Avertir le modérateur

  • Makwala gagne contre les psychorigides

    Le Botswanais Isaac Makwala était venu à Londres pour jouer les finales des 200 m et 400 m, avec un rôle leader, et on attendait le duel avec le Sud-Africain Wayde Van Niekerk. Pour cette année, c’est Makwala qui a fait le meilleur 200 m, avec 19''77.

    Oui, mais voilà.

    Makwala réside à Londres dans l’hôtel où sont apparus une trentaine de cas de gastro-entérite, dont neuf était en cours en début de semaine, une bricole d’infection archi-connue par norovirus. Un truc qui donne des nausées et des diarrhées, dure 48 heures, et qui se soigne très simplement : il suffit d’attendre que ça passe, et de boire un peu, pour compenser la déshydratation. Problème, ça se propage assez bien.

    Et là survient le drame : Makwala a vomi lundi. Aussitôt vu par le médecin de la Fédération botswanaise, qui ne voit rien d’infectieux, juste une réaction assez banale liée au stress..

    Rien à voir, donc. Oui, mais principe de précaution, Makwala s’est trouvé placé en quarantaine pour 48 heures, en vertu des règlements de l'Agence publique de santé britannique (PHE), ce qui l’a privé de la finale du 400 m (Victoire de Wayde Van Niekerk), et des éliminatoires du 200 m, donc de la finale aussi. Problème: il n'y avait en fait aucune quarantaine, Makwala était libre de ses mouvements, et s’est même rendu jusqu’au stade. Un truc de ouf !

    De plus, la Fédération botswanaise, examen médical à l’appui, a soutenu que Makwala n’était pas concerné par le norovirus, affirmant que Makwala n’avait pas été examiné par un médecin de la Fédération internationale. Rien à faire avec les psychorigides du PHE : le règlement, c’est le règlement, et le chef a parlé.

    La Fédération internationale d'athlétisme s’est courageusement planquée, pour attendre que sonne l’heure de mercredi 14 h, date légale de guérison d’une maladie qui n’a jamais existé, et pour sauver la mise, elle a autorisé Makwala à faire son éliminatoire tout seul comme un grand, le mercredi soir, et sur une piste déserte, et en réussissant un chrono de 20’’53 pour se qualifier.Comme quoi, le règlement, c'est le règlement, sauf quand c'est pas le réglement.

    Je vous laisse admirer la course, impressionnante, et le type qui à peine arrivé avec un chrono de 20’’20, enchaine une série de pompes pour montrer qu’il est en forme !

    Rendez-vous demain soir pour la finale du 200, en attendant le relais du 400.

    f8b5ca23e46252cee4f825ddf28d1d72c4d0686c6a1de5a738a4f0e0b93dc8d7_4069824.jpg

  • Le magnifique 800 m de Pierre-Ambroise Bosse

    La finale du 800 mètres masculin des championnats du monde à Londres a été vraiment une course magnifique. Le démarrage de Pierre-Ambroise Bosse à 300 mètres, et cette fin de course… Des années de travail, et un jour, c’est le bon jour. A voir et revoir (en coupant le son, bien sûr…)

    accelerant-a-plus-de-400-m-de-l-arrivee-pierre-ambroise-bosse-a-resiste-a-ses-adversaires-pour-s-offrir-son-premier-titre-mondial-photo-afp-1502225097.jpg

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu