Avertir le modérateur

jazz - Page 5

  • Stevie Wonder, Glastonbury 2010

    Stevie Wonder, musicien hors pair et locomotive de la black music… Le voici pour un concert mémorable à Glastonbury, le 27 juin 2010. C’est la foule des grands jours et le Stevie des grands jours. Quand la nuit tombe, au moment de All I do, on se rend compte qu’on va aller très très loin. Tout s’enchaîne avec beauté et puissance… Une perle avec le jeu à l’harmonica dans Human Nature (46’). C’est la grande nuit de Glastonbury et de ce public merveilleux, et Stevie enchaîne ses chefs d’œuvre : un époustouflant Sir Duke, suivi de I Just Call to Say I Love You, Superstition, Free… Fantastique, la musique, l’émotion, l’union avec le public… La musique a rendez-vous avec le ciel…

    1441746704248.cached.jpg

  • Fats Domino 1986

    La vie semble compliquée ? Non, c’est juste un problème de perspective… Voici un magnifique concert de Fats Domino enregistré en 1986 à Austin City. La beauté, le mouvement et la joie, que demander de plus ?

    fats-domino-cover-songs-india.jpg

  • Le Trio Rosenberg, North Sea Jazz Festival 1994

    Deux frères, Nous’che à la guitare rythmique et Nonnie à la contrebasse, et un cousin à la guitare soliste, Stochelo. C’est le Trio Rosenberg, et le Trio Rosenberg, c’est un pilier dans l’académie du jazz manouche. Les voici enregistrés au North Sea Jazz Festival de 1994, une époque qui est celle de leur arrivée sur la grande scène. L’image est un peu passée, mais le son est nickel. Le Trio a une incroyable unité, fruit d’années de travail, et Stochelo est simplement éblouissant. La virtuosité, bien sûr, mais autant le son, une musicalité qui vous noue les tripes.

    0000059791_500.jpg

    hqdefault.jpg

  • Herencia de Timbiquí, Buenos Aires, 2015

    Et vive la musique colombienne, qui est ici toujours la bienvenue ! Le blog est un fan club ... Herencia de Timbiquí, c’est un groupe de Timbiquí, sur la côte Pacifique, en Colombie. La source, c’est la grande musique traditionnelle, très colombienne et très africaine, pimentée par le travail de fantastiques musiciens qui ont butiné dans tout le meilleur de la musique actuelle. Le résultat est le son unique de Herencia de Timbiquí, hélas trop peu connu chez nous, mais qui va vite devenir votre ami.

    Ce concert d’Herencia de Timbiquí a été enregistré au centre culturel Kirchner, à Buenos Aires, le 11 octobre 2015. Le public a essayé de rester assis mais les souffrances étaient trop grandes, et tout le monde s’est mis à danser. Alors, soyez prévenant : retirez les meubles et rangez le tapis, mettez le son à 819, prévoyez le nécessaire pour une bonne hydratation, et régalez-vous avec le soleil et la beauté qu’apporte Herencia de Timbiquí, c’est simplement génial.

    maxresdefault.jpg

    Herencia-de-Timbiqui-banner-780x260.gif

  • Oscar Peterson, Montreal Jazz Festival 2004

    Simplement fantastique. L’immense Oscar Peterson enregistré en 2004 – 79 ans – au Montreal Jazz Festival, avec ses musiciens amis et fidèles : Niels Henning Orsted Pederson (NHOP) avec un somptueux son de contrebasse, Alvi Queen et des jeux de balais à enseigner dans les écoles militaires, et la guitare de velours d’Ulf Wakenius. On commence avec Reunion Blues, pour finir 78 minutes plus tard avec Satin Doll. Sommes-nous toujours sur terre ?... A 53:20, admirez Oscar Peterson reprendre son souffle après Backyard Blues, et se poser devant le clavier avant de jouer You Look Good To Me… Une immense humilité devant une musique qui nous dépasse. C’est le jazz merveilleux. Emerveillez-vous…


    oscar.jpg

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu