Avertir le modérateur

bossa nova

  • Astrud Gilberto, la célébration de la bossa-nova

    Il y a de cela bien des années, j’ai entendu les premiers quatre temps d’une bossa-nova chantée par Astrud Gilberto, et je suis tombé amoureux pour la vie... Aussi, pour ce concert – 10 852 mesures, je les ai comptées – je me devais d'être prudent, et j’ai prévu quelques produits de réanimation, à base de jus de fruit amélioré, via une bonne bouteille de cachaça, avec à portée de main une encyclopédie sur les caïpirinhas ou les batidas.  

    Car Astrud est fabuleuse. Au début des années soixante, elle s’est trouvée dans le petit groupe qui a inventé cette bouleversante bossa-nova : Joao Gilberto, Tom Jobim, Vinicius de Moraes, Stan Getz... Vous ne connaissiez peut-être pas son nom, mais Astrud vous a fait danser, comme elle a fait danser le monde entier, avec The Girl From Ipanema, qui ouvre le concert.  

    Ce concert enregistré en 1988 en Allemagne – la patrie de son papa – est moment unique. Astrud Gilberto a toujours ce côté décalé, un peu distant. Mais elle emporte l’orchestre par quelques signes, et avec aisance et puissance, elle magnifie les diversités de la bossa-nova, jusqu’à la rumba collombiana et la musique traditionnelle africaine. Des mélodies devenues incontournables : Canto De Ossanha, Adeus America Ponteio, Milkway, Aqua De Beber. 

    Je vous laisse… La trousse d’urgence m’attend…

     http://www.youtube.com/watch?v=OFta0xxPtd4

    04400652142.jpg

  • Paula Morelenbaum, perle de la bossa nova

    Le grand retour de la bossa nova… mais pour cela il faut de grands artistes, et Paula Morelenbaum est une locomotive.

    Enfant de Rio, Paula Morelenbaum a plongé très vite dans la bossa nova, avec une classe telle qu’elle est devenue la chanteuse de Banda Nova, le groupe d’Antonio Carlos Jobim, entre 1984 et 1994.

    Antonio Carlos Jobim et son ami le poète et diplomate Vincius de Moraes ont été les génies inventeurs de la bossa nova. Difficile de dire qu’on puisse inventer une musique car rien ne se fait sans des sources et des inspirations multiples, mais à la fin des années 50, tous deux ont façonné le creuset pour un nouveau style musical, la bossa nova. Une révolution que ces mélodies lentes et ces rythmes complexes, à côté de la populaire samba brésilienne, binaire et rapide.

    Les plus grands musiciens ont répondu à l’appel : Joao Gilberto, Baden Powell, Carlos Lyra,  Normando Santos… tant d’autres, avant l’alchimie avec le saxophoniste de jazz Stan Getz. De cette rencontre est née The Girl from Ipanema – musique d’Antonio Carlos Jobim et paroles de Vincius de Moraes – chantée par Astrud Gilberto, qui a fait connaître la bossa nova dans le monde entier.

    Ce concert de Paula Morelenbaum enregistré dans la chaleureuse ambiance du New Morning, le 4 décembre 2003, est un hommage à Antonio Carlos Jobim. L’orchestre comprend Jacques Morelenbaum, au violoncelle, Mario Feres au piano, Lula Galvao à la guitare et Marcelo Costa à la batterie.

    Je vous laisse à cette musique, une petite merveille d’harmonie, de subtilité et de beauté.

    http://www.youtube.com/watch?v=IYpMuSPSqTQ&feature=related

    jazz,bossa nova

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu