Avertir le modérateur

Logement à Paris

  • Georges Tron, tu te fiches du monde

    9782842655891.jpg1 400 € pour un six pièces de 118 m2 rue Mademoiselle, et Georges Tron, notre nouveau secrétaire d'Etat à la Fonction publique, nous explique benoitement que tout cela est normal. Normal ? Moi, je dirais un peu cher mon ami ! Ah les charges… Tu devrais aller manifester avec « Droit au logement » !

     

    Cet appartement de six pièces lui a été attribué en 1992 sur le contingent des logements sociaux de la mairie de Paris, par Jacques Chirac. Première précision pour notre grand malheureux : il est député de l’Essonne. Prenons donc l’hypothèse qu’un député n’est pas le plus handicapé quand il faut trouver un logement dans sa circonscription. Ce qui revient à dire que l’attribution et le maintien de ce logement social, propriété de la société de HLM Domaxis, est en soi un scandale.

     

    On avait déjà parlé de l'appartement de Georges Tron début 2008, quand pour des motifs du même ordre, Jean-Paul Bolufer, le directeur de cabinet de la ministre du Logement, Christine Boutin, avait du démissionner. Notre vaillant villepiniste, pris les doigts dans la confiture, avait affirmé qu'il était « en négociation pour acheter » un autre logement. Mais trop absorbé par son action politique au service de la justice sociale, il n’a pas eu le temps de s’en occuper en deux ans.

     

    Bon, et mon Tron, tu ne pourras pas nous le faire deux fois. Cette fois-si, il va falloir rendre les clés.

     

    Alors, pour te donner un coup de main, j’ai recherché quelques adresses dans le XV°. Eh ben, ce n’est pas drôle, mon pote : il va falloir que tu fasses comme tout le monde et que tu sortes le chéquier. sardine.jpg

     

    J’ai d’abord cherché dans tes prix (charges comprises !), et j’ai trouvé, mais il va falloir que la famille adopte le mode de logement « sardines » : un 3 pièces de 68 m² rue Pérignon pour 1 630 € ; un 2 pièces de 61 m² près de Montparnasse-Bienvenue pour 1 800 € ; un 3 pièces 70 m² rue Dutot pour 1850 € ; un 3 pièces de 50 m² rue Dombasle pour 1455 €.

     

    Comme j’entends déjà ta petite famille qui râle, je t’ai trouvé des surfaces proches : un 5 pièces de 111 m² mais il va falloir allonger 3296 €, ou un 5 pièces de 118 rue César Franck pour 3 475 €.

     

    Tu veux rester rue Mademoiselle pour le même prix ? Ca devient compliqué. Pour un loyer de 1750 €, tu trouves un deux pièces de 46 .

     

    Et oui, pas facile de se loger pour 1 400 € dans Paris XV°. Alors, à 46 , il te restera une solution : le soir, raconter à ta petite famille des histoires à dormir debout. Mais pour ce qui nous concerne, merci d’éviter ce genre de sornettes. Il est scandaleux que des gens qui ont des revenus comme les tiens se trouvent dans le parc HLM de Paris. Il n’existe pas de procédure pour t’expulser, mais le sens moral devrait suffire.

     

    On se pose parfois des questions très compliquées sur le rejet du monde politique, qui conduit à une abstention de 50%. Parfois aussi, on trouve des réponses très simples.

     

     

     

    Finalement, Georges Tron a décidé d'aller dormir dans son garage

  • Le scandale de la RIVP

    Un vrai coq,  Jean-Paul Bolufer, l’ancien dir’cab’ de notre Christine Boutin : la crête au vent, et les pieds dans le guano, cette accumulation d’excréments d’oiseaux, variété de la chose qui assura la postérité de Cambronne. Les encyclopédies nous précisent que le guano est un engrais très efficace, en vertu de ses composés nitrés, et qu’il rend plus productifs les sols manquant de matière organiques.

     

    Pas de doute que ce guano enrichira notre campagne. Je veux bien entendu parler de la campagne des municipales à Paris. Car cette histoire est un scandale absolu. D’ailleurs, notre joyeux volatile en était lui même convaincu lorsque, le 16 novembre dernier sur France-Culture, il dénonçait le « scandale » des personnes logées en HLM alors qu'elles « ne devraient pas y être ». Un mois plus tard, le ton a un peu changé. D’ailleurs, de douces voix cherchent à minimiser cette affaire qui ne serait « qu’une queue de comète de la chiraquie ». Ben voyons…

     

    Pour ce qui est de l’argument de défense, on a fait plus original : « Je suis peut-être en faute, mais je ne suis pas le seul. » En général, ça ne mène pas loin. D’ailleurs, Bertrand Delanoë vient de se rappeler de ce dossier resté en attente, dans une pile, et annonce qu’il va saisir la chambre régionale des comptes. Il pourrait aussi demander une petite synthèse à ses services… Alors, chers amis, dans le contexte de la campagne électorale, avec un ancien président de la République mis en examen pour des faits ayant eu lieu alors qu’il était maire de Paris, il faut prévoir quelques chapitres, et ça risque bien de sentir le guano à plein nez.

     

    Tiens, à propos, une petite news, passée à l’époque assez inaperçue. L’ancien directeur de la RIVP , Michel Lombardini, 67 ans, un proche de Jean Tiberi, a le 20 décembre 2006 écopé d’un an de prison ferme pour corruption : il avait bénéficié de travaux offerts par des fournisseurs de la RIVP pour la construction de son domicile privé. Si la Justice ne comprend rien à la générosité des amis, c’est à désespérer.

     

    Et Christine Boutin ? Elle n’a pas condamné, son communiqué évoquant seulement une politique inutile : « Mon directeur de cabinet m'a présenté sa démission ce matin, afin de pouvoir retrouver sa pleine liberté de parole et ne pas entraver l'action que je conduis par une polémique inutile.»

     

    Allez, Christine, fais pas la tête : tu verras que la polémique sera bien utile pour régler l’un des aspects du logement à Paris. Ce n’était pas priorité de ton ministère, mais que veux-tu, c’est la vie… Et puis tu vois, le guano, ce n’est pas bon pour les fondations : écologique, certes, mais non durable.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu