Avertir le modérateur

baby loup

  • Il ne nous manquait plus que mamy Badinter…

    Comme sœur Angélique-Forest-de-la-Rédemption ne vaut plus une thune, on nous ressort du placard la mamy Badinter. C’est le journal La Croix (et la bannière) qui fait sa rédemption. Et comme on pouvait s’y attendre, ça vaut un sacré – gloire à Dieu – bidonnage. Voici quelques extraits de l'entretien avec mamy blue et mes commentaires amusés.

    pop-tops_mamy-blue.jpg

    Q. – Que pensez-vous de la proposition de loi sur la neutralité des crèches et lieux d’accueil des mineurs ?

    R. – Elle est absolument nécessaire. Il faut compléter une fois pour toutes la loi de 2004 sur les signes religieux à l’école. Nous affrontons aujourd’hui un problème nouveau : alors que les pressions religieuses étaient en recul depuis des décennies, que le consensus était parfait, certains affichent des exigences religieuses dans la prise en charge d’enfants à peine nés !

    Ceux qui ont voté la loi de 1905 ne pouvaient pas le savoir : l’enseignement religieux n’avait, alors, pas sa place avant l’âge de raison.

    Commentaire

    1/ Y-a-t-il un mot sur l’enseignement dans la loi de 1905 ? Je vous laisse juge : pas un ! Rien à voir avec la choucroute. Alors tu parles de quoi, mamy ? Si tu parles d’une loi, essaie de la lire avant… Là, tu es ridicule, en sautant dans la piscine quand il n’y a pas d’eau.

    2/ Une petite piqûre de rappel à mamy pour lui dire que le baptême catho, c’est dans les jours qui suivent la naissance. Catalogué catho toute la vie, alors que le bébé n’est pas majeur, et pire n’a pas atteint l’âge de raison… Une dramatique atteinte aux droits de l’enfant qui a échappé à notre super mamy… Une loi pour interdire le baptême avant l'âge de raison? 

    3/ Si au passage tu peux nous expliquer ton truc sur l’âge de raison…

    Q. – Les controverses se concentrent surtout sur la place de la femme. Après la loi de 2004 puis celle sur le voile intégral, faut-il aller plus loin ?

    R. – Depuis vingt-cinq ans, on a laissé faire. Cela a-t-il arrangé les choses ? Non. Il a fallu la loi de 2004 pour que le mouvement s’arrête à l’école.

    Commentaire

    Mais non, mamy, ça ne marche pas ton truc.

    La France a adhéré au Pacte des droits civils et politiques de 1966 et au protocole n°1 par lequel elle reconnait l’autorité du Comité des Droits de l’Homme de l’ONU. Or, ce Comité a dit que la loi de 2004 constituait une violation du droit car 1) elle ne reposait sur aucun fondement crédible en terme de liberté de religion, et que 2) il était inadmissible de virer de l’enseignement un élève assidu et appliqué, qui ne causait aucun trouble dans l’établissement, au motif qu’il aurait porté des signes religieux. Donc ta loi est un abus de pouvoir et une violation du droit. La coalition PS-UMP-FN a choisi d’ignorer le Comité des Droits de l’Homme de l’ONU. Un comportement de voyou, qui ne fait que reporter le problème, car tôt ou tard, la loi de 2004 devra être abrogée pour respecter les principes du droit. A moins que la France retire sa signature du Pacte, et aille rejoindre la Corée du Nord ?

    Et toi, tu nous proposes quoi, mamy blue ? D’étendre l’illégalité laïciste intégriste dans les crèches ? Oh, calmos….  

    Q. – Faut-il une loi sur les signes religieux à l’université ?

    R. – Je suis encore en état de réflexion. Je trouve normal que les étudiants, adultes, s’habillent comme ils le veulent, mais je suis sensible aussi à la proposition de certains d’interdire les signes religieux pendant les cours, lorsque le discours scientifique doit être respecté.

    J’ai surtout besoin d’informations : est-il exact qu’une ou des universités abrite(nt) une salle de prière ? Il faut qu’une inspection universitaire se penche sur le sujet.

    Commentaire

    1/ « Interdire les signes religieux pendant les cours, lorsque le discours scientifique doit être respecté »… Hum, hum, mamy… Tu t’es shootée à la litote ? Parce qu’a priori, le discours scientifique marque tous les cours à l’université, non ? Donc, autant dire que tu veux interdire le foulard de partout ?

    2/ Mamy adorée, as-tu songé un instant que la femme qui porte le foulard musulman a un avantage dans ta grille de lecture : elle joue cash. Mais, comme il s’agit de ses convictions, intimes, pourquoi tu t’accroches aux apparences ? En fait tu nous saoules avec tes critères à la con. Ce qu’est une personne ou ce qu’elle pense, ça te dépasse, alors tu t’accroches au visible… Mamy, tu es visiblement risible.

    3/ Des salles de prière dans les universités ? Option avec foulard, ou sans foulard ? Avec poils ou à poil ? Allons, mamy chérie, je vais te faire une révélation… D’après les enquêtes de nos courageuses équipes d’investigations du blog, figure-toi qu’il y aurait même des aumôneries, avec des ecclésiastiques payés par l’Etat dans les lycées publics et les hôpitaux publics, et qu’il existe même un diocèse aux armées… Tu trembles ? Accroche-toi bien mamy… Avec effroi, je me suis aperçu qu’il existait une magnifique chapelle au sein du Palais de justice de Paris. Alors, mamy, comme tu as l’air bien en forme, fais nous encore rire un bon coup, et demande que la chapelle du Palais de Justice soit rasée, ou reconverti en temple maçonnique. Au nom de la laïcité et pour respecter le discours scientifique.

    Sainte Nunuche… 

    6a00d8341d8a0f53ef0168e69cd107970c.jpg

    la-sainte-chapelle-du-palais-de-justice-de-paris-1667846658-1566318.jpg

    Paris, Sainte Chapelle (haute) (1).jpg

    9_800px-sainte_chapelle.jpgchapelle-basse-sainte-chapelle.jpg

    T'as vu, mamy blue, ça a de l'allure, non ? 

  • Baby-Loup : Les Frères-la-Gratouille à la manœuvre

    Celle-là, elle bien bonne : la crèche Baby-Loup est financée par les francs-maçons ! Oh la belle et intangible neutralité, avec les Frères-la-Gratouille à la manœuvre.

    Layout 2 (Page 1)

    Il en avait fallu des contorsions pour valider le licenciement de cette salariée qui, recrutée sur un poste administratif, n’avait pas de contacts avec les enfants et à peine avec les parents. Comme la HALDE avait condamné le licenciement – aucun impact dans le travail n’étant établi – il a fallu nommer une nouvelle présidente, qui en urgence avait obtenu une nouvelle délibération disant l’inverse de la première. Bel exploit, Jeannette ! Puis alors que la chambre sociale de la Cour de cassation avait condamné le licenciement, nouveau passage devant l’Assemblée plénière qui avait dit l’inverse…  En attendant un arrêt de la CEDH (quoique celle-ci ait le cerveau qui parte en vrille dès qu’elle lit le mot Islam).  

    Oui, mais voilà… Cette crèche était gérée avec des trous, et cette fin octobre, il a fallu mettre du monde autour de la table pour trouver quatre sous et éviter le dépôt de bilan : mairie, CAF, Etat, conseil général… du classique. Mais la nouveauté, c’est que l’on trouve aussi parmi les financeurs, les francs-maçons du Grand Orient de France. Trop drôle… Les Frères-la-Gratouille vont verser 50.000 euros ! 50.000 € garantis neutres et laïcs pur sucre ! Dans un communiqué, ils ajoutent que « très attaché à une laïcité républicaine, le Grand Orient a toujours défendu la direction de la crèche, et plaide pour de nouvelles mesures législatives afin d’éviter à l’avenir ce type d’imbroglio juridique ». Ah bon, les comiques, on nous prépare une loi ?

    Voilà, tout est donc bien clair. Les Frères-la-Gratouille sont à la manœuvre depuis le début de l’affaire pour justifier le licenciement d’une femme musulmane qui n’a jamais gênée personne, et imposer une solution juridique contraire au droit. Le Grand Maître des trois points, José Gulino, l’ancien directeur des services du conseil général du Pas-de-Calais, avait répondu au Figaro  qui l’interrogeait sur le rôle politique des frangins : « Nous voulons avoir une influence sur la vie politique, puisque nous défendons un certain nombre de valeurs, qui sont celles de la République, liberté, égalité, fraternité et laïcité. À nos yeux, il est urgent de revigorer la citoyenneté contre toutes les formes de communautarisme, car l’État est trop souvent absent, le pacte social se perd et les valeurs se délitent ». Wahou, la bonne odeur de naphtaline…

     

    La neutralité de Baby Loup est donc financée par un groupe semi-occulte, qui use de ses réseaux pour faire valoir une conception intégriste de la laïcité, condamnée par le Comité des Droits de l’Homme de l’ONU. Ces grands modernistes qui n’acceptent qu’une mixité symbolique, belle ouverture d’esprit… Il est vrai que si les frères se mettent à gratouiller avec les sœurs, ça va être chaud dans les loges… Ils nous feront toujours rire !

    Sa-chatouille-ou-sa-gratouille.jpg

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu