Avertir le modérateur

La Tunisie aux mains du terrorisme. Oui, mais comment faire face ?

Ce qui arrive au peuple tunisien est terrible. L’attentat de Sousse, pour le coup un vrai attentat terroriste, vise à détruire un pays, et à montrer toutes ses plaies.

Le terroriste était seul. Il est entré tranquillement dans l’hôtel Riu Imperial Marhaba, vers d’El-Kantaoui, un peu au Nord de Sousse vers midi. Le type s’est rendu vers la plage, et a visé pour atteindre essentiellement des touristes. Une série de rafale, et des victimes tuées dans l’insouciance : 37 morts, et une quarantaine de blessés. Un survivant témoigne : « C’est à la deuxième rafale que les gens ont compris ce qui se passait et se sont mis à courir. Je me suis retourné dans la fusillade, il y avait des corps par terre. On a cherché une cachette. On avait l’impression que quelqu’un allait nous tuer. On est très choqués. »

carte_algerie_riviere.jpg

Le tueur a pris son temps, en visant les européens et pas les arabes. Il a jeté une grenade dans la piscine, puis une autre dans bureau de la direction, au premier étage. Il a ensuite gagné la réception, puis la salle de sport. Tranquille et apaisé, avant que la police intervienne, une demi-heure plus tard, et le tue.

Cet attentat est une catastrophe pour la Tunisie.

Face à des groupes déterminés, une attaque terroriste est toujours possible. Voir la semaine dernière l’attaque du parlement afghan. Mais ce qui fait problème ici, et c’est grave, c’est la facilité avec laquelle peut opérer le tueur. Une demi-heure avant la moindre réaction. Une scène qui rappelle trop l’attentat du Bardo, où l’on voyait les terroristes se promener tranquillement dans le musée, et tirer.

Le tourisme est essentiel à l’économie tunisienne. Oki. Alors un peu de courage, même pour des vacances, pourquoi pas, mais que peuvent répondre les autorités quand dans une zone touriste hyperconnue il faut une demi-heure pour que la police réponde ?

Les grands discours contre le terrorisme, c’est une chose, mais l’incapacité de l’Etat en est une autre.

Après, il faut élargir le champ, car la Tunisie est victime d’un terrorisme exogène, venu de la Libye, ce pays qui a été fracassé par les Etats occidentaux, instrumentalisant les droits de l’homme, pour détruire un régime qui œuvrait pour une Afrique indépendante. Sarkozy, Cameron et BHL au tribunal…

La Libye est le nœud gordien de l’insécurité dans la grande région, et comme personne n’a de solution, c’est parti pour une décennie.

La Tunisie, grand pays d’histoire mais économie faible, qui n’a pas su régler les comptes avec les mastars de l’époque Ben Ali, est confrontée à un défi immense avec cette poudrière qu’est la Tunisie. Sur le secteur, un pays est l’allié naturel, l’Algérie, qui tient de milliers de kilomètres de fournières de feu, avec la Libye, le Nord du Niger, et l’explosif Nord-Mali, où grave à la puissance algérienne, un accord – fragile mais un accord, a été signé.

Mais quelle alliance a choisi le président Béji Caïd Essebsi, un bon pépère de l’époque Ben Ali, qui a choisi comme Premier ministre Habib Essid, un ancien ministre de Ben Ali ?  

Le 20 mai 2015, il a signé à Washington avec John Kerry, un mémorandum d’entente entre les États-Unis et la Tunisie, un accord de défense assez technique, mais qui ouvrait vers le graal : le statut d’allié majeur non-membre de l’OTAN, qui comprend notamment une coopération militaire renforcée. Un privilège rare accordé à une quinzaine de pays dans le monde… dont le Maroc, et qui place donc l’Algérie sous surveillance.

Les autorités tunisiennes sont face à un défi : la Tunisie est, du fait de la destruction politique de la Libye et de la jamais faite réforme de ses services de sécurité, devenue une passoire pour le plus violent et destructeur des terrorismes.

Ce 23 mai, Khemaies Jhinaoui, conseiller diplomatique auprès de la Présidence tunisienne, était à Alger pour confirmer la volonté de Beji de renforcer la coopération stratégique entre les deux pays. D’accord, mais comment accepter cette filialisation par l’OTAN, qui a détruit la Libye, et qui rêve de détruire l’Algérie ?

Seule, et vu l’urgence, la Tunisie ne peut rien faire. De fait, comme le proclame Beji, il faut une politique globale. Oki. Mais, et parce qu’il y a le feu à la maison, tu choisis qui, Béji : Les US ou l’Algérie ?  

Qui crée les problèmes ?

Qui apporte des solutions ?

CFeC3AAUMAAlRUq.jpg

Les US, cause des malheurs du monde

Commentaires

  • Les Etats Unis et ses potes franco anglais représentent le problème. Qu'on nous soule pas avec des «oui mais il n'y a avait pas de démocratie en Libye...». PAR CE QUE MAINTENANT C'EST MIEUX PEUT ETRE?
    Au moins avant avec Kadhafi son peuple ne mourrait pas de faim et dans des attentats terroriste, et le terrorisme y était plus ou moins régulé. Maintenant c'est à l'image de l'Irak et de l'Afghanistan le chaos dans une poudrière et ce sont les civils qui n'ont rien demandé qui souffrent avec des dommages collatéraux aux voisins.

    En fait, les vrais terroristes sont les membres de l'OTAN qui sous couvert de vouloir apporter la démocratie (qui n'existe même pas chez eux dans le fond) apportent le chaos.

    Tout ça pourquoi au final? Pour l'intérêt des quelques banquiers. Un monde en.guerre est plus bénéfique pour eux qu'un monde en paix. Pour la guerre, il faut des financements et vu que les nations ne sont plus souveraines de leurs propres économies ils sont obligés d'emprunter aux banques.

    LE PROFIS PAR LE CHAOS. Tel est leur crédo.

  • Il y a une variable indépendante obscure dans le coup avec la Lybie : le financement de la campagne de 2007 de vous savez qui.
    Pour l'instant ça traine.
    Vu que Guéant commence à jacter, il y aura peut-être des éclaircicements (dans un sens ou dans l'autre : faut pas préjuger)

  • Pour Guéant, des évènements comme celui de Saint Quentin (à 15 minutes de chez moi) c'est du pain bénit tout comme pour Hollande et Valls qui ne sont pas bons du tout dans les sondages.

  • Guéant ne soucie pas des sondages, il n'est pas élu et patauge dans les ennuis judiciaires.
    Souvent il est confondu avec Guaino, qui lui est élu désormais. Auparavant c'était une des plumes de Sarkozy.
    Ils m'avaient bien fait rire en 2007, avec le laïus sur ''la France et son blanc manteau de cathédrale'' ; ils n'ont jamais entendu parler des polychromies, c'est gens là (on en trouve des traces dans la cathédrale de Beauvais, par exemple).
    C'était avant les débordements autour de la ''laïcité positive'' (positive, chez ces gens là, pour les cathos ou les sectes, pas pour les musulmans par exemple)
    Ils m'ont fait vomir, eux et leurs affidés pendant près de 10 ans, a-tel point que je ne les supportent plus, même physiquement.
    Je suis toujours à deux doigts de déclencher une guerre civile tout seul lorsque j'en côtoie un et n'envisage pas de faire une psychanalyse pour ça.
    M'attrape qui pourra.

  • http://www.mediapart.fr/journal/international/280615/dans-les-mails-dhillary-clinton-un-autre-recit-de-lintervention-francaise-en-libye

    Ça vaut ce que ça vaut et ça vient de sortir.
    Une autre version de la guerre en Lybie : avec Sarkozy en grand marionnettiste à des fins politiques et économiques.
    Je ne l'avais pas encore vu lors de mon précédent commentaire, à propos de la Lybie.


    Il y a un rapport avec la Tunisie, à mon humble avis.

  • Et celui là il ne prend pas de vacances? Ça nous ferait du bien

    Manuel Valls : Nous ne pouvons pas perdre la guerre de civilisation ...
    Le Figaro - ‎Il y a 15 minutes ‎
    Pour Manuel Valls, l'enjeu majeur de 2017 opposera «ceux qui veulent séparer», «diviser les populations, les quartiers, les territoires» et «les forces, que je crois majoritaires» qui veulent «faire vivre les valeurs de la République»

  • C'est reparti avec la guerre de civilisation, ils sont restés scotchés à Washington en 2001.
    Je l'ai entendu ce midi ; ça a gâché mon coq au vin

    Hier c'était mieux ; Jacquar(d/t) parlait de psychopathe, à propos de St Quentin.

    La seule guerre de civilisation sera celle qui conduira, au sein de la gauche, à l'éradication du PS.

  • On vote pour faire blocage à Sarko, et on se retrouve avec Bush...

  • C'est Homérique ; de Charybde en Scylla.
    Pour mon retour dans l'isoloir, après quelques années d'exil volontaire, je me retrouve fort marri.

  • A priori, le mec avait un compte avec son patron, a fondu les plombs, et a agi seul

    http://lci.tf1.fr/france/faits-divers/attentat-en-isere-le-suspect-explique-son-acte-par-une-haine-envers-8626966.html

  • DirectMatin.fr - ‎Il y a 44 minutes ‎
    À en croire François Rebsamen, "une baisse effective du nombre de demandeurs d'emploi" devrait en effet avoir lieu d'ici la fin de l'année

    Oui. Mais de quelle année ?

  • D'un côté le terrorisme immonde et de l'autre une immigration sauvage sous la houlette de gens qui n'osaient pas se montrer au temps de khadafi. La décapitation de la Libye va continuer à hanter le sommeil des dirigeants d'hier qui voulaient disaient ils implanter la démocratie .le verrou est casse et les retombés macabres sont quotidiennement vécues.

  • Le Monde

    Selon une source proche du dossier, les policiers ont saisi chez ce père de trois enfants, à Saint-Priest, près de Lyon, ordinateur, tablette et téléphone portable. Mais ils n’ont trouvé ni explosifs, ni matériel de propagande radicale, ni armes — en dehors de deux couteaux, dont un retrouvé à l’usine, et d’un pistolet factice, un jouet, qui laisse penser Yassin Sahli a pu enlever le chef d’entreprise sous la menace avant de le tuer.

    Ils n’ont pas non plus trouvé d’éléments permettant d’impliquer des complices ou d’établir jusqu’à quel point il avait préparé son acte. « On ne sait pas si c’est un fondamentaliste qui a pété les plombs ou si on est face à un véritable terroriste, confie une source proche de l’enquête. Les enquêteurs se demandent si ce n’est pas juste un processus criminel. »

  • Seifeddine Rezgui, tueur de Sousse : du breakdance au djihad
    Le Figaro - ‎Il y a 1 heure ‎
    VIDÉO - Le jeune homme de 23 ans, qui a abattu 38 personnes sur une plage tunisienne, était passionné de football et de danse, avant de se radicaliser au contact de salafistes djihadistes



    Si déjà, ça permet d'interdire le foot, ça sera déjà ça

  • Je n'arrive pas à m'expliquer comment un jeune étudiant bien sous tous rapports peut devenir ce monstre qui tue des inconnus en souriant et donner sa vie pour une cause qui n'a rien à faire de lui. Comment les salopards qui l'ont décidé à commettre cet acte s'y prennent-ils ? C'est une énigme pour moi.

  • C'est le propre des salafistes et des wahabbites : prendre des gens sans science islamique et leur faire gober tout et n'importe quoi.
    La nature même du musulman c'est de croire à l'invisible là ou d'autres veulent des preuves matériels. Pour arriver à croire à ce qui est invisible il faut une force de volonté hors normes et c'est là toute la magie de l'islam sinon le monde entier serait musulman si on ne pouvait appercevoir ne serait ce qu'un millionième de ce qui est invisible.
    À partir de là quand quelqu'un est près à croire à l'invisible et qu'il tombe entre de mauvaises mains, il en arrive forcément à croire à des idéologies perverses.

    La solution au problème ? Erradiquer la pensée salafiste en favorisant l'islam de la sounna traditionnelle. L'Etat français ne peut pas continuer à faire l'autruche en s'appuyant sur la laïcité pour laisser les musulmans à leur propres sort. Il faut qu'il participe aux finacements de lieux de cultes d'écoles coraniques afin de favoriser leurs évolution au détriment des mosquées salafistes. C'est en faisant l'autruche que le salafisme se propage.

    De même, on a vu que la France a intervenu en Libye pour soit disant apporter la démocratie. Qu'elle intervienne donc en Arabie Saoudite car c'est de la que vient la pensée salafiste et wahabbite et c'est là ou se trouve la persion de l'islam dans le monde.

    Zut, les saouds sont des potes riches et disposant de puits de pétroles... Ca change tout !

  • Les Soufistes font de bons médiateurs me suis-je laisser dire.
    Par contre je ne suis pas expert.

    Je me souviendrai toute ma vie d'un expert que je conchiais déjà très fort avant (décėlement précoce et le toutim) :
    Alain Bauer qui au lendemain de l'abattage de Mehra déclarait que ''le risque salafiste est derrière nous'', c'était en 2012 avant les érections pestilentielles :
    Que fait la police, à propos de ce type ?

    Son statut de parrain d'un fils de Valls le protège t-il ?
    (je ne crois pas ; il est pris dans une histoire avec la caisse des dépôts et consignations)

  • Hécatombe économique, ça intéresse moins que la Grèce

    Tunisie: annulations en série des touristes français pour juillet
    Le Parisien - ‎Il y a 4 heures ‎
    Les voyagistes et tour-opérateurs européens ont déjà reçu des milliers de demandes d'annulation de séjours prévus en Tunisie pour juillet, trois jours seulement après l'attentat près de Sousse

  • Il y a depuis longtemps des groupes sunnites ultra violents en Tunisie. Les dictatures tunisiennes avaient massacré à tout va dans les zones touchées par cette idéologie. Ces massacres n'ont manifestement servi à rien. Et ils ont probablement aggravé la culture de la violence.

    On ne peut pas affirmer que cet attentat est "exogène".

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu