Avertir le modérateur

Trump favori

La presse mainstream s’était amusée de ce Trump hors norme, qui allait nécessairement se ramasser aux primaires, puis elle avait prophétisé qu’il se ferait virer lors de la Convention du Parti républicain, et sur le même ton, elle nous explique maintenant que Trump va se faire balayer par Hillary. Sauf que c’est lui le favori.

 

La vraie campagne commence, et nous allons suivre ça avec intérêt. Je rappelle que dans la mesure où les États-Unis (Amérique du Nord, territoire indien occupé) se mêlent de notre vie sans retenue, nous avons le devoir citoyen de nous immiscer dans cette élection, qui aura beaucoup d’influence sur notre existence.

Clinton_Emails_News_Guide-05632.jpg

L’Irak

 

Hillary Clinton est addict à l’interventionnisme US à travers le monde, et elle avait approuvé l’agression de George W. Bush contre l’Irak, avec les mensonges et les massacres associés. Quand on parle impunément de « guerre contre le terrorisme », il faut se rappeler que cette équipe-là a fait 200 000 morts en Irak, essentiellement des civils, et que les Irakiens sont des êtres humains comme les autres, même si cela ne semble pas toujours évident. Donc, Madame approuve le terrorisme, quand c’est le sien. Je le note, ça m’intéresse.

 

Pour nombre d’électeurs de gauche US, c’est une marque indélébile, car non seulement car le choix d’origine a été dramatique, mais Hillary Clinton n’a jamais eu le moindre remord, même après la démonstration des mensonges d’État.

 

Madame la femme

 

Mais le gros problème, c’est son impopularité, qui doit tant à cette posture : « Je suis une femme, et donc je dois être élue ». Bref, le triomphe du féminisme est de profiter de la notoriété de son mari et des réseaux qu’il a su créer.

- Oki, Hillary. Mais tes idées ?

- La ferme, je suis une femme.  

 

Lors de la convention, Hillary Clinton, qui se sait très mal dans l’opinion, a commis une vraie faute stratégique : comme c’est la grande messe du parti, elle devait s’imposer en tant que leader, trouvant un discours pour parler au peuple. Or rien de cela. Elle est restée en coulisse, attendant d’être adoubée par Michelle Obama, Bill Clinton – qui a deux ou trois choses à se faire pardonner – et le grand frère Barack Obama. C’est la reproduction du modèle, en mode féminin : une catastrophe.

Alors que la société étasunienne est minée par des problèmes économiques et sociaux, et que l’interventionnisme US est devenu illisible, Hillary Clinton fonce comme si de rien n’était. Obama a gagné parce qu’il était black,… alors je vais gagner parce que je suis femme, et celui qui me pose une question est un antiféministe.

 

Bernie Sanders, méprisé lui-aussi comme anecdotique, a apporté le seul dynamisme de la campagne démocrate, et ses partisans vont plus que traîner les pieds pour faire campagne pour une personne qu’ils ressentent autoritaire et malhonnête.

- Encore les mails ?

- Oui, et le financement.

- OK, mais tu es ouf, on ne va quand même pas voter Trump ?

- Et pourquoi pas ? Le mandat de Obama a bien montré que le centre de pouvoir était au Congrès et dans les cercles dirigeants de l’industrie de l’armement. Alors pas de quoi se traumatiser avec ce vote secondaire…

hillary-clinton-nixon-crook-liar.jpg

Commentaires

  • Même si Trump est zinzin, on a assez vu cette vieille peau, froide, cynique, et pas très nette. Le problème du renouvellement de la classe politique ne se pose pas qu'en France. De toutes façons, c'est le congrès qui gouverne aux USA, pas comme chez nous.

  • Tant pis pour les Américains s'il est élu, mais Trump est peut-être bien le "moins pire" pour le reste du monde.

  • ajoutons, pour la bonne bouche ( si je peut dire) , que c'est le plus mauvais coup et la plus mauvaise suceuse des USA

    bon, on rigole, mais moi je garde en mémoire l'intervention des nègres de maison , Collin Powel et Condoleeza Rice pour aplatir l'Irak sous les bombes

    et si c'était que le pays ( ce serait déjà la cata , mais un pays , on peut arriver à le reconstruire , cf l'Allemagne en 45 ) ....mais ses habitants , hommes , femmes ,enfants , vieillards ....( à ce propos , vous faites état de 200 000 morts, je pense que vous sous estimez assez lourdement l'addition)

    ce crétin manipulable de deubeuliou n'était d'ailleurs pas le seul , Clinton avec son gros nez rouge en usait à son aise, balançant des caisses à charbon du haut du ciel , de temps en temps ( en général lorsque les parlementaires renâclaient à faire ses quatre volontés ) sur des objectifs "sensibles" ( mais pas sans cible , rassurez vous ) tels qu'usines pharmaceutiques , infrastructures portuaires et ferroviaires....

  • Il faut avouer que les français bien pensants se sont TOUJOURS trompés au sujet de l'élection du président américain.

  • Hillary Clinton, candidate favorite des marchés financiers américains
    BFMTV.COM-il y a 11 heures

    Tu parles d'une surprise

  • Pas de racisme sur le blog, même par allusion vaseuse

  • Bien d'accord avec xc

    Mais qu'apporterai Clinton à la population US ? Quand on voit comment elle a manip l'électorat black,... Il y a vraiment besoin d'une grosse cure de désintoxication collective

    Si elle dévisse dans les sondages, ce qui est loin d'être impossible, Sanders va reprendre de la voix, surtout que le parti - qui a truandé pour soutenir Clinton , c'est prouvé par les fuites de mails, n' a rien proposé sur le plan programmatique.

  • C'est, et de partout, la gauche traître - je ne vaux rien, et tu ne m'aimes pas, mais je suis moins pire que l'autre, alors tu es condamné à voter pour moi - qui part en vrille

    Le plus vite et le plus loin possible

  • où voyez vous du racisme?

  • Dans un commentaire que j'ai effacé

  • rien à voir avec moi, alors?
    ça me rassure

  • Vous rendez-vous compte de la situation ? Un Donald Trump qui est pire que la caricature de lui-même, et une Hillary Clinton qui apparaît comme une hystérique fauteuse de guerre... Comment les USA ont ils pu en arriver là ?

    Un peu comme si, nous, on se retrouvait avec un Sarkozy en face d'une Marine Le Pen... Totalement surréaliste !

    C'est pourtant ce qui va se produire.
    Nos démocraties (ou ce qu'il en reste) sont devenues monstrueuses. Des zombies.

  • Belle et digne réaction de l'imam de st Etienne du rouvray. C'est beau la sincérité.

  • J'ai travaillé en Ohio, Kentucky, Michigan et Pennsylvanie l'an dernier. Autrement dit, les 4 grands états industriels des USA, états très touchés par les crises sociales et économiques. J'ai discuté avec les gens avec qui je travaillais là-bas, la tendance est clairement pro-Trump. Personne ne veut d'une Clinton bis, qui continuera la politique désastreuse d'Obama sur le plan social et international. Ces gens avec qui j'ai parlais, ne sont pas des journalistes ou autres manipulateurs, mais des gens qui travaillent, qui ont la vie difficile, parfois des situations précaires, même si, en étant sur place, ça ne se voit pas tant que ça, la richesse étant fortement montrée, mais elle est toute basée sur le crédit à outrance endettant ces mêmes gens.

  • Souvent, j'ai un message "désolé, votre commentaire n'a pu être envoyé".
    Pourquoi? Des fautes d'orthographe, sans doute ;-)

  • Sur RT, un article sur la fondation Clinton

    https://francais.rt.com/opinions/24560-service-public-profitable-clinton

  • Les infos de RT sont-elles fiables? (message précédent)

    Chez Olivier Berruyer, un interview de Flynn, chef du renseignement à la défense, nommé par Obama, qu'il n'a jamais rencontré, et conseiller du probable candidat républicain Donald Trump .

  • J'ai réussi à poster
    - en coupant mon message en 2
    - en supprimant le lien vers le site d'Olivier Berruyer

    Tout cela est bien mystérieux pour mon faible niveau en informatique.

  • Sur RT, un article sur la fondation Clinton

    https://francais.rt.com/opinions/24560-service-public-profitable-clinton

    Ces infos sont-elles fiables?

    Sur lescrises.fr, un interview d Flynn, chef de renseignement à la défense, nommé par Obama, qu'il n'a jamais rencontré, et conseiller du probable candidat républicain Donald Trump .

    http://www.les-crises.fr/obama-na-jamais-rencontre-une-seule-fois-son-chef-du-renseignement-a-la-defense-par-richard-pollock/

  • Les infos de RT sont-elles fiables? (message précédent)

    Sur lescrises.fr, un interview d Flynn, chef de renseignement à la défense, nommé par Obama, qu'il n'a jamais rencontré, et conseiller du probable candidat républicain Donald Trump .

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu