Avertir le modérateur

Les cons en correctionnelle : La justice va être débordée

Enfin un plan de relance de l’activité pas con, avec la jurisprudence Bedos : poursuivre au tribunal ceux qui traitent autrui de « con » ou de « conne ». Avec 60 millions d’habitants en France, et qui ne sont pas que des cons, ça doit représenter chaque jour quelques millions d’infractions : con, conne, espèce de con, fais pas le con, pauvre conne, fait chier ce connard, t’es vraiment un con, putain ce qu’il est con celui-là… Cas grave, cette connerie d’autoaccusation : te me prends pour un con.

 

74858207grocon-jpg.jpg

Bref, les cons fusent et diffusent. Aussi, coller tous ces petits cons au tribunal avec une prune à la con de cent euros d’amende pour chaque infraction, et on aura vite comblé le déficit de l’Etat, ce que ces cons de politiciens ne savent pas faire.

Premier de la liste, Guy Bedos, un sacré con, renvoyé devant le tribunal correctionnel de Nancy pour avoir traité la députée européenne UMP Nadine Morano de « conne ». Une analyse pourtant pas totalement conne au regard des apports puissants de ladite député à la pensée collective du Parlement européen. Un siège qui est le résultat d’une manip à la con : virée de partout, elle avait été recasée là par Sarko qui, pas con, voulait l’exiler pour ne plus en entendre parler.  

Je précise bien que je ne mets pas en cause la décision du juge d’instruction, qui en droit de la presse, a une marge d’action extrêmement limitée, ce qui est bien con, mais cette conne de loi est ainsi faite. Hormis un vice de procédure, le juge d’instruction est obligé de transmettre. En recourant à cette connerie de plainte avec constitution de partie civile, notre victime à la con cherche à piéger médiatiquement l’intervention du juge : « Ce n’est pas moi, mais le juge ». Sauf que le juge, là, est obligé de transmettre. Finalement, c’est l’histoire d’une conne nous prend pour de cons. Comme disait notre grand ami Jean Yanne : « C’est pas possible ! Pour être aussi con, tu as appris ».

les-cons.jpg

Commentaires

  • J'ai justement affaire en ce moment à des agents de la DGCCRF d'une incompétence affligeante.
    C'est simple, il ne savent rien et ne comprennent rien !
    Et le pire, c'est que ça semble être une généralité sur le territoire Français !
    Le problème c'est que leur seul argument face à chacune de nos réponses est "ATTENTION à ce que vous dites NOUS sommes investis de l'autorité publique !"
    Alors comment déposer plainte contre des CONS quand ils sont vraiment CONS en les décrivant autrement que comme de vrais CONS puisque c'est le terme le plus approprié pour les décrire ?

    Et finalement puisqu'il y a Juge d'Instruction dans cette affaire il devrait y avoir une enquête et si au final il s'avère que la personne est réellement CONNE comment pourrait on poursuivre l'inculpé pour avoir dit la vérité ?
    Les politiques nous prennent bien publiquement pour des CONS 24 heures sur 24 on devrait donc également pouvoir les poursuivre en toute logique ?

  • Quel idiot a donné aux cons ce si joli endroit de l'anatomie féminine comme dirait Brassens...

  • Je risque la perpétuité
    (en cumulé)

  • oh pitin cong,

  • Partant du principe qu'on est tous le con de quelqu'un, les tribunaux n'ont pas fini d'être engorgés !

  • On sait plus quoi foutre des cons, dans ce pays !
    La preuve, on vient d'installer celui de la reine dans les jardins de Versailles
    On a beau regarder attentivement, on lui voit pas le clito
    Ça m'a donné des idées pour décorer mon jardin
    J'ai érigé ( ho !) une statue que j'ai intitulée "virilité de moi président"
    Elle est invisible, ce qui est cohérent

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu