Avertir le modérateur

François et Marine demandent le statut de réfugié politique !

C’était la blague du week-end : François et Marine demandent le statut de réfugié politique pour ne plus être persécutés par cette odieuse et dictatoriale justice de la République française.

Alors qu’ils briguent la présidence de la République, ils vomissent sur les services publics de la police et de la justice… rejoignant Hollande qui a traité les juges de lâches.

Je rassure François et Marine : nous sommes dans un État de droit, avec des juges indépendants dans toutes les villes, et des garanties internationales importantes avec la Cour de justice de l’Union européenne, la Cour européenne des Droits de l’Homme et le Comité des Droits de l’Homme de l’ONU. C’est-à-dire qu’avec un avocat pas trop manchot, vous avez la possibilité d’exercer des recours efficaces à tous les degrés et tous azimuts.

Tout le problème est qu’il faut avoir quelque chose à dire, en droit, pour sa défense, défense qui peut être virulente si elle est argumentée, mais qui sombre lorsqu’elle devient haineuse, discréditant les fonctionnaires. Car bien entendu nous ne sommes ni dans un film, ni en Égypte, mais dans la réalité française : les fonctionnaires appliquent la loi, avec scrupule. Dans une société civilisée, tout passe par le droit, et on n'attaque la loi qu’au nom des principes du droit. Sinon, c’est l’oubli de la loi, et on bascule dans la violence.

Le plus grotesque est cette affirmation partagée par François et Marine : « Du moment que je m’adresse aux électeurs pour être élu, la justice ne peut plus s’occuper de moi ».

- C’est la trêve

- Trêve de mes deux !

Vous déconnez, mes très chers. Comme vous avez la prétention de gouverner le pays, nous avons le droit de savoir si oui ou non vous avez détourné de l’argent public, en embauchant votre femme pour un emploi fictif financé par les contribuables français, ou votre collaboratrice du parti politique pour un emploi fictif financé par les contribuables européens.

J’espère que la justice va aller vite et loin, bouleversant son calendrier pour que nous puissions voter en connaissance de cause, sur la manière dont ces gens-là manient l’argent public.

S’ils veulent desserrer l’étreinte de la justice, c’est simple : il leur suffit de s’expliquer. À longueur de journée, ces bavards impénitents nous saoulent de discours sur tout et sur rien, mais quand ça les concerne, ils n’ont plus rien à dire et préfèrent jouer les victimes outragées pour déposer leur dossier de réfugié politique, contre cette justice dictatoriale… qui ne fait qu’appliquer la loi.

Comme plus personne ne croit en la politique, je compte sur les juges pour que l’on puisse encore croire en la justice.

3ffc1444-31d5-4bc5-bfcf-fe8575453264_570.Jpeg

La Justice combattant l’Injustice

Jean-Marc Nattier (1685 – 1766)

Commentaires

  • Comptons sur les juges pour croire en la justice avec le pessimisme de la raison et l'optimisme de la volonté ; selon Eric de Montgolfier, Claude Angeli et François Hollande, nécrologue de lobbyiste.

    http://www.lesechos.fr/13/10/2016/lesechos.fr/0211389123301_justice---la-colere-des-magistrats-contre-hollande-ne-retombe-pas.htm
    https://reporterre.net/La-grande-enquete-sur-le-maitre-cache-de-l-agriculture-francaise
    http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/02/19/mort-de-xavier-beulin-president-de-la-fnsea-une-perte-majeure-pour-la-france_5082143_3224.html

    Un Paul Didier, c'est pas beaucoup.

    http://www.tallandier.com/livre-9791021003897.htm
    http://section-ldh-toulon.net/Juger-par-Serge-Portelli.html

    Les héros sont les cocus de l'histoire. Le ratio fixe le fossé qui les sépare du troupeau d'impécunieux d'pétain coup qui font de la notoriété par procuration.

    C'éty pas mieux que serions-nous qui d'mande l'asile ? (Tant qu'ya d'l'euro français)

  • Les juges n'ont pas le droit de s'immiscer dans l'organisation de l'activité d'un parlementaire en raison de la séparation des pouvoirs.

    Ils doivent au surplus demander la levée de l'immunité parlementaire en cas de violation d'une règle hors ce champ.

  • Don't worry Gérard, c'est en cours :

    PARIS (Reuters) - La commission des affaires juridiques du Parlement européen s'est prononcée mardi pour la levée de l'immunité parlementaire de Marine Le Pen demandée par la justice française pour "diffusion d'images violentes".

    Ce vote préliminaire doit être confirmé jeudi par un vote en séance plénière du parlement européen pour devenir définitif.

    La candidate du Front national fait l'objet d'une enquête ouverte en France pour l'envoi, en décembre 2015, de tweets contenant des photos d'exécution menées par l'Etat islamique (EI), dont celle du journaliste américain James Foley.

    Pour le détournement de fonds publics, ce doit être pareillement dans les tuyaux.

  • Pénélope serait en garde à vue (mediapart)

Écrire un commentaire

Optionnel

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu