Avertir le modérateur

Syrie : Ca peut s’accélérer

Il y a la bataille d’Alep, et il y a la diplomatie.

Depuis le début, la Russie et l’Iran jouent une carte claire : soutien au gouvernement légitime dans le respect des frontières. Donc un appui sans faille aux objectifs du gouvernement syrien : la reprise de l’ensemble du territoire, contre Daech, et contre les autres groupes armés.

Le grand évènement de ces derniers mois a été le retournement étasunien. Les dirigeants ont dû constater l’évolution militaire sur le terrain, qui écarte l’hypothèse d’un départ rapide d’el-Assad. Alors, basta… Le but prioritaire d’Obama est de faire élire Clinton, car Trump balayerait son maigre bilan en quelques mois, et il a décidé du repli US, abandonnant toute velléité sur la Syrie et se concentrant sur un seul point : le renseignement, pour éviter un attentat djihadiste aux US qui ouvrirait un boulevard à Trump.

En Syrie, les groupes combattants ont compris qu’ils étaient lâchés par les US, et ils ne comptent plus que sur l’Arabie saoudite, le Qatar, les Emirats et la Turquie. La Turquie,… vraiment ?

C’est le point focal de la visite d’Erdogan à Poutine. Bien sûr, il faut relancer le business, et bien des projets sont prêts… car ils avaient seulement été gelés. Mais Poutine, s’il s’est évidemment montré positif, a dit que ce serait « difficile ».  S’il veut le business, qui lui est indispensable, Erdogan va devoir faire des choix. En clair : peut-il maintenir sa politique syrienne, soit tout ce qu’il faut pour renverser le plus vite possible el-Assad ? En encore plus clair : Erdogan a-t-il aujourd’hui les moyens de faire autrement qu’Obama ? Outre le rapport de force diplomatique et économique, il y a la cohérence politique : alors que, maintenant, il joue tout sur la condamnation du coup d’Etat « organisé depuis l’étranger », peut-il s’afficher comme président turc voulant renverser le président syrien ?  

Clinton la guerrière a averti que si elle était élue, elle romprait avec la politique syrienne d’Obama, et foncerait pour faire dégager el-Assad. Ce qui encourage à accélérer dans les six mois qui viennent.

Kerry sera à la fin du mois en Turquie, alors suivons bien l’évolution jusque-là. Les relations vont rester grises, car on voit mal les US extrader Gülen et renoncer à leur appui aux Kurdes, les deux dossiers qui braquent la Turquie. Poutine, pour avoir une politique solide depuis le début, est en position d’engranger… C’est comme çà.

Dans un entretien publié dans la presse russe avant la rencontre d’hier à Saint-Pétersbourg, Erdogan a tenu ces propos qui pèsent lourd : « La Russie est un acteur clef, très important pour l'instauration de la paix en Syrie. Ce problème doit être réglé avec des mesures prises en commun par la Russie et la Turquie. » C’est du pur diplomatique, mais ça annonce un bouleversement. Lors des déclarations communes, Poutine a affirmé que les relations entre les deux pays entraient dans « une phase tout à fait différente ».

Et la France ? Incompréhensible, totalement sortie du jeu diplomatique,… mais amenée lutter sur son sol contre le terrorisme importé. Pas de problème, on revotera pour eux.

syrie,terrorisme,russie,gochmole

Commentaires

  • L'analyse de Caroline Galactéros. Docteur en science politique et colonel au sein de la réserve opérationnelle des Armées, Caroline Galactéros dirige le cabinet d'intelligence stratégique «Planeting». Auteur du blog Bouger Les Lignes, elle a publié Manières du monde. Manières de guerre(Nuvis, 2013) et Guerre, Technologie et société (Nuvis, 2014).

    http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2016/08/08/31002-20160808ARTFIG00282-erodgan-premier-dictateurnational-islamiste.php?xtor=EPR-211

  • J'avais vu passer l'article de cette chérie, gravement atteinte, comme bien d'autres, du syndrome de l’envahissement muslim qui va déferler sur nos sociétés

    Dans le même genre, on a hier dans Le Monde joyeuse équipe des donneurs de leçons aux autres, emmenée par l’inénarrable Badinter… Mais il y en a tant d'autres.

    Toujours cette incapacité à voir les faits, quand ils ne plaisent pas, c’est à dire qui ne correspondent pas aux théories dominantes

    Surpuissant ou non ? Il faut choisir entre deux hypothèses

    L’hypothèse 1, c’est le complot, Erdogan organisateur du coup d’État. Donc Erdogan est un mec surpuissant qui contrôle tout de l’intérieur au point d’avoir plus manipuler une partie de l’armée pour faire ce coup d'Etat en sous-main, afin d'accuser son ancien allié Gülen. C’est aussi un homme qui n’a aucun scrupule vu que le coup d’État a fait 240 morts et 2000 blessés, et qu'il a donné ordre à des bombardements aériens sur le parlement, du jamais vu. Pourquoi pas, mais alors il faut apporter un minimum de preuve. On attend... et on regardera avec attention.

    L’hypothèse 2, c’est Erdogan victime du coup d’État, et il n’en sort pas surpuissant mais affaibli. La purge/répression actuelle ne vise ni l’extrême-gauche, ni la gauche démocratique, ni les kurdes, ni les milieux laïques mais ses anciens alliés islamistes, avec qui il a œuvré des années. C’est donc un échec flagrant: trahi par ses amis. Tout le monde le sait en Turquie.

    Le peuple turc, toutes forces politiques confondues, se réunit autour du régime… et c’est la réaction viscérale d’un peuple démocratique qui ne veut plus de coup d’État militaire, et qui est venu ovationner les militaires, majoritaires, surtout dans l’armée de terre, restés fidèles et qui ont sauvé le régime. Erdogan, qui est un islamiste, a du rompre avec un pilier islamiste qui était son allié, le mouvement Gülen, et il doit se retourner vers ceux qui étaient ses adversaires de toujours. Moyen comme dictateur surpuissant...

    Et attention, c’est surtout sur le plan international que ça va se jouer. Je vois mal comment Erdogan ne va pas devoir avaler son chapeau syrien. Voir le texte ci-dessus. Alors que les États-Unis se retirent, la Turquie va devoir choisir son camp :
    - soit la Russie, avec donc l’Iran et les US,
    - soit les pétromonarchies du golfe (Qatar, Emirats, Arabie Saoudite…).

    La visite de Saint-Pétersbourg est un choix clair, alors qu’Erdogan a pu constater l’absence de soutien des pays du Golfe pendant le coup d’État.

    S'il doit organiser son retrait syrien en pente douce, et admettre le maintien au pouvoir d’El-Assad, Erdogan sera considérablement affaibli.

    A suivre l'évolution du flux des passages d'armes vers la Syrie par la frontière turque.

  • Mevlut Cavusoglu, le MAE turc annonce qu'une "haute délégation militairo-sécuritaire" turque se rendra bientôt à Moscou

  • Accueil des réfugiés : Cosse lance un appel aux particuliers
    Europe1 - ‎il y a 2 heures‎
    LOGEMENT - La ministre du logement souhaite que les particuliers volontaires puissent héberger des réfugiés pour faire face au manque de place dans les centres d'accueil.

  • Le chef de la diplomatie turque propose désormais de mener des opérations militaires conjointes avec les forces russes, une proposition à laquelle Moscou n'a toujours pas donné de réponse

  • la ministre du logement incite les particuliers à loger des réfugiés?
    sympa
    lorsqu'en 62 , ma mère , veuve de harki , est venue se réfugier sur le sol de l'amère patrie , ce fut le camp du Larzac
    ancien camp militaire , promu depuis à une célébrité injustifiée , les baraquements étaient tout à fait adaptés à une vie de famille ( mais il faut d'abord définir ce terme "vie de famille")

    aucun des fous responsables de la guerre d'Algérie n'avait pourtant appelé à loger les concitoyens déplacés victimes de leur connerie homicide ( enfin, ça c'est après coup que je l'ai su , j'étais , comme on dit , encore en gestation )

    aujourd'hui , les coresponsables du désastre appellent les citoyens anonymes à palier leurs insuffisances

    comme ça , c'est clair

  • La gochmole joue-t-elle au Kamoulox ou à Simple comme bonjour ?

  • La gochmole joue-t-elle au Kamoulox ou à Simple comme bonjour ?

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu