Avertir le modérateur

japon - Page 2

  • Hiromi nous parle du bonheur

    Hiromi a fait chavirer mon cœur, et je vous souhaite le même bonheur. Voici Hiromi à Marciac en 2010. La pianiste japonaise a bouleversé le public.  

    Au début on est surpris, mais il faut moins que quelques minutes pour comprendre qu’il se passe quelque chose de grand. Un enchantement offert par la plus douce des virtuoses. Quand après nous avoir scotchés, Hiromi prend le micro, elle nous explique avec son infinie simplicité que c’est un grand jour pour elle de jouer à Marciac, et juste avant son professeur, Ahmad Jamal.

    Hiromi, mon cœur, ne te trompe pas, le bonheur : c’est toi.

    Ecoutez et vous aurez vite compris le problème : Hiromi est une virtuose absolument géniale et le public si averti de Marciac en tombe à la renverse. And me too. Je vois cette main droite qui chante, éblouit, se déjouant de tout. Mais je crois que je suis plus encore médusé par sa main gauche : cette aisance, cette puissance… Et puis cette manière de jouer de tout, de jouer de toutes les musiques, de jouer du piano…

    Hiromi que vous allez admirer a juste trente ans. Elle se régale en jouant et nous aussi. Elle domine tout, et il lui reste une vie pour s’imposer par sa propre musique. Je ne doute pas qu’elle y réussisse, et Ahmad Jamal son boss va la conduire loin.

    Aujourd’hui, c’est le bonheur tout simple… Enjoy !

    http://www.youtube.com/watch?v=vf9boOR1KXA&feature=related

    img27642.jpg

  • La Salsa du Japon

    Le meilleur de la salsa par un orchestre japonais : voici l’Orquesta de la Luz et l’unique Nora.

    Salsa con Sabor

    http://www.youtube.com/watch?v=mJfcxajpZpk

    51ekpzk4bbl-_ss500_.jpg

    Nora et ses amis au Madison Square Garden… Que du bonheur

    (Désolé pour la troisième chanson interrompue, mais il y a pour 20’ 18, et en plus Nora vous raconte des petites histoires, histoire de faire connaissance)

    http://www.youtube.com/watch?v=9dq7jLEUdI4&feature=related

    0.jpg

    Cuero Sono

    http://www.youtube.com/watch?v=QrKKtBt5erk&feature=related

    fh0MUX2Q9DgND.jpg

    I Am a Piano

    http://www.youtube.com/watch?v=LdvcG82RJrI&feature=related

    Orquesta_De_La_Luz-La_Aventura-Frontal.jpg

    Soy Esa Mujer

    http://www.youtube.com/watch?v=bVrl7CM5lNA&feature=related

    61XX5MMHCAL.jpg

    Descarga

    http://www.youtube.com/watch?v=4mIM45UcFrE&feature=related

     

    orchesta-de-a-luz1.jpg

    Salsa no tiene fronteras

    http://www.youtube.com/watch?v=WmyWepU1pPU&feature=related

     

    front91.jpg

     

     

    Salsa Caliente de Japon

    http://www.youtube.com/watch?v=XXB3w0Yso08

    LA_LUZ.jpg

     

    Somos Diferentes

    (La video super kitsch, mais pas la chanson)

    http://www.youtube.com/watch?v=6BcAlwWg4HY&feature=related

    japon

    Merci Nora et à bientôt ! Tu reviens quand tu veux…

  • Les pompiers sacrifiés de Fukushima

    sipa_ap21028390_000125.jpgDonner sa vie avec l’espoir fou que cela puisse sauver celle des autres. J’ai beaucoup de mal à écrire quelques lignes sur les 50 pompiers sacrifiés de Fukushima.

     

    Que se passe-t-il à Fukushima ? Les informations tronquées s’enchaînent aux informations fausses car tout le staff pro-nucléaire est vent debout pour mentir à qui mieux mieux. Il sait très bien qu’un jour nous saurons tout, mais pour sauver le business, il faut séquencer l’information : au compte goutte, le minimum et le plus tard possible, pour accoutumer l'opinion et compter sur la lassitude quand surviendra le pire. Mettre en accusation le nucléaire est une idée interdite. En France, c’est une cause nationale et chacun est sommé d’arrêter de penser.

     

    Ainsi, on sait bien peu de choses de ce qui se passe à Fukushima, mais une seule est certaine : il y a là-bas une cinquantaine de personnes qui ont hypothéqué leur vie en espérant que leur sacrifice permettra de sauver leur pays, et tant d’autres vies à travers le monde. Des anonymes engagés avec détermination contre des forces terrifiantes. La mission est simple : refroidir coûte que coûte les réacteurs. Pour cela, il faut aller au cœur de la centrale. Les systèmes de refroidissement ayant été détruits, il faut d’une part pomper l'eau de mer, la transporter dans des camions-citernes pour l'injecter dans les réacteurs, et d’autre part actionner manuellement les vannes pour faire baisser la pression.

     

    De tout ce qui je lis, je comprends que ce sont des volontaires. Ted Lazo, expert en radioprotection de l’Agence pour l’énergie nucléaire de l’OCDE explique : « Il mettent leur vie en danger et ils le savent. Seules les personnes volontaires, dûment informées et conscientes des dangers encourus, peuvent être mobilisées en cas d’urgence radiologique, selon les consignes des standards de sécurité internationaux élaborés sous l’égide de l’AIEA (Agence internationale de l’énergie atomique), d’après les recommandations du comité international de protection radiologique. […] Ils interviennent équipés de combinaisons intégrales, branchées sur un compresseur ou dotées de bouteilles d’oxygène portables, voire d’un casque en surpression, pour se protéger de tout risque d’exposition cutanée, d’inhalation ou d’ingestion de particules radioactives. Ils tentent de se mouvoir dans la chaleur étouffante des bâtiments, due au dégagement de chaleur des combustibles ».110313124409946_83_000_apx_470_.jpg

     

    Passé un certain seuil, les rayonnements gamma percent tout. La dose maximale admissible est de 20 millisievert (mSv) par an pour les travailleurs du nucléaire. Elle a été portée mardi par les autorités japonaises à 250 mSv. Et on évoque des débits de dose radioactive de 400 à 500 mSv/heure.

     

    Pour Olivier Gupta, directeur général adjoint de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), « les niveaux de radioactivité sur le site atteignent désormais des niveaux importants qui mettent en danger les intervenants sur le site ». Analyse confirmée par la Commission indépendante de radioprotection française (Criirad), pour laquelle les « quelque 50 travailleurs encore présents sur le site sont exposés à des doses potentiellement mortelles ».

     

    J’écris ce texte et vous le lisez pendant que là-bas, un homme épuisé, sans nouvelle de personne, est entrain de remettre sa tenue de combat, ses appareils de mesure, son masque et ses bouteilles d'oxygène, pour repartir quelques heures dans cette fournaise vérolée, actionner un camion pompe chargé d’eau de mer ou libérer une vanne en surpression. Il ne connaît plus qu’une loi : le sens du devoir. Nous, vous et moi, nous sommes là, dépassés, à penser à ce héros sans même pouvoir lui dire un mot.

     

    Eux ne baissent pas les bras. Et s’ils réussissaient ? Le pire n’est jamais sûr. Quoiqu'il en soit, au milieu du chaos de cette terre qui bascule, les pompiers de  Fukushima ont créé un joyau d'admiration.

    front-34-short-image-688424.jpg
  • Que se passe-t-il à Fukushima ?

    nucleaire1.gifLe Japon meurtri par le tsunami, et déjà pointe un risque nucléaire ! En cause, la centrale nucléaire de Fukushima, à 250 km au Nord de Tokyo, qui comprend plusieurs réacteurs. Dans l’un, et peut-être dans un deuxième, les systèmes de refroidissement des turbines ont lâché. Et çà, c'est pas bon.

     

    Naoto Kan, le premier ministre, a ordonné l’évacuation de la population à 10 km alentours, au petit matin de ce samedi, soit pour nous hier soir vers 22h30. La veille, l’évacuation concernait un rayon de 3 km. L'état d'urgence nucléaire a été décrété au Japon à titre de précaution.

     

    Dans la salle de contrôle du réacteur n° 1, on a relevé un taux de radioactivité 1 000 fois supérieur à la normale. A proximité de la centrale, le taux serait de 8 fois supérieur. Les médias japonais affirment ce matin qu’une autre centrale, toujours à Fukushima, rencontrerait des problèmes de même nature. Les réseaux électriques qui assurent la fourniture de la centrale n'assurent plus, et les générateurs diesel ne font pas face.

     

    Du fait de l’arrêt des systèmes de refroidissement, la pression s'est considérablement élevée dans ce réacteur. Hier, des camions portant du matériel nécessaire pour palier à la panne ont été dépêchés sur place, mais ces palliatifs s'avèrent insuffisants, et il semble que la seule solution soit le rejet de la vapeur radioactive dans l’atmosphère. 

     

    Tepco, l’entreprise qui gère le réacteur, a admis cette augmentation de la pression à l'intérieur du réacteur. Pour la faire redescendre, l'entreprise confirme qu'elle va relâcher de la vapeur, ce qui sera une « petite fuite nucléaire », comme le reconnait le ministère de l'Industrie.

     

    De tout cœur, et à tout point de vue, on souhaite que la situation soit maitrisée, mais il est évident que ce samedi matin, on est sur le fil du rasoir et dans la plus grande improvisation.

     

    Merci à ceux qui connaissent le sujet de nous tuyauter, ça me parait un enjeu majeur, et la grande solidarité des industriels va jouer à fond pour nous tenir au courant... nucléraire.

     

  • Les jap's attaquent la salsa

    Malheur de moi qui ne connaissais pas l’Orquestra Del Luz, la flamboyante salsa du japon. France O passait ce soir un concert fantastique.

     

    Ma voisine Mademoiselle Internet me donne quelques bribes. C’est déjà bien, mais le concert de ce soir était encore dix fois au dessus. Les programmes de France O sont illisibles. Le samedi soir, on y trouve ce qu’il se fait de mieux, et souvent les programmes repassent. Viva la Salsa Caliente del Japon

     

    http://www.youtube.com/watch?v=0qGGbAmIYz8&feature=related

     

    http://www.youtube.com/watch?v=ekC7jnKR_7g

    http://www.youtube.com/watch?v=vVOBv9eBF8Q&feature=related

     

    http://www.youtube.com/watch?v=QWK2ljHHvVg&feature=related

     

    http://www.youtube.com/watch?v=dvF5amY3Wc4&feature=related

     

    http://www.youtube.com/watch?v=hltBN-U1MY0&feature=related

     

    http://www.youtube.com/watch?v=WOa6xgN-XhM

     

    http://www.youtube.com/watch?v=bq5sw4ZR8_Y&feature=related

     

    Avec Tito Puente

     

    http://www.youtube.com/watch?v=qD5XTJDiL1U&feature=related

     

    Et Nora, l’incroyable chanteuse qui nous dit « Aligato ». Aligato à toi, Nora, et tu reviens quand tu veux :)

     

    Orquesta_De_La_Luz-La_Aventura-Frontal.jpg
    Mais quelle identité nationale ?
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu