des Palestiniens. La population civile de Gaza ne peut ni fuir, ni se défendre, ni se protéger.

_48800170_gaza_strip3_map466

Israël s’est retiré du territoire palestinien de Gaza, mais la bande de Gaza – 10 km par 40, pour une population de 1,6 million – reste un territoire occupé selon le droit international, ce que le Conseil de sécurité n’a jamais contesté.

Toujours selon le droit international, Israël, puissance occupante, doit la protection à la population palestinienne. Or, loin de cela, et encouragée par les lascars de Washington, Israël impose un blocus à Gaza, brisant la vie des Palestiniens, et ruinant l’économie. Toujours ce mépris absolu du droit, et cette toxicomanie à la punition collective.

A ce jour, les communications avec Gaza sont difficiles, et nous ne savons que peu de choses de ce qu’est l’effroi causé par cette guerre. Cette armée israélienne est sans honneur : elle contrôle l’espace aérien comme chez elle, les Palestiniens ne disposant d’aucun moyen de défense antiaérien, et comme la surveillance est permanente et que les tirs de font face à la cible, c’est un carnage. Oui, une armée sans honneur.

Cent morts en quatre jours, cinq cents blessées, et nombre de biens détruits… et que dit l’ONU ? Que fait la diplomatie ? Rien. Les encravatés regardent et regrettent, au mieux appellent à la « modération ». À hurler ? Oui, sauf qu’ils ont déjà perdu la partie. Le monde s’écrit sans eux : ils ne comprennent rien, rien,…  et s’ils occupent la com’, et la kyrielle des experts frelatés nous gavent.

La base est simple : dire et reconnaître que toute vie se vaut.

Pourquoi faut-il cent morts Palestiniens pour dire qu’un seuil a été passé ?

Le droit ne peut se comprendre qu’avec l’égalité de tous les êtres humains. Toute vie, en droit, est égale. Le massacre des Palestiniens est un crime contre l’humanité.

12gaza-cnd1-master675.jpg

Commentaires

De là à dire qu'il y a deux poids et deux mesures, vous y êtes presque. Alors que tous les conflits récents de ce monde, sont nés ou sont à l'origine de la lutte de ces deux peuples, il serait temps d'y mettre un terme.

Écrit par : pascal | 16/07/2014

Le pédagogue :

L’armée sioniste continue de s’amuser en poursuivant les massacres des populations palestiniennes et les destructions.
Elle le fait depuis des lustres quand elle veut, comme elle veut, où elle veut.
L’occupation de Filistiine par le système colonialo-impérialo-sioniste dure depuis des dizaines d’années.
Le massacre et les destructions aussi.
Dotée de centaines d’avions de guerre des plus performants, d’une flotte maritime utilisée pour les agressions, d’innombrables chars, de missiles, d’équipements militaires les plus récents et de tous les armements sophistiqués, dont une grande partie lui est offerte par les USA et l’Europe, l’armée sioniste possède même l’arme nucléaire et son arsenal atomique peut détruire toute la région.
Pour s’amuser, comme en ce moment, l’armée sioniste a recours aux moyens qui lui plaisent pour massacrer et détruire.
En ce moment, les massacres et les destructions permettent à la soldatesque de l’horreur de varier les amusements.
Le jeu le plus recherché est le meurtre des enfants.
Les agresseurs qui ont créé ce qui est appelé « l’État juif » depuis 1948, période où le colonialisme sévissait dans la région, ont clairement opté pour l’extension des massacres et des destructions.
Dans son livre intitulé « l’État juif », l’autrichien Théodore Herzl réclamait un « État » pour les « juifs » du monde et écrivait :
« Nous serions la sentinelle avancée de la civilisation contre la barbarie ».
Après une longue période d’une politique contre des citoyens européens « juifs » qui ont subi des rafles, qui ont été mis dans des camps de concentration, qui ont été exterminés, principalement par le nazisme durant la seconde guerre dite mondiale, marquée par le massacre de plusieurs dizaines de millions de personnes, il a été décidé de créer en Palestine, sous domination du colonialisme britannique à l’époque, un « État juif » pour les « juifs » du monde, rendant ainsi les populations de ce qui est appelé « le monde arabo-musulman », « responsables » des massacres et des destructions contre les « juifs » d’Europe.
Les « juifs » du monde peuvent ainsi participer à la colonisation sioniste de peuplement, et prendre la place des « non-juifs » en Palestine et dans la région.
Avec le temps, la résistance des populations de Filistiine est devenue difficile à contrôler par l’impérialo-sionisme, parce qu’impliquant plusieurs régions de ce qui est appelé « le monde arabo-musulman » où s’installent des Palestiniens qui fuient la chasse sioniste aux Palestiniens.
Le système colonialo-impérialo-sioniste s’est alors forcé d’admettre que « Gaza » et « la Cisjordanie » sont palestiniens, afin de regrouper les populations palestiniennes dans ces « réserves » comme l’ont été les survivants « Indiens ».
Les populations y sont parquées sous contrôle total du système colonialo-impérialo-sioniste qui fait intervenir quand il le désire, sa soldatesque de l’horreur, pour massacrer et détruire à sa guise, et permettre à l’armée sioniste de s’amuser.
Et bien sûr, le coup de la « victimisation », le fonds de commerce qui rapporte gros, est utilisé sans vergogne.
Depuis des dizaines d’années, le système colonialo-impérialo-sioniste qui s’est accaparé de la Palestine et d’autres territoires use de tous les moyens pour se présenter comme « victime ».
Et si quelqu’un n’accepte pas cette imposture, il est traité « d’antisémite », de « nazi », de « terroriste », c'est-à-dire « d’islamiste », et doit être châtié.
Chaque fois que l’armée sioniste s’amuse en massacrant et en détruisant, des représentants des USA et de l’Europe s’inquiètent pour la sécurité de la colonie de peuplement sioniste en Palestine « éprise de paix », et se mobilisent pour défendre cette sécurité.
Ils remettent des sommes d’argent et autres « aides » à des « représentants palestiniens » dans les réserves, afin « qu’ils prennent conscience » de l’importance de la sécurité pour la colonisation de peuplement sioniste.
Les régimes dits « arabo-musulmans », les traîtres, serviteurs du système colonialo-impérialo-sioniste qui les a mis en place, continuent de répandre la débauche, le pillage, la pourriture et autres.
Leurs employeurs les autorisent à discourir sur le thème de « la libération de la Palestine » afin de tromper les populations, essayer de canaliser leur combativité, et les maintenir sous leur domination.
Ils les encouragent, avec les armes qu’ils leur vendent au prix fort pour tenir les populations en respect, à se combattre mutuellement.
Parfois, l’armée sioniste évacue un territoire dans le but « d’aider » les traîtres à la « tête » de ces « États » dits « arabo-musulmans », à masquer leur trahison en faisant croire aux populations qu’ils « luttent » pour « reconquérir » les droits spoliés.
Mais la résistance des populations ne sera jamais vaincue.
Que sont les agresseurs ?
« De la cendre qu’emporte le vent en un jour de tempête ».

Écrit par : Le pédagogue | 17/07/2014

Écrire un commentaire

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu