Avertir le modérateur

Ney Matogrosso, São Paulo, 2004

Quand du fond d’un crépuscule, d’ici, de là ou d’ailleurs, tu cherches un peu de chaleur, alors ta pensée va, comme un aimant, vers la musique brésilienne,… cette musique tellement brésilienne et tellement à nous tous. Voici l’un de ses grand serviteurs, Ney Matogrosso, en concert à São Paulo en 2004. Franchement, c’est magique. Pour commencer, Ney installe l’orchestre, rode le son, puis emballe tout à 11:11 avec Bamboleô. Magnifique : on pourrait en faire un hymne universel. Non, tout est excellent. A 27:24 le puissant et quasi-symphonique Oriente, avec pour suivre, à pleurer 37:19 Bandoleiro. On rebondit à 44:52 avec le très flamenco O Doce e o Amargo. C’est vraiment superbe. Les musiciens dégagent un son de bonheur, alors je vous laisse à 48:25 avec Lábios de Mel, à 52:28 avec Tanto Amar, et je vous laisse avec ce délice qu’est à 55:58 Já Te Falei.

Quel chanteur, quels artistes… Un jour peut-être un de nos valeureux festivals ouvrira la fête avec Ney Matogrosso… Sait-on jamais il ne faut pas désespérer.

ney-matogrosso-faz-show-em-sao-paulo-o-cantor-se-apresentou-no-teatro-abril-91012-1349830825386_956x500.jpg

Commentaires

  • Merci, on en a bien besoin. Superbe.

  • C'était exactement ce qu'il nous fallait pour passer ce Blue Monday, le jour le plus déprimant de l'année, du moins selon la pub de Sky Travel.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu