Avertir le modérateur

politique - Page 2

  • Monsieur le bon Prince veut oublier son ancien job

    Le Prince ne veut que notre bonheur, et sa lumineuse intelligence est doute dévouée à notre service. Aussi, il était hier bouleversé en prenant connaissance du rapport de la Cour des comptes sur les finances de la France en 2016. En bref, la croissance est par terre, et de ce fait, il va manquer 8 à 9 milliards d'euros pour atteindre l'objectif annoncé d'un déficit de 2,8 % du PIB.

    Philippe, le bouffon du Palais, a aussitôt enchaîné en stigmatisant un héritage « inacceptable » qui va obliger notre bon Prince à engager des mesures d’économie drastiques. Car, le legs de Hollande pour 2016 est terrible : recettes inférieures de 2 milliards à l'objectif ; recapitalisation d'Areva, non comptabilisée, 2,3 milliards ; dépenses non financées pour 3,6 milliards. Bref, le bazar total, car il faut ajouter les dépenses du programme princier : suppression de la taxe d'habitation, réforme de l'ISF, transformation du CICE… soit 32 milliards d'euros.

    Ah le méchant Hollande qui vient planter le beau programme du Prince… parce qu’il va falloir couper sec dans les dépenses sociales.

    Sauf que, si je me souviens bien, le Prince ne vient pas de la planète mars, mais du ministère de l’Économie et des Finances, qu’il a dirigé entre aout 2014 et aout 2016. De telle sorte que ce bilan est le sien

    - Yurgh, non, c’est tout de la faute de Hollande...

    - Prince de mes deux, évite de nous prendre pour des demeurés, tu gagneras du temps.La Cour des comptes fait le bilan de ton action gouvernementale.

    N'oublions pas que notre bon Prince est à l’origine de la loi n° 2015-990 du 6 août 2015 pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques, loi merveilleuse dont le 1er mars 2016, il vantait les qualités, en s’appuyant sur un rapport de 364 pages rédigé sous la direction du camarade mutualiste  Richard Ferrand

    Bref, les deux qui, parce qu’ils étaient les boss, sont les responsables de l’échec économique découvrent soudain que leur politique était une catastrophe, mais - effet « ardoise magique » - ils vont tout changer, et ce sera parfait. Il suffit juste d’y croire.

    querelle-des-bouffons.jpg

    Macronie : Le conseil des sinistres

     

  • Macronie : Notre génial Prince conduit les handicapés à la victoire

    Dans Le Figaro, Bruno Le Maire, le Sinistre de l’Economie, explique que pour respecter les 3 % de déficit public, il va falloir se désintoxiquer des dépenses publiques, et donc prendre des mesures difficiles, c’est-à-dire la réduction des dépenses sociales. Ah ces salauds de pauvres qui empêchent l’économie de décoller…

    Alors, une question : de combien le montant de l’allocation adulte handicapé (Taux d’incapacité supérieur à 80% ), soit 808,46 € va-t-il augmenter cette année ? Tu vis, toi, avec 808,46 € par mois de revenus ?

    Allez, je suis grincheux, alors que notre génial Prince a montré le chemin du bonheur pour les personnes en fauteuil : il suffit de faire du sport, et d’y croire très fort, car on joue pour gagner. Aussi, je ne saurais trop comment remercier ce message de la propagande en marche : il faut donner aux handicapés l’envie de gagner, et tant pis si leur revenu est inférieur au seuil de pauvreté, qui se chiffre entre 50 et 60% du revenu médian en France, soit entre 840 et 1008 € par mois. L’argent n’est rien quand on a la gagne.

    Merci notre Prince pour votre compréhension qui allège le sort des démunis.  

    7084311_hfr6fh0g_1000x625.jpg

  • Macronie : Notre bon prince a reçu le gland et généreux Schwarzenegger

    Pendant que l’inénarrable Gégé se rend à Calais pour s’exprimer avec mépris et violence sur la question des migrants - des êtres humains comme lui mais fracassés par la destruction de leur pays et de leur famille - et que le trop drôle Monsieur Hulot est entrain de solder son fonds de commerce (taxes sur l’essence, gaz de schiste, sable de baie de Lannion, abattage de loups..), le sympathique service de presse de l’Elysée nous a avisé de la publication de photographies du couple princier, comme toujours très au-dessus de ces plébéiennes contingences. Des photos autorisées ? un événement rare, et donc d’importance.

    En effet, vient d’être lancé le premier tour de la conférence sociale, qui doit refondre le Code du travail, et le couple princier tenait à être pris en photo avec les leaders des centrales syndicales qui, après l’écroulement des partis politiques, restent les seuls grands organismes structurant le pays… ce pays qui a tant besoin de cohésion.

    - Des photos avec des syndicalistes,… mais t’es malade !

    - Euh, skuz, je me suis trompé dans mes fiches…

    Les photos princières, c’est pour l’accueil d’Arnold Schwarzenegger, une puissance intellectuelle et un visionnaire politique. Le thème de la rencontre était le bonheur de l’humanité. Notre bon prince a, comme le monde entier le sait désormais, illuminé la réunion par son intelligence et sa grandeur d’âme, alors la princesse était ravissante dans un ensemble bleu ciel, nous rappelant la Jackie des belles années.

    L’équipe politique du blog attend les futures photographies autorisées par le service de la propagande en marche, et vous tiendra fidèlement informés des bonnes nouvelles qui annoncent votre bonheur à venir.

    AS2.jpg

    Mais Dieu qu'il est intelligent... Combien est grande notre chance !

    AS11.jpg

    Mais Dieu qu'elle est charmante... Combien est grande notre chance !

  • La lessive Macron

    Dans Envoyé spécial sur France 2, diffusé jeudi 11 mai, on pouvait entendre cette phrase de celui qui n’était pas encore Prince de l’Elysée, sur la folie médiatique de sa campagne : « Je fais vendre, comme une lessive ». Bon. Le message a été (presque) compris.

    macron_1_hd3fran.jpg

     

     

     

  • Législatives : Sagesse n'est pas folie !

    La victoire est totale, et les adversaires, hier surpuissants, sont en lambeaux, vous lisez ça de partout, alors, il n’est pas nécessaire que j’en rajoute. Je note quand même que le résultat à l’Assemblée sera tellement fort que Macron pourra se débarrasser du MoDem à la première occasion, ce qui ne doit pas l’attrister. La droite voulait composer, mais elle se trouve dans le rôle de l'opposant officiel. Grand vainqueur à l’Assemblée, En marche ! va récupérer un max d’argent pour se structurer. Bravo.

    Oki.

    Maintenant, on va quand même regarder les chiffres, pour savoir de quoi l’on parle.

    L’élément essentiel, c’est le taux d’abstention, à 51,29 %, ce qui fait beaucoup, en dit long sur l'état du pays, et cela impacte tout le monde.

    Par rapport au premier tour des présidentielles, Mélenchon passe de 7 millions de voix à 2,4, les Républicains de 7,2 à 3,5 et l’ami Macron de 8,6 à 6,3. Donc, triomphe absolu pour quelqu’un qui a perdu en 6 semaines le quart de ses électeurs.

    Ensuite, petit rappel des résultats du parti du président. Hier, En Marche a réuni 6,3 millions d’électeurs, soit 32,32%. En 2012, le PS était à 10,3 millions, soit 39,86% ; et en 2007, l'UMP était à 11,8 millions, soit 45,57 %.

    Enfin, chiffre significatif aussi, seuls trois députés ont pour le moment été élus, contre 36 en 2012. Il s’agit d’ailleurs anciens élus, recyclés En Marche.

    Je souhaite donc bonne chance à notre pays et bon travail à cette équipe pour faire ses preuves, mais je me permets de rappeler ce dicton : « Plus grosse est la tête, plus forte sera la migraine ». Sagesse n’est pas folie…

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu