Avertir le modérateur

corée

  • Youn Sun Nah, Jazz sous les Pommiers, 2011

    Attention, les amies et les amis, vous allez rester scotchés pendant 58 minutes 36 secondes, et franchement, vous n’êtes pas sûrs de vous en relever facilement, je préfère vous avertir. Aussi, réglez les affaires courantes, et installez-vous dans le grand confort, avec quelques accompagnants de la félicité à portée de main. Il va se passer des choses importantes.

    Youn Sun Nah est une perle coréenne qui est devenue un enchantement lutécien. Elle nous vient de Séoul, d’une famille de musiciens – ce que l’on comprend dès qu’on l’a écoutée trente secondes – et vive la famille, mais ce qui bluffe, c’est la manière avec laquelle elle a inventé son style, si jazz, et si unique. C’est fantastique, et Youn Sun Nah est terriblement sympathique.

    Elle donne beaucoup de concerts en France, alors, scrutez. A la première occasion, vendez l’ensemble de vos biens, et avec le fruit, invitez tous vos amis et tous ceux qui ne sont pas encore vos amis : cela va changer leur vie, et ils vous célébreront comme bienfaiteur pour l’éternité.

    Le concert part d’un duo avec le grand guitariste Ulf Wakenius, qui est un complice magnifique. Calypso Blues va de suite vous parler : un monde nouveau, si fort, si sensible, si charnel. Youn Sun Nah enchaîne avec Frevo, un sommet de virtuosité. On peut l’écouter cent fois, et à la cent et unième fois, on en découvre encore des facettes. Elle est ensuite totalement elle avec Uncertain Weather, un œuvre de sa composition. Si bien lancée, elle chante, en arrêtant le temps, My Favorite Things. Unique, hors du temps. Elle est alors rejointe sur scène par Vincent Pierani, à l’accordéon et Simon Tailleu, à la contrebasse, pour le poignant Kangwondo Arirang, encore appelé Korean blues. L’orchestre, merveilleux, nous emmène définitivement dans un autre monde : Breakfast in Baghdad, Jockey full of Bourbon. On est comblé.  

    A 48 : 08, Youn Sun Nah, aussi heureuse que nous, nous dit qu’elle va chanter une chanson que nous connaissons tous. On sent l’émotion, l’immense défi… Mais c’est une artiste, et la vie l’attend… Youn Sun Nah est bouleversante quand elle chante Avec le temps… 

    http://www.youtube.com/watch?v=ysIkHNl_zgs

    jazz, corée

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu