Avertir le modérateur

Les déchets alimentaires pour les réceptions de l’Elysée

9782369902058_cg.jpgLes destructeurs de la solidarité ont encore frappé. Eh oui, chères amies, chers amis, la France a trop de pauvres et elle ne peut plus nourrir sa population. Après la magnifique manip’ des Restos du cœur – merci à la charité car l’Etat est dépassé par les salauds de pauvres – voici une remarquable réussite socialiste, le libéralisme des poubelles : nourrissons les pauvres avec nos poubelles. Cette loi moderne a enfin été votée.

Notre destructrice classe prolifique blinde le consensus idéologique pour une société toujours plus égoïste : « Allez, dégagez, bandes de pauvres, vous avez fait exploser la solidarité d’Etat, et bientôt nous n’aurons plus assez de poubelles pour vous nourrir ». Vraiment, on n’est pas déçu d’avoir voté Hollande pour faire barrage au libéralisme sauvage…

Au passage, je signale, pour donner un ordre de grandeur, que le budget 2014 des Restos du cœur, c’est 180 millions €, dont 100 millions de subventions publiques, que la non-vente des Mistral, c’est une indemnisation de 1.100 millions € et que pour Ecoumov’, les portiques de l’écotaxe, le cachton a été de 800 millions €.  

Le consensus qui accompagne cette loi « poubelles pour les pauvres », marquant la fin du devoir de l’Etat d’organiser la solidarité, me débecte au plus haut point, mais comme dit Monsieur le Curé, il faut rester positif.

Alors je propose ceci, qui est simple et imparable :

- on recycle les aliments des poubelles pour les réceptions de l’Elysée, des ministères et des assemblées parlementaires, parce que, tant qu’à être charitable, autant commencer par soi ;

- on généralise ensuite aux mairies, aux collectivités locales et aux préfectures ;

- on alloue les économies ainsi faites à un Fonds de solidarité nationale, destinés à accueillir toujours plus de pauvres, à les sortir de la misère ;

- on remplace la devise de la République, qui n’est plus « liberté, égalité, égoïsme » mais redevient « liberté, égalité, fraternité ».  

Vive la solidarité, gardez le cap, on y arrivera ! 

EEOxG.png

Commentaires

  • Là, je dis bravo !!!

  • Belle proposition !

    Surtout que si j'ai bien écouté la radio ce matin, ils parlent de faire en sorte que ces invendus finissent en nourriture pour animaux !
    Et voilà que nous aurons les chiens les mieux nourris du monde qui garderont leurs maîtres de plus en plus squelettiques !

  • Je rappelle en outre que les "invendus" ne sont pas donnés par les grandes surfaces: Elles leur sont payées DEUX fois par leur clients et par la communauté citoyenne:
    En effet
    1) Ils établissent leurs prix de vente en fonction d'un pourcentage d'invendus prévisible (c'est donc le consommateur qui paye)
    2) Ils déduisent les sommes des aliments "donnés" et incorpore ces déductions dans leurs déclarations d'impôts (C'est le citoyen qui paye)

  • Poubelle la vie...

  • Il n'empêche que d'un point de vue pragmatique, jeter de la bouffe saine, c'est de l'huile essentielle de connerie.

  • je rappelle q Poutine ne va pas accepter à peine 1.1 million,
    l'addition d'être serfs de La politique US va être bcoup plus salée.
    juste pour le FUN, la Chine propose de l'acheter à moindre prix, va copier la technologie qui lui manque et revendre moins cher pour la Russie. vous allez perdre en plus le monopole du savoir faire. et ça grâce à cette smurf socialiste gros et bien nourri.

  • Il vaut mieux taper 40.000€ dans les caisses de l'Etat qu'être SDF et voler 17.2€ pour manger. #Saalpic.twitter.com/ph7nAoJFfk— grandludo (@grandludo) 20 Mai 2015.

    Que dit ce petit tweet ? Une chose toute simple : que dans la France d’aujourd’hui, une énarque de gauche (Agnès Saal) peut dilapider en toute impunité 40.000 euros en frais de taxis infondés tandis qu’un SDF affamé, qui en est réduit à commettre de menus larcins pour se nourrir, est condamné à quatre mois de prison ferme pour avoir dérobé dans un tronc d’Eglise la somme de… 17.2 euros. Tout est dit."

    Agnès Saal, comme si de rien n’était, regagne son corps d’origine, au sein du cocon protecteur de l’administration du ministère de la Culture. Et mieux encore, elle va y occuper, si l’on en croit le Monde, un poste taillé sur mesure pour elle (...). A l’école des Fans de l’administration, tout le monde gagne, même les démissionnaires pour faute grave (...)

  • @Georges Izard
    Dans l'affaire du SDF, vous êtes sûr qu'il n'y avait pas autre chose ? 4 mois ferme pour 17€20!

    Pour ce qui est de Saal, la ministre aurait dû la suspendre en attendant les résultats de l'enquête.

  • @xc

    Que dit ce petit tweet ?

    Une chose toute simple : que dans la France d’aujourd’hui, une énarque de gauche peut dilapider en toute impunité 40.000 euros en frais de taxis infondés.

    Tandis qu’un SDF affamé, qui en est réduit à commettre de menus larcins pour se nourrir, est condamné à quatre mois de prison ferme…

    …pour avoir dérobé dans un tronc d’Église la somme de 17,2€.

  • quand je vois cette gonze, trouver un job tout de suite après sans passer par la case pôle emploi et les humiliations d'être chômeur comme le 10% des français , je commence à détester cette gauche car ils sont aussi crétins que ceux de la droite.

  • salut Thierry.;)

  • Au sein du ministère de la culture, la jeune protégée va s'occuper de la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (sic). Bientôt, dans les couloirs, ils vont l'appeler T'Saal.

  • A. Saal aujourd'hui (40000 euros en frais de taxi, je ne sais qui tient le rôle du trésorier payeur général en ce qui concerne le budget de l'INA ; il y en a qui ont du faire des bonds de 5 m, ... vu que les plafonds sont bas, ça fait mal parfois)
    R. Dati hier (x 10 000 euros en frais de tenues, ça fait cher le col d'hermine. Surtout que l'on se demande au nom de quoi elle peut en porter un. Il y avait eu un tour de magie à une époque entre son CV réel et un statut que normalemement on ne peut avoir sans avoir au préalable réussi un concours d'accès à une certaine école, puis en être sorti ...) elle posait dans des magazines de mode en tant que ministre de la justice ...
    Ça m'avait choqué à l'époque ; j'avais une image et un souvenir de quelque chose d'un peu plus austère en ce qui concerne la justice ( souvenir de boulot ; pas de mis en examen ou de comparaissant immédiatement ...)

    Dire qu'à nouveau il y a de quoi tout casser et les gens s'en foutent

  • Tout ça pour dire que j'ai l'impression que parfois les Saal, Dati et consorts singent les habitudes des oligarques façon CAC 40, dans l'exercice de leurs fonctions républicaines.
    Ca en devient obscène tellement c'est pathétique ; au début j'avais honte ( ce qui est ridicule).
    Il y en a tellement qui doivent se retourner dans leurs tombes.

  • @ Thierry L
    Tout comme Camba, agrégé de l'Université alors que ses plomes ont été bidouillé pour pouvoir y prétendre
    Ou l'ex grand rabin de vronze
    Pour ne citer que ces deux là
    Ha non, y a encore l'ex miniss' de l'enseignement supérieur, la fiorasse, et les titres ronflants mais inventés et jamais démentis par la gardeudesots

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu