Avertir le modérateur

Sanofi : alors, amoureux de l’entreprise ou non ?

Le gouvernement, qui était parti en (tur)lutte contre le monde de la finance, préfère maintenant revendiquer la modernité du « social libéralisme », sauf que c’est du super-pipeau : c’est le libéralisme économique, point à la ligne, qui fait son social à sa sauce, comme depuis toujours, en expliquant savamment qu’il faut d’abord créer des richesses avant de les partager. C’est le principe social du libéralisme depuis l’esclavagisme.

Alors, pourquoi pas ? C’est une théorie ô combien répandue… Mais notre gouvernement qui a proclamé devant un congrès du MEDEF qu’il « aime l’entreprise » se met à tousser que son amour d’entreprise vit sa vie.

1331904656.gif

Sanofi est un groupe privé, 100%. Il appartient donc à ses actionnaires, et ceux-ci font comme bon leur semble pour dégager au mieux les intérêts du groupe. Donc, on souligne : privé et pas public. C’est la même différence qu’entre le jardin de ta maison et la place du village.

Sanofi a annoncé jeudi la nomination comme directeur général d'Olivier Brandicourt, 59 ans, jusqu'à présent occupait le même poste chez le concurrent de Bayer HealthCare.

L’entreprise privée Sanofi a calculé l’opération, et elle a fixé le salaire du DG sans ne violer aucune loi : une rémunération fixe annuelle brute de 1,2 million d'euros, une rémunération variable de 150 % de la rémunération annuelle fixe et susceptible d'atteindre 250 %, et une rémunération en actions qui consistera en une attribution annuelle de 220 000 options de souscription d'actions et de 45 000 actions de performance. Par ailleurs en quittant volontairement Bayer HealthCare, Olivier Brandicourt a laissé là-bas un droit à un salaire différé de 4 millions d’euros, compte tenu des résultats de l’entreprise, et Sanofi a donc accepté de payer la même somme : deux millions d'euros payable à sa prise de fonction, et deux autres début en 2016, outre 66 000 actions de performance.

Je m’attendais à ce que ce gouvernement libéral frétille d’aise devant ces initiatives de l’entreprise privée Sanofi, qui manifestement croit à son avenir.  Mais nos chouchous n’assument pas une cahouète...

Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement : « C'est incompréhensible. Comment tous ces gens, qui expliquent que c'est le mérite, que c'est l'économie libérale, le risque, la prise de risque qui doivent faire les résultats, ces gens-là, à peine prennent-ils la tête d'une entreprise – c'est-à-dire qu'ils n'ont pris encore aucun risque – sont déjà assurés d'avoir rémunération sans commune mesure ? »

L’excellente Ségolène Royal, Sinistre de l’écologie : « Ce qu'il faudrait c'est un peu d'autodiscipline dans la décence des comportements. J’espère que M. Brandicourt va renoncer à ces 4 millions d'euros. Ce serait un minimum. Il faut un peu de décence, notamment de la part de laboratoires pharmaceutiques qui vivent de la Sécurité sociale, donc des cotisations sur les salaires ».

Ben alors, on n’est plus amoureux de l’entreprise ? Un p’tit coup de mou ? 

TU-AS-PRIS-UNE-PLACE-ENORME-DANS-MA-VIE.gif


Commentaires

  • Ces imbéciles devraient gérer les déficits publics, au lieu de faire des commentaires débiles sur les décisions d'une entreprise privée. Va dans l' métro Satanas !

  • Qu'ils commencent par être descents eux même en utilisant leurs salaire qui vient du contribuable avant de pointer su doigt les entreprises.

    Quand est ce qu'ils commenceront par montrer l'exemple en supprimant l'enveloppe de 5700€ de frais de mendat pour les députés sans controle de son utilisation?

    C'est tout bonnement du vol!

  • Le problème 1° c'est de faire des choix.

    Si le gvt est pour la liberté de l'entreprise, il se la ferme quand l'entreprise jouit de sa liberté. Ces faux-socs sont de vrais faux-culs

  • Ceux qui ont voté ou fait voter la loi Macron jouent les vierges éffarouchées

  • y a pire : l'impôt sur le salaire a 75% vient de prendre fin.

    il ne reste qu'à se mordre les doigts... et accepter les croquettes de chien en guise de paiement. hehehe

  • Vous etes excellant je vous suis discretement depuis des annees et vous etes parfait.. meerci

  • Le modèle social est génial en France, et c'est la zone sociale en Allemagne. Oui, c'est bien connu, sauf que c'est pile l'inverse

    Selon Eurostat le salaire minimum mensuel est de 1473 euros en Allemagne contre 1458 euros en France. Une vraie révolution. Voilà une démonstration en grandeur nature que «pour gagner plus il faut travailler plus»!

  • Le mec qui reste un gosse toute sa vie

    http://www.terrafemina.com/societe/buzz/articles/54096-emmanuel-macron-en-couple-qui-est-sa-femme-brigitte-trogneux-.html

  • C'est vraiment pas bien comme angle d'attaque, cette relation a sans doute enrichi sa personnalité.

  • Son histoire me fait penser au film Le Lauréat, ou encore à Un été 42, séduire la femme mûre, rassurez-moi n'importe quel jeune homme y a songé étant jeune,

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu