Avertir le modérateur

Politique étrangère : 219 soldats morts depuis 2000, on en parle ?

Petite info dénichée sur Le Monde (Occidental) : 219 soldats français sont morts à l’étranger depuis 2000.

Vu de loin, on peut se dire « pourquoi pas ? ». Le soldat qui s’engage sait qu’il expose sa vie. Mais on ne peut en rester là, car il faut aussi poser la question « pourquoi ? ».

En Afghanistan, 90 soldats ont péri en dix ans. Pourquoi ? Pour quel résultat ?

35 sont morts en ex-Yougoslavie, pendant l’opération Trident : Pourquoi ? Pour quel résultat ?

27 sont morts en Côte d’Ivoire, pendant l’opération Licorne. Pourquoi ? Pour quel résultat ?

Les autres lieux de la mort pour notre armée ? Le Gabon, l’Egypte, le Mali…. Pourquoi ? Pour quel résultat ? Pourquoi 17 morts au Mali ? Pour qui ?

Parmi les 219 décès recensés du 1er janvier 2000 au 13 avril 2016 par le ministère de la défense, 175 portent la mention « morts pour la France ». Quelle France ? Avec quelles consignes ? Et qui défend quoi ? Qui défend pour qui ? Au nom de quoi et pourquoi sont morts les 90 soldats morts en Afghanistan ? Quels intérêts la France a-t-elle défendus en Afghanistan ? Est-ce que cela valait 90 morts ?

morts-pour-la-France2.jpg

La grande tradition des vies sacrifiées

Commentaires

  • Le nombre n'est pas choquant, même si toute mort est regrettable. Ce qui est choquant c'est l'obsolescence et la médiocrité des équipements ; on sait depuis l'Afghanistan que les VAB ne résistent pas aux mines et aux IED, et pourtant c'est bien dans ce type d'équipement que les trois derniers malheureux ont explosé au Mali.
    Beaucoup de morts auraient pu être évitées si cette question avait été prise au sérieux.
    Pour le reste, ce sont des décisions politiques; cela vaut-il la peine de s'accrocher à notre fauteuil au conseil de sécurité en persistant à de multiples opérations extérieures, alors que nos voisins Européens restent planqués ? Pas si sûr.

  • Si on parle du Mali, l'action s'inscrit selon la voix officielle dans la lutte contre le terrorisme, en l'occurence Boko Haram et autres nébuleuses islamistes ( utilisant notamment des enfants comme engins explosifs martyrs ) qu'il n'est pas inutile d'anéantir si on se place du point de vue des peuples opprimés sur place. Ca peut se discuter, mais ce n'est pas une action sans cause.

  • oui c'est la bonne question !
    qu'est-ce que la France va f..tre là-bas ? à dilapider des milliards d'argent public ! alors qu'on ferme ici écoles et hôpitaux !!??

  • Au Mali, comme au Niger, la France tente de préserver ses ressources en uranium.
    Pour cela elle aide les potentats locaux à lutter contre Boko Haram et la nébuleuse de fous islamistes. C'est utile, et compréhensible (tant qu'on a besoin d'avoir de l'uranium pour nos centrales (autres sujets de débats !)).
    Aujourd'hui, elle doit lutter contre les inconséquences de Sarkozy en Lybie, foyer et retraite de tous ces fous islamistes.
    En Afghanistan, c'est notre suivisme pro américain qui nous a fait aller là bas, pour rien....

    Et tout cela à nos seuls frais, puisque "l'€urope qui protège" reste bien profond dans ses pantoufles et nous piquent les marchés et donne des leçons de gestion ...

  • En Syrie, nous avons aidé les rebelles al Qaeda (car ils faisaient du bon boulot), et puis il a fallu y aider aussi à éradiquer l'oEI, aidée elle-même par nos chers clients saoudiens et chers amis turcs, et puis l'aide nous est revenue à la tronche en bombes sur les terrasses parisiennes ou aéroport bruxellois...
    Pour faire la part des choses, tirer par exemple un bilan économique des dépenses vs gains divers, on n'est pas aidés !

    Sur le plan diplomatique, ça a l'air de tenir tant que le grand frère Sam et son accessoire UE tiennent debout, mais après on ne sait plus : à l'aide !

    Quant aux gars morts, morts pour la gloire du cher pays de mon enfance, morts au combat pour maximiser les profits d'on ne sait qui ; un seul ce serait trop... Qu'en pensent-ils là-haut, maintenant ?
    Et quand même 219 c'est moins que les mortes-vivantes 237 lycéennes de Chibok dont on commémore le kidnapping, c'est peu en comparaison des 250.000 + syriens sacrifiés, des millions de victimes innocentes ou moins "innocentes" de récentes guerres, des milliards d'un possible prochain dérapage nucléaire.
    Qu'est-ce qu'on en pense, nous les vivants : à quoi bon la guerre ?

  • "Les grandes puissances n'ont pas de principes, elles ont des intérêts." H. Kissinger.

    Est-ce que ça valait 90 morts? La question est mal posée.

    Cordialement.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu