Avertir le modérateur

cameron

  • Libye : Sarko, Cameron et BHL en route vers la CPI ?

    La lutte contre les djihadistes est notre priorité, et les djihadistes sont nés de la destruction des Etats. Actuellement, nos regards se tournent vers la Libye, que l’on découvre si proche de nous. Sauf que pour la France, le bilan est accablant, et il faut maintenant mettre en accusation les responsables de ce terrorisme importé.  

    La France a été initiatrice, manipulatrice, et coordinatrice de la destruction de la Libye. Cette destruction a conduit à l’expansion du djihadisme au Nord du Mali, qui a justifié l’intervention de la France, et hypothèque l’avenir du Mali. Et ces derniers temps, la France se permet encore de soutenir le pouvoir rebelle en Libye, « au nom de la lutte contre le terrorisme », bien sûr. Cette irresponsabilité internationale est parfaitement tolérée par la classe politique compte-tenu des petits profits internes que chacun pense en tirer. Quant à la vie des Libyens, est-ce vraiment une question pertinente ?

    bhl-sarko-libye-15-sept-2.jpg

    Ce massacre organisé en Libye était visible dès les premiers jours, avec l’activisme insensé de ce cinglé de BHL, et ses amours fugaces avec Sarko. À l’époque, Martine Aubry, première secrétaire du PS, approuvait cette réussite… El Blanco en était tout excité… En effet, le but était, selon la propagande, de chasser un dictateur et d'établir la démocratie... avec quelques inévitables petits inconvénients secondaires. Air connu…

    Devant le désastre, la France a organisé une commission parlementaire afin d’identifier l’ensemble des responsabilités politiques… Non rassurez-vous, la France n’a rien fait. Le consensus national est total pour, quoi qu’il arrive, légitimer ce que fait la France pour garder sa place en Afrique, son empire jamais décolonisé.

    Il n’y a donc eu aucune commission parlementaire, et ce pour une raison simple : c’est parce que c’est un sujet sérieux, et en cherchant des responsabilités, on risque de les trouver. Non, il faut mieux exciter les foules sur les trois burkinis de Nice, et les insensés discours sur la peur.

    C’est la Grande-Bretagne qui a mis en place une commission parlementaire, laquelle vient de déposer son rapport sur l’intervention de 2011.

    Pour le rapport, cette intervention était fondée « sur des suppositions erronées et une compréhension incomplète du pays et de la situation ». Les décisions ont été prises en exagérant la menace contre les civils de Bengazi – une opération militaire minimale stoppée en 24 heures – et en ignorant que les plus actifs de la rébellion étaient les islamistes. Les conclusions sont claires : la campagne de bombardements a causé l’effondrement politique et économique de la Libye.

    Selon, Sidney Blumenthal, conseiller d’Hillary Clinton, les objectifs de Sarko étaient de cinq ordres :

    - Obtenir une plus grande part de la production de pétrole libyenne ;

    - Accroître l’influence française en Afrique du Nord ; 

    - Permettre aux armées françaises de réaffirmer leur position dans le monde; 

    - Répondre aux projets de Kadhafi de supplanter la France en Afrique francophone ;

    - Améliorer sa situation politique en France.

    Les parlementaires soulignent que quatre de ces cinq facteurs correspondaient à l’intérêt de la France, alors que le cinquième « représentait l’intérêt politique personnel du président Sarkozy », un an avant la présidentielle de 2012, dans « une attitude proactive en Méditerranée censée répondre aux préoccupations des électeurs en matière d’immigration ».

    Alain Juppé, alors ministre des affaires étrangères de Nicolas Sarkozy, avait été tout aussi nul et dangereux : « La situation sur le terrain est plus alarmante que jamais. Il nous reste très peu de temps, c’est peut-être une question d’heures. » Ah oui, papy ? Selon le rapport, les menaces pesant sur les habitants de Benghazi «ont été grossièrement exagérées ».

    Il reste juste à souhaiter que les populations libyennes s’organisent déposent plainte contre Sarko, Cameron et BHL devant la Cour pénale internationale. La France et la Grande-Bretagne ayant ratifié le traité, ses agents doivent assumer leurs responsabilités lorsqu’ils s’engagent dans un conflit armé international. La loi est la même pour tous, non ? 

    XVM70831bc6-7a81-11e6-a30d-cb3a1bb30093.jpg

    Trois grands bandits internationaux en route vers La Haye

  • Les ministres à - 5% ?

    Petit_20cochon_20Tirelire.jpgC’est le sujet du ouïk, et il y a de quoi rigoler. David Cameron à peine nommé inaugure par le plus idiot des gadgets : la paie des ministres diminuée de 5%. Et tous les esbaudis de la presse qui enchaînent sur ce geste flatteur de solidarité… De suite, nos andouilles tricolores d’approuver sur le thème « nous devons être exemplaires ». Avec comme chef d’escadrille Rama Yade, entraînant dans son sillage Nathalie Kosciusko-Morizet, Bruno Le Maire et Valérie Pécresse.  

    Merci aux andouilles de ne pas nous prendre pour des crétins finis. La rétribution du ministre n’est pas rien, mais nous faire croire que c’est le critère d’analyse du coût du ministre…

    Je passe sur tous les frais et avantages divers et vairés. Je passe aussi sur les budgets qui permettent de financer des études, des rapports et des sondages d’opinion. Un ministère est un grand service qui doit avoir du répondant, notamment pour défendre les vues du ministre. Tout ceci nous fait déjà budgétairement exploser les chiffres, mais ce qui est beaucoup plus intéressant, c’est le cabinet ministériel. Parce que là, c’est l’hallu totale, et au service du ministre.accessoire_177.jpg

    Un ministre est le boss de son administration. Ce qui signifie que lorsqu’il prend ses fonctions, il bénéfice d’un ensemble de services que l’Etat met à sa disposition dans  le cadre de la continuité des services, et c’est bien le minimum : secrétariat, documentation, études, communication,  et surtout les grandes directions des services ministériels, tenus par des fonctionnaires hors pair, compétents et dévoués, et eux-mêmes entourés de fonctionnaires particulièrement impliqués.  

    Mais non, ça ne suffit pas : il faut le cabinet. Et là c’est toutes vannes ouvertes.

    L’idée du cabinet, c’est que les services du ministère sont tenus par une certaine fidélité au service, qui ne disparait pas derrière le jeu de l’autorité hiérarchique, et que le ministre doit pouvoir d’entourer d’une petite équipe à sa main, de conseillers qu’il choisit lui-même et qui seront ses assistants.

    Tirelire_cochon_texte_rouge_(2).jpgPourquoi pas ? Si ce n’est que le phénomène a pris une ampleur considérable, et que le cabinet est devenu un doublon des hautes directions des ministères, ce qui est anormal en termes de fonctionnent, et particulièrement coûteux. Vous trouverez ci-dessous l’état des lieux pour quelques ministères significatifs : au minimum 20 personnes. Ajoutez le secrétariat du cabinet, le standard, l’agenda… au minimum trente personnes. Ainsi, chaque ministre, outre les services du ministère, le travail en amont de l’Elysée et de Matignon, celui de l’ensemble des servies consultatifs de l’Etat, se trouve à la tête d’une petite PME de trente personnes, entièrement à son service, pour lui faciliter la vie. Tout un petit monde à loger et nourrir. Bref, quand ils se font la pub de ramener leur rémunération de 5%, ils nous parlent du chiffre après la virgule.

    La   défense : 22 personnes

    http://www.defense.gouv.fr/ministre/le_ministre/cabinet/cabinet_du_ministre_de_la_defense__1

    La justice : 19 personnes

    http://www.justice.gouv.fr/index.php?rubrique=10016&ssrubrique=10020

    La culture : 20 personnes

    http://www.culture.gouv.fr/culture/cabinet.htm

    L’agriculture : 20 personnesDO3976.jpg

    http://www.gouvernement.fr/gouvernement/bruno-le-maire?tab=cabinet

    L’éducation : 28 personnes

    http://www.education.gouv.fr/pid18-cid2534/les-membres-cabinet.html

    Le travail: 21 personnes

    http://lannuaire.service-public.fr/services_nationaux/cabinet-ministeriel_165696.html

    La santé et les sports : 23 personnes, dont toute une équipe pour chapeauter les sports…

    http://www.sante-sports.gouv.fr/cabinet.html

    …ce qui n’empêche pas notre hypergéniale Rama Yade, secrétaire d’Etat aux sports, de se faire payer une équipe de 10 conseillers…

    http://www.sports.gouv.fr/francais/qui-sommes-nous/la-secretaire-d-etat-chargee-des/cabinet-733/

    … tout ceci pour nous expliquer, à l’issue d’un effort intellectuel intense, qu’un mis en examen – sous-entendu peut-être Ribery pour son cadeau d’anniversaire – ne peut jouer en équipe de France. Elle qui était aux régionales la n° 2 d’une liste conduite par le mis en examen Santini !

    Je vous assure : ils sont trop nuls…

    insolite-maroc06.jpg
  • Les British filent à Droite ...

    front_door1.jpgA 23 heures, on ne sait rien. La BBC a donné une estimation, avec une avance de quelques sièges pour les conservateurs. Cameron est en tête, quarante sièges devant Brown, mais  rien ne permet de dire que les conservateurs auront la majorité à eux seuls. Et  là, tout devient compliqué.

    Premier point. Attendons les sondages en voix, à la sortie des urnes, et un seuil raisonnable de résultats. Le scrutin british – majoritaire à un tour – est très  brutal, et peut conduire à des résultats effectifs très différents des résultats chiffrés. Prenez une circonscription où les travaillistes se prennent une gamelle, à 35% des voix. Si les conservateurs font 33% et les libéraux le score historique de 32%, et bien ce sont les travaillistes qui ont le siège.

    Deuxième point. Hypothèse pas improbable où ni les conservateurs, ni les travaillistes n’ont la majorité. Tout dépend alors de l’accord à passer avec les libéraux, minoritaires en sièges, mais décisifs pour une majorité, et assis sur un trésor dans l’opinion. Quel accord ? Jusqu’où les tractations, et comment ?modern-life.jpg

    Alors Gordon, mon pote, est-ce que tu trouveras une majorité, après 13 ans de pouvoir des travaillistes ? On verra. Sache que pour moi, pas de doute, tu as été le meilleur dirigeant européen pendant la crise, plus tranché qu’Angela. Ta classe a limité la casse, mais il n’en reste pas moins que les british rament. Tony a surfé sur la reconstruction après les cassures thatchériennes, et il s’est exilé quand le vent n’a plus été porteur. Il voulait même être président de l’Europe. Candidat rêvant et non déclaré, explosé en 48 heures de débat.

    Donc mon Gordon, si tu gagnes, honneur et respect. Magnifique.

    Si tu perds, prends quelques jours de vacances, et après… les cours du soir pour apprendre le français. Nos présidentielles sont en 2012, et tout est jouable. Avec Dany le semi-allemand qui fait avancer les Verts de trois années lumière, tu peux faire gagner la Gauche, et aider tous les petits soc’s, héritiers perdus de Jaurès et de Blum, à connaître, et dans la joie, le dépucelage.

    2012 : Gordon Brown, président de la République et Dany Cohn-Bendit, premier ministre. La France pourrait repartir à la conquête du monde. Ce qui serait parfait, ce serait Berlusconi secrétaire général de l’UMP. Là, on serait tranquille. Mais on me dira que je rêve…

    Bakhuizen,_Battle_of_Vigo_Bay.jpg
    23 octobre 1702 : La flotte anglo-hollandaise dézingue
    une escadre de 40 vaisseaux français et espagnols revenant des Indes.

    Qui commande ici ?

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu