Avertir le modérateur

« Panama papers » : J’attends de voir

$_35.JPGCette histoire, c’est distrayant dès l’origine, avec l’International Consortium of Investigative Journalism (ICIJ) qui a reçu du ciel divin 2,6 téraoctets de données informatiques, représentant 11 millions de documents. Qui est ce guerrier ICIJ ? Il est installé dans un haut lieu de la résistance… Washington, aux Etats-Unis (Amérique du Nord, Territoire indien occupé). Et pour ce qui est de la France, les géniaux membres sont Le Monde (Occidental) et Elise Lucet. Wahou… La fine fleur de l’indépendance rédactionnelle… Là, je suis déjà mort de rire…

Le Panama, on connait. Ce territoire, gros comme une région française, est une succursale des Etats-Unis, avec des bien riches, et une société très inégalitaire : 70% de la population indigène vit en dessous du seuil de pauvreté. Un pays qui dégouline l’argent : allez voir sa puante zone franche de Colon, une petite sœur de Hong-Kong... Charnière entre les deux Amériques, le Panama a toujours su jouer sa carte, un peu avec le canal, et beaucoup les banques, fondées sur deux principes : secret bancaire et fiscalité zéro pour les revenus issus de l’étranger. Autant dire que ma sympathie, d’emblée, est assez limitée pour le Panama.

D’où vient l’info ? On ne parle pas de l’activité économique de Panama, comme si l’info venait d’un organisme d’Etat… mais de celle d’un cabinet d’avocats, parmi d’autres. Aussi important que soit l’échantillon, c’est donc la clientèle d’un cabinet, et ce n’est pas représentatif de l’activité à Panama. Mossack Fonseca, créé il y a 40 ans, est manifestement une maison bien tenue, et il faut se demander comment une telle masse d’informations a pu sortir, sans de grands pros de la manip’. L’affaire ne fait que commencer et nous verrons. 2738411908r.jpg

Pour autant, je n’ai pas vu la démonstration d’une infraction, et c'est tout le problème. L’International Consortium balance des noms et des allégations, nous joue de la morale cheap à la tonne sur le thème « ils ont du fric et ne veulent pas payer d’impôt », mais il n'a pas apporté la démonstration d’une infraction pénale : des faits, précis et prouvés, correspondant à la définition d’une infraction, texte à l’appui.

Blanchiment via des sociétés écrans ? Ce n’est pas impossible, mais il faut prouver que la banque savait que l’argent, quand elle l'a reçu, avait une origine frauduleuse, comme le banditisme, la drogue, ou d’autres revenus dissimulés, et qu’en connaissance de cause, elle a procédé à des montages financiers pour recycler cet argent. Il est possible que cela ait eu lieu, mais le fantastique International Consortium n’en apporte pas la preuve. 

La France avait retiré Panama de la liste des « Etats et territoires non coopératifs (ETNC) », ce qui signifie que la France respectait le droit de Panama - secret et fiscalité zéro – et estimait que les procédés existaient pour débusquer l’argent frauduleux. Hier, la France a réinscrit Panama sur la liste. Ah bon ? À partir de quelles preuves ? Elise Lucet a balancé des infos crades à Michel Sapin ?  Que cela plaise ou non, tous les pays, d’une manière ou d’une autre, pratiquent l’optimisation fiscale – assurer le meilleur rapport de l’argent – qui est légal, à l’inverse de l’évasion fiscale, qui frauduleuse. L'optimisation coûte des milliards, mais c'est la loi. Un compte au Panama, c'est une infraction? Laquelle ? On balance du soupçon, on verse une larme moraliste, mais on ne prouve rien.

Alors quelle est l'info ? Ceux qui ont de l’argent en veulent toujours plus. Ça, ce n’est pas un scoop.

Mossack Fonseca ou Barbarin,… je n’ai d’amitié ni pour l’un, ni pour l’autre, mais j’aime encore moins la chasse moraliste de ce journalisme simplifié.

media-spoonfeeding-cartoon.jpg

Commentaires

  • Hier soir, Elise Lucet, insistait lourdement auprès de Michel Sapin, Ministre des Finances et Pascal Saint-Amans, directeur à l'OCDE sur son étonnement à ce que le Panama ait été retiré en 2012 de la liste noire des Paradis Fiscaux.

    Curieusement, ces deux bouffons y sont allés de réponses très vagues alors qu’ils auraient pu très facilement expliquer ce qui s’est passé.

    Pascal Saint-Amans, directeur à l'OCDE aurait pu expliquer que pour sortir de la liste noire des pays non coopératifs. Il faut qu’un pays ai signé un accord fiscal avec douze pays (peu importe lesquels) pour sortir de cette liste.
    Ainsi par exemple, Monaco peut signer avec Panama, Hong Kong, Le Liechtenstein, les Bahamas, etc.
    Evidemment, si ce prétendu chevalier blanc avait expliqué ça devant des millions de téléspectateurs, tout le monde aurait tout de suite mieux compris l’hypocrisie de cette liste noire et la manière de s’en extraire !

    Michel Sapin, Ministre des Finances aurait ensuite pu expliquer à son tour que c’est le président Nicolas Sarkozy qui a offert (avec la France) le douzième sésame nécessaire au Panama pour sortir de la liste noire des pays non coopératifs de la manière suivante …

    Il a été signé le 30 juin 2011 à Panama une convention en vue d'éviter les doubles impositions et de prévenir l’évasion et la fraude fiscales en matière d’impôts sur le revenu entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République du Panama.
    Il ne restait donc plus au Parlement qu’à ratifier le fameux traité.
    Mais comme cela n’allait pas assez vite au gout du président panaméen Ricardo Martinelli, fin novembre 2011, ce dernier serait, semble-t-il, venu menacer d’écarter les entreprises françaises des contrats mirifiques de son pays : Alstom pour le métro de Panama city (contrat déjà signé) ou la Compagnie du Rhône pour l’élargissement du canal.

    Le 30 novembre 2011, le gouvernement panaméen mettait ses menaces à exécution : la Coface qui assure les financements français à l’export était mise hors-jeu, fragilisant le contrat Alstom.
    Le lendemain, le texte de ratification était déposé sur le bureau de l’Assemblée nationale et adopté dans la foulée.
    Donc, si j’applique le résonnement de ces deux guignols, on pourrait dire que la France est coupable de blanchiment d’argent sale puisqu’elle a permis, par ses manœuvres, à des entreprises françaises d’être payée avec de l’argent de provenance douteuse ?

    Une chose est certaine, toute cette histoire pue la manipulation !

  • WikiLeaks et Panama papers (selon Le Monde)

    http://www.lemonde.fr/evasion-fiscale/article/2016/04/06/panama-papers-passe-d-armes-entre-wikileaks-et-le-consortium-international-de-journalist

  • Le problème de tous ces délinquants fiscaux est d'avoir trop de pognon. Réglons ce problème douloureux en plafonnant les hauts revenus, en limitant les dividendes, et en punissant de confiscation intégrale, les fonds faisant l'objet d'évasion fiscale. Soyons fermes et tenaces. Détenir trop de fric nuit à l'humain, aidons-le...

  • Le patron de la société générale

    http://www.lefigaro.fr/societes/2016/04/06/20005-20160406ARTFIG00183-panama-papers-le-patron-de-la-societe-generale-denonce-des-amalgames-scandaleux.php

  • Lu sur twitter

    "Panama va prendre des mesures de rétorsion contre la France : le pédalo d'Hollande sera interdit de traverser le canal..."

  • Drahi, les Panama papers et les silences du Monde: OJim (Observatoire des journalistes et de l'information médiatique) a lu les papiers du Monde.


    http://www.ojim.fr/drahi-les-panama-papers-et-les-silences-du-monde/?utm_source=Newsletter&utm_campaign=3c1ba96354-mailchimp&utm_medium=email&utm_term=0_ca15a58a97-3c1ba96354-71454137

  • Cameron pincé sur un compte offshore , lui le pourfendeur de l'évasion fiscale. Sérieuse brèche dans sa crédibilité, d'autant que pour les anglo-saxons le mensonge est un crime. Les journalistes ne vont pas le lâcher ; d'aucuns mettent en doute les conditions de son entrée à Eton.

  • - #PanamaPapers> Alger refuse un visa à un journaliste du Monde en représailles à la couverture par le journal des liens (réfutés)de Bouteflicka avec l'offshore

    - #PanamaPapers > Manuel Valls a appelé son homologue algérien pour tenter d'obtenir un visa pour Le Monde (entourage)

    - Comment, Le Monde roulerait pour le gouvernement? C'est juste impensable ;-)

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu