Avertir le modérateur

La Suède rompt sa coopération militaire avec l’Arabie Saoudite

6,4 milliards de dollars : en 2014, l’Arabie Saoudite a augmenté ses importations d'armement de 54%, et est devenu le premier acheteur d'armes dans le monde.

A part ça, tout va bien. Pour les décapitations au sabre, en public, l’Arabie Saoudite fait le match avec Daech. Lundi, Juvini Estelí, un Philippin, a eu la tête tranchée pour avoir poignardé à mort un Saoudien. C’est la quarantième exécution depuis le début de l’année. Le ministre de l’Intérieur, qui commente les exécutions, a expliqué que ce Philippin avait tué son employeur. Le blogueur Raïf Badawi, condamné en novembre à 10 ans de prison et à 1000 coups de fouet – flagellation en public, bien sûr – poursuit son calvaire, et cette fois-ci c’est le ministre des affaires étrangères qui a dénoncé les critiques internationales. Et je ne reviens pas aujourd’hui sur le financement du terrorisme par l’Arabie saoudite. On a déjà bien parlé, et tôt ou tard, on en saura plus.

Pour la France, renouer avec la croissance vaut bien quelques sacrifices à la noble doctrine des droits de l’homme, et en 2014, l’Arabie Saoudite est devenue le premier client de la France, avec 3 milliards de dollars. Pas mal !

Pour la Suède, le marché était bien moindre, 338 millions de couronnes, soit 50 millions de dollars, en exécution d’un accord de coopération militaire signé avec l'Arabie saoudite en 2005. Hier, Stefan Löfven, le premier ministre (social-démocrate) a annoncé la rupture de cet accord en raison de la question des droits de l'homme.

La coalition au pouvoir (sociaux-démocrates et Verts) débattait du sujet depuis octobre, mais cette fois-ci, c’est fait. Bravo, tout simplement.

h-20-1392060-1232366595.jpg

La photo d'une décapitation en publique 

et il y aussi des vidéos ou là 

Commentaires

  • Les peines capitales en Arabie saoudite sont certes horribles mais sûrement pas à ramener au rang de cette immonde nébuleuse nommée Daesh, qui est tout sauf une équipée de bouffons, et qui fait exécuter des hommes par des enfants.

  • Salut à Gilles.

    Ben oui...une horreur...qui ne choque pas nos élus car comme chacun sait, un état n'a pas de morale...seulement des intérêts.
    Perso, je suis contre la peine de mort...toutes les peines de mort. Celle des USA avec leur piqure plus humaine que la chaise électrique, celle des pendaisons moins "noble" ou celle par les armes.
    Je lis ici et là les commentaires sur l'atrocité de la décapitation, plus arabia et plus sauvage. Autre méthode. Mais battons-nous chaque instant contre la demande du moment, compris dans notre beau pays, pour la remise à la mode de la peine capitale. Et pourtant, il est prouvé maintes fois par les "spécialistes" américains qu'elle n'est en aucun cas dissuasive, d'autant que là-bas les procès sont bâclés, souvent injustes et finissent avec une erreur judiciaire à la clé...sur une population majoritairement noire ou hispano.
    Les indignations sélectives font mal...dans une ambiance "choc des civilisations".
    Gageons que nos élus n'auront pas le courage des Suédois. Chiche ?!?!?!...

  • Curieusement, je reçois un article ce matin sur Les Crises. Je lis :

    Lundi, en meeting électoral dans la ville de Herzliya, au nord de Tel Aviv, pour les proches élections législatives, le ministre des affaires étrangères israélien (d’extrême droite) Avigdor Liberman (ou Lieberman) a tranquillement déclaré que tous les Arabes israéliens qui ne sont pas fidèles à Israël devraient «être décapités à la hache».

    No comment !

  • Hey Thierry.

    Comprenez que cette citation n'est pas de moi et que si je la cite, c'est que je suis d'accord avec ce que vous en déduisez....à tout le moins "...un minimum de principes moraux et éthiques"...tout ce qui manque aujourd'hui à une foultitude d'hommes politiques et de me(r)dias.
    On est donc d'accord.
    Cordialement Thierry.

  • Si on ne vendait des armes qu'aux enfants de choeur, ça réduirait considérablement le marché, et profiterait à nos concurrents.

  • Je reste tres sceptique, 50 millions pour un coup de pub , c'est pas grand chose.
    est-ce qu'ils ont fermé aussi toutes les sociétés écrans qui vendent ou construisent des armes à leur place ?
    par exemple, celle-là?
    http://www.20minutes.fr/monde/907305-20120329-usine-armes-arabie-saoudite-ministre-suedois-defense-demissionne

  • Par contre ça, c'est pas bravo:
    http://www.lemonde.fr/europe/video/2015/03/09/suede-des-mendiants-roms-exposes-comme-uvres-d-art_4589999_3214.html
    Suède : des mendiants roms exposés comme œuvres d'art

  • Le point de vue de Mathaf est clair, et c'est dommage qu'il ne soit pas au gouvernement

    Après, il faut juste assumer que 1) les droits fondamentaux des personnes (voir les décapitations publiques de femmes) on s'en tape et que 2) pour le développement de l’industrie française, on passe des marchés d’armes avec ceux qui financent et arment le terrorisme.

  • L'argument 1) vaudrait si nous exportions des épées et de fouets vers l'Arabie Saoudite.
    L'argument 2) est plus complexe ; ce n'est pas l'état saoudien qui sponsorise le terrorisme mais certaines familles du royaume qui veulent prendre une revanche sur les alliés de l'Occident.
    Les ventes d'armes sont un sujet hautement politique, sujettes à conditions d'emploi. Je ne suis pas certain que le gouvernement actuel sache où il va dans ce domaine, comme dans d'autres.

  • Une analyse

    http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/la-suede-adopte-une-diplomatie-audatieuse-et-se-brouille-avec-l-arabie-saoudite_1660295.html

  • Pour les exportations de sabre et de fouets, ce serait de la complicité de crime.

  • Des nouvelles de cette filiale US, une bande de voyous

    Un membre fondateur d'une des rares associations de défense des droits de l'Homme en Arabie saoudite a été condamné à dix ans de prison, a indiqué aujourd'hui une organisation régionale défendant également les droits humains.

    Le jugement contre Mohammed al-Bajadi a été prononcé le 5 mars à Ryad par une "cour criminelle spécialisée" dont les compétences couvrent le terrorisme, a précisé le le Gulf Center for Human Rights (GCHR), qui a des bureaux à Beyrouth et à Copenhague.

    Mohammed al-Bajadi est l'un des fondateurs de l'Association pour les droits civils et politiques (ACPRA) en Arabie saoudite, royaume musulman ultraconservateur où toute dissidence est sévèrement réprimée.

    La cour a prononcé une peine de dix ans de prison, cinq ans ferme et cinq ans avec sursis, a indiqué le GCHR, précisant que le militant avait été jugé "sans préavis" et sans avoir pu contacter ses avocats.

  • Puisque l'on survole la longue liste des bandes de voyous, rappelons qu'en Russie il y a des gens qui sont toujours en cabane pour avoir manifesté place Bolotnaia en 2012. Puisqu'on aime les faits et le droit, ce serait bien d'avoir un jour une exégèse de la loi russe du 21 juillet 2012. Les Séoudiens pourraient s'en inspirer.

  • C'est le même pays qui protège des assassins américains en essayant de neutraliser celui qui les a dénoncé : Assange.

  • Assange me fait bien rire en dénonçant la Suède comme un pays ou la magistrature est gangrenée par la mafia

    Ce mec se fout du monde. Il a eu affaire de cul, et ben il va voir les flics, comme tout un chacun. Comme un DSK de base

  • L'Arabie Saoudite comme "Etat",... on voit bien là toute la bienveillance de frères Mathaf.

    Cet "Etat" est un jeu de Légo de familles, recrutées par la puissance coloniale les British qui acceptaient de se casser à condition que le garde manger pétrolier reste au service de l'Occident.

  • "Un Lego de familles", c'est bien ça...
    Deux étapes essentielles :
    1) L'accord Sykes - Picot de 1916 où France et Angleterre se partageaient le Moyen Orient et le Levant sur les ruines de l'empire Ottoman:
    http://www.herodote.net/almanach-ID-959.php

    2) Après les accords de Yalta, Rosevelt se précipite à Alexandrie pour conclure un accord sur l'exploitation pétrolière avec la maison Ib'n Saoud, d'où naîtra la compagnie Aramco, toujours à l'oeuvre aujourdhui.

    Je ne mentionne pas la déclaration Balfour de 1917 et la déclaration unilatérale d'indépendance d'Israel, et toutes les magouilles qui s'en sont suivies. C'est un sujet à part entière qui ajoute un grief de poids au monde arabe.

    Alors c'est un état féodal, composé de tribus, reconnaissant un monarque qui pèse sur toutes les décisions internationales et internes.

    On est bien loin de la conception occidentale d'état, mais il faut savoir que nous avons largement participé à ce bordel.

  • Wikileaks : Assange marque un point face à la justice suédoise

    http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article28104

    Les jours se suivent et ne se ressemblent pas...surtout avec cette dernière nouvelle sur Assange.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu