Avertir le modérateur

2012

  • Hollande opposé à l’indépendance du Parquet

    No.jpgVallini, le Monsieur Loyal du cirque normal de Hollande, vient de lâcher le morceau : Hollande est opposé à l’indépendance du Parquet. Le socialisme moderne et sympathique veut un Parquet sous ses ordres.

    Au départ, on peut presque faire semblant d’y croire en lisant l’engagement 53 : « Je garantirai l’indépendance de la justice et de tous les magistrats ».

    On peut encore faire semblant d’y croire en écoutant Vallini annoncer lors d’une réunion tenue au Palais de Justice de Lyon (qui devient un lieu de meeting, c’est original, et ça relativise les discours sur la neutralité absolue du service public) : « Parmi les réformes auxquelles procèdera François Hollande s'il est élu Président de la République, celle du Parquet sera la plus importante ».

    Il poursuit : « Le Parquet est aujourd'hui sur la sellette, comme l'était le juge d'instruction il y a quelques années. Il est monté en puissance face au Siège, en même temps que le pouvoir augmentait sa pression sur lui ». Pas mal.


    On enchaîne avec ce premier engagement de François Hollande : « Proscrire par la loi toute instruction du gouvernement dans les affaires individuelles ». parquet,2012,hollande


    Deuxième engagement ? Il n’y en a pas, car le « lien fonctionnel entre le Garde des Sceaux et les procureurs sera maintenu ». Le ministre de la Justice continuera de leur adresser des « directives générales ».

    Donc, rien ne change. Le Parti Socialiste Normal veut garder un Parquet sous sa hiérarchie. Ca dissipe le petit flou qui pouvait résulter de l’engagement 53, qui est seulement faux-cul.

     

    Venant de Hollande qui n’a jamais écrit une ligne sur la Justice et de Vallini qui avait scandaleusement excité les foules contre juge Burgaud – lequel appliquait la loi votée par Vallini – je ne suis pas surpris.

    D’ailleurs, cette option – le Parquet sous la hiérarchie – est le droit le plus strict du Parti Socialiste Normal.

    Ca pose juste un problème. Pour respecter les principes intangibles de la justice, tout ce qui concerne les fonctions judiciaires – juger et prendre des mesures de coercition contre les personnes – ne peut relever que de juges dont le statut garantit l’impartialité et l’indépendance. Evidemment, ce n’est pas le cas de magistrats restant sous la hiérarchie du ministre. Cela signifie que pour garder le Parquet sous son autorité, Hollande va devoir transférer une masse de missions et de décisions aux juges du Siège.

    Or :

    -          Hollande n’en dit rien

    -          C’est rigoureusement impossible à faire, sauf à bouleverser les effectifs.

    Oui, nous avons à faire à un tout petit candidat normal. Normal,… comme la position du fœtus.  

    19156_34643_5.jpg

    Une position normale

  • Le Capitaine Courage Sarkozy peut-il encore remonter la pente ?

    Couv_143173.jpgMais qui lui a mis en tête cette TVA sociale ? Comme petit patron, je suis gagnant : le 1° octobre je laisserai mes tarifs – c’est-à-dire le hors taxe – intacts, mais j’augmenterai la facture des clients de 1,6 %. Ce sont eux qui paieront l’augmentation de la TVA et moi, je bénéficierai d’une baisse des charges patronales. En cumulée, je passerai de 65 de charges, à 63,4%. Je précise au passage à Sarko qu’il n’y a pas besoin de six mois pour régler les ordinateurs. Une minute suffit, alors il peut rendre la loi applicable dès ce mois de mars.  

    Parmi mes clients, il y a les entreprises, qui parviennent souvent à récupérer la TVA, mais pour les particuliers, ce sera à eux de payer. Plein but. Chères amies, chers amis, divorcez vite, à compter d’octobre, ce sera 1,6% de taxe en plus.

    Merci Sarko. Mais rassurez vous, il est génétiquement  impossible que je vote pour celui qui a légitimé les valeurs FN, qui a affaibli et la loi et la police, qui a instauré les punitions collectives contre les Roms, qui a vendu notre politique étrangère aux US, et qui a stigmatisé comme jamais les patients psy.

    Je ne focalise pas sur sa personne. Je souhaite que disparaisse avec lui cette purulente UMP qui a autorisé les apéros saucisson-pinard dans les locaux de l’Assemblée Nationale.

    Bloquer six chaînes télés, pour voir le héros du bouclier fiscal annoncer qu’il augmente la TVA, et voir la tronche accablée des cadors de l’UMP expliquant le coté génial d’une hausse des impôts… un grand moment. Pour fêter ça, on s’est sifflé un Madiran Montus de 2005 à faire pleurer dans les chaumières.

    Alors, c’est plié ? Pas si sûr.

    Hollande a des qualités objectives et passe bien, mais le goût de la victoire va amener les seconds couteaux à vouloir briller. Or, les bases sont connues : le programme est faible, le parti est décalé, et les bonnes places sont rares. Il va falloir tenir l’attelage. Capitaine%20Courage.jpg

    Ensuite, le corps électoral français lors d’un vote de second tour est beaucoup moins versatile que lors des sondages. Tous les seconds tours (hormis 2002) se jouent à 52/48, et Sarko va mécaniquement remonter. Ce sont 2% d’indécis, qui se prononcent sur des critères aléatoires les derniers jours, qui feront le résultat. Et le président en fonction a des atouts pour polluer la dernière semaine...

    Et puis, attention, il reste quatre mois, et quatre mois au temps de l’instantané médiatique, c’est très long. Fin janvier 1995, Balladur était à 65 % d’opinions positives, et son staff de campagne regroupait les poids lourds : Sarkozy, Pasqua, Bayrou, Léotard, et Simone Veil. Ils ont brillé jusqu’en mars, avant de se fracasser.

    En 2007, Sarko a réussi la prouesse de se faire élire sur le thème de la rupture. Là, il se méfie du « changement dans la continuité » à la Giscard, et nous tente l’image du capitaine courage.

    On verra. Mais Sarko doit trouver un autre souffle qu’hier soir s’il veut arriver en tête au premier et au second tour. L’adversité va le doper. Alors ?...Il peut se refaire ou non ?

  • Venez voter sur le blog !

    Bienvenue dans le plus somptueux des bureaux de vote. Ici, c’est magique, car tout est possible.

    Vous pouvez votez librement et personne ne vous demandera qu'elle est votre nationalité. Les réfugiés apatrides sont les bienvenus.  

    Vous pouvez dire quel est votre vote pour les présidentielles, et vous pouvez aussi l’expliciter (c’est recommandé).

    Vous pouvez dire du bien de votre chouchoute ou de votre chouchou, et dire tout le mal que vous pensez des autres.

    Vous pouvez voter plusieurs fois, et vous vous pouvez même changer de vote.

    Vous pouvez voter blanc ou nul, ou dire pourquoi vous ne votez pas.

    Vous pouvez-même voter pour ceux qui ne sont pas candidats.

    Bref, le luxe total. L’essentiel est de parler du choix crucial, qui est celui du vote. Les thèmes de campagne seront traités par ailleurs, en fonction de l’actualité, avec l’objectivisme et l’impartialité qui caractérisent ce blog.

    wocky6gn.gif

  • Et si on votait Bayrou ?

    _cv_pourquoi_pas_toi_m.jpgBen oui, pourquoi ne pas voter Bayrou ? L’élection, c’est dans trois mois, et il va s’en passer, mais franchement, un vote Bayou au premier tour, et au second, c’est plus que présentable.  

    Le choix n’est pas tel, et on ne votera pas « pour », mais « contre », et par dépit. Prévoir une pince à linge (à poser sur le nez) au moment du vote.

    Pour ma part, je ne peux envisager ni Le Pen, ni Joly, ni Mélenchonne, ni Sarko.

    Participer au sauvetage de l’entreprise familiale Le Pen n’entre pas dans le débat. Marine cherche un gros score pour renflouer les caisses du FN et rembourser les dettes creusées par Jean-Marie. Fonds de commerce : la xénophobie.

    Joly est out. Complètement décalée, incompréhensible et inaudible. De manière encore plus visible qu’au PS, Les Verts parient sur une gamelle XXL, et se tiennent à distance pour ne pas en subir les contrecoups lors des législatives. Leur seul espoir est que Joly fasse plus de 5% pour obtenir le remboursement des dépenses, et basta.

    Mélenchonne… Il se contrefiche de la présidentielle, et veut seulement récupérer les ruines du PC pour assurer sa propre retraite. Aucun intérêt.

    Sarko, c’est moralement impossible. Il a endetté la France comme nul autre, et nous a alignés sur la politique US. Mais surtout, et c’est impardonnable, il a rompu les interdits avec les valeurs FN. Il doit dégager au printemps 2012 : ça relève de l’hygiène.

    Hollande… Quel calvaire de se retrouver à voter pour ce blaireau et son aréopage de blaireaux, qui n’arrivent ni à se mettre en ordre de bataille, ni à imposer le moindre thème de campagne. Alors, à nouveau voter pour cette enflure qu’est le PS, en se disant que c’est moins pire,… alors que c’est juste la continuation du système ? Désolé, mais c’est stop.

    Voter pour Bayrou, c’est voter pour l’UDF, la vieille famille de la Droite orléaniste. Pas glorieux. Mais on s’en fout, car voter Bayrou, c’est le meilleur chemin pour planter Sarko. Si Bayrou est à plus de 20%, Sarko est cuit, et l’UMP avec lui. Et çà, c’est une bonne perspective.

    Surtout, voter Bayrou, ce serait la fin de la V° République, car Bayrou a une bonne tête de président, mais il est seul. Totalement seul. Il a les télés, son côté sympa et propre sur lui, et c’est tout. Ce qui veut dire que les législatives seraient très ouvertes et que l’Assemblée serait très autonome. Le président chef gaulois qui dirige tout, ce serait fini, et on reviendrait au pouvoir d’une chambre représentant le pays, avec de grosses redistributions des cartes. Ca vaut la peine d’y réfléchir.

    pourquoi-pas-toi-couv.jpg

  • Politique : Ce ne sont plus les politiques qui commandent

    ubu roi.jpgCostar noir, cravate sombre, teint blanchâtre et mine d’enterrement… Sarko avait la tronche de circonstance pour nous annoncer son programme pour 2012 : enfiler un préservatif géant à la France. 

    On rêve. En cinq ans, il a foutu le feu à la société, soldé notre indépendance aux US, endetté le pays jusqu’à la gueule, ridiculisé l’image de la France dans le monde, et pour faire bon poids, décomplexé la xénophobie. Dette, impôts, taxes, chômage, violence sociale… tout augmente 

    Et le voilà qui vient prendre la posture du président protecteur. Le destin de l’UMP serait de devenir notre grand préservatif. Condom pour toutes et pour tous : non merci, surtout vu la tête du fournisseur !

    Restons sérieux. Je souhaite surtout que 2012 nous préserve et nous protège de l’UMP. Ras le bol de ces ahuris encravatés qui nous passent leur temps à attiser les peurs sociales, pour mieux jouer les protecteurs. Assez, assez, assez…

    A Gauche, c’est pas plus réjouissant. Connaissez-vous quelqu’un qui compte sur la victoire de Hollande pour améliorer son sort ? D’ailleurs notre ami, tout gonflé par les primaires, a littéralement disparu des écrans radar.

    Je n’ai même pas à parler du FN, cette PME familiale en quasi faillite qui survit grâce aux subventions publiques.

    Le pays est beaucoup plus fort que ceux qui font semblant de gouverner, car il est tenu par la société – vous toutes et tous, avec esprit de liberté et de solidarité – et non pas par ses dirigeants politiques, des schtroumpf grincheux et dépressifs. Je leur souhaite de grandes vacances…

    Et pour 2012, il pourrait appliquer ce grand adage de la déontologie médicale : si vous ne savez pas soigner, au moins essayez de ne pas nuire.

    La_Liberte_guidant_le_peuple.jpg

    Mon programme pour 2012

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu