Avertir le modérateur

  • 810 000 euros pour une couille

    La justice étatsunienne est excellente, mais pour tout dire, elle nous donne quand même l’occasion de franches rigolades.

    A l’origine, l’histoire, qui se déroule en Pennsylvanie, n’est pas joyeuse. Un homme de 54 ans, dont la couille droite est la cause de douleurs chroniques, se laisse convaincre par son médecin urologue des avantages d’une ablation.

    Bon, l’opération a eu lieu, en juin 2013, mais au réveil le patient découvre que le bistouri a éliminé la gauche et a laissé la droite… Donc une de moins, et les douleurs sont toujours là.

    Il s’en suit un procès, et le verdict, rendu vendredi, condamne le médecin urologue et l'hôpital à payer à la victime 810.000 euros ! Soit 600 000 de compensation et 210 000 de dommages et intérêts punitifs. Belle avancée pour les droits de la défense. Appréciation souveraine du juge qui s’est penché sur l’objet du litige et a soupesé tous les arguments…

    En France, les indemnisations sont faibles, et pour une telle affaire, on ne dépasserait pas les 10 000 euros, au titre de la perte de chance de limiter les douleurs. Pour le reste, on sait qu’avec une seule, ça marche aussi bien, alors...

    Ce qui pose la vraie question : faut-il mieux garder les deux et rester dans son HLM, ou n’en avoir plus qu’une seule, et vivre dans une belle maison ?

    A-deux-c-est-tellement-mieux.jpg

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu