Avertir le modérateur

12/01/2016

500 000 formations bidon pour que l’excellent Kim Jong-Hollande I devienne Kim Jong-Hollande II

Notre excellent et bienfaiteur président Kim Jong-Hollande I – un peu abandonné par les foules lors de ses messes mémorielles mais bon… – a toutes les raisons de penser que, héros de la guerre contre le terrorisme, il sera brillamment réélu en 2017, pour devenir un Kim Jong-Hollande II, qui finira de parfaire notre bonheur. Merci à sa grandeur et gloire à son sacrifice...

Une insupportable comédie en trompe l’œil…

The_Crevasse_003.jpg

Il reste semble-t-il quelques petits puceaux de la politique, depuis leur dortoir de post-ado, imaginant une divine primaire qui définira le candidat idéal… A priori, ses fins esprits n’ont pas pris le temps d’étudier la Constitution de la Ve République… Une primaire contre le président exercice, qui détient tous les pouvoirs, qui contrôle l’Assemblée à 100 %, qui contrôle le parti de gouvernement à 100 % – et donc peut zigouiller tout député récalcitrant en lui retirant l’investiture pour la réélection –, qui est le chef des armées, qui nomme tous les postes importants de l’Etat, de ses succursales et des grandes entreprises publiques, qui dirige en direct de l’action des préfectures et en indirect celle du Parquet, qui nomme le président du Conseil constitutionnel… Un homme occupant un poste qui ne sera jamais attaqué par l’opposition… car elle rêve de l’occuper à son tour, pour détenir tous les pouvoirs… Bref, juste de quoi rire cinq minutes en imaginant Kim Jong-Hollande I s’affronter avec un Cohn-Bendit totalement has been ou un Thomas Piketty pas encore vraiment sorti de la fac…

Non. Le seul problème de Kim Jong-Hollande I est que, au hasard d’un plateau télé, il a affirmé qu’il ne se présenterait en 2017 si le chômage a décru. Or, le chômage a augmenté, et pour s’en assurer, il y a deux manières de le vérifier.

La première est de regarder le vote de la SARL Le Pen dans les zones défavorisées : ce vote augmente aussi vite que le taux de chômage, ce qui au passage montre à quel point l’hystérie anti-Le Pen est débile. Commence donc par régler les problèmes de la France, on parlera de Le Pen après…

La seconde est de regarder les chiffres. En novembre 2015, la France comptait 670 000 chômeurs temps plein de plus qu’en mai 2012, pour atteindre le record de 3,5 millions, soit 10,6 % de la population active. Lorsque l’on prend en compte les chômeurs ayant travaillé dans le mois tout en étant toujours en recherche d’emploi (catégories B et C), on atteint le chiffre de 5,5 millions de chômeurs. Un bel exploit.

Les politiques gouvernementales sont en échec car les débouchés de l’économie sont trop faibles. Le Medef se contrefiche de régler la question du chômage, et donc du développement de la France, car la seule chose qui intéresse Gattaz est de conforter la situation de ses adhérents, pour être réélu. Il continue de chialer sur le thème « le droit du travail fait peur à l’employeur », ce qui est une idée idiote car, quand une société a des marchés, elle embauche… Mais cela permet de légitimer la casse du Code du travail, confiée à une commission de pseudo-experts, cornaqués par l’inénarrable Badinter. Ils nous saoulent avec les valeurs de la République, nous culpabilisent parce que nous ne votons plus pour eux,… mais ils sous-traitent le démontage du droit du travail à des non-élus, défenseurs des conceptions les plus libérales de l’économie. Ces zigues ne veulent surtout pas résoudre le chômage… car l’invocation de ce taux est pour eux un moyen privilégié de casser le droit du travail.

Dans ces conditions, comment faire pour préparer l’avènement de Kim Jong-Hollande II ?

TrompeOeil_sol_26.jpg

L’idée est géniale et sa grandeur Kim Jong-Hollande I l’a annoncée lors de ses vœux : « 500 000 chômeurs supplémentaires seront formés en 2016 ». On ne sait pas donner du travail, alors on va occuper les chômeurs. C’est parfait pour la piste d’envol de Kim Jong-Hollande II.

Un plan massif de formation… pour quels résultats réels alors que le tissu économique et industriel français est sinistré et que l'école continue inlassablement à produire des diplômés sans débouchés ? Ici, patronat et syndicats sont d’accord pour dire que le plan est irréaliste au regard des besoins du marché du travail, alors que nombre de salariés diplômés et qualifiés ne parviennent pas à trouver un emploi… Cela créera juste des emplois de formateurs de chômeurs…

Après tout, peu importe… L’essentiel est que Kim Jong-Hollande II soit réélu pour poursuivre la guerre contre le terrorisme. Chez ce Monsieur, tout est faux.

le-trompe-l-oeil-en-forme-de-visage-d-oleg-shuplyak_118132_wide.jpg

Commentaires

France 2016: Lycéen français recevant son livret de la part du gouvernement

https://pbs.twimg.com/media/CYeAD5oWEAEPSRn.jpg

Écrit par : Damien | 12/01/2016

Le coeur du problème est que le chômage est la conséquence d'un paramètre de régulation des dividendes des grands groupes. Le but du grand groupe est de verser des dividendes à la fin de l'exercice, si la CA est en berne, on réajuste avec un plan social, en fait les actionnaires sont gagnants-gagnants.
Tant que le pilotage des grandes entreprises est régenté par le désir d'avoisiner le risque zéro pour l'actionnaire, les chômeurs seront là.
On a tous vu ces grands groupes licencier alors qu'ils gagnaient de l'argent. Circulez on nous a dit, c'est du pilotage économique de haut niveau...
Après PS ou UMP, ils n'ont rien endigué...

Écrit par : Fran | 12/01/2016

Les grands groupes qui licencient alors qu'ils gagnent de l'argent. C'est l'homélie de ces cons de syndicalistes qui ne représentent personne, et qui ne posent surtout pas la question de la productivité de chaque unité de production.

Écrit par : Mathaf Hacker | 12/01/2016

suffit de dérouter des commandes pour rendre artificiellement un site improductif, demande à mittal, mais bon c compliqué pour certains à piger, ça ne se lit pas dans télé 7 jours,

Écrit par : Fran | 12/01/2016

Quand on a delocalise nos industries pour faire fabriquer les cochonneries jetables que nous consommons à tour de bras ,par des quasi esclaves on a crée un chômage incompressible ..La solution stages parking est devenue monnaie courante , sous divers habillages , afin d'occuper quelques temps les sans emploi, les convaincre que s'il n'ont pas de boulot c'est leur faute et creer une concurrence qui profite aux éventuels employeurs. J'ai ecrit cochonneries jetables mais on fait fabriquer aussi des fringues haut de gamme , de l'électronique , des bagnoles ,des instruments chirurgicaux etc ....

Écrit par : MG | 12/01/2016

La vérité est que l'état est incapable ,aujourdhui, de créer de vrais emplois. C'est cause à mon cul, ma tête est malade. Un fidèle lecteur de télé 7 jours.

Écrit par : Mathaf Hacker | 12/01/2016

Les seuls emplois que l' état peut créer sont par concours ou recrutement de contractuels et c'est rudement décrié il me semble. Il est plutôt dans une logique de dégraissage sur ce point.
Les emplois créés par les entreprises le sont très souvent avec des aides de l'état. Donc aussi avec les impôts, mais là personne ne braille...
Sans l'état, sur lequel les ânes chient avec une fidèle frénésie, l'emploi serait une jungle, pas de smic, pas de contrat...
Mais bon continuons à gémir, nous les 62 millions d'économistes, on va aller loin, d'autant que des shadocks ont lié notre état à une usine à gaz, nommé europe qui vend notre cul à la finance spéculative.
Et les syndicats, au passage, je les emmerde.

Écrit par : Fran | 12/01/2016

LE SCAN POLITIQUE - Deux jours après avoir estimé que les créations d'emplois attendues ne permettraient pas d'inverser la courbe du chômage, Myriam El Khomri utilise les mêmes chiffres pour affirmer le contraire.

Écrit par : gilles | 12/01/2016

Elle a un sourire charmant, mais d'une inutilité déconcertante.

Écrit par : Mathaf Hacker | 12/01/2016

Elle est très utile : détruire le ministère du travail pour laisser les clés à Bercy

Un grand projet socialiste... même Sarko n'aurait pas osé

Écrit par : gilles | 12/01/2016

Des nouvelles de la Gauche sociale

À peine un mois après la défaite de la gauche dans la nouvelle grande région normande, Laurent Beauvais a été nommé «conseiller maître en service extraordinaire» sur proposition du premier ministre.

Écrit par : gilles | 13/01/2016

Un renvoi d'ascenseur ?
Ben oui
Tu gardes la maison contre la droite et l'extrême-droite et t'auras ton susucre
Il a eu son susucre
Un susucre assez cher, c'est nous qui le payons

Écrit par : Arpad ,le frère de | 14/01/2016

Écrire un commentaire

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu