Avertir le modérateur

Ah oui, l’idée européenne serait zigouillée par un référendum ambiguë ?

Royaume-Uni-carte-générale-Angleterre-Ecosse-Pays-de-galles-Irlande-du-Nord-Europe-de-l-Ouest.jpgC’est quoi le film ? L'Angleterre qui redevient une ile ? Mais Londres est une capitale totalement européenne ! Allez y passer quelques heures, et vous me direz si vous êtes sur une ile, fière et rebelle face au monde, ou dans la plus intégrée des Europe. Boostés par les programmes Erasmus, les étudiants savent qu’il faut raisonner européen, et tout se construit sur cette base. C’est une force immense qui existe à Londres, et croire que tout peut être remis par terre à cause de ce référendum ambiguë… Pour le moment, il y a une grosse tempête, qui peut avoir bien des effets vu le contexte politique, économique et social. Mais ce qui construit le monde, c’est la vraie vie, c’est-à-dire ce que vivent les gens, ce qu’ils construisent ensemble. On verra dans quelques années ce qu’il restera de ce référendum

Quelques réflexions

1/ Cameron l’irresponsable

Ce référendum, c’est une invention d’un Cameron affaibli pour renforcer son assisse dans son camp. Il n’y avait aucune menace travailliste quand il s'est engagé dans ce programme insensé : affubler l’Europe de tous les maux, aller négocier des aménagements techniques à Bruxelles, aménagements inbitables et invérifiables car ils ne seront jamais mis en œuvre, pour finalement expliquer qu’il faut voter avec enthousiasme pour l’Europe, guérie de ses maux grâce au génie de Cameron... De ce point de vue, le Brexit est parfaitement logique.

2/ L’Ecosse vers l’indépendance

La réussite du stratège Cameron se confirme : l’Ecosse, pro-Europe à 62%, va demander son indépendance, et l’Irlande du Nord, pro-Europe à 56 % - qui sait ce que l’Europe lui a apporté – se pose des questions. Les entreprises britanniques n’ont donc pas besoin de s’installer en Ile de France, où les invite Mamie Pécresse. Il leur suffit de délocaliser leur siège social en Ecosse, et elles seront tranquilles. Déjà que l’Écosse fournit les meilleurs whiskies, cela devient vraiment une destination fameuse. Dans quelques années, les Anglais en train de s’inscrire aux agences de l’emploi en Ecosse… Wahou le référendum historique…

Whisky.jpg

3/ Le Royaume Uni toujours membre du Conseil de l’Europe

Le Royaume Uni reste totalement européen, inscrit dans les mécanismes contraignants du droit européen,… parce que, s'il va sortir de l’Union européenne, il reste membre du Conseil de l’Europe. Il est tenu d’appliquer la Convention européenne des droits de l’homme, la Charte sociale européenne et il reste soumis à la Cour européenne des droits de l’homme. Or, le Conseil de l’Europe, c’est tout ce qui concerne les droits fondamentaux, les libertés publiques, la vie privée, la liberté de religion, mais aussi les droits sociaux et la non-discrimination… Pour avoir une petite idée des sujets traités par la Cour européenne des droits de l’homme, vous pouvez cliquer ici.

4/ Quelles critiques argumentées de l’Europe ?

L’Union européenne peut mieux faire… c’est une évidence, il y a maintes crtiques à former, mais pour que ces critiques soient entendables, il faut qu’elles reposent sur un minimum d’élaboration, et dépassent le stade du miasme crispé contre les technocrates européens, ce bien connu rot populiste… Un exemple ? L’Union européenne, nous dit-on, nivelle la diversité des Etats. Si c’est vrai, c'est grave. Oki ? Mais donnez-moi un seul exemple significatif, précis et argumenté, avec please, les références en droit communautaire. Ça m’intéresse.

5/ La faiblesse des Etats, le vrai problème

Le vrai problème actuel n’est pas la crise de l’Europe – L’Europe est toujours en crise car elle est dans un processus de construction – mais la faiblesse des pouvoirs étatiques. Nous ne sommes pas dans une Europe fédérale, mais dans une Europe des Etats. Ces Etats sont indispensables car ce sont les seuls lieux où se créent les racines politiques et la solidarité. Or, à l’exception notable de l’Allemagne, les pouvoirs politiques dans les grands Etats européens sont par terre : Cameron faisant éclater son pays pour un petit arrangement interne à son parti ; l’Espagne paralysée par l’absence de majorité politique, avec de nouvelles élections ; Hollande sans aucune prise sur le pouvoir, et qui s’apprête à être éliminé au premier tour des présidentielles ; Razi, décrit hier encore comme le nec plus ultra du pouvoir moderne, qui est aujourd’hui humilié par un parti populiste amateur ; la Belgique et son gouvernement perpétuellement chancelant…

L’Europe, ce sont des Etats qui discutent ensemble. Ce n’est pas une Europe fédérale. L’Union européenne se combine très bien avec des Etats forts, en rappelant que l'autoritarisme n’est pas un signe de force. Si l’on veut renforcer l’Europe, il faut d’abord renforcer les Etats, ce qui veut dire des dirigeants politiques à la hauteur, compétents, sachant décider, et ayant une vision de la politique interne et internationale de leurs pays. 

Dans le monde bouleversé de la mondialisation, alors que tout dirige vers une gouvernance économique et militaire supranationale, les Etats restent la première garantie des peuples, et en Europe, ces Etats n’ont d’avenir que s’ils savent travailler entre eux. Il n’y a aucune opposition entre l’Union européenne et les Etats ; le seul problème est l’incompétence de la classe politique dirigeante. Incompétence et irresponsabilité, car ceux qui ne cessent de créer les difficultés se présentent toujours comme étant les seuls pouvoir les résoudre.

Remontons les manches, il y a du travail.

edimbourg.jpg

Edimbourg, une grande destination européenne

Commentaires

  • Je trouve très rafraichissant d'être en total désaccord, là, avec GD. In varietate concordia me semble en effet pipeau. La prééminence que vous donnez aux états est justement bafouée tous les jours par le fonctionnement de l'UE ! Celle-ci ne nous protège pas contre le phénomène "mondialisation" qui bousille les schémas sociaux : elle l'aggrave plutôt.
    Parmi les exemples de nivelage de la diversité, qui ne sont pas tous du fait exclusif de l'UE mais bien renforcés par celle-ci : le carcan budgétaire excluant tout plan B, le TCE imposé aussi à ceux qui ont voté non, le morcellement territorial, le forcing judéo chrétien, le ratatinage de la retraite issu de Barcelone, l'intégration OTAN et la diplomatie alignée, les normes contraignantes en matière de doctrine économique et de protection des frontières et de sécurité et de rejet des migrants et d'alimentation (les affres des AOC, les OGM !).
    Le plus important là dedans, c'est l'institutionnalisation de la démocratie sans le peuple. Mère de tous les nivèlements.

  • complètement Ok avec ce qui précède:
    croire encore aujourd'hui que l'on peut attendre quoique ce soit de bon de l'UE relève de l'aveuglement total. cette machine a été conçue pour écraser les peuples, le salaire, leur ôter toute souveraineté.
    BRAVO LES BRITANNIQUES APRÈS LE BREXIT LE FREXIT
    http://www.pardem.org/espace-presse/156-communiques-de-presse/415-cp-apres-le-brexit-le-frexit

  • Bof! Il y en a pour des années avant que la sortie de la GB de l'UE reçoive ne serait-ce qu'un commencement d'exécution. On nous dit que pour beaucoup de Britanniques le vote pour le "Brexit" a été protestataire, qu'ils n'en voulaient pas réellement. On se donne 2-3 ans, on fait un nouveau référendum, et le tour sera joué.

  • Sûr que quand les Londoniens feront la file au consulat de France pour obtenir un visa pour se rendre à Paris, ils vont trouver ça moins drôle

  • Je dis et redis que le pb est la faiblesse des Etats, et pas la surpuissance de la France.

    Qui en France pour faire face: Hollande, Ayrault et Harlem Désir...

    Ayrault, PM humilié par Valls, et qui a mendié pour reprendre une place... MAE alors qu'il ne parle pas un mot d'anglais!

    Et le grand spécialiste des affaires européennes qu'est Harlem Désir, blanchi de la correctionnelle pour escroquerie sur fonds publics.

  • Et n'oublions pas que Hollande avait du virer Mosco (le chouchou d DSK) du gvt tellement c'est un ministre de l'économie qui était nul.... et pour que Mosco ne fasse pas sa crise, il l'a imposé commissaire européen à l'économie.

    Et on pourrait aussi lister les politiques nuls qu'on a recyclé au Parlement européen pour qu'ils retrouvent une paie tranquille.... Morano, Dati, Peillon...

    Ca, ce n'est pas l'Europe, mais des décisions des Etats

  • L’Union Européenne envahissante et qui dirige tout ?

    OKi. Mais donnez-moi des faits et des chiffres.

    Le budget annuel de l’UE, c’est 162 milliards €, soit 1% de la richesse produite chaque année par les pays membres de l'UE.

    Le Royaume-Uni verse 15 milliards d’euros à l’UE, soit 0,6% de son PIB, de 2.300 milliards € : une ruine totale, en effet, qui illustre la mainmise européenne sur les Etats, ah la bonne blague.

    Sur cette somme, elle perçoit des aides directes pour 8,5 milliards pour l’agriculture, les régions pauvres, la recherche… Donc, le RU ne versera plus cette somme à l’UE, mais la paiera en direct.

    On reste à un coût annuel de 7 milliards (si on ne tient pas compte des effets indirects) mais depuis l’accord Mitterrand Tatcher, le RU obtient directement un reversement par les Etats ! Un truc parfaitement connu : C’est le « I want my money back ». Alors, tous les Etats reversent, le plus gros contributeur est la France, qui a paie 1,6 milliards € !

    Au final, le coût (sans retour direct) pour le RU, c’est à peine 4 milliards €… sur un PIB britannique de 2.300 milliards €.

    En effet, ça change tout ! Vive le référendum qui libère le peuple ! Vive la souveraineté retrouvée après cet insupportable pression de l’oligarchie financière européenne.

    Très bien

    Après, il y a deux options.

    Le RU reprend son isolationnisme total, gendre Corée du Nord. Donc visas pour venir en France, et plus d’accès pour les entreprises au marché européen. Qui y croit ?

    La deuxième option, c’est de rejoindre l’ « Espace économique européen », ou aménagé comme par exemple la Suisse, donc très européen sans être dans la structure, mais bien sûr il y a une petite cotisation à payer !

  • Cameron a allumé cette mèche qui lui a pété à la gueule. Il a joué au con et a réussi avec brio. En vue le démantèlement du royaume uni, et des conséquences économiques que l'on ne sait encore mesurer. Souhaitons bon vent à nos amis anglais, qui s'en mordront peut être les doigts.

  • La brillante nomination d'Harlem Desir comme ministre délégué à l'Europe

    http://www.leparisien.fr/politique/parti-socialiste-l-exfiltration-d-harlem-desir-suscite-des-interrogations-09-04-2014-3754673.php

    En deux ans, le mec n'a strictement rien foutu

  • Hollande toujours aussi lunaire

    Le Brexit soulève "une interrogation pour toute la planète", estime François Hollande
    L'Express-il y a 1 heure

    Et bien sur, il va commencer ses manœuvres à deux balles en veillant à reprendre 2 points dans les sondages...

  • Il faut refonder l'Europe en commençant par virer tous ces prétentieux surpayés cloitrés dans leur tour d'ivoire à Bruxelles, il faut des dirigeants qui ne sont pas second couteaux dans leurs pays respectifs.
    Sans refondation, c'est la mort de l'union, et l'avènement des populismes,

  • On attend la démission en bloc des parlementaires britanniques au Parlement européen, ils n'ont plus aucune raison de siéger.

    Oh, on dirait que ça devient mou du genou !

  • Le président du Parlement européen, Martin Schulz, a jugé "scandaleux" le choix de David Cameron de ne quitter son poste qu'en octobre, estimant qu'il prenait "tout le continent (européen) en otage".

  • Il manque le Lagavulin et le Laphroaig sur la photo; n'empêche , vive l'Ecosse !

  • L’Union européenne est morte ce soir…

    Brexit ! L’événement est littéralement historique.

    http://ruptures-presse.fr/brexit-union-europeenne-morte/

  • on va pas bouder notre plaisir ! c'est pas tous les jours qu'on a des bonnes nouvelles !
    Et paf un coup de pied dans la fourmilière de cette grosse machine bureaucratique à écraser les peuples ! Toutes nos lois (scélérates et de plus en plus !) viennent de là-bas scribouillées par les fondés de pourvoir des multinationales un ramassis de technocrates (invention nazie la technocratie : on cache les décisions de classe sous une couche de crasse technicoïde du genre TINA !!) surpayés avec des retraites chapeau en dorure de parachute NON ÉLUS mais avec un pouvoir exorbitant sur nous, sur notre vie de tous les jours ! À dégager ! TOUT ira mieux !!
    … comme ils ont des jaunisses et qu'ils sont pas du genre « bons joueurs » on peut s'attendre à des coups tordus des coups d'état des coups fourrés des coups de putes des coups de poignard et autres coups de Trafalgar  !
    et merci de ne pas confondre la géographie (l'Europe est un continent aux frontières mal définies dont la Russie occupe 40 % ...) et le monstre artificiel et hideux qu'est UE !

  • L'escoquerie politique sur le cout budgétaire est reconnue par les leaders du Brexit

    http://tempsreel.nouvelobs.com/brexit/20160625.OBS3373/brexit-le-leader-de-l-ukip-avoue-qu-une-promesse-du-camp-du-leave-est-intenable.html

    Ca n'a pas tenu 24 heures !

  • De bonnes nouvelles ? La sortie de l'UE c'est une bonne nouvelle ? C'est pas vous qui hurliez que la loi El-Khomri démontait le code du travail ? Vous savez tout ce que le droit du travail et la protection des travailleurs doivent au droit communautaire et à la CJUE ? Non vous ne savez pas, vous ne savez rien de rien, vous ne faites que bêler.

  • Les mecs ils n'ont jamais lu une ligne de droit ni visiblement une ligne d'histoire et ils viennent se mettre en rang à côté du FN en rigolant. Mais lol.

  • Confirmation de la campagne montée sur un faux

    http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/06/24/le-chef-du-ukip-admet-que-l-un-des-arguments-phares-des-pro-brexit-etait-faux_4957662_4355770.html

  • @hihihi
    bêler bêler il en restera toujours quelque chose ... ne nous attardons pas sur les illuminés ...
    .....
    puisque je vois qu'on adore le PS ici je vais citer Filoche c'est un ancien inspecteur du travail et il connaît formidablement son sujet et met beaucoup de fougue à défendre les travailleurs et à dépecer ces textes immondes : ANI, Macron, Khomri et autres déclarations d'amour au patronat ! (bien qu'il reste au Ps on peut lui reconnaître ces qualités) !
    extraits :
    code du travail : 1,4 kg ! Devant 6/7 millions de personnes c'est pas pour vous qu'il fait 1,4 kg ! vous croyez que ces 3990 pages vous défendent ! Pas vraiment !
    IL Y A 675 PAGES DE LOIS  : 250 GRAMMES et 3300 pages de commentaires, DÉROGATIONS, arrêtés , décrets, jurisprudences, commentaires des jurisprudences qui sont là comme dans tous les codes !
    IL A DÉJÀ ÉTÉ RÉÉCRIT ET RÉDUIT ENTRE 2004 ET 2008 !
    c'est le moins enseigné de tous les codes ! il est fait pour être méconnu ! il est le plus dénigré ! il est le plus FRAUDÉ ! Et pourtant c'est le code le plus vital, le plus essentiel qui concerne 18 millions de salariés du privé qui va leur donner de la DIGNITÉ qui va garantir leur emploi, leur salaire, leur vie !
    L'histoire du code du travail c'est l'histoire de la RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL PENDANT 170 ANS ! Il faudra 80 ans pour qu'on passe de la journée de 17 heures (à la mort de femmes et d'enfants au travail !) à la journée de 10 heures (1840, 1920) à l'époque on se bat pour les 3x8 (8h de travail 8h de sommeil 8h de loisir)
    L'ORIGINE DU CODE DU TRAVAIL c'est la catastrophe de Courrière (pas de calais) de 1906 COUP DE GRISOU DANS LA MINE 1099 MORTS ! LE PATRON EXIGE LA REPRISE DU TRAVAIL IMMÉDIATEMENT avant qu'on ait trouvé les survivants SINON IL FERME LA MINE ! Le choc dans l'opinion est tellement considérable qu'il est décidé UNE CHOSE HISTORIQUE c'est de créer LE MINISTÈRE DU TRAVAIL POUR RÉSISTER AU MINISTÈRE DE L'ÉCONOMIE ! aux exigences des entreprises et si LE CODE DU TRAVAIL NAÎT EN DÉCEMBRE 1908 ! c'est en OPPOSITION AUX RÈGLES DE RENTABILITÉ DE COMPÉTITIVITÉ QUE CE DROIT SE CONSTRUIT ! Au lieu que PENDANT UN SIÈCLE ON ADAPTE LES ENTREPRISES AUX BESOINS DES HUMAINS Hollande fait et dit le contraire ! il veut ADAPTER LES HUMAINS AUX BESOINS DES ENTREPRISES C'EST UNE VRAIE CONTRE-RÉVOLUTION !

  • Vous êtes impayable. J'espère d'ailleurs qu'on ne vous verse aucun salaire.

  • Excitation fébrile d'un Hollande qui n'a rien compris à rien

    Brexit : à quoi sert le défilé de personnalités politiques à l'Élysée ?
    Le Point - ‎il y a 1 heure‎

  • J'ai un peu peur que les dirigeants européens se braquent, car Cameron les emmerde depuis trop longtemps.

    Cela ajoutera de l'erreur à l'erreur

    Je souhaite de tout coeur que le Royaume Uni reste uni, et qu'on trouve vite une solution de sortie de crise, genre un statut avancé dans le cadre de l'Espace économique européen.

    Les parlementaires british étaient très présents au Parlement européen, et avec des idées. C'est une perte regrettable.

  • De ce qu'on lit, c'est sur la question immigrée que c'est joué l'affaire, avec des leaders conservateurs qui ont mené une campagne xénophobe assumée.

    Une erreur en tous points

    70% des immigrés arrivent sans passer par l'Europe. C'est la victoire de la haine des étrangers, de la haine des pauvres.

  • Arguments du racisme anti-européen

    http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/la-grande-bretagne-et-l-ue/brexit-la-question-centrale-de-l-immigration_1514221.html

  • Jeremy Corbyn, trop absent, très critiqué

    https://www.theguardian.com/commentisfree/2016/jun/25/labour-leadership-jeremy-corbyn-must-go

  • Le parti conservateur semble parti pour refuser le leadership de cet allumé de Boris Johnson

    Tous les dirigeants British ont fait les cons, c'est sûr. Mais, je crois que c'est ajouter à la crise que d'iimposer une sortie à vitesse grand V. C'est conforter les menteurs (ils se reconnaissent menteurs dès aujourd'hui sur la question financière) et les leaders xénophobes.

    L'Europe devrai différer pour laisser le temps aux conservateurs - les seuls aptes à diriger le pays en l'état, soyons réalistes - de régler la crise politique interne, car en qq semaines les leaders du Brexit, marchands d'illusion, seront dans les choux.

  • Vu d'Allemagne

    http://www.lemonde.fr/referendum-sur-le-brexit/article/2016/06/25/brexit-la-gauche-allemande-se-demarque-de-merkel_4958059_4872498.html

    Les dirigeants français, italiens et espagnols sont en perdition

    Tout repose sur ce qui se passe en Allemagne

  • Très bonne analyse (je crois) sur la cassure France Allemagne (cachée par les sourires diplomatiques)

    Comment Merkel peut-elle envisager de refonder quoi que ce soit avec Hollande, qui sera éliminé au premier tour des présidentielles dans dix mois, et Sarko le parleur, qu'elle ne peut plus supporter ?

    Vous vouliez moins d'Europe, vous aurez plus d'Allemagne, bien joué

  • Trois jours avant le vote, Sayeeda Warsi, coprésidente du Parti conservateur avait quitté le camp du Brexit, qui puait la xénophobie

    http://www.boursorama.com/actualites/sayeeda-warsi-copresidente-des-tories-quitte-le-camp-du-brexit-972c830dd98d938236f52f219ef6848b

  • Cinq leaders conservateurs se sont déjà déclarés pour barrer la route au leader menteur et xénophobe Boris Johnson

    http://www.dailymail.co.uk/news/article-3660128/Tories-battle-stop-Boris-Five-Tories-fight-Johnson-race-succeed-Cameron-Number-10.html

  • La pétition pour un nouveau référendum n'est pas à un million (presse française) mais à trois millions

    http://www.telegraph.co.uk/news/2016/06/25/eu-referendum-brexit-prime-minister-tory-mps-boris-johnson-leade/

  • Ces dirigeants qui se braquent sont immatures. C'est dingue.

  • Pour la pétition, n'importe qui peut voter, même les morts, et plusieurs fois, avec des adresses mails jetables, les preuves sur twitter, ici par ex avec des copies d'écran https://twitter.com/Herissident

    Il y aura bientôt plus de votants à la pétition que d'habitants au Royaume-Uni!

  • @Damien

    On ne fait rien de solide avec une pétition, c'est clair.

    Mais meme avec les doublons, trois millions de noms réunis en 48 heures, c'est du jamais vu. C'est une indication à prendre en compte.

  • Une analyse raisonnable

    http://www.lemonde.fr/idees/article/2016/06/25/le-brexit-n-aura-pas-lieu_4957905_3232.html

  • Piste intéressante: des élections générales, le but étant de revenir sur ce référendum qui ne repose que sur le mensonge et la xénophobie

    http://www.theguardian.com/politics/2016/jun/26/lib-dems-pledge-british-return-eu-next-general-election

  • c'est une grave erreur de confondre les peuples avec les ordures qui les dirigent ! Mais c'est hélas habituel ! (racistes menteurs et buveurs de sang, les pires étant au somme de l'UE ! on comprend que celle-ci soit haïe !!)
    une pétition de soi-disant 3 millions de CLICS (même si elle était non truquée ce qui n'est évidemment pas le cas !!) c'est de la rigolade ! Y ont oublié d'aller voter mardi ces gourdes de cliqueurs ou quoi ?
    Tout ça c'est sans compter les manipulations grand format de la clique Cameron AVANT ! excluant ou incluant des électeurs suivant n'en doutons pas de sordides calculs (OUT les jeunes – qui soi-disant aiment l'UE - de 16 à 18 ans qui avait été appelés pour le référendum écossais (!!!), OUT les ressortissants de l'UE vivant en GiBi pourtant appelés lors d'autres élections ! IN les ressortissants des 54 pays du commonwealth présents sur le sol anglais !!! Une manipulation grand format sur au moins 4 millions de personnes dans le grand jeu du IN-OUT !!
    et malgré tout ça a foiré !
    et comme d'hab le peuple se fait insulter traiter de tout et de n'importe quoi !
    si vous avez un chilien ou un ivoirien (pour ne citer que ces deux-là!) sous la main demandez-lui ce qu'il en pense ...

  • Gilles : " le but étant de revenir sur ce référendum"
    Le peuple s'est trompé : changeons le peuple ?
    Ainsi continuerait la litanie des choix populaires ignorés par l'UE désavouée. Cf brève chronologie sur http://www.moonofalabama.org/2016/06/brexit-not-gonna-happen.html : « le brexit n'aura pas lieu ». Le même analyste étatsunien prévoit un renforcement violent de l'extrême droite british, après tergiversation autour de l'article 50 (Cameron n'a pas démissionné de suite!). En effet, le Parliament si européiste -et atlantiste of course- ne peut pas simplement obéir à la populace.

  • Pure langue de bois

    Paris et Berlin plaident pour une Europe forte
    Le Figaro - il y a 7 minutes

    C'est vraiment ne rien avoir à dire. Vous imaginez l'inverse : "Paris et Berlin pour une Europe faible et molle" ?

  • Le peuple britannique est bien assez grand, pour décider ce qu'il a à faire.

    Donc, le vote est clair.

    Je demande simplement à voir ce qu'il en restera dans 8 jours, dans un mois, et dans trois mois.

  • Il y a trop de réalité européenne vécue pour que ce soit annihilé par ce référendum réactif et xenophobe

  • Nigel Farage, le leader de Ukip (le FN britannique)

    La journaliste de « Good Morning Britain » lui demande comment s’il peut garantir de récupérer les 350 millions de livres versés chaque semaine à l’Europe pour les reverser à la sécurité sociale (NHS).

    - Non, je ne peux pas le garantir, je crois que la campagne du “Leave” a fait une erreur de le promettre
    - Attendez, mais c’était un de vos arguments !
    - Non, ça ne l’était pas.
    - C’était l’un des principaux arguments de la campagne du “ leave”. C’est pour cela qu’ont voté 17 millions de gens !
    - Ils se sont trompés.
    - Vous dites maintenant que c’est une erreur, après que 17 millions de personnes ont voté pour quitter l’Europe sur la base de cette propagande !
    - To sin is to fall for a dirty trick (Se faire avoir par un sale coup, c’est pécher)

  • Pourquoi ai-je toujours un message "erreur à l'envoi de votre commentaire"?

  • J'ai essayé dix fois, en entier, par morceaux, en supprimant les liens etc. Il doit y avoir un mot qui ne plaît pas au logiciel! ;-)
    Je renonce. Pour l'instant.

  • Faute d'arriver à envoyer mon post, voici un lien vers Le Telegraph, article sur la triche (dont 40 000 votes au Vatican, Corée du Nord etc)

    http://www.telegraph.co.uk/nws/2016/06/26/concern-as-online-call-for-second-brexit-vote-gains-more-than-39/

  • La BBC elle-aussi fait état des fraudes et de l'enquête encours

    "la député Helen Jones, présidente du Comité en charge des pétitions, a annoncé d'une enquête a été ouverte pour fraude. Une analyse des signatures montre en effet des milliers de faux. Ainsi, 39.000 signataires disent vivre au Vatican, alors que la cité Etat ne compte que 800 habitants. De même, plus de 23.700 signataires viennent prétendument de Corée du Nord. Or, ce pays ne dispose d'aucun accès à Internet - et les Nord-Coréens ont certainement d'autres préoccupations que le Brexit.

    "Nous prenons les fraudes dans le système de pétition très au sérieux, car elles ont un impact négatif sur le processus de démocratie parlementaire", a déclaré Helen Jones. "Le Service numérique du gouvernement enquête sur les signatures frauduleuses pour, le cas échéant, les supprimer. Les personnes qui ajoutent des fausses signatures doivent savoir qu'ils minent la cause qu'ils prétendent défendre", a-t-elle ajouté."
    [...]

  • Et Mélenchon de s'essuyer encore une fois les pieds sur l'Europe. C'est vraiment un petit démagogue sans envergure.

  • Selon le Guardian, documenté comme toujours, ce n'est sans doute pas demain la veille que le gvt britannique va enclencher le processus de l'article 50

    Trop d'enjeux...

    http://www.theguardian.com/politics/2016/jun/26/who-will-dare-pull-trigger-article-50-eu

  • Brexit : Ayrault appelle à la nomination rapide d'un nouveau Premier ministre britannique
    FRANCE 24 - ‎il y a 10 heures‎

    Il se mêle de quoi ? Et de quel droit ? Le RU n'est plus souverain?

  • On y arrive, aimer son pays, son drapeau, ne pas vouloir de la tutelle de Bruxelles, c'est pour les prophètes de l'UE, forcément de la xénophobie. MLP se frotte les mains, ces idiots font sans le savoir campagne pour elle.

  • Ca se confirme : le pouvoir politique britannique tient compte du référendum en fonction de ses critères propres, et se refuse à engager la procédure de l'article 50

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/06/26/97001-20160626FILWWW00143-brexit-cameron-ne-devrait-pas-declencher-l-article-50-lors-du-sommet-europeen.php

    Le RU reste donc uni et européen

  • EN DIRECT. Brexit: Un million de Britanniques réclament un nouveau référendum sur l'UE
    20minutes.fr -

  • @GD ;-)
    Des informaticiens déchaînés ont travaillé 24h/24 en faisant chauffer leurs sacrées machines.



    Lu sur lescrises.fr

    " 26 Juin 2016 Brexit : l’Allemagne refuse plus d’intégration de la zone euro
    Source : Romaric Godin, La Tribune, 24/06/2016

    Selon le Handelsblatt qui s’est procuré un “plan secret” du gouvernement allemand, Berlin voudrait faire un exemple du cas britannique pour décourager les autres pays tentés par la sortie, dont la France. Mais l’Allemagne refusera tout approfondissement de la zone euro, ne voulant pas entendre parler d’une plus grande solidarité financière

    Angela Merkel l’a dit ce vendredi 24 juin : le vote britannique en faveur du Brexit est une « rupture » dans le processus d’intégration européen. Selon le Handelsblatt, le quotidien des affaires allemand, les services du ministère fédéral des Finances ont déjà préparé une feuille de route pour définir la « stratégie allemande » de gestion du Brexit. Un document de huit pages qui dresse quelques idées clé et devraient en décevoir certains."
    [...]

    http://www.les-crises.fr/brexit-lallemagne-refuse-plus-dintegration-de-la-zone-euro/



    Les twittos malicieux se gaussent, florilège

    "Londres, 2032. Résultat du quatorzième referendum: c'est encore le LEAVE qui l'emporte. Un quinzième referendum sera donc organisé."

    "Ils sont cons ces anglais. Pourquoi n'ont-ils pas demander à Manuel Valls de leur prêter 2-3 caisses de 49.3 pour rester dans l'UE ?"

  • Je recommence, en plusieurs morceaux

    "@GD ;-)
    Des informaticiens déchaînés ont travaillé 24h/24 en faisant chauffer leurs machines z'infernales.



    Lu sur lescrises.fr

    " 26 Juin 2016

    Brexit : l’Allemagne refuse plus d’intégration de la zone euro
    Source : Romaric Godin, La Tribune, 24/06/2016

    Selon le Handelsblatt qui s’est procuré un “plan secret” du gouvernement allemand, Berlin voudrait faire un exemple du cas britannique pour décourager les autres pays tentés par la sortie, dont la France. Mais l’Allemagne refusera tout approfondissement de la zone euro, ne voulant pas entendre parler d’une plus grande solidarité financière

    Angela Merkel l’a dit ce vendredi 24 juin : le vote britannique en faveur du Brexit est une « rupture » dans le processus d’intégration européen. Selon le Handelsblatt, le quotidien des affaires allemand, les services du ministère fédéral des Finances ont déjà préparé une feuille de route pour définir la « stratégie allemande » de gestion du Brexit. Un document de huit pages qui dresse quelques idées clé et devraient en décevoir certains."
    [...]

  • Tiens, en voilà un de passé! ;-)

    Je recommence

    "@GD ;-)
    Des informaticiens déchaînés ont travaillé 24h/24 en faisant chauffer leurs machines z'infernales.



    Lu sur lescrises.fr

    " 26 Juin 2016

    Brexit : l’Allemagne refuse plus d’intégration de la zone euro
    Source : Romaric Godin, La Tribune, 24/06/2016

    Selon le Handelsblatt qui s’est procuré un “plan secret” du gouvernement allemand, Berlin voudrait faire un exemple du cas britannique pour décourager les autres pays tentés par la sortie, dont la France. Mais l’Allemagne refusera tout approfondissement de la zone euro, ne voulant pas entendre parler d’une plus grande solidarité financière

    Angela Merkel l’a dit ce vendredi 24 juin : le vote britannique en faveur du Brexit est une « rupture » dans le processus d’intégration européen. Selon le Handelsblatt, le quotidien des affaires allemand, les services du ministère fédéral des Finances ont déjà préparé une feuille de route pour définir la « stratégie allemande » de gestion du Brexit. Un document de huit pages qui dresse quelques idées clé et devraient en décevoir certains."
    [...]




    Les twittos malicieux se gaussent, florilège

    "Londres, 2032. Résultat du quatorzième referendum: c'est encore le LEAVE qui l'emporte. Un quinzième referendum sera donc organisé."

    "Ils sont cons ces anglais. Pourquoi n'ont-ils pas demander à Manuel Valls de leur prêter 2-3 caisses de 49.3 pour rester dans l'UE ?"

  • @GD ;-)
    Des informaticiens déchaînés ont travaillé 24h/24 en faisant chauffer leurs machines z'infernales.



    Lu sur lescrises.fr

    " 26 Juin 2016

    Brexit : l’Allemagne refuse plus d’intégration de la zone euro
    Source : Romaric Godin, La Tribune, 24/06/2016

    Selon le Handelsblatt qui s’est procuré un “plan secret” du gouvernement allemand, Berlin voudrait faire un exemple du cas britannique pour décourager les autres pays tentés par la sortie, dont la France. Mais l’Allemagne refusera tout approfondissement de la zone euro, ne voulant pas entendre parler d’une plus grande solidarité financière

    Angela Merkel l’a dit ce vendredi 24 juin : le vote britannique en faveur du Brexit est une « rupture » dans le processus d’intégration européen. Selon le Handelsblatt, le quotidien des affaires allemand, les services du ministère fédéral des Finances ont déjà préparé une feuille de route pour définir la « stratégie allemande » de gestion du Brexit. Un document de huit pages qui dresse quelques idées clé et devraient en décevoir certains."
    [...]

    http://www.les-crises.fr/brexit-lallemagne-refuse-plus-dintegration-de-la-zone-euro/



    Les twittos malicieux se gaussent, florilège

    "Londres, 2032. Résultat du quatorzième referendum: c'est encore le LEAVE qui l'emporte. Un quinzième referendum sera donc organisé."

    "Ils sont cons ces anglais. Pourquoi n'ont-ils pas demander à Manuel Valls de leur prêter 2-3 caisses de 49.3 pour rester dans l'UE ?"

  • Bien sûr et tout simplement

    http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/06/30/et-si-edimbourg-devenait-la-grande-place-financiere-europeenne-a-la-place-de-la-city_4961399_3234.html

  • @Arpad ;-)


    Je n'avais pas remarqué ce déluge de posts. Un petit coup de balai ne serait pas de trop, me semble-t-il.

  • Michael Gove (le génie de substitution de Boris...) est dégagé

    Le choix se fera entre Theresa May et Andrea Leadsom

  • Décidemment ils sont surprenants ces grands bretons,

    gove save the queen,

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu