Avertir le modérateur

Grèce : 7,16 milliards d'euros… et moi, et moi et moi…

Tsipras l’avait bien expliqué : le peuple grec n’avait pas vu passer l’argent des précédents prêts, et il fallait que ça change. Ça m’a effectivement l’air bien parti.

La Grèce éreintée et son premier ministre laminé ont obtenu via le Mécanisme européen de stabilité financière (MESF) un prêt relais de 7,16 milliards d'euros vendredi dernier, en attendant un autre à caler. Je souligne qu’il s’agit de prêt, donc d’argent à rembourser, alors que j’ai souvent entendu parler de plan d’aide. Et pour le moment, la Grèce a honoré tous ses engagements.  Il n’y a donc pas de « charge grecque », mais seulement des banques qui voient leurs prêts remboursés, même quand elles ont accordés ces fonds en dépit du bon sens.

Donc 7,16 milliards d'euros pour le peuple grec, grâce à Tsipras et au référendum.

En fait, c’est un peu différent.

La somme débloquée vendredi a permis de régler ce lundi au FMI 1,5 milliard d'euros dus depuis le 30 juin, et 456 millions d'euros depuis le 13 juillet.

L’Etat grec a également remboursé 4,2 milliards d'euros à la Banque centrale européenne (BCE), et 500 millions d'euros à la Banque de Grèce, un solde arrivé à échéance fin juin.

Donc, sur 7,16 milliards empruntés vendredi, 6,65 milliards d'euros sont repartis lundi vers des institutions financières. A l’Etat, qui doit faire face à tant de besoins, il ne reste donc que 510 millions d'euros. De l’argent à garder bien au chaud, car le 20 août, la Grèce doit rembourser 3,2 milliards d'euros à la BCE.

Le plan génial se met donc en place : pour rembourser 7 milliards, la Grèce emprunte 7 milliards, et règlera les intérêts sur cette somme. Ça tombe bien, le gouvernement vient d’augmenter la TVA, ce qui permettra de payer. Je pense qu’effectivement, c’est un très bon plan de sortie de crise, astucieux, progressiste et solidaire.  

Chers amis banquiers, sachons défendre l'essentiel et restons unis, c’est la solidarité qui est notre force. 

79056324_o.jpg

Commentaires

  • C'est un système revolving très malsain.

  • Le MESF, un nouveau ''serpent monétaire Européen'', comme ça ce disait au temps jadis, juste après feu l'ORTF ?????

    Des mauvaises langues disent que certains serpents sont mortels (il n'existe même pas de sérum connu pour ceux-là)


    Sinon, j:avais eu une mauvaise idée, pas belle, quand ils étaient pire que dans la scoumoune, niveau médiatique ; que tous ceux qui se rendent en Grèce paient uniquement en'cash.
    Histoire qu'ils puissent mettre en place des caisses de solidarité, pour les plus exposés (modèle mutualité de corsaire, pas de pirate =on rend tout après quand la vague est passée)
    Je ne sais pas si c'est délictueux par contre comme idée (si une idée, aussi mauvaise soit-elle, puisse l'être)

    D'autres ont déjà mangé du serpent
    (par contre, là il faut trouver un blog a vocation culinaire,..., pour continuer)

  • C'est un système revolving très malsain.

    Écrit par : Mathaf Hacker | 21/07/2015

    Le pont de l'amour t'a fait du bien. ;)
    Contente de retrouver mon ami basque.
    Gabriel me demande d'acheter un beret
    Basque a Paris. Mission Impossible ??
    J'espere ne pas etre la nouvelle dans ce blog
    Avec le vol af blabla abimé en mer :(
    Bises

  • Ah oui, je ne survole pas l'Ukraine , tout va bien.
    Cerise sur le gâteau : c'est pas malaysia air lines ni
    Lufthansa mais mes amours air France.
    Il est plus sur d'avoir un amour français. Lol
    Ok, Je rentre dans le sujet du billet
    J'ai jamais vu un trident.
    Ok. Faux. J suis pas dans le bon endroit.
    on parle de la Grèce.
    Pas de l'OTAN .

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu