Avertir le modérateur

Paris-Dakar

  • Paris-Dakar: Irresponsable !

    Vous ne pouvez condamner le Paris-Dakar ! Il est irresponsable. Dénué de discernement. Tous les psychiatres sont formels, et aucune sanction ne peut être appliquée à celui qui n’a pas le sens de la sanction. C’est la loi. 

     

    Certes, mon client à trente ans. Mais il a gardé l’âge d’un enfant. Oui, Monsieur le Juge, mon client est un enfant qui n’a été ni éduqué, ni élevé. D’une filiation mal établie, balloté entre différents parents d’adoption, il a grandi trop vite. Les apparences de la réussite ont pu faire croire qu’il était devenu un bon petit gars. Ce n’était qu’un vernis, et finalement seules comptaient les images que ce vernis permettait de refléter. Les flamboyantes fées qui se penchaient sur mon bébé de client n’étaient que de petites coquines…

     

    Aujourd’hui, c’est l’heure des comptes, et je ne puis qu’être d’accord avec Monsieur le Procureur : ce bilan est lourd.

     

    Il y d’abord les victimes directes. Je ne le nierai pas, et ce serait absurde : mon client a un palmarès de tueur en série. Sur ces trente années, ce sont 53 victimes, dont 17 spectateurs, et parmi eux, huit enfants. Permettez-moi ici de saluer la mémoire des deux dernière victimes, lors de la funeste virée de 2006 : Boubacar Diallo, âgé de 10 ans, et Mohamed N’Daw, qui avait douze ans.

     

    Ensuite, force est de reconnaître que cette équipée puisait ses forces dans l’irresponsabilité. Les psychiatres ont très bien décrit le phénomène : l’absence de structuration donne le sentiment de la toute-puissance. Un moi gazeux, un surmoi liquide, et un ça nébuleux : le plus fou est que ce délire, qui n’est que le résultat de souffrances psychiques aigües, ait pu durer trente ans.

     

    Le principe était simple : faire chez les autres ce que est interdit chez soi. Mon client n’était pas une course, mais une fuite. Il ne pouvait vivre que dans le déni du réel. Vitesse limitée, conduite apaisée, limitation de la consommation d’essence, lutte contre le réchauffement climatique,… : les règles de civilisation n’étaient pas pour lui. Et ce refoulé s’exprimait avec fureur, la perversité de son psychisme le conduisant à l’exhibitionnisme : personne ne devait rien ignorer de sa transgression de l’interdit. L’œil de la caméra lui permettait de jouir.

     

    Ces jours-ci, tout s’est écroulé. L’insensé – ne s’appelaient-ils pas entre eux les fondus du Dakar – a conduit à offrir une tribune au terrorisme international, et la Mauritanie se trouve prise en otage. La voici stigmatisée comme terre de manœuvre d’Al Qaïda. Son économie fragile n’avait pas besoin de ça. Quelques truands sans scrupules ont su utiliser l’impéritie de mon client, et le piège se referme sur un peuple. Qui, au niveau du dommage causé, tendra la main à la Mauritanie ?

     

    Le mauvais film, hélas, semble ne pas devoir finir. Comme une volaille rebelle qui continue à avancer alors qu’on lui a coupé la tête, mon client, signe définitif de son irresponsabilité, déclare encore ce 4 janvier : « Le Dakar est un symbole, et rien ne peut détruire les symboles. L’annulation de l’édition 2008 ne remet pas en cause l’avenir du Dakar. »

     

    Pauvre enfant, qui croit qu’un juge pourrait le détruire… Vous imaginez, Monsieur le juge, quelle sont ses représentations sociales… La seule question, aujourd’hui, est de constater l’abolition de son discernement, et de le confier aux bons soins de ses thérapeutes.

     

    J’entends déjà ceux qui crieront à l’impunité. Mais, la loi nous interdit de condamner quelqu’un qui n’a pas conscience de ses actes ! Pas de culpabilité pour celui qui ignore tout jusqu’au sentiment de sa faute, mais en revanche reste, aux termes de l’article 489-2 du code civil, la responsabilité civile : indemniser des conséquences de ses actes. Cette responsabilité est intacte. Et, ne pouvant rien vous cacher, je vous dirais, Monsieur le Juge, qu’il y a peut-être bien, effectivement, un  peu d’argent disponible pour les victimes.

    Il nous reste à entendre les témoins.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu