Avertir le modérateur

Le maire UMP d’Angoulême nous pourrit Noël

« Avons-nous le courage d’accueillir avec tendresse les situations difficiles et les problèmes de celui qui est à côté de nous, ou bien préférons-nous les solutions impersonnelles, peut-être efficaces mais dépourvues de la chaleur de l’Évangile? » C’était presque banal de recevoir hier les échos de l’homélie de la Nativité de notre pote le Pape François. Un peu de bien… Juste un peu de bien…

Sauf qu’on remet trop vite les pieds sur terre avec un bel enfoiré, Xavier Bonnefont, maire UMP d’Angoulême qui, la veille de Noel, a décidé de grillager neuf bancs publics du Champ de Mars, qui étaient devenus la demeure des SDF. Un solide grillage de 2 mètres de haut. Les bancs deviennent ainsi de jolies cages. Dégage les pauvres.

habillage-grillage-pour-neuf-bancs-du-champ-de-mars-en_2305580_800x400

Le cornichon de service s’appelle Jean Guiton, adjoint chargé de la sécurité : « Nous tenons compte aussi des doléances des passants, des riverains ». Les gentils commerçants, qui veulent nos gentils sous, jouent les faux culs planétaires en expliquant que l’effet de grille n’est pas heureux, alors que « l’idée initiale était de remplir les grillages avec de la verdure, ou des galets ». Ce qui est beaucoup plus classe, en effet. Thierry Courmont, président de l’association de la Galerie du Champ-de-mars, est plus franc : « Ce n’est pas 0,1 % de la population qui doit emmerder 99,9 % qui veut bosser ».

Informé, le ministre de l’Intérieur a déploré « une mesure ségrégationniste, qui viole les bases de notre vie sociale » et il a demandé au préfet d’engager une procédure de référé devant le tribunal administratif. Le Premier ministre, après avoir fait vérifier que les SDF d’Angoulême ne s’étaient pas radicalisés en pro-Daech, a sommé le maire de « démanteler ces grillages ignobles, contraires à nos valeurs » rappelant qu’aux termes de l’article 11 du Préambule de la Constitution de 1946, qui fait partie de notre droit positif : « Tout être humain qui, en raison de son âge, de son état physique ou mental, de la situation économique, se trouve dans l’incapacité de travailler a le droit d’obtenir de la collectivité des moyens convenables d’existence ». Le président-candidat François Hollande a fait savoir qu’il se rendrait sur place le jour de Noel, parce que « le changement, c’est maintenant ».

Tout est hélas vrai, sauf le dernier paragraphe, qui est hélas faux.

les-bancs-grillages-a-angouleme-devraient-etre-reamenages-a_2306089_800x400

Commentaires

  • Vous avez besoin du pape pour vous indignez ?

    Plutôt que d'en appeler à des "valeurs", le premier ministre ferait mieux de s'en tenir à des principes

  • On pourrait s'en servir de cellule de dégrisement.

  • Je n'ai besoin ni du Pape ni de feu-Hessel (...) pour m'indigner (Que ça fait du bien de s'indigner, et de ne rien faire d'autres)

    Et je n'ai jamais entonné (sauf pour m'en moquer) le délire sur les valeurs... alors qu'on viole ouvertement la loi (comme notre ami Obama, le comique de la décennie).

    Il se trouve que le Pape est l'un des rares à dire des choses justes, c'est tout.

  • OK
    Qui parmi vous a invité ces margeots alcoolos le soir de Noël ?

  • Gilles:
    Si on prend des extraits de discours du pape en les rendant anonymes et en demandant : qui a dit cela ? je me demande bien qu'elles seraient les réponses...
    Bien sur que le pape dit des choses importantes et justes, mais d'autres disent aussi ces choses là.
    Ceci étant je pense qu'il y a une grande différence entre le pape et les hommes politiques : on peut penser en effet que le pape est un homme désintéressé et donc libre, totalement

    kobus :
    Aucun en ce qui me concerne. Et vous, combien ?

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu