Avertir le modérateur

Le Brexit contre la vermine polonaise : Pauvres de nous…

Ce Brexit, c’est le lâcher des racistes. Depuis jeudi soir, les étrangers sont agressés avec systématisme, sur le thème : « On a voté le Brexit, alors tu dégages ». Les irresponsables Cameron et Johnson, trop intéressés par leur sort personnel, font semblant de ne pas voir.

En ligne de mire, les Polonais. Pourquoi les Polonais ? A-t-on jamais demandé à un raciste ses raisons ?

Dans Hammersmith, à l'ouest de Londres, le centre culturel polonais a été couvert par un graffiti raciste. A Huntingdon, près de Cambridge, des tracts anonymes ont été distribués dans les boîtes aux lettres des familles polonaises : « Quittez l'UE, plus de vermine polonaise ». De partout, les mêmes agressions…

L'ambassadeur de Pologne à Londres, Witold Sobkow, s'est déclaré «choqué et profondément préoccupé par les récents incidents et les insultes xénophobes adressées à la communauté polonaise et à d'autres migrants résidant au Royaume-Uni».

Le vote des racistes s’est focalisé sur l'immigration des travailleurs européens, et en particulier polonais. La communauté polonaise, forte de quelque 790.000 membres, constitue le premier groupe des trois millions de citoyens de l'Union européenne installés outre-Manche. Au Royaume Uni, le polonais est la seconde langue parlée après l'anglais. Et la sagesse du connard de raciste : « Il y a un problème avec les gens de ce pays qui reçoivent des allocations familiales. La Pologne n’en donne pas à ses ressortissants et ils débarquent ici juste pour pouvoir en percevoir et renvoyer cet argent dans leur pays, ça ne va pas ».

Ces mecs ont vraiment une poubelle dans la tête.

leader-of-the-united-kingdom-independence-party-farage-poses-during-a-media-launch-for-an-eu-referendum-poster-in-london_5619613 (1).jpg

Commentaires

  • On parle parfois de racisme en France, mais c'est une vaste plaisanterie en comparaison du racisme en Angleterre. C"est leur côté primitif, aux rosbifs.

  • Voilà où nous ont mené ces incompétents de Bruxelles et leurs disciples, vers des nationalismes exacerbés,

  • Ah oui? C'est la responsabilité de Bruxelles et pas des dirigeants britanniques ? Elle est bien bonne celle-là...

    "Désolé si je suis raciste, c'est la faute à Bruxelles " !!!

  • - Salut, ça va.
    - Ben moyen, je suis devenu raciste.
    - Ah bon?
    - Oui, je ne peux plus voir les Polonais et les Pakistanais. Ils viennent voler nos allocs. Le Brexit a gagné, alors il faut qu'ils déguerpissent.
    - Mais, tu sais que c'est faux. Et puis ils sont ici légalement, c'est le marché unique qui permet aux étudiants d'étudier dans toute l'Europe, et à nos entreprises d’accéder à un marché unique de 700 millions de personnes, un débouché fabuleux.
    - Oui, je sais, mais il faut que la vermine polonaise dégage.
    - Mais pourquoi? Ils paient impôts et cotisations, et s'ils dégagent, tous nos compatriotes en Europe vont devoir vendre leurs biens et rentrer en Angleterre.
    - je sais que c'est débile, mais c'est comme ça, je n'y peux rien : ce n'est pas de moi, ce sont les technocrates des Bruxelles qui m'ont rendu raciste.
    - Mais tu sais qu'il y a bcp de compatriotes britanniques dans les technocrates de Bruxelles.
    - Peut-être, mais en attendant je suis raciste à cause d'eux, alors que je suis un gentil garçon
    - Ben alors du va faire quoi?
    - Maintenant que je suis raciste, je vais faire des actes racistes. Je n'ai pas le choix.

  • On nous refait le coup du plombier polonais et de la directive Bolkenstein ou je m'y connais pas

  • Regardez en Pologne et ailleurs ce qui se passe, les nationalismes montent en puissance partout en Europe, et que fait Bruxelles la belle endormie ? Rien d'autre que normer et compter.
    Même des régions veulent l'autonomie voire l'indépendance, tu parles d'une union...


    http://www.marianne.net/agora-apres-brexit-les-nouveaux-habits-du-nationalisme-europe-100244008.html

    merci les bureaucrates,

  • Excusez, mais les vrais cons sont à Londres:

    Boris Johnson se débine, et renonce à briguer la succession de Cameron

  • L'UE est une machine irréformable (voir ses textes fondateurs, les traités, son fonctionnement)
    Le racisme est un des résultats de ce pourquoi elle a été construite ( sur initiative US, de ce que vous appelez ironiquement Territoires Indiens Occupés, ce qui est très bien vu)
    Son but fondamental est d'écraser le salaire, en détruisant toute souveraineté, indépendance des états dits "membres".
    bénéfice net pour les couches populaires:
    destructions de tous les services publics, systèmes de protection, de l'emploi et montée des nationalismes avec bien entendu xénophobie et racisme - cela dans tous les pays.
    IL N'Y A AUCUNE SPÉCIFICITÉ BRITANNIQUE EN LA MATIÈRE, A MOINS QUE BOUS CÉDIONS NOUS AUSSI A LA XÉNOPHOBIE

  • Boris Johnson ne se débine pas, il est écarté par la candidature de Gove, qui semble s'imposer en favori.

  • Argument rejeté Maitre Fran

    Votre client est un irresponsable, doublé d'une couille molle

  • Non, non j'insiste Maître, Boris s'est fait doubler en beauté par le brillant Mickael Gove contre lequel Theresa May ou un autre ne pèsera pas lourd. Nous avons là notre futur occupant du 10 downing Street. On le dit fin stratège, bon courage aux gélatineux Juncker et Tusk, les tic et tac de la déliquescence européenne, la négo va être raide.

  • Après le Brexit, le Borxit,

  • Commentaire de Libé

    Boris Johnson n’avait donc vraiment aucun plan. Pas de plan pour le Brexit, pas de plan pour le pays, pas même de plan pour devenir Premier ministre. A se demander comment, avec une telle attitude de dilettante, il aura réussi à plonger son pays dans un chaos absolument indescriptible, à le pousser à une décision historique sur son avenir dont les conséquences sont encore illisibles à cette heure.

  • Boris Johnson ne croyait même pas en son propre discours; c'était une manoeuvre polilticarde, comme celle de Cameron qui voulait conforter sa majorité. Et voilà...

  • Maintenant, nous allons avoir les sympathiques bureaucrate du FMI, des gens adorables

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2016/06/30/97002-20160630FILWWW00237-l-incertitude-post-brexit-principal-risque-pour-l-economie-mondiale-fmi.php

  • Grâce à nos amis britons, je renégocie mon prêt immo :

    http://patrimoine.lesechos.fr/immobilier/credit/0211098807059-credit-immobilier-les-effets-benefiques-du-brexit-2012302.php

  • « Brexit signifie Brexit » et « nous en ferons un succès », a martelé Theresa May.

  • Cameron est vraiment nul
    C'est hallucinant

  • Un signal comme seuls les illustres fonctionnaires de l'UE savent les envoyer : Barroso engagé par Goldman Sachs.

    Meuh non ce n'est pas la finance qui dirige cette belle europe, meuh non...

  • Cameron qui se barre en chantonnant, c'est juste génial. Le flegme britannique,

  • Le Brexit devrait coûter 0,25 point de PIB à la France en 2017, selon le FMI
    Le Monde - ‎il y a 2 heures

    Et autant de chômeurs en plus

    Quel abruti ce mec, qui va pantoufler dans les banques dans moins de deux mois

  • Le FMI je le souligne, dirigé par une dame qui a par négligence favorisé un arbitrage en la défaveur des contribuables français...mouarfff tu parles d'une référence.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu