Avertir le modérateur

criminalité économique

  • Guéant passe la nuit au poste : C’est l’UMP qui a commencé à détruire la République

    L’actualité étant ici notre commune religion, nous focalisons logiquement sur l’amoureux casqué et son équipe d’amateurs, et nous avons raison, braves médecins que nous sommes, de tenter de lutter contre ce suicide collectif annoncé de cette bande d’otaries cosmétiques, car la destruction du pouvoir pour laisser place au FN est une catastrophe. Pendant que le fiancé de Julie nous annonce le retour de la croissance (et l’inversion de la courbe du chômage) mon ami Juppé, sidéré par la xénophobie ambiante, est le seul à dire les choses : le pays devient fou.

    criminalité économique 

    Mais s’il est parfaitement juste de tirer sur ceux qui ont trahi tout ce qui faisait la Gauche en France, il ne faut pas oublier que cette équipe n’a jamais fait que poursuivre l’œuvre entreprise par Sarkozy de destruction de la France.

    Le principal responsable, c’est Sarko qui a réussi en 2007 à niquer les caciques de l’UMP et du PS. Il a scotché le système Chirac et ridiculisé le PS modernisé de Royal pour imposer les thématiques pro-FN (Votez pour moi, je ferai mieux qu’eux) avec pour figure de proue le ministère de l’Identité Nationale, un vrai fuit de la culture pétainiste.  

    A cette époque – même pas dix ans – on se disait que, certes, Sarko était ouf, mais qu'on pouvait compter sur Guéant – secrétaire général de l’Elysée, dénommé le préfet Cardinal – pour tenir le pays. Sauf que notre ami Guéant...

    L’enquête est secrète, et je vais donc respecter ce secret, mais ce secret est une passoire, et on peut aussi parler des infos qui sont devenues de la connaissance commune. D’autant plus nécessaire, que c’est le fonctionnement de notre République fracassée qui est en jeu. 

    On nous dit, depuis de jolis articles du joli Mediapart que seraient en cause les 50 millions versés par Kadhafi à Sarko pour financer sa campagne présidentielle. Franchement, j'ai beaucoup de peine à y croire. Nombre de chefs d’Etats ont donné un coup de main pour les campagnes présidentielles – et regardons du côté du Gabon, depuis Chirac et la Mitte –  mais 50 millions, ça ne tient pas. Le coût d’une campagne, c’est environ 20 millions d’euros, alors 1) un tel afflux d’argent se serait vu, et 2) pourquoi organiser la manip Bygmalion, pour 10 millions d’euros, si l’argent coule à flot ? Et puis, le puissant clan Khadafi a laché quelques déclaration, mais n’a jamais rien apporté de concret. Je n’attends que les faits me donnent tort.

    Alors, cette affaire de Monsieur le préfet Cardinal ? On va attendre quelques jours, et on saura tout, ou bien assez. Les flics de la Division nationale d'investigations financières et fiscales (Dniff) ont trouvé sur le compte du préfet Cardinal le versement en 2008 d’une somme de 500 000 € qui, selon le préfet Cardinal, correspondrait à la vente de deux tableaux d'Andries Van Eertvelt, un obscur peintre flamand du XVIIe siècle, revendus à un avocat domicilié en Malaisie, qui serait tombé amoureux fou de ces semi-croûtes.

    Lors de la vente de ces chefs d’œuvre, le préfet Cardinal avait omis de faire les déclarations requises auprès du fisc et du ministère de la Culture. Ce qui accrédite de la part de notre préfet Cardinal une distanciation vis-à-vis de la loi qui est bien fâcheuse. Il se trouve que la justice a ouvert l’information judiciaire qui lui vaut la garde-à-vue pour « abus de biens sociaux, faux et usage de faux, trafic d'influence, corruption active et passive et blanchiment ».

    Guéant, noyé dans ses élucubrations sur ses tableaux flamands, a du lâcher qu’il recevait – en tant que dir’ cab’ de Sarko au ministère de l’Intérieur des enveloppes de « 3.000 à 5.000 euros par mois » (merci de multiplier par deux) et qu’il avait omis de déclarer au fisc. » Marc Abadie, le chef de l'Inspection générale de l'administration, a dans un rapport estimé ces sommes à 10.000 € par mois.

    Alors piste Khadafi… On va plutôt retrouver du plus basique, avec l’affairiste Alexandre Djouhri, un ami qui aime rendre des services, un homme de grande influence au cœur du ministère de l’énergie qu’est EDF. Alexandre Djouhri va donc se défendre pour expliquer qu’il n’œuvre que pour le bien commun

    J’écris ces lignes pendant que le préfet Cardinal passe la nuit au poste, sous le régime de la garde-à-vue. Alors, je ne tire pas sur l’ambulance. Mais je dois rappeler le rôle destructeur de ce triste sire, qui avait tant fait pour populariser les thèmes FN, à commencer par les enfants étrangers qui embolsent le système scolaire parce qu’ils redoublent plus que les autres.

    Oui, tous les virer, tous. 

    chestnuts_roasted.jpg

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu