Avertir le modérateur

Présidence de la République

  • Alors, c’est reparti pour 10 ans de Sarko ?

    Oh, purée le sondage mortel... Les courbes de popularité de Hollande et Sarko s’inversent, un truc qui ne veut rien dire mais qui change tout.

    Ce genre de sondage est crédible car il donne une tendance, et pas un résultat. On pose une question simple « Faites-vous confiance au p’tit pas nerveux ou au p’tit nerveux ? », et on y revient régulièrement.le_retour_de_django.jpg

    Au début, le p’tit nerveux est plongé dans un bassin d’orties, et ça s’appelle « l’état de grâce » pour le p’tit pas nerveux (à qui la grâce va si bien ; surtout quand mamie de Dijon lui dit de ne pas se marier avec Valérie parce qu’on ne l’aime pas, et que le gracieux ricane).

    A Gauche, on ne voit pas très bien qui peut dessouder le p’tit pas nerveux. Les jours d’optimisme, de retour de ma shoot-room, je fais des plans avec Titine, mais c’est carrément un film. Il faudrait un merdier total pour qu’Hollande appelle Titine et la laisse gouverner, et comment alors relever la situation en quelques mois ? Il en est capable car il sait que ce genre de cohabitation profite au président. 2013 et 2014 seront en récession, avec augmentation de la dette, des impôts et du chômage…

    A Droite, le p’tit nerveux sent le soufre et il est plombé par toutes ses défaites électorales,... mais il rêve de revanche et qui peut le dégager ? Copé et Fillon ont le charisme d’une grenouille et d’un crapaud, Juppé ne parvient pas à entrer dans le jeu, et si NKM est bien  partie pour faire une belle campagne à Paris, elle est loin d’être présidentiable,… et elle a tout intérêt à prendre son temps.

    Alors ? Eh bien, le retour de Sarko est une vraie hypothèse. S’il grimpe dans les sondages, les élus locaux vont l’appeler pour la pub’, et ça sera reparti. Alors que tous les dirigeants européens ont été laminés ces derniers temps, Sarko considère que sa défaite à 48,38 est le contrecoup de la crise et qu’il a fait mieux que résister. Et il peut raisonnablement se dire, vu le brio de la Gochmole, qu’il peut récupérer 1,62% des électeurs d’ici 2017.

    C’est mal barré… 

    mounet-paul-le-retour-dulysse-affiche-film2.jpg

  • Y a-t-il quelqu’un pour expliquer à François Hollande qu’il est Président de la République ?

    9782012004375.jpgAprès le Président touche à tout, voici le Président touche à rien. Peut-être un jour, retrouverons nous un Président qui exerce normalement les fonctions...

    Etre l’anti-Sarko, en prenant le train et en montrant son petit bedon à la plage, c’est bon, mais franchement, on s’en contrefiche. Que Hollande ne soit pas comme Sarko, ça intéresse qui, à part Madame la Compagne, l’ex-Madame Première Dame, et les petites familles associées ?

    Moi, je propose au leader minimo de prendre des jets trois fois par semaine, de se payer une jolie montre genre la Breguet Tradition 7047 tourbillon fusée en or rose, d’essayer les talonnettes, d’augmenter sa paie, d’embaucher son fiston, de commander trois sondages par jour…

    II peut faire tout çà et même davantage, aucun problème, mais à une condition : il faudrait juste qu’il devienne Président de la République, qu’il en exerce les pouvoirs et qu’il en assume la fonction.

    Parce que pour le moment, c’est peau de balle.

    On a assez dit pendant la campagne que ça allait mal et qu’il faudrait vite faire ceci et cela. Mais aujourd’hui ? Rien de rien. Des discours, des quarts de demi-mesures, des projets cosmétiques, des tables rondes, et le gouvernement qui s’éclate sur des sujets aussi essentiels que la publicité sur France 2 après 20h, le relèvement du livret A de 25% (contre le doublement annoncé) et une diminution « modeste » et « provisoire » des taxes sur les carburants (préparez votre loupe).

    Cette équipe de nazes doit arrêter avec sa propaganda et aller se colleter avec les faits.

    Quelques questions.

    Quelle est la nouvelle politique européenne et que fait la France ?

    On avait parlé d’un grand pacte de croissance, et nous avons juste un gland paquet de gaz. On parlait d’une autre politique vis-à-vis de la Grèce, et ce soir Hollande, à côté de Merkel, faisait le cake pour demander à la Grèce de respecter ce qui avait été arrêté sous Sarko. Et sur le fédéralisme budgétaire, quelle est la politique de la France ? 5390102458829.jpg

    Quelle est la nouvelle politique étrangère et que fait la France ?

    Que dit la France à Obama qui veut imposer son bouclier anti-missiles sur Europe - menaçant notre indépendance - et à Poutine qui dénonce ce bouclier comme une arme pointée sur la Russie, et qui réarme à tour de bras ? Que fait la France dans le gouvernement militaire de l’OTAN ? Au-delà de la photo de Fabius sans cravate dans les camps de réfugiés syriens en Jordanie, quelle est la politique de la France au Moyen-Orient, alors que toute la carte se redessine ? La Chine et les US sont à couteaux tirés en Afrique pour truster l'économie : que fait la France ?

    Quelle est la nouvelle politique économique et sociale de la France ?

    Depuis mai, c’est simplement affolant : les seules réalisations, c’est de nous faire les poches. Taxes, impôts, redevances, contributions : ça tape tous azimuts ! On avait annoncé une politique industrielle : quid à part le procès débile fait à PSA, la plus fidèle des entreprises françaises, présentée comme un monstre froid du capitalisme internationalisé ? Hollande avait désigné comme ennemi « les puissances de l’argent ». Quoi de plus aujourd’hui ? La justice française a-t-elle été saisie du scandale du Libor (le truandage des taux bancaires) ? Non, c’est le gouvernement US qui l’a fait, et il va négocier de fortes sommes pour arrêter l’affaire. Et le gouvernement « socialiste » a-t-il une politique sociale ? Non, alors que c'est la base de tout.

    Nous sommes gouvernés par des rigolos,… mais pas drôles. Cette équipe sera bientôt rattrapée par les faits. Ce sera cruel pour ces empotés… et douloureux pour le pays.   

    9782012274471.jpg 

    Tout un programme

  • Je suis candidat à la présidence de la République

    J’ai décidé d’être candidat à la présidence de la République. Mon programme se résume en une proposition : nous manquons d’immigrés. De toute urgence, il faut accroître les sains apports des populations étrangères à notre pays. Il en va du salut de la France.

     

     

    Il  nous faut une politique de rupture. Rupture avec les options politiques shootées aux sondages qui ont donné à la France l’allure d’une pomme fripée. Rupture avec les stratèges qui en sont restés à la ligne Maginot. Rupture avec ceux qui ont vendu leur bibliothèque pour garder comme seul livre de chevet « Le Choc des civilisations ».

     

     

    Je ne saurais jeter la pierre à mon prédécesseur. Lui au moins, avait su faire des choix et les a assumer. Revendiquer une politique de quotas, c’est-à-dire régler la vie des personnes à partir de statistiques, est contraire à la jurisprudence de Conseil constitutionnel et de Cour européenne des droits de l’homme. Et bien, il est passé outre, sachant que l’électroencéphalogramme de ses adversaires politiques était plat. Avec l’UMP, il a su défendre une ligne claire, qui l’a conduit à la victoire, pendant que le Parti socialiste se figeait, tel l’âne qui, hésitant entre un choux rouge et un choux vert, est mort de faim. Paix à son âme.

     

     

    Non, ce n’est pas la pierre que je lui jetterai, mais les textes fondamentaux qui fondent la civilisation du droit. Une vraie politique de civilisation : respect de la personne et de son environnement, ivresse de la culture. Des choix politiques qui conduisent à travailler juste ce qu’il faut pour un vrai partage des richesses, l’investissement de l’avenir : ouvrir la croissance au plus grand nombre.

     

     

    Si près de nous, et notamment dans des pays où les enfants apprennent à lire dans la langue de Voltaire, quelques euros de plus chaque mois, c’est un bouleversement dans les familles. Un instituteur envoyé dans les bleds, c’est un point d’ancrage, qui devient point de repère. Un étudiant qui passe sa licence dans une université française, c’est là-bas tout une génération qui progresse d’un cran. Ce sont-là de vrais efforts pour replacer notre pays sur le chemin de la conquête du monde.

     

     

    Et un travailleur accueilli, ici, sur le sol de France ? Un rongeur de Sécurité sociale, menaçant l’emploi, essaimant ses coutumes, imposant sa famille, alors que nous ne l’aurions pas choisie ? Mais ce sont-là des conceptions qui sentent le moisi ! Ces autoroutes de l’opinion conduisent à l’impasse politique et au tête-à-queue économique.

     

     

    Pour ce travailleur, rien ne sera simple. Tout sera même très compliqué. Mais, parce que c’est le choix de sa vie, parce qu’il y a une famille et une fierté, il va se battre. Ne serait-ce que pour revenir au pays, pour les congés, chargé de cadeaux. Il connaitra le chômage ? Et alors, la belle affaire ! Même chômeur, il consommera et créera, construisant la spirale du renouveau. Et surtout, de trop nombreux employeurs ne trouvent pas à embaucher. Plus encore, la France disposent de grands territoires, de villes qui ne demandent qu’à croître, et de richesses qui n’attendent que d’être exploitées.

     

     

    Mes prédécesseurs souffraient de myopie politique. Ouvrons les yeux : le bout du nez est un horizon dépassable.

     

     

    Dans dix ans, notre population sera accrue, et nous aurons pulvérisé les  taux de croissance. Notre accueil des étrangers aura été si chaleureux que chacun d’eux sera devenu ambassadeur de la France auprès de sa famille et de ses amis. Dans chaque pays, dans chaque ville, une jeune homme ou un jeune femme sera prêt à se battre pour la culture française, cette alliage si précieux entre l’individualisme et la solidarité. Notre culture et nos entreprises vont repartir à la conquête du monde.

     

     

    Chères amies, chers amis, votez pour moi : on ne va pas s’ennuyer.

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu