Avertir le modérateur

Moribond en 2014, PSA va racheter Opel

De quoi parle-t-on ? Que vaut le discours ambiant ? L’une des bases du consensus est l’écroulement de l’industrie française, menacée par le jeu européen et international. Bon.

En économie, mes connaissances sont celles d’un brave débutant de première année, aussi je ne m’aventure guère. Ceci étant, je suis capable d’ouvrir les pages économiques de la presse et de me renseigner.

104291622_o.jpg

Quelle n’a pas été ma surprise en découvrant hier que le PSA, l’un des meilleurs représentants de ce qu’est la tradition de l’industrie française, qui dans ma tête était, après le plan de sauvetage de 2014, une entreprise moribonde ou souffreteuse, a en trois ans remboursé ses dettes nuisibles, dégagé un max de cash, et s’apprête à acheter deux fleurons de l’industrie allemande, Opel et Vauxhall, des filiales de General Motors. Pour ce qui est d’Opel, il y a une coopération avec Peugeot depuis cinq ans, et c’est le moment de confirmer. Et Vauxhall, c’est la première victime du Brexit : les entreprises ont besoin de stabilité.  

- Attends, tu es en train de raconter qu’une entreprise familiale de Sochaux rachète de grandes entreprises allemandes, en les arrachant à l’empire US ?

- Oui, c’est exactement ça !

- Mais les jérémiades incessantes sur l’Europe et la mondialisation qui détruisent nos grandes industries, c’est du bidon ?

- Ben, on dirait.

- Et l’autre crétin et sa marinière ?

 - Requiescat in pace.  

Avec cette opération, qui d’après la presse est financée, Peugeot va devenir le numéro deux en Europe, après Volkswagen, et va rejoindre le club des grands mondiaux, qui vendent plus de 10 millions de voitures par an : Volkswagen, Toyota, General Motors, Renault-Nissan.

404_1969-1971_Break_1b-1030x773.jpg

Je précise que le siège social de PSA est en France, et celui de Opel en Allemagne, deux terres européennes où on paie un max de charges, mais où on trouve des facteurs incroyables de développement, en commençant sur le plan humain.

Rien n’est simple, et tout se complique comme disait Sempé. Mais, regardons nos vraies capacités : nous avons toute notre place dans l’avenir, il suffit juste d’être réaliste. Comme vous, j’étudie, je m’interroge, j’essaye de traquer les fake : le plus difficile est de parvenir à voir la réalité telle qu’elle est. De ce point de vue, dans notre actualité, l’Europe reste un lieu béni pour le développement économique et le respect des droits.

- Ben, c'est sûr. Les deux sont liés. 

- Ah bon ?

industrie,europe

Prêt à conquérir le monde

Commentaires

  • Le journal de référence en la matière est "Les Echos", on peut y ajouter l'Usine Nouvelle et Challenges. Pas de fakes.
    La photographie n'est pas si rose :

    1. Malgré une croissance des ventes PSA supérieure à 5%, l'excédent brut d'exploitation reste négatif.

    2. A quel prix GM cédera-t-il les brevets Opel, notamment les brevets sur les batteries à plus grande autonomie ?

    3. Structure de l'actionnariat :

    - Famille Peugeot 13,68%, état français 13,68%, groupe DongFeng 13,68%

    - Investisseurs institutionnels français 10,45%, investisseurs institutionnels étrangers 37,51 %.

    Cet investissement nécessiterait une augmentation de capital conséquente, avec qui ?

    - La famille Peugeot, improbable

    - L'état français exsangue

    - Les investisseurs institutionnels (les zinzins), sont plus suivistes que dynamiques.

    Reste le groupe Dong Feng, cantonnais, qui vend autant de voitures que toute la France.

    Alors j'entends d'ici le choeur des vierges effarouchées couiner sur le péril jaune et les méchants chinois.

    Bébéar disait que le XXI ième siècle serait asiatique, dont acte.

    Affaire passionnante à suivre.

    P.S. Ce serait plus pratique si les liens fonctionnaient.

  • Les Echos du jour, du Peugeot, en veux-tu en voilà, des articles, des graphiques, l'avis de la presse allemande, etc.

    http://www.lesechos.fr/industrie-services/automobile/0211799843127-psa-opel-un-rapprochement-qui-fleure-bon-la-consolidation-2064917.php#xtor=EPR-3034-%5Bnl_thematique%5D-20170215-%5BProv_%5D-1632868%402

    http://www.lesechos.fr/industrie-services/automobile/0211799824413-avaler-leclair-un-defi-pour-le-lion-2065063.php#xtor=EPR-3034-%5Bnl_thematique%5D-20170215-%5BProv_%5D-1632868%402

    http://www.lesechos.fr/industrie-services/automobile/0211799713011-pour-grandir-peugeot-citroen-veut-soffrir-opel-2064994.php#xtor=EPR-3034-%5Bnl_thematique%5D-20170215-%5BProv_%5D-1632868%402

    http://www.lesechos.fr/industrie-services/automobile/0211801954554-le-projet-de-psa-avec-opel-est-un-defi-enorme-pour-la-presse-allemande-2065160.php#xtor=EPR-3034-%5Bnl_thematique%5D-20170215-%5BProv_%5D-1632868%402

  • Je voulais dire : les liens ne fonctionnent pas, sur le blog, depuis le changement de format.

  • Peugeot, comme Renault, font de grosses voitures avec des petits moteurs. Aucun plaisir de conduite et la consommation s'envole tout autant - sinon - plus qu'avec des voitures qui ont de plus gros moteurs mais aussi beaucoup plus de couple.

  • " grosses voitures avec des petits moteurs"

    On dirait le gouvernement

  • Ce serait bien que nous ayons encore un gouvernement.

    Cazeneuve a fait ses adieux et part en voyage en Chine tout en disant qu'il n'en a plus rien à faire, même si le PS remportait les élections.

    Avec un tel état d'esprit il aurait mieux fait de rester chez lui plutôt que d'aller à Matignon.

    On comprend pourquoi la police commet des bavures s'il la gérait avec la même passion.

    http://www.huffingtonpost.fr/2017/02/15/un-bernard-cazeneuve-emu-pour-ses-adieux-a-lassemblee-nationale/

  • Déja, Flanby beurrait les tartines de sa favorite à l'Elysée, alors si tout le monde s'y met... C'est bien cher payé tout ça.

  • C'est dangereux de s'aventurer sur ce terrain en partant des "informations" française!
    Pour information, je vis en Allemagne, j'ai pas eu le courage de rester plus longtemps à baigner dans la Marinade en espérant être sauvé par Filou ou Micron.
    Donc revenont à nos autos.
    Pas de cocorico pour l'entreprise familiale de Belfort, depuis 20ans la famille Peugeot a quitté le navire, et a réinvesti dans l'immobilier gériatrique, ce qui continuera de payer un moment. Il y a trois zns maintenant que c'est une entreprise chinoise, pour faire court. Il ont tout le cash qu'on leur a donné depuis trente ans à recycler dans du plus solide que le dollar.
    Et si "on" rachete Opel, c'est surtout que la boîte est à vendre! 90 ans qu'elle est plus allemande, mais filiale européenne de General Motors. A peu près vingt ans qu'elle fait plus rien de neuf. Et au moins huit ans que GM cherche à la vendre. Trois tentative avortée. Franchement Opel, ça peut intéresser qui?
    Mercedes et Bmw ne vont pas s'encombrer avec du bas de gamme. Volkswagen est un peu à court de cash désormais et puis Bruxelles aurait bloqué la concentration.
    Fiat a déjà été approché il y a six ans, bref opportunité pour les chinois et probablement qu'ils vont faire monter leur part au capital sans sortir trop d'argent. Pour Peugeot, à part produire des utilitaires commun en Espagne et vendre des Zafira "francisée"??? Un peu de synergie, encore un peu de R&D liquidé. Ici les allemands, syndicats et gouvernement unis sont clairs, maintien en Allemagne de tout.
    Bref, c'était juste une erreur de parallaxe, clairement GM fuit le marché européen et la Chine prend le relais.
    Dormez tranquille, ils prendront aussi le reste, l'industrie française en déroute ne peut plus se défendre. L'espoir serait pour lensemble, d'être dirigé par les allemands mais c'est une autre histoire que je vous raconterai plus tard

Écrire un commentaire

Optionnel

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu