Avertir le modérateur

Terrorisme : La remarquable efficacité de l’état d’urgence, des lois spéciales, de Vigipirate et de tout le bastringue

terrorisme,état d'urgenceSi je résume. Anis Amri commet un attentat en forme de carnage – 12 morts et 48 blessés – le lundi soir à Berlin, vers 20 heures, et il prend la fuite. L’alerte est immédiate et générale, mandat d’arrêt européen à l’appui.

La propagande commence – en toute logique – à déblatérer sur les réfugiés… mais pas de chance, le mec est un tunisien. Donc, direction probable le sud.

Comme le type est en fuite, l’alerte est au plus haut degré dans les gares et les trains, surtout en période de fin d’année, car après l’affaire du Thalys le 21 août 2015 – ce clochard embarrassé par sa kalachnikov – nous étions passés à la sécurité XXL.

Vote d’une loi spéciale, la loi n° 2016-339 du 22 mars 2016 contre les actes terroristes dans les transports collectifs de voyageurs. Adoption du décret du 28 septembre 2016 pour compléter le système. Rehaussement de Vigipirate le 30 novembre, par le Conseil de défense et de sécurité nationale, présidé par notre excellent président, pour s’adapter au risque terroriste.

Comme suite de l’attentat, le ministère de l’Intérieur, le 21 décembre, a ordonné le renforcement des « contrôles à la frontière franco-allemande » et de la sécurité des « sites de grande fréquentation ».

L’Etat et la SNCF veillent sur votre sécurité.  

Dans la nuit de jeudi à vendredi, vers 3 heures, un drôle de gus est repéré devant la gare Sesto san Giovanni, à Milan. Les policiers lui demandent ses papiers, qu’il n’a pas, et soudain le mec sort une arme. Les policiers sont plus rapides et l’abattent. Dans son sac, on trouve un billet SNCF, et on peut commencer à remonter la piste.

On ne sait rien encore du trajet pour quitter Berlin et l’Allemagne, mais en revanche, on sait que le terroriste, recherché et armé, a pris le train jeudi 22 entre Lyon Part Dieu et Chambéry, puis le TGV de 17h44 pour se rendre à Turin, puis à Milan, où il serait arrivé vers 1 heures. Le 22, c’est le jour où Hollande était lui aussi à Chambéry, alors la police était particulièrement vigilante…

Donc, le mec – terroriste identifié – a pu passer deux fois une frontière française, se promener dans les gares et voyager armé, le visage découvert, malgré l’état d’urgence, les lois qui vont avec, la loi spéciale transport 22 mars 2016, le décret spécial transport du 28 septembre 2016, l’ordre du ministère de l’Intérieur du 21 décembre, renforçant les contrôles à la frontière franco-allemande » et la sécurité des « sites de grande fréquentation », le rehaussement du plan Vigipirate du 30 novembre par le Conseil de défense et de sécurité nationale, et un mandat d’arrêt européen. Tout ceci a été parfaitement inefficace, c’est consternant.  

Il est donc urgent de renouveler l’état d’urgence, de voter une nouvelle loi spéciale, d’adopter un nouveau décret spécial et de rehausser Vigipirate par le Conseil de sécurité machin-chose…

Autre solution : dégager tous ces incapables qui squattent les lieux du pouvoir.  

4813625_6_cd17_les-resultats-du-vote-jeudi-19-novembre-a_f8f207220a36587d7525d143825052e9.jpg

Commentaires

  • Grandiose !

  • Tous ces baltringues qui nous chient des lois au mètre pour arriver... A rien.
    Le mec est tombé par hasard sur deux petits flics de quartier qui ne le cherchaient pas.
    Je trouve l'opinion indulgente avec Caseneuve, au regard du nombre de victimes en France.

  • La page d'accueil du blog est toute déglinguée : une partie du texte n'est pas accessible, la photo de la page de couverture, de l'ouvrage, n'en présente que la moitié.

  • Ça devait venir de mon ordinateur.

  • Bonjour,

    Comme aurait dit Pierre Desproges: "Étonnant, non?".
    Bon Noël et bonnes fêtes.

  • Ce qui nous menace le plus est l'ineptie de la majorité actuelle (le choix des candidats pour les brumaires du PS souligne la persistance dans l'erreur).
    L'opposition relève le défi en prétendant la battre en 2017.
    Ce qui est très inquiétant.
    On a affaire à des champions (cf. Ciotti par ex.).
    Il est urgent de s'interroger sur les destinations à choisir pour fuir ces fous.
    Demander l'asile politique au Sahara occidental ?

  • Redoutable efficacité des jeunes policiers italiens qui ont stoppé la route sanglante du demandeur d'asile arrivé en 2015 via Lampedusa ( et dont la Tunisie ne voulait pas, bizarrement...), et accueilli en Allemagne par Angela, future retraitée,

  • Grâce au programme Erasmuzz, le jeune Anis Amri a voyagé à travers toute l'Europe en franchissant sans souci les frontières grandes ouvertes.
    Selon les dernières infos, d'Allemagne il est passé en France par les Pays-bas et la Belgique, en autocar.
    Le p'tit Micron jure ses grands dieux qu'il n'y est pour rien.

  • Chicorée "ne comprend pas la polémique" sur le passage d’Anis Amri par la France. (BFMtv)
    Nous - c'est un nous de majesté bien sûr - , nous ne comprenons pas qu'il soit devenu ministre.
    Sa place est plus à l'extérieur du gouvernement qu'à l'Intérieur.

Écrire un commentaire

Optionnel

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu