Avertir le modérateur

Les consignes à appliquer en urgence quand vous apercevez une personne en burquini

La danse du ventre du petit personnel politique autour de l’Islam va être le spectacle imposé jusqu’aux présidentielles, avec un concours permanent d’originalités... Alors, autant en rire, et pour cela, merci aux experts, et l'un des meilleurs, notre bien aimé Gorafi.

 

*   *   *

 

iStock_55757158_SMALL-e1470312012573.jpg

Les consignes à appliquer en urgence

quand vous apercevez une personne en burquini

par Le Gorafi

 

La polémique récente sur le burquini nous impose de vous rappeler ces consignes simples et efficaces qui vous permettront de réagir promptement et ainsi de sauvegarder durablement la République même sur le sable chaud de la plage.

 

Continuez à patauger dans l’eau ou tout élément humide autour de vos pieds.

 

Jouez avec vos proches et enfants – il se peut que votre ballon ou frisbee atterrisse près de la personne en burquini. Celle-ci vous le renverra gracieusement : c’est normal, prononcez dès lors les mots à haute-voix « merci et bonne journée ».

 

Si besoin, allez sur votre serviette pour profiter du soleil et penser un peu la mort.

 

Achetez une glace ou des marrons glacés à un saisonnier qui vous déteste intérieurement.

 

Lisez un livre (mais n’oubliez pas de vous mettre un peu de crème solaire) (Attention, le dernier Harry Potter est nul)

 

Prenez le chemin du retour et roulez prudemment. Respectez les priorités.

 

Si vous revenez le lendemain et que vous recroisez cette personne, recommencez à la lettre ces consignes.

 

Bravo ! Quel courage ! Quel sang froid ! Vous êtes un exemple pour tous ! 

Commentaires

  • Merci Gorafi, pour cette version Bisounours des vacances. Je peux peut être compléter par quelques recommandations complémentaires, issues de mon vécu de la semaine passée:
    1/ Même si, à juste titre, vous considérez cette tenue comme provocatrice (je préfère les tenues provoquantes, mais ça c'est le passé des merveilleuses années 70), dite vous bien qu'elle est 100% légale (le visage est visible..), pas si éloignée que ça des tenues de bain de la fin du 19ième siècle (normal, on revient à toute vitesse vers le moyen-âge), et que toute autre action que l'acceptation de la situation vous conduira au tribunal (normal: Islam veut dire soumission, non ?)
    2/ Si en revanche, comme vous l'avez toujours fait alors que la France était encore un pays moderne et libre, vous voulez (mesdames!) vous mettre en monokini, ne vous gênez pas, car vous êtes dans votre pays, et que "mono" vaut bien "bur", n'est-ce pas?..) Sentez-vous à l'aise et affichez fièrement votre féminité. Au besoin, relisez le petit opuscule de Martine Gozlan "Le sexe d'Allah' ou même mieux, lisez le sur la plage, la couverture bien visible. Les pseudo-islamistes qui vous entourent auront peut être ainsi l'occasion de découvrir (et brûler ?) un livre prouvant que l'Islam n'a pas toujours été cette religion pudibonde et castratrice qu'elle est aujourd'hui.
    3/ Prenez des photos, comme vous l'avez toujours fait ! Si d'aventure (comme ce fut notre cas) un barbu à l'air menaçant vient vous interdire de prendre des photos dans leur direction, vous lui répondrez, avec un grand sourire, que c'est votre droit le plus strict, et que bien entendu vous ne prenez pas de photos ciblées sur ses proches, mais que vous usez de votre droit sans exclusive.
    4/ Si dans le même temps un deuxième, puis un troisième barbu menaçant, viennent rejoindre le premier, téléphonez ou faites téléphoner ostensiblement à la force publique, mentionnant que vous êtes menacés dans votre droit citoyen.
    Cela a en général un effet calmant sur les fanatiques, et devrait provisoirement vous éviter la violence (attention, ce ne sera plus vrai dans 10 ans, ou même avant si il y a beaucoup de "décideurs" à la Martine Aubry..).
    5/ Comme vous serez révoltés et écœurés de vous découvrir étranger et indésirable dans le lieu où vous avez passé votre jeunesse libre et insouciante , vous n'aurez pas envie de prolonger votre séjour sur cette plage, et vous repartirez le cœur triste sous les regards hostiles des barbus et de leurs cloches à fromage, et le regard indifférent de ceux qui sont comme vous mais sont déjà soumis et tombés en dhimmitude. Vous rentrerez dans votre location de vacance, ou votre bungalow de camping, en vous posant la question: comment en sommes nous arrivés là ?....

    J'ai un bout de la réponse: il y a beaucoup (beaucoup trop...) d'émules de le Gorafi.

  • En France, les musulmanes se baignent en burkini (à moins qu'elles ne fassent leur lessive dans les piscines municipales).

    Pendant ce temps, en Syrie, les musulmanes brûlent leur niquab pour fêter le départ de l'organisation Etat islamique.

    http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/video-une-syrienne-celebre-sa-liberation-de-l-ei-en-brulant-son-niqab_1818600.html

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu