Avertir le modérateur

Lyon : Gégé, tricard à 4 000 € par mois, se con-fesse auprès du blog

web_source0.jpgMaire de Lyon, c’est une blague. Lyon est la plus cool des villes, enracinée sur plus de 2.000 ans d’histoire politique et d’échanges commerciaux et culturels, au centre d’une région bénie des dieux, carrefour de fleuves, de voies de circulation et de montagnes qui en font un foyer naturel de développement. Aussi, nous avons toujours choisi les élus les plus nuls pour qu’ils ne nuisent pas. Primum non nocere.

C’est comme cela que nous nous sommes trimballés les insipides Pradel, Collomb (Francisque), Barre (venant à Lyon un après-midi par semaine) et l’inénarrable Collomb (Gérard), élu par l’omelette franc-maçonne, et serviteur obligé de cette omelette. Gégé est le syndic de la copropriété de la gauche et de la droite.

- Quand tu as à faire à Lyon, tu deales avec cet affectif contrarié en lui disant qu'il est le meilleur, et basta.

Tout le problème est que pour construire son destin national, notre Gégé s’est fait élire sénateur.

Sauf que le PS a de longue date repéré le jeu de Gégé, qui le place à l’extrême droite du PS, et Gégé n’a jamais eu la moindre reconnaissance nationale, ni au PS, ni au gouvernement, même avec El Blanco.

Sauf que Gégé a une crédibilité zéro au Sénat, où il ne met jamais les pieds, exception faite pour voter les lois qui lui ont permis de faire le stade de foot de son mentor, Aulas, en tuant le foncier des agriculteurs.

preview_Source0.jpg

Tout se gâte en octobre 2015, quand Larcher a pris des mesures pour sanctionner les sénateurs qui ne viennent jamais, avec en mai 2016, une première fournée de quatorze sénateurs, parmi lesquels Gégé. Et dans Le Point, Gégé pleurniche : il n’est plus qu’à 4.000 € par mois, et c’est « un vrai cauchemar ».

Alors, le blog est allé rencontrer notre maire sénateur-dépité, qui sortait juste d’une messe franc-maçonne.

- Alors, Gégé…

- Je file, je vais à la distribution de soupe populaire de la Place Carnot, je vis un cauchemar.

- Yurgh ! Un génie comme toi qui n’a plus de quoi se nourrir ?

- Et malgré les notes de frais ! Larcher a coupé mon salaire à 4.000 €. Je vais à la soupe populaire, et après je file prendre mon adhésion à la CGT.

- La CGT ? Toi qui es le plus à droite du PS ?

- Larcher veut briser la lutte des classes. Il a pondu un règlement qui oblige les sénateurs à assister aux commissions, aux votes solennels et aux questions au gouvernement.

- Ben quoi ? C’est juste le boulot de sénateur…

- Ok, mais moi sénateur, je m’en fiche. Le poste, c'est parce que je suis candidat comme ministre !

- Arrête, t’es trop nul Gégé. Même secrétaire d’Etat aux choux farcis, tu serais disqualifié. Tout le monde a vu ton jeu : les ententes crapoteuses avec les grandes familles lyonnaises de droite et de gauche. Avec ça, tu es réélu à vie à Lyon, mais pour la politique, c’est zéro…

- Purée, ces 4.000 € par mois, ça me grille.

- Allez, tu vas survivre. A 69 ans, et ultra cumulard depuis des années, vivant sur les frais, tu n’es pas à plaindre !

- Mais tu ne comprends rien. Ridiculisé au sein du PS, je tenais ma revanche avec Macron. Certes, je n’ai pas le temps d’aller au Sénat, mais je consacre deux jours par semaine à ce génie… Problème : il est plein aux as, et s’il apprend que je plafonne à 4.000 par mois, il va me snober. Et Aulas itou… Aaah, c’est trop dur….

- Ben, quitte le Sénat et mène ta vie…

- Impossible, sinon au Sénat « on n'aura bientôt plus comme sénateurs que des mauvais, des apparatchiks de partis et des retraités ».

- Là, t’es trop pessimiste…

- Mais non, comme je suis nul, et pour ne pas avoir de l’ombre, je me suis entouré de mauvais, d’apparatchiks de partis et de retraités. Je les connais tous, et très bien.

- Bon, alors là, en effet…

Potins-dAngèle-03.jpg

A Lyon, la vie de famille

Commentaires

  • Oh, les gones, vous êtes vernis avec vos hommes politiques.
    Et dans quelques mois, vous héritez de Pimprenelle. Alors, heureux?

  • Une assoc veut des bureaux de vote dans les prisons pour les primaires de la gauche déboussolée, éparpillée, et qui se cherche des votants.
    Des truands élus par des truands, en voilà une bien belle idée!

    http://www.rtl.fr/actu/politique/primaire-de-la-gauche-une-association-veut-des-bureaux-de-vote-dans-les-prisons-7786663068

  • Eh, oui ! C’est beau la politique. Ce monsieur voudrait être payé pour un travail qu’il ne fait pas et, peut-être même, fait-il partie de ceux qui s’en prennent à ces fainéants de chômeurs ou à ceux qui vivent du RSA.

    Dans le privé un tel absentéisme se serait traduit, après avertissement, par un licenciement pour faute grave. Ici, on se contente de lui supprimer son indemnité de sénateur. Et, apparemment, ça fait mal tant ces gens là sont drogués aux euros du contribuable.

    Il va avoir du mal à vivre avec 4000 euros par mois (nets d’impôts, je suppose, car les élus ne se refusent rien en général). Là, le ridicule le dispute à l’indécent, et il ne s’en rend même pas compte. Comme d’autres de son genre, il vit dans un autre monde, celui des assistés biberonnés à la provende fournie par le contribuable et ce dernier ne peut qu’assister, impuissant et stupéfait, au triste spectacle qu’il nous donne.

  • tsss c'est Bordeaux la plus cool des villes,

  • J'ai bien ris ! :D

  • Commencement du début de la fin pour la bulle Fillon

    Figaro
    Jérôme Fourquet : «François Fillon dévisse très nettement dans les milieux populaires»
    Par Alexis Feertchak Publié le 10/01/2017 à 19:20

    La droite va bientot tout devoir reprendre à zéro.

  • Gégé pas content du tout

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/01/11/97001-20170111FILWWW00053-gerard-collomb-reagit-a-la-polemique-sur-ses-indemnites.php

  • Voilà le Gégé habillé pour l'hiver.

    Bien ri.

  • Collomb est furieux pas à cause des 4.000 (il en touche bien plus) mais parce que Macron installe son staff, et qu'il en disparait. Il se voyait déjà en haut de l'affiche....

  • Ca la fiche mal alors, s'il n'est pas en haut. de l'affiche.

    Pôv' Gégé.

    Gégé mal pour lui.

    Un bel exemple de libéral qui marche à la carotte et au bâton.

    Quant aux pépètes qui le motivent beaucoup, il se fait grosso modo 10 000 euros, que le sénat lui retire des sous ou pas.

    " Allô, Non mais allô quoi ? T'es un Gégé et t'as pas tes 10 000 pépètes. ? "

    Vite, Nabilla, un Gégéton ! Avec "le cha cha des thons" comme générique.


    sources :

    http://www.journaldunet.com/economie/magazine/1059791-le-salaire-des-politiques-et-des-elus/1135055-maire-de-lyon
    http://www.journaldunet.com/economie/magazine/1059791-le-salaire-des-politiques-et-des-elus/1059802-president-de-communaute
    http://www.capital.fr/a-la-une/salaires-des-elus/les-revenus-des-elus-de-lyon-et-ses-environs

  • https://rebellyon.info/20-000-EUR-par-mois-salaires-pensions-et-17363

Écrire un commentaire

Optionnel

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu