Avertir le modérateur

Le Conseil constitutionnel enfin présidé par un haut magistrat

1371302_3268729.jpgPour redorer le blason du Conseil constitutionnel, notre bon et généreux président a renoncé à faire comme Mitterrand et Chirac, qui avaient nommé leurs petits copains président : Badinter et Dumas pour l’un, Debré pour l’autre.

Il était temps de rompre avec ces usages bananiers. Le Conseil constitutionnel, gardien des droits fondamentaux, doit s’imposer comme la plus haute juridiction du pays, prenant de la hauteur vis-à-vis de la Cour de cassation et du Conseil d’État, et dégageant une autorité telle qu’il puisse réinscrire les droits et libertés dans une lecture nationale, limitant d’autant l’influence des juridictions internationales : le Comité des Droits de l’Homme de l’ONU, la Cour Européenne des droits de l’Homme et la Cour de Justice de l’Union Européenne.

Aussi, pour remplacer le très politique Debré, nommé par Chirac pour recadrer Sarkozy, Hollande a fait le choix d’un magistrat qui a consacré sa vie professionnelle à la si difficile fonction de juger, conjuguant autorité, indépendance et impartialité. Ce faisant, notre bon et généreux président anticipe sur une réforme de la Constitution qui limitera les nominations au Conseil constitutionnel à des magistrats de profession, s’étant imposés par la qualité de leurs travaux. Pour défendre la culture des droits de l’homme – une ligne de front contre le terrorisme – il faut que la plus haute juridiction soit détachée du pouvoir politique. Vous connaissez une bonne justice qui soit liée au pouvoir politique ?

Au moment où j’écris ces lignes, je reçois une dépêche attristante d’un pays africain – disons-le : à forte majorité musulmane – qui manifestement peine à comprendre les bases de l’Etat de droit... Dans ce pays, le chef de l’État a nommé président du Conseil constitutionnel celui qui, la veille encore, était son ministre des affaires étrangères. Ce qui signifie que celui-ci va juger les recours formés contre les lois voulues par le gouvernement dont il était membre… Ajoutons que ce ministre n’a jamais été magistrat, mais toujours politique, et qu’il était même rival du président aux dernières primaires. Et là-bas, tout le monde sait que s’il a été nommé, c’est parce que, via son courant, il contrôle un groupe de parlementaires qui est indispensable pour assurer une majorité au chef de l’Etat, bousculé dans son parti.

J’allais clore ce papier, mais une nouvelle dépêche informe que ce président du Conseil constitutionnel gardera un bureau au ministère des affaires étrangères, car il vise le prix Nobel (de la gonflette : l’accord de la COP 21 est écrit au conditionnel). La séparation des pouvoirs,... c'est pour les autres ! 

Voilà où nous en sommes, avec ces pays, certes sympathiques, mais qui ont encore tant d’efforts à faire pour s'approcher de l’idéal démocratique. Espérons qu’ils sachent suivre notre exemple.

2012-12-27-deviseshadok.jpg

Commentaires

  • Après le président de région/ministre de la défense, le président du CC/secrétaire d'état. Flanby se torche de la constitution. Les pays démocratiques ont une cour suprême, et pas un club de gérontocrates cooptés.

  • Hallucinante France en retard de 50 ans du point de vue institutionnel par rapport aux autres régimes modernes =>

    Donc Laurent Fabius, qui n'a pas de compétence sérieuse en droit constitutionnel va être nommé Président du Conseil constitutionnel !
    (contrairement aux autres cours constitutionnelles européennes pour lesquelles les personnes nommées doivent (doivent, donc c'est une "obligation" inscrite dans la Constitution) avoir une expérience professionnelle juridique reconnue : ils doivent être de hauts magistrats, des professeurs de droit, des avocats. Normal, penserait n'importe quel être humain normalement constitué ; mais pas en France)

    Mais en plus il exige de garder la présidence de la COP21 jusqu'à novembre 2016 car il espère recevoir le prix Nobel de la paix.
    Je ne parle même pas de la super retraite de l'ordre de 16000€ à plus de 20000€ qu'il percevra chaque mois sinon vous allez devenir fous furieux...

    Quel sens moral ont nos dirigeants aujourd'hui ? Quel degré de "bon sens" conservent-t-ils alors que le niveau de ras-le-bol a atteint des sommets ?
    Comment peuvent-ils avoir un égo aussi surdimensionné et si peu de sens de l'intérêt général ???

  • La pornographie s'installe à le tete de l'Etat

    Hollande : « je serai pleinement président jusqu'au bout »
    Le Monde.fr | 11.02.2016 à 22h06

    Valérie et Julie peuvent en témoigner

  • Déclaration logique de la part d'une tête de nœud !

  • Cosse ne risque rien toutefois je pense...

  • C'est Coscosse boulette ! Elle doit en cosommer un max.

  • Ils ont bien raison d'en profiter puisque nous les laissons faire. Ils sont tous occupés à ménager leurs arrières et leur futur, à se refiler les meilleures places, à discuter des problèmes du pays autour d'un bon repas que nous payons, n'en doutons pas. Le pays est dans une merde noire mais on nous dit que tout va bien, la France a les moyens d'accueillir la misère du monde. C'est vrai qu'avec le blé qu'ils nous piquent il y aurait de quoi faire quelque chose d'intéressant.
    BOUGEONS-NOUS ET VITE !

  • Je cite souvent cette phrase tirée du théâtre grec antique d’Euripide, qui nous enseigne depuis 2 500 ans que « le temps révèle tout: c’est un bavard qui parle sans être interrogé. »
    Cette belle et fatidique maxime est ici plus criante de vérité que jamais.

  • "Espérons qu’ils sachent suivre notre exemple."

    Ou qu'ils parviennent à tracer de nouveaux chemins, non? Le chauvinisme c'est super, mais comme l'alcool ça a tendance à réduire un peu le champ de vision.

    Cordialement.

  • J'avais entendu Debré dire qu'il "ferait tout pour qu'un juriste ne soit pas président du Conseil cons" après lui. J'étais sceptique, votre indignation me rassure

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu