Avertir le modérateur

Sisco : La presse, ça devient grave…

Comment croire ce que la presse nous explique d’Alep, quand on constate un bidonnage maximal sur ce qui s’est passé à Sisco ? À ce niveau-là, ça devient quand même grave. Et bien sûr jamais un mot d’excuse.

Nous avons tous entendus la même chose : un groupe d’islamistes à la plage, avec des femmes en burkini ; des passants veulent faire des photos de cette crique, et les barbus s’y opposent violemment parce qu’il ne faut pas prendre des photos de leurs femmes. Bref, c’est la charia à la plage.

Sauf que tout est faux.

Il s’agit d’un groupe d’emmerdeurs, menés par trois frangins, dont un  qui a un casier noir comme un corbeau, qui veulent garder pour eux cette crique toute la journée. Le procureur parle d’une logique de caïdat et de privatisation de la plage, avec des incidents depuis le matin pour garder ce « territoire ». Et ça a dégénéré dans l’après-midi avec des faits très violents.

Lors de l'audience d’hier, le procureur a tenu à exclure une quelconque radicalisation. Il n’y avait pas de burkini, et la rixe n'a pas été déclenchée par une photo d'une maghrébine se baignant.

C’est grave et inquiétant.

Moulin-à-paroles.jpg

Commentaires

  • Le CR de la comparution d'hier semble équilibré sur Le Point

    http://www.lepoint.fr/justice/corse-5-hommes-vont-etre-juges-apres-la-rixe-de-sisco-18-08-2016-2062051_2386.php

    Au détour, on y apprend qu'un des impliqués est un marocain clandestin en fuite, recherché par la gendarmerie.

  • En somme, les Salafistes n'ont pas besoin d'emburkiner leurs femmes, la Presse le fait à leur place.

  • "Les étrangers de moins en moins enclins à visiter la France"
    Le Figaro - ‎il y a 1 heure‎

    C'est sur, s'ils ne peuvent plus se mettre en burkini, ils vont ailleurs...

  • Lu ce jour:
    Les services du ministère "ont procédé hier soir (jeudi, ndlr) à l'expulsion vers la Tunisie de M. Mohsen M'Hadi, ressortissant de ce pays", a indiqué Bernard Cazeneuve dans un communiqué. "Compte tenu de la menace grave que faisait peser sur l'ordre public le maintien de cet individu sur le sol français, le ministre de l'Intérieur a décidé d'engager à son encontre une mesure d'expulsion, après avis favorable de la commission d'expulsion, qui a permis la mise en oeuvre immédiate de la procédure d'éloignement", a-t-il ajouté, sans plus de précision.

    Ouf ! On est rassurés! Dormez braves gens, Hollande veille sur vous... avec 4 expulsions en 4 mois !
    Les paris sont ouverts: au bout de combien d'heures le lascar va t'il être de nouveau chez nous sous un faux nom et caché derrière une barbe d'islamiste?

  • Excellentes déclarations d'Adjani

    Pour le JDD, Isabelle Adjani est également revenue sur son agacement quant aux nombreuses polémiques qui font la une de la presse et qui selon elle n'ont pas lieu d'être. "J'ai trouvé la polémique sur le burkini ridicule et dangereuse", a ainsi balancé la comédienne, sans langue de bois. "Je suis toujours mal à l'aise quand on veut imposer la liberté à coups d'interdits. On ne peut refuser à des femmes d'aller à la plage à cause d'une tenue, même si celle-ci relève d'un néofondamentalisme archaïque", a-t-elle continué.

    Et la Française ne semble pas non plus apprécier les sorties politiques visant à effrayer les Français. Selon elle, les discours actuels à l'encontre de l'État islamique ne font que jouer le jeu de certains partis extrémistes. "Quand j'entends dire : 'c'est la guerre', à propos de Daesh... Non c'est un groupe qui procède à des attaques criminelles, certainement pas un État", a commenté Isabelle Adjani. "Cela revient à terroriser les gens, les radicaliser du Front National". Et de rappeler que selon elle, d'autres batailles méritent d'être au centre des débats : "La guerre, elle est plutôt du côté de la cause environnementale contre Monsanto and co et tous ses monstres sans visage".

  • En fait en France, il faut être un saoudien pour privatiser une plage. N'est ce pas Gilles?

  • Exact, vous avez bonne mémoire.

    Et notre Sarko qui en France combat pour la laicité (MDR) et qui profite de ses vacances au Maroc pour aller dealer avec le roi d'Arabie Saoudite....

    http://www.marianne.net/visite-estivale-nicolas-sarkozy-au-roi-arabie-saoudite-100244961.html

    Quelle bande d'enfoirés ! Il n'y a que le pouvoir et l'argent qui les intéressent.

  • Bizarrement quand ça concerne les amis des collègues, les politicards (tout bord confondu) ont la mémoire courte... mais dès qu'il s'agit de quelques mecs ou femmes voilées avec des noms à consonances musulmanes, c'est le hold up sur les réactions puantes.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu