Avertir le modérateur

L’écroulement de la politique

Le 7 mai, notre sympathique pays aura un nouveau président de la République, avec les honneurs et les pouvoirs que lui réserve la constitution. Mais que pèsera-t-il réellement ? En quoi pourra-t-il parler au nom du pays ?

Je précise tout de suite que cela ne m’angoisse en rien.

Nous sommes tranquilles, d’abord, parce que, quelle que soit sa critique de la France, notre immense amie l’Allemagne veille sur notre destin. Avec l’océan d’incertitudes du Brexit, elle ne peut imaginer une crise avec la France. L’économie française est asphyxiée par le poids de sa dette – le fruit de l’impôt sur le revenu ne suffit plus à payer les intérêts – et l’Allemagne va veiller à ce que la France garde son crédit auprès des grandes banques. Donc, keep coool… Pour le reste, Mamie Angela est notre excellente présidente. Elle est bien partie pour être réélue, notamment car le pays adhère à sa politique d’accueil des migrants. Ce d’autant plus que l’élection, éventuelle, de son adversaire Martin Schulz ne change pas la donne sur ce point. Nous sommes donc tranquilles.

Tranquilles aussi parce que la société française, à l’opposé de sa classe dirigeante, est magnifique. Vous pouvez frapper à n’importe quel niveau, chez les jeunes ou chez les vieux, dans le public ou dans le privé, dans les emplois du terrain ou chez les cadres, au nord, au sud, à l’est, ou à l’ouest, vous trouvez partout des gens instruits, positifs, créatifs, solidaires. La première force de la France, c’est sa société.

Donc, chères amies, chers amis, il y a aucune raison d’être pessimiste. Simplement, nous devons apprendre à être partie prenante d’une société dans laquelle le pouvoir politique n’existe plus.

A quatre semaines du premier tour de la présidentielle, le spectacle est incroyable.

La droite est en apesanteur. Fillon s'est aussitôt enfermé après sa victoire, pour soigner l'appareil des Républicains. Un discours marquant, et rien de plus, sauf des efforts pour arrondir ce qui l’avait fait gagner, notamment les coupes dans la Sécurité sociale. Depuis l’enquête sur la SARL Fillon, il n’a rien à dire, si ce n’est le complot. Alors que tout le monde sait que la semaine sera cruciale, il est parti pépère quatre jours à La Réunion, sans le moindre plan de communication. Tous les élus savent qu’avec Fillon c’est cuit, mais il n’y a personne de crédible pour s'imposer comme plan B. Il reviendra au parquet, dans quelques jours, d’établir le calendrier de la droite.

À l’extrême droite, Marine, gérante de la SARL Le Pen, veille à défendre son fonds de commerce. Sans alliance électorale, avec ses trois immuables leaders qui squattent les plateaux-télés, son programme moyenâgeux et les pathétiques histoires avec son papa, elle reste une mauvaise blague.

Macron plane dans les sondages,… ce qui est le plus mauvais des présages. Il n’a toujours présenté ni programme, ni équipe. Avec l’élection de Hamon, il rêvait d’un raz-de-marée de parlementaires pour le rejoindre, mais c’est zéro, et il peut très bien s’écrouler. Les sondages qui donnent la victoire… S’il a cinq minutes de dispo, Macron pourrait téléphoner à Clinton, qui a une certaine expérience du sujet.

Hamon, en toute discrétion, a fait une bien belle opération, mais depuis qu’il a gagné la primaire, il n’a plus aucune existence publique auprès de l’électorat. Un homme parle au peuple ? Non, retrouvant ses habitudes de 20 ans, il s'est aussitôt consacré aux arcanes du Parti socialiste avec calculette et arrangements. Certes, l’élimination programmée de Fillon fait son jeu, et du point de vue de la cuisine électorale, Hamon a raison de se concentrer sur les logiques d’appareil. Mais il va construire quoi de durable avec ça ?

Mélenchon ? L'insoumis révolutionnaire ? Ah bon, j’ai dû manquer quelques épisodes...

Dans ce tableau triste à pleurer, pour reprendre la chanson de Léo Ferré, que reste-t-il qui tienne debout ? La société vit sa vie sans la politique, qu’elle regarde comme un feuilleton. Elle a éliminé Sarko, Juppé, Hollande, El Blanco… Bientôt Fillon...

Nous avons sous les yeux le spectacle de l’écroulement de la vie politique, minée par les affaires et les équations lilliputiennes de ses pseudo-leaders. Elle l’est surtout parce que l’adhésion, la vraie, ne se crée pas en fonction d’une personne, mais d’une idéologie, d’un courant de pensée qui permet de se situer dans le monde. Sans le retour des idéologies, nous ne ferons rien de solide.

Commentaires

  • J'ai particulièrement apprécié le prêche du curé, à la Réunion. Un coup de pied de l'âne à l'endroit du chevalier blanc au slip sale, qui assistait à la messe. Le prêtre, qui connait ses évangiles sur le bout des doigts cite st. Matthieu :

    « Je vous le dis : Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux. » ... « Mets-toi vite d’accord avec ton adversaire pendant que tu es en chemin avec lui, pour éviter que ton adversaire ne te livre au juge, le juge au garde, et qu’on ne te jette en prison. Amen, je te le dis : tu n’en sortiras pas avant d’avoir payé jusqu’au dernier sou. »

    Fillon ne réalise pas que tout le monde se fout de savoir si ce qu'il a fait était légal ou pas, s'il y a une cabale contre lui ou pas. Il a tout bonnement perpétué des pratiques dévoyées, et ce n'est plus acceptable aujourdhui .

    Cela fait bien longtemps que l'I/R ne couvre plus le service de la dette, mais nos politiques foireux et démagos trouvent ça tout à fait normal. Je sais pas si l'Allemagne acceptera éternellement de traîner le boulet Français. On compte sur toi, Mutti !

  • Et pourtant, il reste un candidat que vous ne citez pas. C'est François Asselineau de l'UPR. Quoi que nous pensons, il faudra bien nous y faire, mais la seule alternative, c'est la triple sortie. Sortir de l'UE, de la zone euro et de l'OTAN.
    Le spectacle que nous donne les politiques n'est que le reflet de ce qui reste de souveraineté à la France.

  • @Mathaf,
    Désolé de vous couper l'herbe sous les pieds, mais, le dimanche, c'est le même passage d’évangile qui est lu dans toutes les églises catholiques du monde. Et ce sont les mêmes passages qui reviennent périodiquement (tous les 3 ans, sauf erreur de ma part).

  • @XC

    C'est exact, avouez que ça tombe à brûle pourpoint, au sens propre comme au sens figuré . ☺

  • Le monde politique, mieux que Les feux de l'amour

    Un article de Adrien de Tricornot, journaliste au Monde, spécialiste des questions économiques et financières.
    "Comment Macron m'a séduit puis trahi"

    http://www.streetpress.com/sujet/1486723160-macron-le-monde

  • Le personnage peut être agaçant et le nom du mouvement ridicule mais qu'on trouve leur programme crédible ou pas, souhaitable ou pas, pour moi ils réhabilitent la façon de faire de la politique. Je ne voterai plus "utile" au second tour.

  • J'ai oublié de préciser que je parlais de JLM.

  • Effectivement, ni Fillon, ni Hamon, ni Macron, ni Mélenchon, ce sont tous des… fanfarons. Et Le Pen n’est même pas une option.

    L’Union européenne a tué la politique dans notre pays et tous ces candidats du système sont condamnés à tourner dans leur cage (UE, Euro, OTAN), promettre monts et merveilles (Mélenchon, Hamon) avec cette Europe sociale qu’on nous annonce depuis 30 ans, promettre du sang et des larmes (Fillon) car « TINA » (et il y en a qui marchent !), ou brasser du vent (Macron), le chouchou des sondeurs.

  • Il est dommage que vous ne citiez pas le 5e parti par le nombre d’adhérents (plus de 15 000), à savoir l’UPR et son candidat, François Asselineau.

    Après, à chacun de se faire une idée, mais c’est, de fait, le seul parti à proposer clairement la sortie de l’Union européenne. Donc, ce n’est pas pour les euro-atlantistes, mais, eux, ils ont le choix entre nos quatre fanfarons (cf. mon commentaire précédent).

  • J'ai passé il y a 6/7 ans deux hivers au Mexique, l'arrière-cour des USA, et là j'ai découvert une société qui fonctionnait toute seule sans compter le moins du monde sur les politiques dont ils suivaient les frasques de très, très loin... Son seul lien avec eux étaient les impôts en général et en particulier les impôts indus, qu'ils levaient pour payer leurs campagnes, comme d'obliger tous les automobilistes à changer leurs plaques d'immatriculation pour des neuves!!!
    On en est arrivé là aussi en France. La France est déjà l'arrière-cour de l'Allemagne... Un destin bien peu glorieux... Et aux USA la scission de la Californie et peut-être d'autres états, menace...

  • La politique c'est l'art du compromis, Gilles.

    Sinon, nous allons être obligés de voter pour l'évangéliste Macron ou pour le voleur Fillon, face à Marine Le Pen.

    Pensons-y avant qu'il ne soit trop tard ...

  • "cette Europe sociale qu’on nous annonce depuis 30 ans"
    Décidément les démagogues Mélenchon et Le Pen ont de l'avenir...

  • Comment reconnaître à coup sûr un nul ou un démagogue : celui qui prétend que l'Europe sociale n'existe pas. C'est le dernier sous-sol de l'ignorance.

  • L'ex-favori des sondages dépose une gerbe, siglée Emmanuel Macron sur la tombe de Roger Hanin en Algérie.

    "J'irai tracter sur vos tombes", tweete Eugénie Bastié.

  • Il est dommage que vous ne citiez pas le 5e parti par le nombre d’adhérents (plus de 15 000), à savoir l’UPR et son candidat, François Asselineau.

    Après, à chacun de se faire une idée, mais c’est, de fait, le seul parti à proposer la sortie de l’Union européenne, de l’Euro et de l’OTAN. Donc, ce n’est pas pour les euro-atlantistes, mais, eux, ils ont le choix entre nos quatre fanfarons (cf. mon commentaire précédent).

  • Suite du billet précédent.

    Ceci étant, il est dommage que vous ne citiez pas le 5e parti par le nombre d’adhérents (plus de 15 000), à savoir l’UPR et son candidat, François Asselineau.

    Après, à chacun de se faire une idée, mais c’est, de fait, le seul parti à proposer la sortie de l’Union européenne, de l’Euro et de l’OTAN. Donc, ce n’est pas pour les euro-atlantistes, mais, eux, ils ont le choix entre nos quatre fanfarons.

  • Faute de munitions pour alimenter le feuilleton Filon, le volatile déchaîné lance un missile Sol-Ere

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/02/14/97001-20170214FILWWW00253-solere-porte-parole-de-fillon-vise-par-une-enquete-fiscale.php

  • mahikeulbody a raison de rectifier, je ne suis pas équitable avec Melenchon, qui fait un vrai travail politique

    Mais franchement je n’adhère pas. Je ne vois pas comment on s'en sort sans l'Europe, qui n'est pas si mal

  • Avanti la sinistra tutti insieme !

  • Aurore Bergé, une pouf bordelaise de 3eme rang, rejoint Macron. Et ça fait la une. Macron va s'écrouler

  • Macron va déjà s'écrouler ? Quel gâchis ! Toute cette belle construction télé réalité (http://arretsurinfo.ch/video-lambiance-des-meetings-de-macron/) serait donc concoctée pour rien...
    Le fait est qu'en matière d'idéologie, il ne proposait guère que plan comm', sourire carnassier et envolées d'ado thaumaturge. La course à l'Elysée ressemblant trop au jeu de chamboule-tout : vive le débat démocratique de proximité des législatives !

  • A Marseille, on appelle les pouffes "cagoles", à Bordeaux "gourgandines", c'est plus élégant . Soyons régence, bordel !

  • "Affaire Fillon, et si on se calmait?"

    Quelques réflexions d'Aliocha (ancienne avocate, journaliste spécialisée en finances et droit), sur les procès médiatiques

    "L’information relative à une affaire judiciaire fait partie des plus sensibles, mais aussi des plus sujettes à retentissement. C’est surtout dans ces affaires là que les risques d’incompréhension, de mauvaise interprétation, voire de contresens sont les plus élevés, chez les journalistes, pas tous formés à la matière juridique et judiciaire, et chez le public. C’est si vrai qu’on ne compte plus les colloques et articles sur le thème « Justice et médias ». Voici quelques éléments de réflexion pour gérer cette information avec recul et discernement."

    https://laplumedaliocha.wordpress.com/2017/02/15/affaire-fillon-et-si-on-se-calmait/#comments

  • Faut pas confondre: "La cagole n'est pas une pouffe comme les autres"

    http://www.marianne.net/La-cagole-n-est-pas-une-pouffe-comme-les-autres_a192532.html

  • La dernière brève : François Fillon veut abaisser la majorité pénale à 16 ans...
    Personne ne lui a dit qu'elle était à 13 ans depuis les lois Perben ?
    Nul à ièch !

  • Ne perdons pas tout notre temps à parler des cancres de la pensée politique.

    France culture nous invite à la rencontre de Georges Orwell. Il a joué sa peau en Catalogne et s'est confronté à la misère après avoir fréquenté Oxford. Un type bien plus intéressant que nos "drôles de paroissiens" impécunieux qui fracturent les troncs d'église pour une opération marketing.

    George Orwell, what else ? 2/4 Apologie de la décence ordinaire

    https://www.franceculture.fr/emissions/les-chemins-de-la-philosophie/george-orwell-what-else-24-apologie-de-la-decence-ordinaire

  • Je comparais plus haut l'état failli France avec l'état failli Mexique... je ne croyais pas si bien dire. Voyez le graphique qui est dans cet article :http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2017/02/mistral-perdant-etats-d-ame-et-autres-nouvelles.html
    Le Mexique est l'état où le moins d'habitants pensent qu'il va dans la bonne direction (4%) et la France vient ensuite avec 12%...

  • En parlant de G. Orwell (j'ai, moi aussi, suivi sur france culture).
    Les analyses du comité Orwell parlent-elles à certains ?

  • Oui, un fourre-tout anti-européen où le n'importe quoi explore toutes les formes possible y compris le recyclage.

  • Je ne suis pas anti-européen, tout en considérant qu'il y a quand même un problème.
    (l'Europe comme seulement un grand marché pour les marchands de soupe ; ça fait court.)
    Je sais qu'au niveau du droit, par exemple, cela n'est pas le cas ; il s'agit plus d'avancées.

    Ce que je connais du comité Orwell :
    L'approche de la mondialisation, des multinationales face aux états-nations (je ne suis pas nationaliste)... me semblait intéressante.
    En fouillant dans le fourre-tout.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu