Avertir le modérateur

« Islamo-fascisme » ? Il serait temps de se calmer

Faire rempart… ou faire passoire ? L’expression « islamo-fascisme », c’est une nouveauté de la part d’un chef de gouvernement,… mais c’est une vieille rengaine de l'extrême-droite des années 1990, qui avait trouvé une nouvelle jeunesse après le 11 septembre 2001. La référence la plus notable est un discours Bush, en 2005. Bush comme référence pour le socialisme moderne et décontracté… Voilà où nous en sommes ! Dans Les intellectuels Faussaires (2011) Pascal Boniface avait montré à quel point ce concept était creux et vain, juste bon à attiser les haines contre les musulmansMarine Le Pen s’en était inspirée, sans oser le reprendre, pour parler du « fascisme vert »…


2207_boniface_intellectuels_faussaires_tiers_0_2.jpg

 

On ne trouve aucune référence sérieuse, aucun livre présentable, aucune recherche universitaire qui puisse donner un contenu à cette notion, tant il existe un monde entre le fascisme, un plan politique de prise du pouvoir étatique, et des individus, ou des micro-groupes, sans idéologie ni projet politique, et qui relèvent basiquement du Code pénal.


Même chose sur les tirades asthmatiques sur la « guerre contre le terrorisme » qui sévirait en France… Allez faire un tour dans la Libye qu’a fracassée l’OTAN, ou au Nord du Cameroun, et là vous pourrez en parler.


Il faut garder un sens aux mots. En France, il n’y a rien, rien, rien qui puisse accréditer la notion d’islamo-fascisme. Nous avons à faire à des auteurs de crimes, à savoir des assassinats, dont certains dans un contexte antisémite. C’est assez grave pour ne pas en ajouter, et pour ne pas encourager à la panique avec un vocabulaire guerrier qui rien ne justifie.


Défendre la République, c’est dire que la loi est forte et sereine, que les très compétents services publics de la police et de la justice s’occupent des criminels. Dire plus, dire que ces bandits font trembler la République, c’est leur donner des médailles.


Alors, faire rempart… ou faire passoire ? Tout montre que le gouvernement, fidèle continuateur de l’œuvre de Sarko, fait passoire en validant les peurs et les concepts de l'extrême-droite. Si vous n’êtes pas convaincus, on en reparlera après les élections départementales. 

passoire-7.jpg

Commentaires

  • C'est une expression grotesque, dénuée de sens, qui révèle la fascination de nos politiques pour les années trente. Le disque est rayé.

  • "mais c’est une vieille rengaine de l'extrême-droite des années 1990"

    C'est aussi une rengaine qu'usent et abusent les fervents soutiens d'Israel sur des sites racistes et islamophobes comme dreuz ou jssnews pour parler des musulmans en général. Une preuve de plus où l'on voit que la mentalité sioniste et frontiste se rejoignent sur un même point : la haine du musulman. Pas étonnant donc que le FN prend actuellement un virage vers les électeurs juifs racistes qui ont une dent contre les musulmans : Le discours est le même.

  • Sinon, pour en revenir à l'utilisateur de cette injure "d'islamofascisme", le dénommé El Blanco qui souhaitait lors d'une promenade dans la ville d'Evry, qu'il y ait plus de "white" plus de "blancos" ferait bien de la boucler définitivement avec de telles preuves évidentes sur son caractère des plus fascisants à l'égard des musulmans, des noirs et autres :

    https://www.youtube.com/watch?v=ESXpTsAJQ-4

    Il est sidérant de voir qu'à l'heure où les musulmans du monde (pratiquants ou non) s'accordent à dire que ces gens n'ont rien à voir avec l'islam et qu'au contraire ils la salissent avec leurs actes barbares, puis qu'un type pareil vienne parler d'islamofascisme ce qui en rajoute une couche de plus sur l'islamophobie ambiante. Ces genres de propos ne font qu'accréditer les convictions des gens comme Caroline Fourest qui pensent que parler d'islamophobie dans les médias c'est selon eux accréditer les actes de barbaries que font les terroristes!

    Quand on sait que le prophète lui même et les califes qui lui ont succédé ont combattu déjà dans leur époque des gens qui avaient les mêmes mentalités, que penser alors d'une telle expression? Alors le prophète serait un islamofasciste aussi?

    Les preuves abondent pour ceux qui veulent savoir si ces gens ont un rapport avec l'islam ou non :

    http://chroniquesdegencosman.blogspot.com/2014/10/leiil-de-abou-bakr-al-baghdadi-etait.html

    Mais je note une chose, c'est qu'en attendant alors qu'Israel est le responsable de la mort de milliers de musulmans palestiniens, responsable de multiples complots par le biais du Mossad dans le monde, jamais un dirigeant français n'a eu le courage de dire fermement les choses telles qu'elles sont, à savoir qu'Israel est un pays qui pratique le terrorisme d'Etat. Pire, tous se sont pliés aux exigences du CRIF qui n'est en rien une organisation qui défend les juifs mais une officine d'Israel en France qui en fait l'apologie.

    Roland Dumas lui a eu le courage de dire, à ses dépends, que Valls est sous influence juive. Est ce que c'est un mensonge? Non, il a dit la stricte vérité. Des preuves? Il suffit de passer en revue son passé à l'égard de la Palestine et d'Israel en fonction de sa femme.

    Avant Anne Gravoin, Valls participe à "un avion pour la paix" en Palestine avec des antisionistes. Il prend part à une association pro-palestinienne, parle de mur de la honte en Israel, plante même un olivier en réponse aux oliviers arrachés et brulés.

    Après Anne Gravoin, nous avons la célèbre phrase sur radio judaïca : "Par ma femme, je suis lié de manière éternelle à la communauté juive et à Israël, quand même !". Il interdit les manifestations de l'association Evry-Palestine. Il déclare dans une synagogue affublé d'une kipa (elle est belle la laïcité) : "les juifs de France sont l'avant-garde de la République et de nos valeurs" (comme DSK, Polanski peut être, ou encore la LDJ...). Il recrute même Benjamin Djiane, un fervent sioniste comme conseiller pour les discours.

    Est ce que Roland Dumas a menti? Il évident que non. Pourtant, toute la classe politique et les médias parlent de dérapage de sa part et lui font subir un lynchage.

    Nous ne vivons pas en démocratie. Ce pays est une colonie d'Israel où est appliquée la même idéologie raciste islamophobe.

    Je le redis : NE VOTEZ PLUS ABSTENEZ VOUS

  • Une réponse en vidéo pour El Blanco faite par Panamza :

    http://youtu.be/Q2S2NIx2mbY

  • Osman il semble vous échapper à quel point vous êtes ridicule en utilisant à longueur de phrases exactement le même type d'outrances.

  • Houellebecq et islamophobie: clash entre Cohen et Plenel - C à vous - 06/01/2015
    http://www.youtube.com/watch?v=zZT-4bleAkU&feature=youtube_gdata_player
    c'est bien à l'heure qui' il est de voir ce clash et méditer sur les mots de plenel.
    "rendez-vous compte de la violence que vous faites aux gens concernés quand on dit à eux : la république est en danger à cause des mulsumans ? ".
    à partir de 9 ' dans la vidéo.

  • hohoho,
    pourquoi toute cette violence? je suis sûre Q vous pouvez contribuer de façon plus positive.

  • Hors sujet :

    L'arbitrage de Tapie annulé par la cour d'appel. Tan tan tan .........

  • Hohoho est du même accabit que les Fourest, Haziza, Reichstadt, Cohan et j'en passe. Leurs seule défense, faute d'en avoir une solide, est de systématiquement tourner leurs contradicteurs en dérision en utilisant des termes comme "ridicule, délire, parano, complotiste, conspirationste...".
    Un argument? Aucun car la réalité des faits qui sont avancées contre ces parasites de sionistes ainsi que leurs larbins qui gouvernent la France sont irréfutables. Donc faute de répondre avec de vrais arguments, on traite de rigolo, et quand ça marche pas on censure, et encore quand ça marche pas on emprisonne.

    Le système est rodé et il a marché. Mais internet a permi l'ouverture de nouvelles plateformes d'informations alternatives qui sortent du blabla quotidien des médias main stream lourdement subventionnés par l'Etat. Le danger pour eux est tel qu'ils veulent maintenant censurer internet et les plateformes d'informations alternatives.

  • Si nous étions dans une dictature , Genç Osman , vous ne pourriez pas écrire ce que vous écrivez sur CE blog.

  • Faut pas déconner , Thierry, les mots ont un sens , on peut critiquer durement la démocratie sans la confondre avec la dictature , et les dictatures de la planète ou les régimes non démocratiques participent allègrement au dépeçage par l'économie mondialisée ex : la Chine

  • MG, je vous rassure, ceci pourra être possible dans quelques temps puisque le gouvernement planche sur une censure d'internet à l'encontre des sites antisionistes, comme si l'antisionisme était égale à l'antisémitisme.
    Et c'est ce qu'essaient de faire croire Valls and Co, que l'antisionisme est l'antisémitisme. Pourtant, tout comme on peut être anti daech tout en n'étant pas islamophobe, on peut aussi être antisioniste sans être antisémite. Norman Finkelstein, Gilad Atzmon sont des juifs que je respecte becoup pour leurs convictions et leurs prises de positions par rapport à Israel, mais ils sont juifs et à l'inverse je hais des sales types comme BHL ou Meyer Habib...

  • Jacques Rancière Dans son principe, comme dans son origine historique, la représentation est le contraire de la démocratie. La démocratie est fondée sur l'idée d'une compétence égale de tous. Et son mode normal de désignation est le tirage au sort, tel qu'il se pratiquait à Athènes, afin d'empêcher l'accaparement du pouvoir par ceux qui le désirent.

    La représentation, elle, est un principe oligarchique: ceux qui sont ainsi associés au pouvoir représentent non pas une population mais le statut ou la compétence qui fondent leur autorité sur cette population: la naissance, la richesse, le savoir ou autres.
    Jacques Rancière: «L'élection, ce n'est pas la démocratie»

    http://bibliobs.nouvelobs.com/tranches-de-campagne/20120418.OBS6504/jacques-ranciere-l-election-ce-n-est-pas-la-democratie.html

  • "Dans l’ensemble, les pays occidentaux sont des oligarchies ou la classe
    politico médiatique associée aux technocrates et aux syndicalistes impose au peuple
    des décisions impopulaires "
    intéressant l'extrait de ton premier texte. cette classe politico médiatique ne laisse pas vraiment une liberté d'expression totale , on se croit en " démocratie" mais n'est-ce serait plutôt une dictature quand les médias ne donnent jamais ou presque la voix aux intellectuels ou même représentants mulsumans ? comme très bien faisait attention qqn ici au blog ?
    il y a manifestement un pression médiatique qui choisit de montrer une perspective de la réalité tandis que ceux qui ne sont pas d'accord avec cette narrative sont soit noyés dans l'indifférence,doit discriminés au même persécutés
    Glenn greewald à écrit une excellente critique à la liberté d'expression en France pour occasion du cas Charlie.

  • Que tous ceux qui se sentent brimés par un régime démocratique aillent faire un stage dans un pays qui ne l'est pas , ensuite on en reparle
    La Grèce vient de nous montrer que , malgré les pressions les plus obscènes , la démocratie peut fonctionner

    Thierry , je te disais que des pays non démocratiques sont tout aussi condamnables que ceux qui le sont , sur le plan économique .Sur le plan social , tu me pardonneras de penser que la Chine est loin d'être un modèle

  • Thierry, prenons le cas d'école pour moi qu' est ce déferlement médiatique jour et nuit sur le livre de houellebecq tandis que le livre pour les mulsumans de plenel et tant d'autres n'ont pas reçu le même traitement mediatique. c'est l'exemple typique que je mentionnais tout à l'heure.
    bien sur que pour l'oligarchie, très bien cerné par ranciere : " représentent non pas une population mais le statut ou la compétence qui fondent leur autorité sur
    cette population: la naissance, la richesse, le savoir " la narrative sera tjrs de dire oui on est en démocratie. bien sur q pour eux, leurs interets seront tjrs protégés et donnés car ils font partie de la classe au pouvoir tandis
    qu' il ne reste au peuple q d'avoir sa voix disqualifiée systématiquement avec le choix imposé d' adhérer à la narrative officielle ou voir ailleurs, pas un choix démocratique, n'est-ce pas ?

  • Osman, selon vous la France est une dictature ou une colonie d'Israël et Valls est facisant, bon ça c'est juste risible pour peu que les mots aient encore un sens.

    En revanche votre caution du terme moisi "sous influence juive" ajoutée à vos obsessions et vos généralités sur le sujet, ça ça pue grave.

    Mais ça ne vous empêche pas de chialer sur l'islamophobie. Et vous ne vous rendez même pas compte que vous faites la même chose que ceux que vous attaquez : l'outrance, les généralités, la stigmatisation, les amalgames. Amusez-vous bien.

  • Encore la même rengaine... "risible, ça pue, obsessions". On dirait un gosse qui poste des messages sur les forums jeuxvideo.com.

  • A mon avis, il y a un sentiment d'islamophobie dû aux medias.
    Il n'y a pas d'islamophobie en France aujourd'hui plus qu'hier, ni plus en France que dans les pays voisins.
    Qu'il y ait des gens qui montent en épingle les peurs et craintes des musulmans de France à des fins politiques, pour le coup je pense qu'il y en a de plus en plus. Mais à jouer avec le feu certains risquent de se brûler les doigts....

  • voilà, écrire sur ces frustrations, ok. mais cela fait pas de toi un écrivain, un romancier.
    l'écrivain transforme son expérience personnelle en qqchose qui transcende , qqchose qu' on était pas prêt au départ, la douleur qui vous a transformé, un chemin d'apprentissage.
    j vois pas cela dans ce type. je vois un ramassis de peurs, frustrations et vide, qqn qui ne s'occupe que de son nombril, incapable de se mettre à la place de l'autre, surtout si celui-la ne correspond pas au modèle standard européen.
    je le lis de façon froide et j'analyse l'idéologie pour connaître à quel niveau de névrose on peut arriver en vivant dans les sociétés qui se croient avancées et démocratiques. à voir le résultat, je me demande à quoi vivre dans ces sociétés avancés si à la fin on est névrosé, seul, oublié par la N_iesime famille recomposé et on a peur que l'autre soit différent ?

  • Les médias et certains intellos augmentent la peur et alimentent la psychoses chez bien d'individus et en France , certains souhaitent carrément avoir leur part de malheurs pour écrire,écrire et assiéger les rédactions en offrant leurs expertises douteuses aux citoyens promptes à croire à leurs sornettes. Qu'ils laissent la France vivre dans le calme et la paix sociale.

  • Merci Moussa dia

    C'est diiiiiiingue le décalage entre les terreurs médiatiques et ce que chacun constate chaque jour dans son travail, en famille, ou dans le quartier, ie la vraie vie des bons amis

  • C'est un truc qui me scie

    Les cathos, les juifs, les muslims, les protestants, les athées et les autres ne sont pas d'accord, et passent leur temps à se quereller.

    Oki.

    Mais en quoi cela menace t il cette belle société française ???

    Qui peut m'expliquer ??

  • bonjour,
    Si vous n'admettez pas qu'il y bien du facisme dans l'action de certain terroristes qui se réclame de l'islam en brandissent le drapeau noir,sans doute, ne vous souvenez vous pas du drapeau NAZZi à croix gammée .C'est la même chose ;au nom d'une idéologie ,soit disante religieuse,on veut l'extermination de tous ceux qui ne sont pas musulmans.Hitler voulait l'extermination des juifs et des minorités tzigane .Le chef des terroristes islamistes agit de même.
    Moi ,j'appelle bien cela de l'islamo fasciste .Mais le drame c'est que des pays comme le Qattar ou l' Arabie Saoudite soutiennent financièrement les mouvements salafistes allés des terroriste,comme Mussolini soutenait Hitler .
    A force de laisser faire n'importe quoi au nom de la liberté ,on finira par périr de cette liberté .
    La publication des caricatures du prophète ne font qu'accentuer l'islamo facisme ,tout çà pour faire vendre un journal.
    cordialement
    suji KENZO

  • Le nazisme n'est pas une religion que de millions d'humains dans le monde s'approprient et où ils trouvent des valeurs qui leurs sont chers. Quand vous parlez d'islamofascisme, vous prenez automatiquement à partie ces gens qui n'ont jamais fait de mal à personne et qui sont les vrais musulmans.

    C'est la différence majeure. Et là vous mélangez les chous et les carottes.

  • http://youtu.be/uxLzAwWcSR8

    Un "débat" télévisé sur BFMTV autour des propos de Roland Dumas avec Ruth El Crif. Le journaliste qui anime l'émission et pose les questions aux intervenants s'adresse à sa supérieure hiérarchique qu'est Ruth en mettant en évidence les propos de El Blanco sur radio Judaïca où il avait dit qu'il était lié à Israel de manière éternelle par sa femme. Réaction de Ruth El Crif cinglante et humiliante pour le pauvre journaliste qui a du sentir la castration juste par les paroles de la névrosée hystérique.

  • Et vous Osman quand vous approuvez le terme "sous influence juive" ou que vous élucubrez sur le complot maçonnique, vous ne prenez pas "automatiquement à partie ces gens qui n'ont jamais fait de mal à personne" ?

    Pauvre mec.

  • Les maçons n'ont fait de mal à personne? J'espere que vous blaguez un peu... Hahaha pour le coup tenez je rigole.

    Quand au terme "sous influence juive" quel est le mal à le dire? il n'est nullement jeté de la boue sur la religion juive, il n'est pas fait de rapprochement du judaisme avec le fascisme, il est juste spécifié que Valls est sous l'influence d'une communauté religieuse qui s'octroi des droits dans un pays supposément laïc que les autres communautés n'ont pas et qui sont persécuté quand ils demandent l'égalité de traitement.

    Quand on a une instituion comme le CRIF qui se permet d'imposer la présence de nombreux dirigeants à son dinner annuel pour leur dicter la feuille de route et pour asséner tous les jours sans cesse qu'ils sont les éternelles victimes et que critiquer même Israel est un acte antisémite, ça relève d'une influence non?

    C'est un constat nullement péjoratif que même des juifs reconnaissent dans le monde.

    Donnez moi le nom d'une institution musulmane en France qui impose aux politiques leurs façons de penser...

  • C'est bizarre tu parles de persécution des musulmans, et d'influence des juifs, et pourtant que ce soit en France, en Belgique ou au Danemark, parmi les gens abattus figuraient à chaque fois des juifs...
    Tu m'expliques Osman ?

  • Sans vouloir faire la guerre des chiffres, si on jette un coup d'oeil aux nombres de musulmans palestiniens victimes du terrorisme d'Etat d'Israel, tout en ajoutant les ingérences des pays sous influences sionistes dans le monde musulman (Irak, Afghanistan, Syrie, Libye...) ça te montrera à quel point les musulmans sont persécutés dans le monde. N'oublions pas non plus les musulmans de Biramanie qui sont privés de leurs nationalités et qui subissent un nettoyage ethnique sous le regard bienveillant d'Aung san suu kyi, et les musulmans ouighours chinois qui sont aussi persécutés et subissent une assimilation forcée par le gouvernement communiste...

    Et tout ceci c'est d'actualité, on ne parle pas du passé. Ça se passe en ce moment même.

    Donc si on veut faire la guerre des chiffres, les quelques morts juifs suites à des attentats font pales figures à coté de ce que subissent les musulmans dans le monde.

  • Excuse-moi mais j'habite en France, pays d'europe et ma question concerne l'europe donc je la répète :

    C'est bizarre tu parles de persécution des musulmans, et d'influence des juifs, et pourtant que ce soit en France, en Belgique ou au Danemark, parmi les gens abattus figuraient à chaque fois des juifs...
    Tu m'expliques Osman ?

  • "J'habite en France pays d'Europe", ou comment utiliser un argument bidon pour éviter de se retrouver dans une posture ambarrassante. Sache que ce sont justement les pays de l'Europe, dont la France qui sont responsables des morts palestiniens en fermant les yeux et en soutenant la dictature israélienne, responsables des morts lybiens, afghans, irakiens, syriens en faisant de l'ingérence...

  • Osman : "une communauté religieuse qui s'octroi des droits dans un pays supposément laïc que les autres communautés n'ont pas et qui sont persécuté quand ils demandent l'égalité de traitement."

    => Vous vous enfoncez tout seul.

    Par ailleurs il n'a pas été dit "sous influence du CRIF" ou "sous influence de l'Etat israélien", le terme employé est"sous influence JUIVE" et ils n'est pas anodin alors arrêtez espèce de faux-jeton.

  • Le pays laïc n'existe pas, c'est nier la culture chrétienne de la France ; d'autres diront "culture judéo-chrétienne, d'autres incluront l'Islam dans la culture judéo-chrétienne. Les religions du Livre quoi. Le sionisme de Hertzle est fondé sur des interprétations erronées de la Bible, comme l'exode juif qui n'a jamais existé. Le CRIF est une antenne du Likoud et de cet enfoiré de Natanyahu, qui inhibe media et politiques à la manière de l'Aipac aux USA. C'est simplement une idéologie impérialiste qui ne recule devant rien pour justifier ses exactions au quotidien.

  • Okay Osman, donc si je comprends ton éclairé cheminement, tout sauf bidon, des juifs se font buter dans plusieurs pays européens à côté de chez nous mais mais mais il serait de bon ton de ne pas broder autour, car au bout du monde il y a le conflit israélo-palestinien ? C'est ça Osman ?
    Pour info le jeune juif tué à Copenhague il était danois, pas israélien.

  • Pour une fois , Mathaf , je suis d'accord avec toi : il serait idiot de nier la culture judeo chretienne de la France , et même l'apport de l'islam à cette culture , apport qui n'est pas récent , contrairement à ce qu'on voudrait nous faire croire . Sans les penseurs de l'islam tout un pan de la philosophie grecque aurait à jamais disparu

  • " il serait de bon ton de ne pas broder autour, car au bout du monde il y a le conflit israélo-palestinien"

    Je n'ai jamais dit ça, je n'ai pas voulu dire ça, mais libre à vous de comprendre ce que vous voulez. C'est vous en premier qui êtes venus parler de mort juifs alors que personne n'en a fait mention avant. De ce fait je vous ai répondu comme il se devait.

    La question de base était axée sur les propos de El Blanco.

  • Je suis très content que nous soyons d"accord pour une fois, Monique. L'islam est bien ultérieur à la culture grecque, qui avait déjà phagocité celle de l'envahisseur romain. Je suis assez sûr que la culture grecque n'aurait jamais disparu, tellement ses philosophes pré/post socratiques retiennent l'attention.

  • Mathaf
    Il me semble , mais je peux me tromper, que des textes importants de la philosophie grecque ont été sauvés par les bibliothèques musulmanes
    Genc Osman
    Je crois qu'a un moment donné de notre histoire on a dénoncé l'influence juive et celle des francs maçons,

  • Washington (AFP) - Barack Obama a appelé mercredi à lutter contre les "fausses promesses" de l'extrémisme et à discréditer les "idéologies haineuses" en déjouant la propagande

    Très bonne initiative, et je commence

    https://www.youtube.com/watch?v=x8sg0Dqc3_I

  • Quand c'est LCP ou France 2 qui publie des reportages sur des complots et des machinations gouvernementaux, pas de problème. Mais quand ce sont des citoyens lambdas ou des journalistes indépendants, ça passe pour des actes antisémites, haineux, complotistes, conspirationistes...

    http://youtu.be/HAebP8UkpdA

    J'aurai aimé voir les têtes de Caroline Fourest et de Rudy Reichstadt en train de regarder ce docu sur le FBI en train de fabriquer des terroristes eux même.

  • Oui, mais dénoncer l'influence de groupes associatifs sur la politique d'un Etat, quand elle existe, n'a rien d'extraordinaire.
    Il me semble que dans le années 30-40, c'était fantasmé.
    Or, de nos jours, c'est carrément d'actualité quotidiennement (interdiction par des autorités étatiques de manif qui très majoritairement étaient pacifiques, ou de conférences totalement paisibles, pénalisation de la campagne BDS - qui appelle juste à un boycott des consommateurs... -, emprisonnement ferme de personnes qui ne font que parler, loi gayssot "parfaitement légitime" et inattaquable juridiquement alors que tout autre communauté qui demanderait l'équivalent est stigmatisée et déboutée, et, bien sûr, obligation de modifier les lignes géopolitiques d'une nation quand il s'agit des actes internationalement illégaux d'Israël).

    Heu... lol : oui, il y a bien une influence de la part de groupes de pression ! Pas la peine d'en faire un scandale !


    @ MG,
    D'une part, dans de très nombreuses démocraties, des gens prennent quand même la parole (dans ces cas, ils risquent leur intégrité physique, mais le font quand même).
    D'autre part, la France, les EU et les autres nations largement démocratisées sont très, très, très loin d'être des démocraties.

    En effet, la démocratie représentative telle qu'elle est accaparée par toujours les mêmes 10% de citoyens (puis leurs enfants ensuite) est une oligarchie élective.
    Le seul régime véritablement démocratique est celui qui est adopte le système direct, avec au moins des mandats impératifs, voire du tirage au sort dans bien des cas quand ce n'est pas systématique et une exigence absolue d'honnêteté intellectuelle et de vertu des dirigeants.

  • Denis
    Je crois que tu voulais parler de dictatures dans ta première phrase ; certes des gens prennent la parole mais hélas pas longtemps
    Comme il n'existe pas de régime idéal tel que tu le décris , je préfère encore vivre dans une démocratie bourgeoise que dans une dictature et essayer de faire changer les choses bien que je n'y crois plus guère, l'exemple grec vaudra peut être la peine de reprendre espoir

  • @ MG,
    "Je crois que tu voulais parler de dictatures dans ta première phrase"

    Oh oui : bien sûr !
    (la fatigue... ou un lapsus révélateur vu les derniers événements et l'emprisonnement de personne ayant proclamé : "je ne suis pas Charlie" ou "je suis Charlie Coulibaly"... ... ...)

    " je préfère encore vivre dans une démocratie bourgeoise que dans une dictature et essayer de faire changer les choses" (MG)
    => Bien sûr ! Moi aussi !
    Mais je pense encore une fois que la distinction binaire "démocratie/dictature" n'est pas pertinente (tant les situations, les variations selon les cultures et l'histoire sont grandes).

    @ Tous,
    Selon nos amis de l'ADL (anti defamation league, une ligue pro-sioniste) la France compterait 18 millions d'antisémites ! Si, si !

    Lol : heureusement, la France compte aussi bien des braves et des résistants qui fournissent un travail intellectuel sérieux ! Lire ci-dessous :

    http://www.slate.fr/story/87273/un-sondage-explosion-antisemitisme-en-france-mefiance

  • @Denis

    Il me semble qu'il n'y a pas vraiment de quoi loler si vous avez lu au-delà de la remise en cause de la méthodologie de ce sondage peu sérieux.

  • Valls « touché et indigné » par les actes racistes des supporteurs de Chelsea

    Oki

    Il va surement faire une déclaration émouvante pour proclamer que les Africains sont aux avant-postes de la France

  • Lui, il a trouvé la solution

    "Razzy Hammadi veut interdire aux députés PS de voter contre le gouvernement"

    Comme quoi, c'est pas compliqué de gouverner

  • Denis
    Merci pour ton explication sur les différents régimes politiques ,ça m'ouvre des perspectives lol
    Des milliers de gens ont dit , écrit , publié "je ne suis pas Charlie " et ils ne sont pas en prison .Ce qui ne justifie en rien les dérives misérables auxquelles nous avons assisté à ce propos
    Quant au twit de Dieudo il s'agissait d'une opération marketing assez miteuse

  • @ MG,
    "Des milliers de gens ont dit , écrit , publié "je ne suis pas Charlie " et ils ne sont pas en prison" (MG)

    Certes : et plusieurs dizaines de personnes (ou centaines ?) font l'objet de poursuites pénales et pour certains d'emprisonnements. C'est inacceptable et ces contre-exemples suffisent pour invalider ton raisonnement général précédent lors de la discussion avec Gens oçman...

    Du coup, l'essentiel est : "Mais je pense encore une fois que la distinction binaire "démocratie/dictature" n'est pas pertinente (tant les situations, les variations selon les cultures et l'histoire sont grandes)". (Denis)

    @ Hohoho,
    Oui, j'ai tout lu, ainsi que d'autres de ses articles vers lesquels l'auteur nous renvoyait.
    Très intéressant, je ne partage pas tous ses points de vue, mais on va dire qu'il réfléchit sérieusement.

    S'il n'y a pas de quoi rire, ça démontre très clairement que la paranoïa actuelle n'est aucunement justifiée et qu'il y a bien une propagande mensongère (18 millions, mais lolo hohoho : lol !) ainsi que des influences politiques, économiques et médiatiques fortes de la part de la communauté juive pour qu'elle ait droit à un traitement très particulier.
    Si vous préférez ignorer le réel, ça vous regarde !

  • Un "traitement très particulier" réservé à "la communauté juive". Misère.
    C'est le fond de sauce de la saloperie et tout le monde trempe son doigt là-dedans. Pour les uns, ce sont les musulmans qui ont droit à un traitement particulier, dans l'affichage de la religion, dans le droit au séjour, dans l'affirmation des coutumes, dans les prières de rues, dans le positionnement de leurs représentants... C'est dégueulasse et cela relève du fantasme, mais malheureusement nombre de ceux qui trouvent ça dégueu entretiennent et véhiculent un fantasme similaire envers la communauté juive.
    Bordel, on s'indigne à raison des amalgames musulmans = intégristes ou = Daech ou tout ce que vous voulez, mais par contre juifs = CRIF ou = politique d'Israël ou = finance, non ça ne fait pas tilt. Pourtant les deux fantasmes s'alimentent réciproquement, soyez-en sûr.
    Dix-huit millions, cela vous fait rire et je ne trouve pas ça non plus bien sérieux, mais le fait est que le terme "sous influence juive" ne semble pas choquer grand monde alors que ce terme procède de la même généralisation et de la même fantasmagorie. L'article que vous aviez mis en lien hier le souligne d'ailleurs.

  • Tu es fatigué ou quoi?
    Osman prétend que nous sommes en dictature et moi je reponds que les mots ont un sens et que la dictature est un regime politique particulier qui n'est pas celui de notre pays .Ce qui se passe n'est pas de l'ordre de la dictature mais d'une réponse démagogique et inacceptable, comme nous en avons eu depuis pas mal d'années. Faire une loi inique à l'encontre des malades mentaux suite à un assassinat commis par l'un d'eux est du même ordre .Au cas ou tu l'aurais oublié nous avons des élections bientôt ce qui nous donne la possibilité de dégommer ceux qui ne nous conviennent pas ,tu me diras si je me trompe mais je ne crois pas que cette possibilité existe dans les régimes dictatoriaux. Et que le sort des opposants dépende de tribunaux censés respecter la séparation des pouvoirs

  • @ MG,

    "Osman prétend que nous sommes en dictature et moi je reponds que les mots ont un sens" (MG)

    => C'est parfaitement faux MG !
    Osman n'a jamais écrit "la France est une dictature".
    Il a écrit que nous n'étions pas en démocratie.

    L'incompréhension vient d'une mauvaise grille d'analyse, binaire, qui fait que tu interprètes mal le propos de Osman...

    La distinction binaire "démocratie/dictature" n'est pas pertinente (tant les situations, les variations selon les cultures et l'histoire sont grandes).

  • Des juifs ont été récemment assassinés, parce qu'ils sont juifs, en Belgique, au Danemark et en France , je serais juif je verserais dans une certaine paranoïa,

  • Si Denis il l'a écrit dans un précédent fil, parmi d'autres trucs nauséabonds.

  • Hé hohoho :
    J'ai fourni plusieurs arguments factuels pour démontrer que les élus politiques français (ou les élites médiatiques) subissaient bel et bien un lobbying intense de la communauté juive, et qu'ils y cédaient très facilement (contrairement aux revendications d'autres communautés qui sont peut-être acceptées dans les faits de temps en temps, mais sont médiatiquement dénoncées et politiquement très combattues).

    Ce qui induit qu'il existe une "influence" visible et identifiable par tout le monde... Donc évidemment que "ça ne semble pas choquer grand monde"...
    Pas la peine d'en faire un scandale d'Etat !

    Soit vous répondez à ces arguments de manière contradictoire,
    soit vous vous couchez !

    Pour mémoire :
    "Or, de nos jours, c'est carrément d'actualité quotidiennement : interdiction par des autorités étatiques de manif qui très majoritairement étaient pacifiques, ou de conférences totalement paisibles, pénalisation de la campagne BDS - qui appelle juste à un boycott des consommateurs... -, emprisonnement ferme de personnes qui ne font que parler, vote de la loi gayssot "parfaitement légitime" et inattaquable juridiquement alors que tout autre communauté qui demanderait l'équivalent est stigmatisée et déboutée, et, bien sûr, obligation de modifier les lignes géopolitiques d'une nation quand il s'agit des actes internationalement illégaux d'Israël".

    J'ajouterai que lors de l'affaire Halimi, il y a quand même eu une ministre de la justice qui a demandé publiquement au ministère public d'interjeter appel à la demande des familles des victimes

  • @ hohoho,

    "Si Denis il l'a écrit dans un précédent fil, parmi d'autres trucs nauséabonds".
    Écrit par : hohoho | 20/02/2015


    Non, je crois que c'est faux ! Faites "Ctrl" + "F", tapez "dictature" et vous verrez bien.

    C'est vous qui l'avez interprété comme tel (parce que le système de pensée unique impose des raisonnements binaires) : or, entre le concept de "démocratie représentative et bananière", celui de "démocratie représentative exemplaire", celui de "démocratie directe" et enfin celui de "dictature", il existe tout un tas de nuances.

  • Dommage que le "dialogue" avec Osman ait disparu mais si je me souviens bien un de ses posts disait ceci: MG nous sommes en dictature etc , ce qui explique ma réponse "si nous étions en dictature etc"
    Et pour l'analyse binaire je me pose des questions sur qui la tient et surtout dans quel but

  • @ hohoho,

    D'ailleurs il y a autre chose d'instructif :
    "Un "traitement très particulier" réservé à "la communauté juive". Misère.
    C'est le fond de sauce de la saloperie et tout le monde trempe son doigt là-dedans. Pour les uns, ce sont les musulmans qui ont droit à un traitement particulier, dans l'affichage de la religion" (hohoho)

    => Dans un cas, musulmans, il ne s'agit pour l'instant que de revendications religieuses réclamées en France au nom d'un traitement équitable des divers cultes de la République laïque : nous sommes d'accord ?

    Or, dans le cas des propos de Dumas, l'expression "influence juive" ne concerne en aucun cas des pratiques ou rites religieux (auxquels la communauté juive a d'ailleurs parfaitement le droit sans se voir jamais opposer quoi que ce soit (construction de synagogue, menu sans porc dans les cantines, dérogations fréquentes lors des examens, créneaux non-mixtes dans les piscines publiques depuis les années 90, etc. etc.).

    Il s'agit bien dans ce 2nd cas d'une influence sur des "politiques" qui seraient favorables à la communauté "hébraïque", en tant que groupe ethnique et non pas confession religieuse.

    Bizarre n'est-ce pas ? Toutes ces confusions viennent des amalgames entre la qualification d'ethnie (hébreu), de la confession (judaïsme) et, sous d'autres latitudes, de la nationalité (israélienne).

    Très bizarre n'est-ce pas ?
    D'aucuns ont réussi à imposer un amalgame permanent entre ces trois catégories bien distinctes.
    En Israël, la droite radicale actuelle souhaite imposer au reste du monde le terme d'Etat "juif".
    Alors, comme le disait l'article posté hier : à l'origine, ce n'est pas la faute de la communauté hébraïque elle-même qui s'est vue imposer cet amalgame à des fins racistes entre la fin du XIXème siècle et le début du XXème.
    Mais de nos jours, les dirigeants iniques israéliens l'utilisent à mauvais escient pour leurs propres intérêts.

  • @ MG,
    "Dommage que le "dialogue" avec Osman ait disparu mais si je me souviens bien un de ses posts (...)".
    Écrit par : MG | 20/02/2015

    Arf : encore ce sacré censeur de Gilles qui gomme tous le propos ne lui convenant pas... ;)


    Je n'ai pas souvenir d'avoir lu cela. A mes yeux, tous les commentaires de Genç Osman sont présents...

    En attendant, ce n'est pas moi qui simplifie tout en utilisant la distinction binaire "démocratie VS. dictature".
    Donc, en effet, je te rejoins : " pour l'analyse binaire je me pose des questions sur qui la tient et surtout dans quel but " (MG)

  • Je cite Genç Osman : "Nous ne vivons pas en démocratie. Ce pays est une colonie d'Israel où est appliquée la même idéologie raciste islamophobe."


    Vous êtes d'accord avec Genç Osman, Denis ?

  • Denis la "communauté juive" c'est au moins l'ensemble des gens de confession juive et même pas mal de gens non religieux mais qui en sont proches ou apparentés.
    J'ai le regret de vous informer que la plupart de ces innombrables personnes doivent vivre leur vie quotidienne sans bénéficier d'un quelconque avantage ou passe droit et sans entretenir de lien particulier avec des organisations politiques quelconques.
    Vous devriez aller les convaincre qu'ils bénéficient d'une "influence juive " ou qu'ils peuvent exercer une "influence juive" sur leur patron ou leur voisin pour s'élever dans la société ! Vous ne semblez même pas avoir conscience du caractère consternant de vos propos.

  • Je serai plus nuancé : nous vivons dans un régime démocratique sclérosé, basé sur un système représentatif, donc une oligarchie élective qui tourne de plus en plus nettement à une République bananière.

    Sans être une "colonie" d'Israël, la France, comme les autres pays occidentaux (une trentaine sur plus de 195 Etats qui, eux, s'opposent aux caprices d'Israël), se plie en effet aux injonctions de la communauté hébraïque sur pratiquement toutes leurs revendications politiques internes ou internationales.

    Et effectivement, une bonne proportion de Français devient de plus en plus raciste et les élites médiatiques ou politiques propagent insidieusement une idéologie islamophobe et xénophobe (noirs, arabes, Rroms...)

    Êtes-vous d'accord avec la constatation de ces faits simples Fran ?

  • @ hohoho,

    Attaque vicelarde, mais fausse !
    Je n'ai jamais écrit que l'ensemble des juifs exerçaient une "influence" ou en bénéficiaient. Leurs représentants oui !
    nuance !

    Par contre, j'ai donné un certain nombre d'exemples démontrant l'existence d'une "influence politique" qui demeurent non contredits : ne pas y répondre et changer de sujet pour noyer le poisson, ça c'est consternant !

    Pour mémoire :
    "Or, de nos jours, c'est carrément d'actualité quotidiennement : interdiction par des autorités étatiques de manif qui très majoritairement étaient pacifiques, ou de conférences totalement paisibles, pénalisation de la campagne BDS - qui appelle juste à un boycott des consommateurs... -, emprisonnement ferme de personnes qui ne font que parler, vote de la loi gayssot "parfaitement légitime" et inattaquable juridiquement alors que tout autre communauté qui demanderait l'équivalent est stigmatisée et déboutée, et, bien sûr, obligation de modifier les lignes géopolitiques d'une nation quand il s'agit des actes internationalement illégaux d'Israël".

    J'ajouterai que lors de l'affaire Halimi, il y a quand même eu une ministre de la justice qui a demandé publiquement au ministère public d'interjeter appel à la demande des familles des victimes"

  • Bon au vu de votre second message, je vais être plus clair.

    Pour moi un mec qui me dit "les musulmans" ont des droits particuliers ou des caractéristiques particulières [blablabla choisissez un truc qui montre bien leur différence ou leur incapacité de faire partie de la société] c'est au mieux un crétin fini, mais en général c'est surtout un sacré faux-jeton, surtout si après il ajoute "oui mais bon enfin ça vise pas tous les musulmans mais bon quand même blablabla et de me sortir je ne sais quel exemple de fait divers ou de politique d'un état ou d'un groupe quelconque.

    Et bien le mec qui me dit "les juifs" ou "la communauté juive" ou autres termes du même acabit, c'est la même chose.

  • Vous avez dit "la communauté juive" à plusieurs reprise, vous n'avez jamais dit "les représentants" (ce qui serait faux de même) et encore moins "certains de ceux qui se proclament leurs représentants".

    Vous êtes donc un sacré faux-jeton. Ca en fait des candidats pour le bal de fin d'année.

  • Je constate Denis, je constate en effet que des juifs ont été tués dans plusieurs pays européens ces derniers temps parce qu'ils étaient juifs, par contre quels musulmans, quels chrétiens, quels bouddhistes, ont été tués en europe à cause de leur appartenance religieuse dernièrement ? J'ai un peu cherché mais point trouvé, j'ai besoin de votre aide.

    Il y a de l'islamophobie, et de la xenophobie écrivez-vous, mais la judeophobie où-est-elle dans vos écrits ? Il y a quand même des morts, peu selon GençOsman ( pas lol ), oui mais tout de même...

  • Je n'ai pas traité Gilles de censeur, il est maître chez lui mais cet échange a bel et bien existé ou alors comme il n 'y a de moi que cette phrase "si nous étions en dictature etc "pourquoi écrire que la discussion avec Osman est invalidée? Quelle discussion ? Osman sera t il poursuivi pour ses écrits?
    Merci pour le cours de Sciences Po pour les cons binaires mais on peut s'en passer vu qu'on ne l'est pas, binaires mais ça t'arrange de faire rentrer les gens dans des petites cases pour continuer à agrandir une fracture sociétale mortifère qui voudrait attribuer une pensée unique à ceux qui essayent de nuancer leurs positions afin que nous sortions justement du "les bons les méchants "
    Et pour le déni Denis tu te débrouilles pas mal aussi .Pour mémoire je n'ai pas voulu continuer la stérile discussion que nous avons eu sur la validité des témoignages mais tu m'a répondu en disant que je faisais remonter la fin de l'influence de l'Eglise à l'an 2000 alors que j'avais écrit que c'était 68 qui avait mis fin à cela .

  • Oh ça va Thierry hein, un jour que vous passez à Lyon donnez moi rendez-vous vous serez surpris par ma banalité. Un jour de bonne humeur je prendrai le temps de vous expliquer les mille et unes raisons qui motivent l'anonymat sur le net, sans vous empêcher pour autant de devenir un homme public puisque c'est votre choix.

  • @ Fran,
    Oui, il y a eu des morts...
    Et il faudrait que ça ne se répète pas à l'avenir. Et il y a bien sûr une augmentation de la judéophobie en particulier (Soral) ou de l'antisémitisme en général...
    Mais si on est incapable de comprendre pourquoi il y a eu des Français juifs, ou danois, qui se sont fait buter, et qu'on ne change pas d'un iota nos postures, il est peu fort probable que ça s'arrête naturellement !

    "Les mêmes effets procèdent des mêmes causes" écrivait Léon Blum dans À l'échelle humaine.

    @ hohoho,

    "Communauté juive" : pour toute organisation, il faut bien qu'il y ait des dirigeants.
    Par souci de simplification et de rapidité (désolé, mais j'ai autre chose à foutre de mes journées que de désintoxiquer mes concitoyens lobotomisés par des décennies de mensonges), je n'ai parlé que de la communauté juive parce que ses dirigeants propagent une propagande et que de toute façon la quasi-intégralité des Français juifs y croient et diffusent également cette propagande.

    Ce sont les dirigeants qui sont en cause de par les actes, discours qu'ils tiennent ; les Français juifs, victimes d'un discours sécuritaire et basé sur la peur, ne font que suivre un peu niaisement le chemin tracé par leurs élites/dirigeants...

    Si déjà les Français juifs se rendaient compte des manipulations et qu'ils tapaient sur la table pour contraindre les représentants de leur communauté, ça serait un bon premier pas.
    Mais c'est compliqué pour eux (ils se feraient traiter de juifs "qui ont la haine de soi", seraient placés sur une "shit-list" et ils sont même parfois menacés ou frappés physiquement par les bras armés de la communauté "hébraïque" (i.e. LDJ ou Bétar))

  • Je crois Denis que vous ne prenez pas la mesure de ce que vous écrivez.

    Votre dernier commentaire est un concentré de préjugés, d'idées reçues, d'amalgames.. c'est désespérant.

    Cela illustre exactement ce que je voulais signifier : comment prétendre combattre les généralités, les préjugés, les amalgames, envers une "communauté" si l'on émet des généralités, des préjugés et des amalgames envers une autre ?

  • Osman aura t il le courage de ré écrire sa phrase " nous sommes en dictature?

  • @ hohoho,

    D'accord avec le dernier § uniquement - même si je m'en suis déjà expliqué -, sauf qu'il ne me semble pas du tout que la communauté hébraïque en France soit victime d'une généralisation de discriminations de par les citoyens ou de stigmatisation institutionnalisée due à l'Etat, aux employeurs, aux média français. N'est-il pas ?
    Mais vous pouvez essayez de prouver le contraire.

    Sinon, vous affirmez beaucoup de choses sans jamais les démontrer :
    "Je crois Denis que vous ne prenez pas la mesure de ce que vous écrivez.
    Votre dernier commentaire est un concentré de préjugés, d'idées reçues, d'amalgames.. c'est désespérant." (hohoho)

    Lesquels ? Mais lesquels svp !!! plutôt que d'affirmer sans preuves, faites des raisonnements construits, étayés à partir d'exemples, etc. !


    De même, j'attends toujours des contre-arguments aux quelques exemples avancés pour démontrer qu'il existait une "influence" de la part des organisations hébraïques sur nos élus et médias (je pense que je vais attendre longtemps, c'est ça ?)

    "Or, de nos jours, c'est carrément d'actualité quotidiennement : interdiction par des autorités étatiques de manif qui très majoritairement étaient pacifiques, ou de conférences totalement paisibles, pénalisation de la campagne BDS - qui appelle juste à un boycott des consommateurs... -, emprisonnement ferme de personnes qui ne font que parler, vote de la loi gayssot "parfaitement légitime" et inattaquable juridiquement alors que tout autre communauté qui demanderait l'équivalent est stigmatisée et déboutée, et, bien sûr, obligation de modifier les lignes géopolitiques d'une nation quand il s'agit des actes internationalement illégaux d'Israël.
    J'ajouterai que lors de l'affaire Halimi, il y a quand même eu une ministre de la justice qui a demandé publiquement au ministère public d'interjeter appel à la demande des familles des victimes"

  • @Denis
    Je ne vois pas où sont les preuves avancées par les commentaires défendant l'idée qu'il existe un lobbying juif ( ou hébraïque selon vos termes ) sur la presse, la TV, les élus,

  • Denis j'avoue que je suis désemparé. Vous dites que "la quasi-intégralité des Français juifs y croient et diffusent également cette propagande." Mais d'où sortez-vous ça ??? Vous êtes exactement là dans le pur fantasme.
    Et après vous exigez des juifs de France qu'ils prennent position contre des organisations, comme certains somment les musulmans de s'exprimer et de condamner les uns ou les autres... c'est insensé. Je ne sais pas bien quoi ajouter.

  • @ hohoho,
    "Vous dites que "la quasi-intégralité des Français juifs y croient et diffusent également cette propagande." Mais d'où sortez-vous ça ???" (hohoho)

    Là, de mes expériences personnelles avec bon nombre d'amis juifs qui pourtant sont tous peu pratiquants, favorable à une paix immédiate avec la Palestine, etc.

    Mais dès que la rhétorique diffusée par les représentants des communautés juives sont diffusées sur toutes les ondes, tous les supports papiers ou tous les journaux communautaristes, tous ces mêmes amis suivent inconditionnellement leurs représentants et reprennent à leur compte mot à mot la propagande...

    Après, hormis l'UJFP (Union juive française pour la paix) je ne connais aucune organisation communautariste qui soutient un discours différent : si vous avez des exemples, je suis preneur ;)

  • Je ne vois pas où sont les preuves avancées par les commentaires défendant l'idée qu'il existe un lobbying juif ( ou hébraïque selon vos termes ) sur la presse, la TV, les élus,
    Écrit par : Fran | 20/02/2015


    @ Fran,

    Ha ha HA : ne faites pas l'enfant !
    Qu'y a-t-il à redire à ces exemples avérés (et qui demeurent sans réponse) :)

    "Interdiction par des autorités étatiques de manif qui très majoritairement étaient pacifiques, ou de conférences totalement paisibles, pénalisation de la campagne BDS - qui appelle juste à un boycott des consommateurs... -, emprisonnement ferme de personnes qui ne font que parler, vote de la loi gayssot "parfaitement légitime" et inattaquable juridiquement alors que tout autre communauté qui demanderait l'équivalent est stigmatisée et déboutée, et, bien sûr, obligation de modifier les lignes géopolitiques d'une nation quand il s'agit des actes internationalement illégaux d'Israël.
    J'ajouterai que lors de l'affaire Halimi, il y a quand même eu une ministre de la justice qui a demandé publiquement au ministère public d'interjeter appel à la demande des familles des victimes"

    Vraiment : vous ne voyez pas un petit lien de cause à effet avec un lobbying intense ???
    Vous pensez sincèrement que les élus français ont décidé de tout cela tout seuls - malgré l'immense impopularité que ça leur amène ???
    LoL !

  • Non ça Denis ce sont ce qu'on appelle des élucubrations, moi je parle de preuves tangibles, avec des éléments vérifiables, des noms, des dates, des références...

  • "Non ça Denis ce sont ce qu'on appelle des élucubrations" (Fran)

    Ah bon ???

    On aurait apprécié avoir quelques contre-arguments pour prouver qu'il s'agit vraiment d'élucubrations.

    Je vous laisse à votre négationnisme du réel ! Bon courage pour affronter la réalité :D

  • LoL

    Fran,
    ça passe beaucoup mieux quand c'est un juif lui-même qui le reconnaît et l'affirme :

    Interview de Rony Brauman =>

    à partir de la 7ème minute :
    "Sous l'influence de sa femme, il a versé du côté israélien avec une ardeur, un zèle que chacun lui reconnaît.
    - vous le sentez dans son action publique de 1er ministre ? (le journaliste)
    - oh bah écoutez, c'est évident, on l'a bien vu, lors de l'offensive de gaza de l'été 2014, qu'il a justifiée jusqu'au moment où elle devenait injustifiable.

    Donc c'est dans ce contexte là qu'il faut re-situer. Alors invoquer immédiatement l'antisémitisme, les années 30, les paroles nauséabondes, c'est vraiment se réfugier assez pauvrement derrière quelque chose mal à propos, car ce qui était inapproprié, c'était les propos de Manuel Valls à ce moment-là".

    https://www.dailymotion.com/video/x2hcr4d_rony-brauman-le-climat-actuel-m-accable-et-m-inquiete_news?start=11

  • Et comment Valls apelerait cela?

    Le président du Crif Roger Cukierman, qui n'a pas convié le Front national au 30e dîner du Crif, lundi à Paris, distingue le parti "pas fréquentable" de sa dirigeante Marine Le Pen, qualifiée d'"irréprochable".

    http://www.20minutes.fr/politique/1546959-20150223-roger-cukierman-president-crif-juge-marine-pen-irreprochable

  • Marine Le Pen irréprochable: comme ça, au moins c'est clair de la part du CRIF

  • Et notre president, un habitué des diners CRIF.

    François Hollande va profiter du dîner du Crif pour détailler son plan sur l’antisémitisme

    http://www.20minutes.fr/societe/1547299-20150223-francois-hollande-va-profiter-diner-crif-detailler-plan-antisemitisme

  • Des juifs abattus parce qu'ils étaient juifs, récemment dans 3 pays européens, un détail ?

  • INFO E1 - Le Conseil Français du Culte Musulman estime que les propos tenus par le président du Conseil représentatif des institutions juives de France sont "irresponsables et inadmissibles".

  • http://blogs.mediapart.fr/blog/fabrice-leroy/190215/intervention-de-roland-gori-au-colloque-du-rire-face-aux-pouvoirs-au-pouvoir-du-rire-14022015-arl
    Un article que je partage

  • qqn qui pense qu´on est sous une dictature:

    Grèce : l'Europe tourne à la dictature
    Suite à son entretien avec le président de la République, Jean-Luc Mélenchon a fait un point sur la situation européenne, notamment concernant la Grèce. Il a expliqué qu'on ne pouvait supporter que la BCE puisse exercer plus longtemps une sorte de 49.3 financier...

    http://www.jean-luc-melenchon.fr/2015/02/17/la-dictamolle-europeenne-devient-une-dictature/
    video a voir

  • Cukierman aurait du inviter MLP "l'irréprochable"

  • Oui ! On attend ! (m'est avis qu'on va attendre longtemps...)

    Daniel Schneidermann : « Toutes les violences commises par de jeunes musulmans ? On attend les réactions. On est sûrs qu'elles ne vont pas manquer.
    Tous ceux qui ont réagi la semaine dernière après le dérapage antisémite de Dumas sur RMC, tous ceux qui ont expliqué sans même en examiner le bienfondé, que ce genre de phrase est tout bonnement inacceptable, tous ceux-là vont forcément réagir une fois de plus. Pas possible qu'il en soit autrement.

    Mais non. Personne.

    Si on était très mauvais esprit, on serait tenté de conclure que "tous les dérapages islamophobes sont commis par des gérontes juifs".
    Ce n'est certes "qu'une toute petite minorité de la communauté juive française".
    N'empêche qu'il serait bienvenu "que les Juifs eux-même se mobilisent pour les contrer" ».


    http://www.arretsurimages.net/breves/2015-02-24/Contrer-Cukierman-id18596

  • Denis
    Le texte de Gori est un peu long mais tu peux le lire à partir de la citation de Bourdieu

  • c'est vrai qu' ils étaient très parlants sur le dérapage Dumas et maintenant plus rien.
    on a l'impression d'être dans une plage déserte tout à coup...

    hors sujet: tonton Roger pourrait être papa marina tellement ils se ressemblent physiquement, idéologiquement et dans les bourdes médiatiques.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu