Avertir le modérateur

Elections US : Le tout petit score de Trump

Trump grand vainqueur… Tu parles, c’est juste un rescapé de la défaite de Clinton, rien de plus. Regardons les chiffres, et soudain tout est plus clair. Comment ont voté les 230 millions d’inscrits ?

La participation a été de 54,2 % Un chiffre presque en continuité, et qui montre à lui seul la faiblesse de la « grande démocratie ». Le record avait été battu en 2008 avec la première élection de Barack Obama, avec 57,10 %, mais à 55% on est dans la moyenne. Bref, un étatsunien sur deux ne se sent pas concerné.

Ensuite, les scores réels.

Donald Trump gagne avec 60 265 858 voix, pas mal… mais en réalité, il a réuni moins d’électeurs que Mitt Romney en 2012, avec 60 929 152. Ce mec est un looser.

Le chiffre clé, c’est l’écroulement des électeurs démocrates, passés de 65 899 660 pour Barack Obama en 2012 à 60 839 922 pour Clinton. Cinq millions d’électeurs volatilisés…

Bref, Trump est élu par 25 % des habitants, avec un score en baisse. Éventuellement, il devrait pour la suite se rappeler qu’il a été bien mal élu.

28dee9d2 (2).gif

Commentaires

  • Les chiffres que vous donnez sont les chiffres provisoires répétés en boucle par la presse anti-Trump (96 §% de la presse) qui ne l'a pas vu venir.

    Sur son fil twitter, le 12 Novembre, Sapir donne les résultats définitifs, avec l’Arizona, chiffres qui seront publiés lundi par la Cour suprême. Trump est majoritaire aussi en nombre de voix

    « Décompte final des votes:
    #Trump: 62,972,226
    #Clinton: 62,277,750
    Grands Electeurs #Trump 306 #Clinton 232
    #Trump majoritaire en votes »

    Sa source, le Sénat US.

    https://twitter.com/russeurope

  • http://rue89bordeaux.com/2016/11/bordelais-a-traverse-lamerique-a-vote-trump/#1


    Un périple passionnant et instructif,

  • Ca mérite en effet vérification

  • Le système électoral des États-Unis est complètement délirant, mais ce n’est pas Trump qui l’a inventé. Au lieu de voter directement pour le président, ils passent par des grands électeurs qui peuvent, en fait, remettre en cause le résultat des urnes.

    Par ailleurs, si beaucoup de gens ne votent pas, c’est parce qu’il est très compliqué de le faire. Il faut s’inscrire sur les listes électorales, ce qui peut être un véritable parcours du combattant, surtout dans certains états si on est noir. Il faut ensuite pouvoir s’absenter pour aller voter puisque les élections ont lieu en semaine. Et les bureaux de vote sont peu nombreux et les files d’attente très longues.

    Enfin, il y a les machines à voter dont le fonctionnement est, comme qui dirait, erratique. Sans compter les tricheries possibles.

    Alors vouloir tirer le moindre enseignement de ces élections aberrantes est une gageure. Disons plutôt que Trump l’a emporté avec les règles établies, avec ou sans tricherie qui peut savoir.

  • Une étude de l'abstentionnisme
    http://www.slate.fr/story/128567/abstention-election-trump

  • A noter que selon le sondage sortie des urnes de CNN, les votants qui se déclarent "Born again" ou "Chrétiens évangéliques" représentent 26% du total des votants, et ont voté à 81% pour Trump ! (à 16% pour H. Clinton)

    http://edition.cnn.com/election/results/exit-polls/national/president

  • Allons, bon ;-)


    Après avoir prédit l'élection de Donald Trump, un professeur présage de sa destitution
    14/11/2016 à 16h10

    "Allan Lichtman est historien. Il y a quelques semaines, ce professeur avait annoncé que Donald Trump remporterait l'élection présidentielle américaine. Aujourd'hui, il prévoit sa destitution.

    Depuis 1984, la méthode du professeur Allan Lichtman pour prévoir les résultats de l'élection présidentielle américaine est infaillible. Il y a quelques semaines, l'historien avait annoncé la victoire de Donald Trump à la Maison Blanche, face à Hillary Clinton. Son étude se base sur 13 critères différents (charisme, scandales, économie, climat social...), comme l'explique le Washington Post.

    Moins d'une semaine après l'élection du nouveau président des Etats-Unis, Allan Lichtman prévoit désormais sa destitution, dans un autre entretien accordé au Washington Post:

    "Les Républicains ne veulent pas de Trump comme président, car il est incontrôlable et imprévisible. Ils préféreraient que ce soit Mike Pence, républicain conservateur et beaucoup plus contrôlable".

    Selon le professeur, Donald Trump lui-même mettrait en danger son mandat: "Je suis pratiquement certain que Trump donnera des raisons pour lancer sa destitution, soit en mettant en danger la sécurité nationale, soit parce que cela l'arrangera financièrement".

    Le professeur ajoute cependant que cette prédiction ne repose pas sur un système mais sur sa propre intuition. "


    http://www.bfmtv.com/international/apres-avoir-predit-l-election-de-donald-trump-un-professeur-presage-de-sa-destitution-1059218.html

  • Croix gammée et slogan nazi tagués sur une devanture de Philadelphie, chants xénophobes entonnés dans un lycée de New York, lettres de menaces distribuées dans les boîtes aux lettres, injures envahissant les campus : depuis mardi 8 novembre, les témoignages sur de tels faits se multiplient dans tout le pays, grâce aux réseaux sociaux. Des organisations de défense des droits redoutent que l'élection de Donald Trump ait libéré des démons aux États-Unis en constatant une généralisation d'une parole raciste ou homophobe, voire des actes de violence insupportables.

    Le Point

  • Après les primaires des Républicains, j'ai ecrit en juillet que Trump était favori, et deux autres fois ensuite.

    C'est de l'analyse, pas du soutien

    Ce mec est un gougnafier inculte vainqueur d'élections débiles, rien de plus

  • C'est ca le risque ; que des attardés se lachent (chants nazis et tout le reste)

  • Le grand bazar, toujours pas de résultats officiels

    http://www.liberation.fr/planete/2016/11/14/etats-unis-quand-aura-t-on-les-resultats-officiels-de-la-presidentielle_1528266


    [...]
    "Mais six jours après la victoire de Trump, c'est à se demander si des chiffres officiels seront un jour proclamés… En fait, c'est la Federal Election Commission (Commission fédérale des élections) qui s'en charge, mais sans doute pas tout de suite. Cette instance, dont la mission est d'abord de vérifier le respect des règles sur le financement des élections, publie en effet, tous les deux ans, une compilation de tous les résultats des élections, du gouverneur aux représentants du Congrès, en passant par le président, le cas échéant. La dernière fois, c'était en novembre 2015, et cela concernait les chiffres de 2014.

    Pour l'élection présidentielle, elle publie aussi des comptes-rendus précis (2008 et 2012 sont en ligne), mais pour 2016, probablement pas avant que le Congrès ne certifie officiellement les résultats, au début du mois de janvier suivant l'élection. En 2012, par exemple, selon notre correspondant à New York, la Federal Election Commission n'avait pas mis en ligne les résultats avant juillet 2013. Soit huit mois après le vote…"
    [...]

  • Je compte, tu comptes, il compte.
    Vous comptâtes? Eh bien, recomptez maintenant! Et contez-nous de belles histoires.

    http://www.lesechos.fr/monde/elections-americaines/0211497777984-le-buzz-des-etats-unis-hillary-clinton-a-plus-dun-million-de-voix-davance-sur-trump-2043196.php?google_editors_picks=true

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu